DANS LE GIRON DU CANCER

(05 - PETIT COURS D'ASTROLOGIE, 5.2 -Ballade à travers les signes) par sylvietribut le 28-06-2009

Avec le solstice d’été, le 21 juin, le Soleil fait son entrée dans le Cancer. Mais en connaissez-vous vraiment les caractéristiques ?

a

n Son graphisme

Le graphisme du signe est formé de deux spirales enroulées qui se referment l’une sur l’autre ; deux énergies tourbillonnantes telles des nébuleuses ; tels aussi l’atome et la cellule vivante, les deux germes tournent l’un autour de l’autre.

Le graphisme du Cancer est également formé de deux parallèles, mais les verticales des Gémeaux sont devenues horizontales et se détachent l’une de l’autre car chaque barre se recourbe et se referme sur elle-même.

Ces deux spirales expriment le changement de sens du mouvement solaire qui devient descendant alors que jusqu’ici il était ascendant, représentant schématiquement les vagues de la vie.

Principes opposés dans les Gémeaux, l’esprit et matière se sont transformés en Cancer en deux forces autonomes qui cherchent à s’unir et font couple pour générer la vie. Le Cancer devient ainsi le symbole de la gestation, de la maternité. On pourrait d’ailleurs comparer son graphisme à un embryon recroquevillé dans l’utérus : un être en devenir.

signe-du-cancer1Le crabe qui figure le signe du Cancer représente le monde clos, utérin. La carapace qui protège la vie des tumultes extérieurs et permet à chaque naissance de s’accomplir dans les meilleures conditions. Le Cancer est parfois représenté par une écrevisse.

  

n Ses symboles

L’écrevisse ou le crabe qui le représente est un animal d’eau vivant sous une carapace protectrice. A l’esprit des eaux s’associent intimement une valeur d’interne, d’intime ou d’intérieur qui rappelle que les ébauches et préfigurations de la vie renaissante : germes, œufs, fœtus, bourgeons, sont entourés de coquilles, matrices, écorces et enveloppes, destinées à abriter le pouvoir de résurrection enfermé dans ces cuirasses.

En fait, le quatrième signe s’identifie à l’archétype maternel défini par Jung : tout le monde des valeurs de contenu, soit tout ce qui est grand et enveloppe, abrite, conserve et nourrit, protège et réchauffe ce qui est petit. Principe matriciel et nourricier qui va de l’utérus à la terre maternelle : profondeur, abîme, puits, grotte, caverne, poche, abri, vase, maison, ville… qui aboutit au grand refuge de l’humanité, qui était la Grande Mère.

1-pleine-lune-de-nuit

A ce signe se trouve associée la Lune, à sa figure blafarde et à sa lumière cendrée, symbole planétaire de ce principe matriciel, du psychisme inconscient, de la lueur végétative crépusculaire, de la pulsion vitale non encore prise en charge par la raison.

n Ses mythes

 Dans le zodiaque égyptien, le Cancer était un animal sacré : le scarabée. L’origine du mot « écrevisse » est le même que le mot « cuirasse ». Il évoque l’enveloppe protectrice ou s’élabore l’œuf, sa coquille et le repli sur soi. Dans certains zodiaques, il est souvent représenté sous les traits d’un enfant (le dieu Horus en Egypte).

constellation-du-cancer

Le signe existait tel qu’il est aujourd’hui dans la mythologie hindoue. Il traduisait dans son idéogramme les quatre plans de la vie : du corps physique au spirituel en passant par le corps psychique et le plan de la pensée.

abeillesLe signe a toujours été en rapport avec la fécondité. Pour les Anciens, les âmes non encore incarnées venaient de la Voie Lactée : elles franchissaient « un portail » au Cancer. On appelait ces âmes «les abeilles» et cela se produisait dans la Constellation de la Ruche, dont le terme le plus ancien était «la progéniture».

Dans la mythologie grecque, trois divinités correspondant aux phases lunaires ont incarné la Lune et le Cancer :

– le symbole de la nouvelle lune : le croissant lunaire soit tourné vers le ciel, soit vers la terre, est incarné par Artémis-Diane, chasseresse, courant à travers monts et forêts toujours indomptée : elle était la sauvage déesse de la nature, protectrice des animaux. Déesse vierge, elle est symbole de vertu et châtie impitoyablement les femmes adultères, mais protège les femmes enceintes. Elle est la déesse des enfantements.

– la phase de la pleine lune est symbolisée par Séléné, qui relate sa séduction, ses amours et les cinquante filles que lui donna le berger Endymion. Mais c’est aussi Hélène à la beauté transparente qui jeta le trouble en Europe par la multiplicité de ses prétendants et que Pâris enleva.

– à la lune obscure fut associée Hécate, déesse des Morts, qui règne sur l’Hadès et guide dans l’initiation. Ses attributs sont les poignards, les serpents et les clés de l’Hadès (le royaume des morts).

narcisse

Avec le Cancer, on pense aussi à Narcisse, cet introverti contemplatif, rêvant sa vie ou vivant son rêve.

n Sa psychologie

La caractérologie en fait un être surémotif, lymphatique ou mélancolique.

Signe Négatif, c’est un introverti, réceptif et impressionnable. Emotif, il est influençable, perméable au milieu et réagissant à retardement. C’est un hyper-sensible qui cache ses blessures et ses anxiétés derrière une carapace presque inviolable, celle du crabe pudique et de ce fait il peut paraître susceptible ou bourru.

C’est un signe Cardinal. Dans l’eau cardinale, les émotions jaillissent d’un premier jet et coulent intensément dans l’être : c’est souvent la première impression qui est la bonne pour un être Cancer. C’est un hyper-émotif.

Le Cancer initie, dans le zodiaque, l’élément Eau,  c’est l’eau cardinale : la source, l’émotivité, après vient l’eau fixe du Scorpion (les marécages de l’inconscient), puis l’eau mutable des Poissons (l’océan de la spiritualité).

Signe lunaire, le Cancer signifie le retrait sur soi, la sensibilité, la timidité et la ténacité. Avec le Cancer surgit un univers aquatique ; il se présente comme le symbole de l’eau originelle : des eaux-mères calmes et profondes à la source murmurante, en passant par le lait maternel et la sève végétale.

C’est pourquoi ce signe symbolise la fécondité, l’attachement aux racines, aux traditions, à la famille. Il est mémoire et nostalgie. Son sens aigu de la famille va souvent de pair avec un côté bohème. Il existe en effet deux types Cancer : le sédentaire et l’aventurier.

            La Lune dans le thème

Les signes dans lesquels se situent les planètes symbolisent l’étoffe dont nous sommes faits. Les Maisons sont les domaines de vie dans lesquels les planètes s’expriment.

En Bélier la Lune révèle la dimension instinctuelle et irrationnelle du signe, très différente des qualités conscientes d’initiative et d’autorité du Soleil en Bélier. Il y a dans cette Lune une dimension sauvage, ardente, fruste, ombrageuse et énergique, ainsi qu’un fort relent d’Amazone, ces guerrières qui cherchaient l’extase du combat. La Lune en Bélier, violente et passionnée, évoque Sekhmet, la déesse égyptienne à tête de lionne du carnage et de la guerre, ou ces lionnes qui accompagnaient Artémis.

Si elle est en Scorpion, par exemple, ou en fort aspect à Pluton, nous aurons probablement un penchant pour Hécate et pour la face sombre de la Lune, dont nous apprécierons la profondeur et le mystère. En revanche, le royaume d’Hécate peut s’avérer très inquiétant pour celui qui à la Lune en Gémeaux.

La Lune en Taureau va se sentir très proche de l’image de Déméter et du monde de la nature, mais cette même Déméter, la terre-mère, n’éveillera aucun écho chez une Lune en Verseau ou fortement aspectée par Uranus.

LE CANCER : ENTRE REVE ET REALITE

Le nom du Cancer vient du mot latin « cancri » qui signifie « écrevisse ». L’écrevisse, ou le crabe, qui figure le signe du Cancer évoque un monde clos où la vie est fragile, si vulnérable qu’elle doit être enfermée dans une carapace protectrice qui l’isole. Mais il représente aussi la fécondité du vivant, témoignant de sa permanence et de sa créativité. 

le-cancer1

Le Cancer est ainsi devenu dans la tradition astrologique le symbole d’un monde de la naissance et de l’enfance où le rêve se confronte sans cesse à la réalité, le dedans au dehors. Un monde dominé par des exigences de sécurité, de protection pour que l’alchimie délicate de la vie puisse s’accomplir dans les meilleures conditions. Et cela se passe dans cette frontière irréelle entre les mots et les choses : l’imaginaire. D’imagination, le Cancer ne manque pas. Son univers ne ressemblant jamais tout à fait au nôtre, il se déplace souvent dans notre vie en oblique.

LES AMOURS LUNAIRES DU CANCER

Séléné est la personnification de la Lune. On la représentait sous les traits d’une belle jeune fille parcourant le ciel sur un char d’argent tiré par deux chevaux. Elle passait souvent, dans certaines légendes, pour la fille d’Hélios, le Soleil. Réputée pour sa séduction, elle était aussi célèbre pour ses amours. Est-ce une prédilection pour les bergers, elle en connut plusieurs, dont le dieu Pan, mi-homme, mi-bouc, qui la persuada de rejoindre sa couche en lui offrant une toison blanche.

Un autre qu’elle aima fut le mortel Endymion, berger lui aussi. On dit qu’elle lui donna cinquante filles. Mais l’adolescent était si beau qu’elle supportait mal l’idée de le voir vieillir et encore moins mourir. Elle l’endormit donc d’un sommeil éternel et il reposa dans une grotte de Carie où elle allait régulièrement le contempler.

endymion-et-selene1

Avec Séléné, le Cancer est ainsi un rêve de jeunesse et d’immortalité, et une étrange leçon d’amour. Quel meilleur moyen de garder celui qu’on aime que de l’endormir d’un sommeil qui ressemble à la mort, mais qui n’est pas la mort ?

Et les amours du Cancer  ressemblent aussi toujours à l’amour sans en être parfois. Pourrait-il vraiment en aller autrement ? Rêve d’amour s’accorde rarement avec l’amour de la réalité !

Et si le Cancer était…

…un animal… ce serait chatsun chat, ou… une grenouille, ou bien… un marsouin.

                                               Si c’était un arbre : ce serait un saule pleureur et argenté saule-pleureur-argente

Si le Cancer était une plante, ce serait une laitue ou…  un chou-rave chou-rave

Une fleur ?  fleur-de-pavot  le pavot bien sûr, fleur du sommeil, fleur du rêve.

                                                                                                        Mais aussi le spathiphyllum appelé aussi « Fleur de lune le-spathiphyllum-la-fleur-de-lune 

Un condiment ? Un cornichon                    cornichon1

La couleur du Cancer est le blanc-bleuté ou le gris perle.

Son métal est l’argent et sa pierre la perle, mais aussi la pierre de lune    pierre-de-lune1

fleur-doranger

 

 

L’eau de la fleur d’oranger lui fait un parfum agréable

Si le Cancer était un instrument de musique, ce serait un clavecin… musique de chambre oblige… clavecin1

Enfin le Cancer a tellement besoin de collectionner que pour un objet on a l’embarras du choix : des photographies, aux cartes postales anciennes et même les déguisements…

collection-de-photos

Bibliographie :

Dictionnaire des Symboles de Jean Chevalier et Alain Gheerbrant – Editions Robert Laffont/Jupiter – Collection Bouquins

Connaissez-vous votre thème astral ? de Joëlle de Gravelaine – Collection Marabout Service

Photo de la Lune dans le ciel d’Arzon (56) – http://lesecritsdumacaron.hautetfort.com

Partager

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

L’HISTOIRE DE CASSANDRE, LA PROPHETESSE QUE PERSONNE NE CROYAIT

(06 - MYTHES, LEGENDES, TRADITIONS ET SYMBOLISME) par sylvietribut le 17-06-2009

Il était une fois une princesse qui s’appelait Cassandre. Homère qui ne mentionne pas ses dons de prophéties nous rapporte qu’elle était la plus belle des filles du Roi Priam et de la Reine Hécube, les souverains de Troie. De sa beauté, le dieu Apollon était tombé amoureux et espérant la séduire, il lui offrit le don merveilleux et redoutable de prédire l’avenir. Pourtant, elle repoussa le dieu qui, terriblement offensé, la condamna à ne jamais être crue.

La malheureuse continua d’avertir les Troyens des périls qui allaient assombrir leur vie, en vain. Non seulement elle n’était pas écoutée, mais en plus on se moquait d’elle. Sa première prédiction va concerner la guerre de Troie et ses conséquences. C’est d’abord son frère Pâris qu’elle met en garde alors qu’il part pour la Grèce. Cela ne l’empêchera pas d’enlever la belle Hélène des bras de son époux Ménélas, le roi de Sparte et de la ramener à Troie causant ainsi la perte de la ville.  

le-cheval-de-troie

Cassandre est la seule à prédire le malheur qui va s’abattre sur Troie. Car fou de rage, Ménélas décide de ramener son épouse et de donner une bonne leçon aux suborneurs infâmes. Mais les Troyens sont subjugués par la beauté d’Hélène et n’ont cure des avertissements de Cassandre. Elle prédira également que le fameux cheval, une idée d’Ulysse, utilisé par les Grecs, est un subterfuge. Cet énorme cheval attise tant et si bien la curiosité des Troyens qu’ils ne résistèrent pas à l’envie de le faire entrer dans la ville et de le montrer à Priam. En transe, Cassandre annonce des événements terribles dans un délire qui la fait passer pour folle et, plutôt que de l’écouter, chacun la fuit. Elle supplie : « N’en faites rien, conjure-t-elle, cet animal porte la mort dans ses flancs ». Mais les Troyens haussent les épaules, accrochent des cordes au cou de la bête et sourds aux sanglots de la Princesse, le hissent jusqu’au cœur de la ville. La nuit tombée, des soldats grecs sortirent des entrailles du cheval et portèrent la mort du nord au sud, de l’est à l’ouest de la ville. Ce fut la fin de Troie.

cassandre

Cassandre implorant la vengeance de Minerve contre Ajax le Petit

Musée des Beaux-arts de Chambéry

Cassandre va aussi répandre le malheur dans les rangs des amis de Troie. Elle est si belle que ces Princes étrangers qui luttent aux côtés des Troyens la courtisent, mais ils vont tous tomber sous les coups portés par les guerriers grecs. Cassandre est donc vouée à rester seule et d’ailleurs elle ne se mariera jamais. Lors du sac de Troie, Ajax le Petit la surprend dans le temple d’Athéna, agrippée à la statue sacrée de la déesse, le Palladium. Il la traîne hors du temple et la viole. Pour expier ce sacrilège légendaire les Locriens (*) étaient condamnés à envoyer à Troie chaque année, pendant mille ans, deux vierges destinées à être esclaves dans le temple d’Athéna et si les Troyens réussissaient à s’en emparer avant qu’elles n’arrivent au temple, elles étaient mises à mort. Ce châtiment resta d’ailleurs en vigueur jusqu’au IIe siècle avant J.C.

Après le sac de Troie, Cassandre est offerte en butin au Roi d’Athènes, Agamemnon qui en fit sa concubine et dont elle eût deux fils. Cassandre le supplia de ne pas retourner auprès de sa femme Clytemnestre. En ne l’écoutant pas, le Roi signa son arrêt de mort et celui de Cassandre. Tous deux périrent assassinés sous les coups de Clytemnestre et de son amant Egisthe.

Tel fut le dramatique destin de Cassandre, la voyante que personne ne croyait. Aujourd’hui son prénom est devenu un nom commun. On dit une cassandre, comme on dit un frigidaire, un Bic… Magnifique revanche du vocabulaire sur l’incrédulité humaine !

cassandre-21

 (*) La Locride était une ancienne région de Grèce centrale. D’après l’Iliade, les Locriens étaient commandés par Ajax, fils d’Oïlée, pendant la guerre de Troie.

  

Partager

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

CONNAISSEZ-VOUS VOTRE JUMEAU ASTROLOGIQUE ?

(05 - PETIT COURS D'ASTROLOGIE, 5.1 - Généralités) par sylvietribut le 16-06-2009

Amusez-vous à le chercher et si vous le trouvez, vous n’en reviendrez pas de constater les similitudes de vos vies. Le vrai jumeau astrologique doit être né le même jour que vous, à la même heure et au même endroit. Ce qui fait bien des conditions à remplir. On peut cependant considérer comme pratiquement jumeau astrologique quelqu’un qui ne serait né le même jour que vous.

horloge-zodiacale

Pour vous en convaincre, voici la liste de quelques personnalités célèbres ayant un jumeau astrologique.

Deux histoires ont dans le passé défrayé la chronique et ont suscité l’intérêt de bons nombres d’astrologues. La première se passe en Angleterre. Le roi Georges III d’Angleterre avait pour jumeau astrologique, un quincaillier, Samuel Hemmings. Tous les deux étaient nés le 4 juin 1738, à 7 h 30. C’est le 8 septembre 1761, que l’un et l’autre se sont mariés. Ils eurent le même nombre d’enfants. Lorsque le roi fut couronné, le quincaillier devint patron. Ils tombèrent malade aux mêmes moments et furent victimes des mêmes accidents. Ils moururent tous les deux le 29 janvier 1820, à une heure d’intervalle.

L’autre cas royal, est celui du roi d’Umberto 1er d’Italie. Le roi se perd en forêt où il chasse. Accompagné de son majordome, il s’arrête déjeuner incognito dans une auberge, près de Monza, en Lombardie. Quel ne fut pas son étonnement de trouver dans le patron de l’établissement son parfait sosie. Intrigué, le roi l’interrogea et il apprit que celui-ci était né comme lui à Turin, le 14 mars 1844. Il s’était marié comme lui, le 22 avril 1868, et leurs épouses respectives portaient le même prénom, Margherita. Tous deux avaient eu un fils qu’ils avaient prénommé Vittorio. Cette rencontre eut lieu le 28 juillet 1900. Le lendemain de la rencontre du roi avec son double, on lui rapporta que le restaurateur venait de mourir dans un accident de chasse. Le roi, ému, se rend aux obsèques du restaurateur. Trois coups de feu retentirent… L’anarchiste Bresci, mêlé à la foule, venait de tuer le roi.

Un astrologue Suisse, Kurt Hitschler, auteur de l’ouvrage « Le secret des 360° symboliques » (La roue céleste – Dervy Livres), s’est penché sur le cas des jumeaux astrologiques. Le résultat de ses recherches a fait l’objet d’une communication devant l’Académie des Sciences, le 10 mars 1986, dans lequel il cite plusieurs cas troublants de gemellité vraie ou astrologique : 

– Les frères jumeaux Peet et Daan Snyman sont nés le 26 juillet 1945 en Afrique du Sud. A l’âge de six ans, Peet, parti en promenade, fut mordu à la cheville gauche par le chien vivant avec lui, en famille, cela sans raison, et lorsqu’il rentra à la maison, il trouva son frère Daan, qui avait été mordu, également à la cheville gauche, par un chien inconnu. Lorsque Peet perdit son œil gauche dans un accident de voiture, Daan subit également, peu après, un accident de voiture dans lequel il perdit son œil gauche. En décembre 1964, Peet a perdu un doigt de sa main gauche dans un accident de tracteur ; quelques jours plus tard, Daan eu un accident de voiture qui lui fit perdre deux doigts de la main droite. En 1972, Peet, qui habitait alors à Vryburg, en Afrique du Sud, contracta une méningite qui l’obligea à entrer à l’hôpital. Quinze jours plus tard, Daan, qui vivait à Pietersburg, à une distance de 430 miles du domicile de son frère, fut atteint par la même maladie et également hospitalisé.

– Il y a aussi le cas des triplés Bartini dont les journaux italiens ont beaucoup parlé. A Rome, l’un des frères est écrasé par une auto et décède. Une heure plus tard, le deuxième frère, alors qu’il ignorait l’accident du premier, succombe d’une crise cardiaque. Le troisième frère, à Milan, décède le même jour d’une affection cardiaque.

– Deux garçons jumeaux, abandonnés par leur mère à leur naissance, furent adoptés et élevés chacun par une famille différente, loin l’une de l’autre. Quarante ans plus tard, en 1979, le hasard les réunit et, après enquête, leur gémellité leur fut révélée. Leurs deux pères adoptifs s’appelaient Larry. Ils ont reçu le même prénom : Jim mais un nom de famille différent : Lewis et Springer. Leurs études avaient été les mêmes, l’un et l’autre s’intéressaient au dessin industriel et à la menuiserie. Tous deux s’étaient déjà mariés avec une Linda, dont ils eurent chacun un fils : l’un, James Alan et l’autre, James Allan. Ils avaient ensuite divorcé des deux Linda, pour épouser chacun une Betty. Enfin, au moment de leur rencontre ils avaient chacun un chien nommé Toy.

– Camille Fidenci et Charles Welfer, nés tous deux le 5 décembre 1920, sont devenus pilotes d’avions et ils se trouvèrent précisément dans le même avion que la violoniste Ginette Neveu et le boxeur Marcel Cerdan, au moment où l’avion est tombé aux Açores, les entraînant tous dans la mort.

– Deux enfants sont nés dans un même lieu, à la même minute, ce qui est extrêmement rare. Il s’agit de deux fillettes, Joyce Ritter et Jean Henderson, nées le même jour, à la même minute à Ogden, gros bourg de l’Utah aux Etats-Unis. On ne s’aperçut de la coïncidence des naissances que trois ans plus tard parce que, autre coïncidence, les deux fillettes devinrent voisines et tout le monde fut frappé par leur ressemblance extraordinaire. Encore plus étonnante fut la similitude de leur comportement à l’école où elles montrèrent les mêmes aptitudes, les mêmes défauts et faisant les mêmes fautes. L’institutrice a dit : « Même chez les vrais jumelles, je n’ai jamais constaté une telle similitude ».

– Hermann Göring et Alfred Rosenberg, nés le 12 janvier 1893, le premier en Bavière, le second en Estonie, sont devenus ministres du Reich allemand, collaborateurs d’Adolf Hitler. Ils ont tous deux participé au putsch manqué de Munich le 9 novembre 1923. Pendant que Göring se constitue une fabuleuse collection d’œuvres d’art volées aux victimes du nazisme, Rosenberg dirige, en 1940, la confiscation des œuvres d’art appartenant aux juifs. Ils sont morts presque le même jour. Le 16 octobre 1946, Rosenberg, condamné par le procès de Nuremberg. Quant à Göring, afin d’échapper à la pendaison, se suicida la veille de son exécution en absorbant du poison dans sa cellule, le 15 octobre 1946. Mais le plus étonnant est que son cadavre fut effectivement pendu le 16 octobre en même temps que celui de Rosenberg. Son suicide n’a pas empêché le dernier épisode commun avec son jumeau astrologique !

Parmi les célébrités, voici de nouvelles similitudes étonnantes :

jean-paul-belmondo1gian-maria-volonte1

– Jean-Paul Belmondo a pour jumeau astrologique un acteur italien tout aussi célèbre, Gian Maria Volonte. Ils sont nés tous les deux le 9 avril 1933, à Neuilly-sur-Seine pour le premier, à 9 heures, alors que le second voyait le jour à Milan, à 18 heures, celui-ci est cependant décède le 6 décembre 1994.

– Deux des quarante « Immortels » de l’Académie Française sont nés le 05 juillet 1899. Tous deux sont écrivains : il s’agit de Marcel Arland et Marcel Achard. Remarquez également la similitude de leurs patronymes. 

arthur-rimbaud– Arthur Rimbaud est né à Charleville le 20 octobre 1854 à 6 heures, ce même jour à 15 heures naissait à Honfleur, Alphonse Allais. Oscar Wilde est né 4 jours plus tôt, le 16 octobre 1854. Rimbaud a traversé la littérature française comme un météore, de 16 à 19 ans. Sa relation homosexuelle avec Verlaine se termine mal. Verlaine tire un coup de pistolet sur Rimbaud et le blesse. On peut comparer une des dernières lettres d’Alphonse Allais à sa mère, à une des dernières lettres de Rimbaud à sa sœur. Tous deux décrivent de graves problèmes à la jambe, mal soignés, qui entraîneront la mort. Allais parle de phlébite, Rimbaud de douleur arthritique. Rimbaud est mort en novembre 1891 à 37ans, Allais le 28 octobre 1905 à 51 ans. Notez que la littérature était leur point commun.

Oscar Wilde avait un charme personnel et une conversation éblouissante, pleine de boutades et de paradoxes. Wilde défia ouvertement le rigorisme et le conformisme de l’époque victorienne avec son unique roman « Le portrait de Dorian Gray ». Ses comédies restent parmi le chef-d’œuvre de l’humour anglais. Marié et père de famille, Wilde était connu pour ses mœurs homosexuelles. En mai 1895, il est condamné à deux de prison pour outrage aux mœurs. Il purge sa peine de prison à Reading où il écrit ses deux plus grandes œuvres. Après sa libération en 1897, Oscar Wilde passa sur le continent et mourut à Paris en 1900, à 46 ans. Le point commun entre Rimbaud, Allais et Wilde est leur anticonformisme au plus haut niveau. En reprenant l’expression de Verlaine à propos de Rimbaud, ils ont en commun une indépendance et un dédain de n’importe quelle adhésion. Il s’agit de trois des écrivains les plus corrosifs de leur époque. Ils ont emprunté des voies littéraires parfois similaires, parfois différentes, pour remettre en question des principes considérés comme établis.

– Deux jumeaux astrologiques célèbres : Michel Sardou et Patrick Dewaere sont nés tous deux le 26 janvier 1947 : le premier à Paris à 6 H 45, le second à Saint-Brieuc à 10 H 30. Juillet 1982 fut fatal au premier tandis que le second s’en est tiré par une grosse déprime.

– Alain Prost, le célèbre champion de formule 1 français,  est né à Saint-Etienne le 24 février 1955 à 10 H 47. Il a lui aussi un jumeau astrologique en la personne de Michel Jaspes, né le même jour, à 11 heures, à Nantes. Tous deux sont passionnés de courses automobiles dès l’adolescence : Alain Prost a commencé le karting à 14 ans et Michel Jaspes a gagné le Prix Automobile-Club de l’Ouest. Tous deux sont issus d’une famille d’artisans qui ne pouvait soutenir financièrement leur passion. Tous deux ont eu un grand amour à 17 ans. Ils se sont mariés tous les deux la même année. La poésie est leur violon d’Ingres commun. Ils ont eu des démêlés avec le fisc et les autorités au même moment. Alain Prost possède une agence de publicité tandis que Michel Jaspes, après l’abandon de la course automobile, pour raisons financières, travaille dans la publicité. Très sportifs, ils font tous deux leur jogging chaque jour. Michel Jaspes a une chance professionnelle exceptionnelle, tout comme Alain Prost plusieurs fois champion du monde de F1.

– Charles Trenet avait pour jumeau astrologique un autre chanteur, Peny Cono. C’est le 18 mai 1913 qu’ils virent le jour.

– Ella Fitzgerald avait pour jumeau astrologique le bluesman Johnny Stines. Ils étaient nés le 25 avril 1915.

– Le compositeur Massenet était né, comme le compositeur Arthur Sullivan, le 12 mai 1842.

– Paul Choisnard était polytechnicien et astrologue. Il avait pour jumeau astrologique Eudes Picard, également polytechnicien et astrologue. Ils sont nés le 13 février 1867, le premier à Saint-Genis-de-Saintonge à 22 h 45 et le second à Grenoble, à 17 h 45.

– Le 21 février 1903, naissait à Paris, à 4 heures, le philosophe et mathématicien, Raymond Queneau. Ce même jour et également à Paris, on note la naissance de Madeleine Renaud, Comédienne, à 10 h 30, ainsi qu’Anaïs Nin, écrivain, à Neuilly-sur-Seine, à 20 h 25 : ouvrages littéraires et théâtre se conjuguent.      

                                                                  liane-dayde1liz-tailor

– L’actrice Liz Taylor est née à Londres, le 27 février 1932, à 19 h 56. Elle a pour jumelle astrologique la danseuse étoile de l’Opéra de Paris, Liane Daydé (heure inconnue).

– Le peintre parisien Francisque Poulbot a pour jumeau astrologique un peintre allemand, Othon Friesz. Ils sont nés tous les deux le 6 février 1924.

– L’actrice Jeanne Moreau est née le 23 janvier 1928, à Paris, à 11 h 30. Elle a pour jumeau astrologique Jean Bertho, né à Pont-à-Mousson, le 23 janvier 1928, à 21 h 30.

– Bill Clinton est né le 19 août 1946, à 8 h 51, à Hope (Arkansas – USA). Son jumeau astrologique est Laurent Fabius, né le 20 août 1946, 9 heures à Paris. Ils sont tous les deux Lion Ascendant Balance. Tous les deux ont connu pratiquement en même temps des démêlés avec la justice, pour Clinton pour ses frasques amoureuses, Fabius dans l’affaire du sang contaminé.

– Le tennisman Cédric Pioline, est né le 15 juin 1969, 18 h 30, à Neuilly-sur-Seine. Il a une jumelle astrologique en la personne de la tenniswoman Steffi Graf, née le 14 juin 1969, à 4 h 40, à Manneheim en Allemagne.

– Stéphane Peterhansel et Luc Alphand, tous deux coureurs automobile, sont nés le 6 août 1965, le premier à Vesoul à 9 h 30 et le second à Briançon, à 18 h 20.

– L’actrice Juliette Binoche a pour jumelle astrologique Valérie Lemercier, autre actrice. La première est née à Paris à 12 h 25, la seconde à Dieppe à 22 h 20, le 9 mars 1964.

Et il y en a sans doute beaucoup d’autres et c’est le hasard qui met sous les yeux ses similitudes de coordonnées de naissance, d’activité, de vocation et donc de destinée.

Toutefois, il existe un autre exemple particulièrement intéressant confirmant que les astres inclinent mais ne déterminent pas tout. Un dessinateur, né le 18 mai 1914, assassina sa femme et la coupa en morceaux.  Plusieurs degrés symboliques de son thème natal font allusion à des têtes, des pieds et des mains coupés, ainsi qu’à des instruments coupants.

On peut supposer que ce crime aurait été évité si cet homme avait pu choisir un métier mieux adapté à ses pulsions, tel que boucher, chirurgien, tailleur ou couturier puisque le grand couturier, Pierre Balmain, était né lui aussi un 18 mai 1914.

En conséquence de tous ces exemples, il apparaît nettement que les similitudes extraordinaires des destins de personnes nées à la même date et à une heure proche n’ont pas obligatoirement pour cause l’hérédité. Le seul point commun montré dans tous ces exemples est la même date de naissance. Une conclusion s’impose donc : il existe une relation entre les positions des astres et planètes de notre système solaire au moment de la naissance et les caractéristiques des individus nés sous cette constellation. Or, actuellement seule l’astrologie peut expliquer de telles similitudes, la « science » étant dans l’incapacité de fournir la moindre explication autre en cas de similitudes de personnes sans lien de sang, nées le même jour, ayant des destins très semblables.

 

Bibliographie : « Astrologie la preuve par deux » – Suzel Fuzeau- Braesch – Editions Robert Laffont

 

Partager

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , ,

LA REVOLUTION SOLAIRE : MAIS QU’EST-CE QUE C’EST ?

(5.4 - LA REVOLUTION SOLAIRE) par sylvietribut le 16-06-2009

La Révolution Solaire ou R. S. est tout simplement le thème d’une année donnée, qui va d’un anniversaire de naissance à un autre. Il s’agit de l’anniversaire astronomique, calculé pour le moment où le Soleil repasse sur la position qu’il occupait à la naissance, l’exactitude du passage devant être précisée à la seconde près. On cherche donc l’heure exacte du transit du Solei sur lui-même, puis on monte le thème pour le lieu où l’on a passé son anniversaire, ou celui où l’on va le passer.

Ensuite, pour analyser cette Révolution Solaire il suffit de superposer le thème ainsi monté au thème natal, pour les comparer suivant un certain nombre de règles. Une Révolution Solaire est un anneau dans la chaîne d’une vie entière. Elle ne pourra donc jamais s’interpréter seule mais toujours en tenant compte du fait que la volonté personnelle a pu infléchir le destin dans une direction particulière. C’est un petit morceau de la durée d’une vie.

La Révolution Solaire permet de comprendre comment se présente le climat d’une année, de préciser ce que les grands transits des planètes lourdes : Pluton, Neptune, Uranus, ont pu annoncer, et donc de définir quelles sont les facilités et les difficultés de l’année. Est-ce le moment d’entreprendre ce à quoi l’on rêve ou est-ce prématuré ? Comment va évoluer la vie affective ou professionnelle ? Que peut-on attendre de l’année d’anniversaire à venir ? Une Révolution Solaire permet de faire le point sur les problèmes du moment, c’est un éclairage partiel sur le chemin de la vie.

On commence à vivre dans l’ambiance de sa Révolution Solaire un mois environ avant la date d’anniversaire, le dernier mois d’une année solaire étant une période charnière où s’achève quelque chose en même temps que s’ouvre l’horizon nouveau.

Il faut savoir également que l’anniversaire peut avoir lieu, soit le jour même de la naissance, soit la veille, soit le lendemain. Pour le lieu d’anniversaire, il est préférable d’avoir passé 24 heures dans le même endroit. On peut donc prévoir de passer son anniversaire sous telle latitude, ou telle longitude, pour essayer de contrecarrer l’impact difficile de certaines configurations. C’est l’astrologue qui vous guidera sur le meilleur endroit géographique où passer votre anniversaire, afin d’influer un peu sur votre destin. Toutefois la Révolution Solaire ne fait que préciser les significations du thème natal. Elle donne des détails. Un détail n’a jamais de valeur en soi, il doit être intégré dans le contexte donné du thème natal.

Dans les trois mois qui précèdent votre anniversaire, consultez une astrologue, elle vous conseillera utilement sur le lieu le plus favorable où vous trouver le jour de votre anniversaire. Elle analysera ce ciel de votre anniversaire, vous informera du climat de cette année nouvelle pour vous, pointant du doigt les périodes favorables et celles qui le seront moins, quand faire le gros dos sera sans doute profitable. Si votre anniversaire est déjà passé, l’analyse de ce ciel annuel est tout aussi possible et riche de prévisions.

 

OPTIMISEZ VOTRE VIE, CONSULTEZ UNE ASTROLOGUE. 01.34.83.36.31

 

 

Partager

 

Tagged Under :

LES DUALITES DES GEMEAUX

(05 - PETIT COURS D'ASTROLOGIE, 5.2 -Ballade à travers les signes) par sylvietribut le 15-06-2009

 

glyphe-des-gemeauxLe 21 mai le Soleil fait son entrée dans le signe des Gémeaux, troisième du zodiaque, se situant juste avant le Solstice d’été. Avec les Gémeaux nous sommes devant le symbole même de la dualité dans la ressemblance et jusque dans l’identité. C’est l’image de toutes les oppositions intérieures et extérieures, contraires ou complémentaires, relatives ou absolues, qui se résolvent dans une tension créatrice, la phase Gémeaux s’achevant et débouchant sur l’épanouissement de l’été. 

                     – Son graphisme

Le graphisme des Gémeaux est formé de deux lignes verticales réunies à leurs extrémités par deux barres horizontales : les verticales pour l’esprit, les horizontales pour la matière. Esprit et matière s’opposent en Gémeaux dont le graphisme rappelle le symbole mathématique Pi (P).

pi1

Le graphisme des Gémeaux évoque aussi la dualité des Gémeaux et la bipolarité, de même que les deux lobes pulmonaires expriment le processus respiratoire qui est également double : l’inspiration et l’expiration.

Ce graphisme figure des jouvenceaux de la légende grecque : Castor et Pollux.

                   – Ses symboles

Signe de Mercure, ce messager pourvu d’aile aux pieds et portant en emblème le caducée, les Gémeaux sont le symbole double des contacts humains, des transports, des communications, des contingences du milieu dans lequel on vit, de la polarité, même sexuelle. Certains zodiaques représentent ce signe, non par l’image habituelle de deux enfants se tenant la main, mais par un homme et une femme et, même dans le zodiaque copte, par deux amants.

hermes1

Le plus souvent, ce sont deux éphèbes enlacés qui représentent ce signe, dit double, qui nous introduit dans le monde des contraires polaires : masculin-féminin, ténèbres-lumière, sujet-objet, intérieur-extérieur, conscient-inconscient. L’être Gémeaux vit en somme sur une sorte de dédoublement intérieur : une moitié de lui sent, agit, vit, pendant que l’autre la regarde agir, sentir et vivre ; à la fois acteur et spectateur de soi-même, le spectateur tenant l’acteur sous son regard, narquois ou désabusé. Et cela va de l’être de l’extrême adaptation à celui de l’extrême complexité.

                   – Ses mythes

castor-et-pollux-delivrant-helene1 Castor et Pollux sont nés de l’œuf pondu par Léda après qu’elle fut fécondée par Jupiter qui avait pris la forme d’un cygne pour mieux la séduire. L’un tient à la main la lyre d’Apollon, symbole d’harmonie, l’autre la massue d’Hercule, symbole de la force agissante. Ici les deux frères libèrent Hélène pour la ramener à Sparte, dans l’œuvre de Cognet.

Les deux enfants sont présents sous différents noms dans les mythes qui évoquent la création de l’humanité et dans les mythes fondateurs, telle la légende de la fondation de Rome avec le couple des jumeaux que forment Romulus et Remus.

romulus-et-remus

On trouve aussi dans la Bible deux jumeaux célèbres : Jacob et Esaü. Et dans l’Evangile, on rencontre Jean et Jacques.       

jacob-et-esau-retrouvailles1 

Retrouvailles de Jacob et d’Esaü

                   – Sa psychologie

La caractérologie fait des Gémeaux un type primaire qui peut être soit nerveux, soit sanguin.

Signe Positif, c’est un extraverti.

Signe double, le dilemme Gémeaux : il est à la fois lui-même et les autres, ce qui lui donne l’art inné d’exprimer les sentiments, les pensées d’autrui, ainsi les autres se retrouvent-ils en lui.

Signe Mutable, parce qu’il apparaît alors que le printemps s’achève et que l’été est presque là. On est en pleine transition, mutation. Plein de projets, le Gémeaux est impatient de réaliser. Il est rapide, mobile, en perpétuelle mutation.

Signe d’Air, l’Air des Gémeaux ressemble au vent qui fait bouger les feuilles, un rien l’éveille, le met en alerte, mais très émotif, il ne contrôle pas toujours son tempérament nerveux et il lui est difficile de se concentrer. 

Signe de l’esprit, de la pensée logique et de l’acquisition des connaissances, l’Air étant combiné  à la mutabilité, on imagine que le sujet Gémeaux sera difficile à saisir et à décrire. C’est en effet un signe de grande liberté qui peut aller jusqu’à une inconstance quasiment névrotique, le point de vue changeant d’un jour à l’autre, évitant consciencieusement d’aboutir à une conclusion qui serait fatalement ressentie comme limitative et emprisonante. En fait, le problème Gémeaux c’est un divorce entre l’esprit et les émotions : difficulté à exprimer des sentiments car on les raisonne ou on les étudie sous tous les aspects. Ce conflit de base provoque chez le sujet Gémeaux des changements d’humeur inattendus.

Avec les Gémeaux, on ne bénéficie plus de la coulée chaude des instincts du Taureau ; l’esprit intervient dans le jeu de la personnalité qui compose un duo avec la sensibilité. La personnalité ne repose pas d’emblée sur le souffle naturel et la poussée libre de la vie animale. Elle s’élabore, au contraire, à partir d’un mécanisme de défense contre la suprématie de l’affectivité : la vie sensible est tenue en respect, suspectée et raillée, circonscrite à la sphère d’un Moi soucieux de vivre dans la commodité de la libre appartenance à soi. Il en  découle un processus de cérébralisation qui donne, en autres, le goût du jeu, l’agrément de l’exercice des idées et du commerce de l’esprit, l’envol de l’intelligence. L’être vit en somme sur un dédoublement intérieur : une moitié de lui sent, agit, vit, pendant que l’autre la regarde agir, sentir, vivre ; à la fois acteur et spectateur de soi-même, le spectateur tenant l’acteur sous son regard, narquois ou désabusé. Et cela va de l’être de l’extrême adaptation à celui de l’extrême complexité.

           –       Au jeu du portrait chinois, si les Gémeaux étaient

… un animal on pourrait évoquer le singe   singes    ou bien la fouine  fouine 

bouleau1Un arbre, ce serait le bouleau

Une plante … le genévrier genevrier

Et si c’était une fleur ?

Ce serait le gypsophile    gypsophile   ou…  le muguet…   muguet     

Un condiment ? Ce serait l’anis anis

Un métal : le vif-argent bien sûr qu’on appelle d’ailleurs mercure

 parapluies-arc-en-ciel Une couleur ? Là on peut mettre au pluriel car pour les Gémeaux ce ne sont que couleurs mêlées, changeantes, moirées, mosaïques, ou écossais, les camaïeux ou celles de l’arc-en-ciel.

Pour une pierre, on pense au Béryl le-beryl-dore1mais aussi à la Sardoine la-sardoine1 

Son parfum est le citron vert ou le lilas. Sa Saveur est acidulée.

Et si c’était un instrument de musique, ce serait un hautbois

casse-tete-chinois1

 

 

 

 Comme objet de collection… des jeux, tous les jeux, ainsi que les casse-têtes chinois.  

Partager

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , ,