LES ESCALADES DU CAPRICORNE

(5.2 -Ballade à travers les signes) par sylvietribut le 21-12-2009

 

capricorne 

Le 21 décembre 2010, à 17 h 47’, le Soleil a fait son entrée dans le Capricorne. C’est le Solstice d’hiver. C’est-à-dire que si votre bébé est né avant 17 h 47, il est Sagittaire, après il est Capricorne.

                Son graphisme capricorne-522

Le graphisme du Capricorne représente un être fabuleux, un corps de chèvre qui se termine par une queue de poisson. C’est une sorte de trait d’union entre l’avenir et le passé.

Le poisson symbolise la vie des profondeurs, l’immersion de la vie dans la matière. La chèvre, animal grimpeur, figure la vie détachée des contraintes et des obligations matérielles. Les deux principes qui cherchaient à fusionner dans le signe du Cancer s’efforcent dans celui du Capricorne de se séparer.

L’idéogramme du Capricorne est un trait qui se retourne sur lui-même, il exprime le repli de la conscience pour atteindre le point infini du monde intérieur. Le mouvement graphique est contorsionné, tel le ressassement tortueux que s’inflige le Capricorne : c’est le symbole de l’introversion.

le-capricorne 

        Ses symboles

Dixième signe du zodiaque qui commence au solstice d’hiver, la porte des dieux, quand la mort apparente de la nature correspond à la plénitude spirituelle, à l’époque de la plus grande ingéniosité de l’homme, laissé libre par l’absence de labeur saisonnier. Symbole de la fin d’un cycle et surtout du début d’un cycle nouveau, c’est le signe qui inaugure le zodiaque d’Extrême-Orient. Il exprime la patience, la persévérance, la prudence, l’industrie, la réalisation, le sens du devoir. Le Capricorne se place sous la maîtrise de Saturne.

Pour l’hémisphère Nord, le Capricorne symbolise le dépouillement, la rétractation et la concentration de  l’hiver dans sa sévère grandeur; il s’assimile au minuit de Noël, sommet du froid et de l’obscurité, heure zéro pour la graine enfouie dans le sol en vue de la lointaine moisson.

L’élément Terre amorce son processus : c’est la terre hivernale dans les profondeurs de laquelle s’élabore la lente et pénible œuvre de la végétation. Ce départ s’accouple dialectiquement avec une notion d’arrivée, de destination, de but, conçu comme un midi terrestre, un sommet.

alchimiste31La figure alchimiste pourrait être une de celles qui trouveraient des résonances à l’univers profond du Capricorne. Derrière la transmutation du plomb en or, ce que cherche l’alchimiste, c’est la transmutation de lui-même.

         Ses mythes

~ Le solstice d’hiver ouvrait, pour les Anciens, la porte du royaume des dieux, porte sur le renouveau caché dans l’obscurité de la nuit comme le signe du Capricorne était la porte des dieux. Cette symbolique a été reprise par le Christianisme qui a choisi cette nuit magique pour célébrer la naissance du Christ qui est en fait celle de la naissance de la lumière. La naissance du Christ a eu lieu dans une grotte dont la symbolique est reliée à la Terre.

grotte-de-la-luire-en-isere 

~ Saturne : Il détrôna son père Ouranos en le castrant avec l’aide de ses frères les Titans (symbole de l’ambition et de la domination mentale). Il châtra son père avec une arme que lui avait donnée sa mère Rhéa : une faucille en silex (la faux du temps). Devenu roi, il renvoya au Tartare les Cyclopes (les forces obscures et instinctuelles) qui pouvaient devenir ses rivaux, comme l’avait fait avant lui son père Ouranos. Mais en mourant Ouranos lui avait prédit qu’à son tour il serait détrôné par l’un de ses fils. Aussi Saturne dévora-t-il tous ses enfants à leur naissance.

capricorne-et-saturne 

Seul Jupiter fut épargné par sa mère Rhéa et, devenu adulte, il lui fit restituer tout ce qu’il avait ingurgité : Pluton, Neptune, Junon, etc… Jupiter exila Saturne qui trouva refuge en Italie où Janus l’accueillit ; là, il fit régner une telle prospérité que l’on en garda le souvenir comme celui de « l’âge d’or ».

Les Romains célébrèrent cette ère chaque année à la fin décembre, avec des fêtes que l’on appela les Saturnales. Cronos-Saturne symbolise le temps qui passe et nous enchaîne.

                                       via-clodia-a-saturnia Arrivée à Saturnia en Maremma Toscane par l’antique Via Clodia

 

~ Gaïa, c’est la toute première déesse, déesse-mère puisque Déesse Terre des origines, née avant toutes les autres, la plus archaïque de toutes les divinités, à la source qui engendra Ouranos, le Ciel étoilé, par parthénogenèse ; c’est-à-dire que pour créer le plus grand géniteur qui soit, elle n’a besoin d’aucun dieu mâle. Ensuite, elle s’unira à lui pour mettre au monde un grand nombre de dieux, étant elle-même d’une fécondité prodigieuse. 

janus ~ Personnage illustre de la mythologie capricornienne, le dieu Janus, représenté avec deux visages : l’un regarde vers le passé et l’autre vers l’avenir.

~ Mars, prisonnier des Géants, enfermé dans un vase d’airain.

~ Héraclès et le sanglier d’Erymanthe  heracles-et-erymanthe

athamas2~ Athamas et la Toison d’or : ce mythe Bélier prend naissance en Cancer. Se sont les enfants d’Athamas qui furent sauvés de la mort par le bélier ailé qui les ravit.

 

~ Amalthée, la tendre chèvre, qui nourrit Jupiter et sera immortalisée par cette constellation du Capricorne.

amalthee-bernini Amalthée et Jupiter enfant – Sculpture de Bernini

 

pan_satyre_della_valle~ Pan et ses paniques, celles qu’il provoque et celles qu’il éprouve. Pan, vieux dieu d’Arcadie, aux pieds de bouc et de mauvaise réputation.

 

 

 

ulysse-et-penelope ~ Ulysse et Pénélope : deux héros saturniens, patients et rusés tous les deux dans l’œuvre de Francesco Primaticcio.

 

 

 

 

~ La chèvre de Monsieur Seguin qui se bat toute la nuit contre le loup, avec obstination, courage et acceptation d’une fatalité prévisible, jusqu’à ce que mort s’en suive.

la-chevre-de-moniseur-seguin-alphonse-daudet2 

        Sa psychologie

Signe négatif, c’est un introverti.

Le Capricorne initie le cycle zodiacal de la Terre, c’est la terre que l’on ensemence : la graine de la conscience. C’est donc un signe Cardinal. Après la terre Fixe du Taureau, la terre nourricière, la terre des réalités concrètes, puis la terre Mutable de la Vierge : la terre qui se purifie, la raison, c’est la terre Cardinale du Capricorne. Dans cette terre, les émotions entament difficilement la conscience, mais quand elles l’ont marquée, elles font leur chemin souterrainement.

La caractérologie en fait un nerveux, non émotif, de type secondaire.

Comme la terre d’hiver contient la nouvelle graine, le Capricorne porte en lui un destin qu’il se sent seul à accomplir. Supportant mal l’incertitude, il se construit un monde dont il est sûr : ses amitiés sont issues d’une lente maturation, ses desseins d’une longue méditation. Il se fait un rempart contre les futilités de la vie ; il se protège des passions et des instincts. La difficulté d’expression de ses sentiments le rend mélancolique. Il a soif d’absolu en l’être aimé et a peur de ne pas y trouver la dimension qu’il recherche. Aussi se maîtrise-t-il ou parfois lâche-t-il prise, ce qui peut soit attendrir, soit effrayer l’autre. L’Amour est pour lui le sacrement de la pureté et de la conscience.

Les os, le squelette et les articulations sont attribués symboliquement au Capricorne. L’os est la charpente du corps, les valeurs du Capricorne sont celles de la fermeté, de l’endurance et de la force.

squelette_i 

 Le squelette est la plus simple expression de notre anatomie : leCapricorne tend à l’ascèse. Avec son sourire ironique, le squelette symbolise le savoir de celui qui a franchi le seuil de l’inconnu, comme lui le Capricorne représente les valeurs du savoir.

Les articulations permettent le mouvement, le passage à l’action. Le Capricorne possède lui aussi des principes d’action, de travail et de communication.

saturnia-thermesThermes de Saturnia en Maremma Toscane dont le bienfait des eaux était déjà connu des Romains  pour soulager les problèmes de rhumatismes, d’arthrose et de peau. 

ET SI LE CAPRICORNE ETAIT

Un animal ce serait hibou1 un hibou, une tortue tortue ou bien sûr une chèvre chevre-de-toscane2

Si c’était un arbre, ce serait un chêne chene1 ou un cyprès cypres-campagne-toscane-pres-de-pienza ici en Toscane près de Pienza.

Une plante… bruyere de la bruyère, un champignon champignons

Une fleur… le chardon chardon_bleu1 le chèvrefeuille chevrefeuille le pois de senteur pois-de-senteur

thym1 Un condiment… le thym

Pour le métal, c’est bien sûr le plomb plomb celui que l’alchimiste transforme en or.

Si c’était une pierre, ce serait de l’onyx onyx ou de la marcassite marcassite

Sa saveur est l’amer… Son parfum est celui de la terre mouillée, varech du varech, du fumier…

Les couleurs sont : laque-chinoise le noir des laques chinoises, le gris foncé, le rouge cerise aussi

Si c’était un instrument de musique : ce serait le gong gong ou une flûte indienne flutes-indiennes

Un objet de collection : des sculptures, des pierres, des antiquités, de vieux outils.

vieux_outils

 

    

 

 

 

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

QU’EST-CE QUE L’INGRES ?

(5.5 - L'INGRES) par sylvietribut le 21-12-2009

On appelle « ingrès » l’entrée d’une planète dans un signe. Certains astrologues dressent le thème de chaque entrée du Soleil dans les signes du zodiaque et font des prévisions sur un pays donné, mois par mois. L’ingrès de l’équinoxe de printemps est considéré comme la Révolution Solaire du monde. Toutefois, cet ingrès peut être analysé sur le plan personnel. Ainsi, on dit qu’on peut avoir un aperçu des événements importants pour une année donnée en analysant l’ingrès du solstice d’hiver, c’est-à-dire l’entrée du Soleil dans le Capricorne.

Si vous vous exercez à l’astrologie, voici comment procéder : il vous faut trouver l’heure exacte pour l’entrée exacte du Soleil dans le Capricorne. Ayant trouvé cette heure, vous dressez le thème de l’ingrès d’hiver pour le lieu où vous vous trouvez.

Exemple : pour Rambouillet ou la Région Parisienne, c’est à 18 h 47 le 21 décembre 2009 que le Soleil se trouve à 0°00 Capricorne, et l’Ascendant de ce thème d’ingrès se trouve à 23° Cancer.

 

ingres-de-decembre-2009

Plus que l’analyse de ce thème, il convient de repérer la ou les planètes venant superposer par conjonction une des planètes de votre thème natal. Un seul degré d’orbe est toléré. Vous aurez alors une petite idée de ce qui devrait marquer votre année 2010. Pour affiner davantage vos pronostics, n’omettez pas d’associer les maisons astrologiques de l’ingrès et surtout de votre propre thème. Ainsi, si Mercure d’ingrès vient superposer votre Mars natal, et si celui-ci est Maître de la Maison II de votre thème natal, on pourra en conclure que se sont vos finances qui prendront une certaine importance dans l’année, bonne ou mauvaise, selon le contexte de votre thème natal.

Attention, on ne s’occupe jamais de la position du Soleil de l’ingrès puisque celui-ci occupe toujours pour l’ingrès du solstice d’hiver le 0°00 Capricorne.

 

capricorne_b

On peut de la même façon étudier les différents ingrès du Soleil pour chaque équinoxe et chaque soltice de l’année, à savoir l’équinoxe de printemps 0°00 Bélier, le solstice d’été 0°00 Cancer, l’équinoxe d’automne 0°00 Balance.

On peut aussi étudier les ingrès lunaires, soit douze à treize lunaisons annuelles, en étudiant l’entrée de la Lune soit dans chaque signe, soit en ne s’occupant que des solstices et des équinoxes.

Enfin, on peut faire de même avec chacune des autres planètes à savoir : Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton. On dresse le thème d’ingrès à chaque fois que la planète considérée entre à 0°00 d’un signe.

Toutefois, cette technique d’ingrès est surtout utilisée en astrologie mondiale. Les thèmes d’ingrès étant calculés et montés en tenant compte de la latitude et de la longitude du pays que l’on étudie.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser en vous servant des « Commentaires » ci-dessous, vos questions comme mes réponses pouvant en éclairer d’autres.

etoiles-dorees 

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

LA SYMBOLIQUE ASTROLOGIQUE A L’ORIGINE DE CERTAINES EXPRESSIONS

(6.1 - Etymologie) par sylvietribut le 19-12-2009

SOUS L’EGIDE DE…

L’égide était le merveilleux bouclier que Vulcain avait fabriqué pour Jupiter et qui était recouvert de la peau de la chèvre Amalthée, celle qui avait nourrit Jupiter bébé. La plupart des boucliers étaient faits avec des peaux de chèvres (en grec « aigis ») et protégeaient la poitrine, les épaules et le bras gauche. Celui de Jupiter, cependant, avait ceci de particulier que sa fille Athéna, à qui il le prêtait souvent, y avait fixé la tête de la Gorgone Méduse qui semait l’épouvante dans les rangs ennemis et dont il nous reste aujourd’hui de quoi « être médusé »…

athena-et-legide-orne-de-la-tete-de-meduse-musee-de-lacropole-athenesAthéna et l’égide à tête de Méduse – Musée de l’Acropole – Athènes

L’égide était restée dans l’Antiquité le symbole de l’invulnérabilité garantie par la protection de Jupiter et d’Athéna. Les empereurs romains sont souvent représentés avec, sur la poitrine, une amulette qui est une miniature du bouclier orné de la tête de Méduse.                                                                

L’égide devrait donc rendre invulnérable. Se placer sous l’égide de quelqu’un c’est donc comme ça l’était pour Jupiter une protection, un bouclier, un soutien officiel. On se place ainsi sous l’égide des lois, de l’Eglise, d’un haut personnage…                                                                                                       

Dans l’US Navy, les croiseurs de la classe Ticonderoga et les destroyers de la classe Arleigh Burke sont équipés d’un radar appelé « Aegis » qui signifie « Egide » en anglais.  

Pour l’astrologue Jupiter est « le grand bénéfique ». Son influence protège ou atténue les effets des autres planètes pour peu qu’il ait une petite importance dans notre thème. Si Jupiter superpose le secteur financier de notre thème, c’est notre avoir, nos ressources, nos finances qui seront protégées par Jupiter… Si Jupiter se trouve dans l’Axe de la Destinée de votre thème, votre carrière se placera tout naturellement sous l’égide de Jupiter… etc… etc…

meduse-le-caravage-galerie-des-offices-florence1

Méduse par Le Caravage – Musée des Offices – Florence

Quant à Méduse, c’était le nom de la Gorgone, dont le regard changeait en pierre celui qui s’y exposait de face. Pour la tuer, Persée s’approcha d’elle à reculons en s’aidant de son bouclier, poli comme un miroir. Il trancha la tête de la Gorgone dont la chevelure était formée d’une masse de serpents, et la fourra dans un sac. Du sang de Méduse naquit Pégase, le cheval ailé. Quant à la tête au regarde pétrifiant de Méduse, il la donna à Athéna : elle la fixa sur le bouclier de son père Jupiter, l’égide, qui eut dès lors le pouvoir de… méduser l’ennemi.       

Nous sommes « médusés » quand quelque chose nous surprend et nous fascine à tel point que, sans être tout à fait transformés en statues de pierre, nous perdons un moment l’usage de nos facultés.

                                                                                                                               buste-de-meduse-par-bernini-musee-du-capitole-rome Buste de Méduse par Bernini – Musée du Capitole – Rome

Bibliographie :                                                                                                                                                                                                 Trésors des expressions françaises – Sylvie Weil et Louise Rameau – Editions Belin « Le Français retrouvé ».

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

INTOLERANCE ET BARBARIE… TOUJOURS A L’ORDRE DU JOUR

(2.3 - DANS L'ACTUALITE AUJOURD'HUI... REAGISSEZ) par sylvietribut le 14-12-2009

1327 : L’ASTROLOGUE CECCO D’ASCOLI MEURT SUR LE BUCHER DE L’INQUISITION

NOVEMBRE 2009 : ALI HUSSEIN SBAT, ASTROLOGUE LIBANAIS, EST CONDAMNE A MORT EN ARABIE SAOUDITE

Il s’appelait Francesco Stabili, dit Cecco d’Ascoli. Il était né en 1269 près d’Ascoli Piceno dans les Marches, aux confins des Abruzzes. C’était un poète et encyclopédiste italien du Moyen Age, auteur d’un poème intitulé Acerba, écrit en italien, une sorte d’encyclopédie où il traitait de la physique et de l’astrologie. Et c’est pour ce sujet qu’il est mort sur le bûcher de l’Inquisition le 10 septembre 1327 à Florence.

cecco-dascoli

Il avait sans doute fait des études de médecine à l’université de Salerno en Campanie, mais rien ne l’atteste. A cette époque, il rencontre et échange avec Dante, décédé lui en 1321. Entre 1322 et 1324, il vit à Bologne où il enseigne à l’université. Il commente l’œuvre de Jean de Sacrobosco, dit aussi Jean de Halifax, auteur de Sphaera mundi, Sphère du Monde, en 1231.

En 1324, Cecco d’Ascoli connaît une première condamnation de l’Inquisition. L’inquisiteur, un dominicain nommé Lamberto di Cingoli, l’accuse de « mal parler » de la foi catholique. Il lui impose une pénitence et met ses livres sous sequestre. Frappé également d’une amende, Cecco d’Ascoli doit quitter Bologne en décembre 1324. L’année suivante la défense d’enseigner est levée. Il n’en commente pas moins le De principiis astrologiae, Des principes de l’astrologie, d’Alcabitius et, ironie de l’Histoire, ce n’est autre qu’Al-Qâbisi, auteur arabe d’une Introduction à la science de l’astrologie évaluative, parue en 949 et traduite en latin par Jean de Séville Hispalensis.

Fin 1326, Cecco d’Ascoli se rend à Florence, comme astrologue-médecin du duc Charles de Calabre. Un nouveau procès le rattrape, dirigé par un franciscain cette fois, Accursio, évêque d’Aversa. C’est la seconde condamnation de l’Inquisition qui tombe en juillet 1327. L’évêque déclare Cecco d’Ascoli relaps, c’est-à-dire « retombé en hérésie ». Il le condamne au bûcher et fait détruite ses œuvres : le Commentaire sur le « De Sphaera » de Sacrobosco, le Commentaire sur le « De principiis astrologiae » d’Alcabitius, l’Acerba (*).

En fait, ce n’est pas l’astrologie qui est condamnée puisqu’elle est acceptée, enseignée, mais une utilisation non orthodoxe. Les chefs d’accusation à Florence reprennent ceux de 1324 à Bologne, c’est-à-dire que :

1)     Cecco d’Ascoli a affirmé qu’on pouvait, sous certaines constellations, accomplir des choses extraordinaires, qu’il croyait en l’existence d’esprits malins dans les sphères supérieures, ce qui le rapproche de la croyance cathare ;

2)     Il croit que la naissance du Christ peut être datée par la position des astres, ce qui entre en contradiction avec le dogme catholique de la toute puissance divine ;

3)     Il croit que la venue de l’Antéchrist peut être prédite, et astrologiquement, ce qui est contraire aux Evangiles.

Les veines du front taillées, Cecco d’Ascoli est brûlé par l’Inquisition de Florence, le 10 septembre 1327.

(*) L’Acerba fut imprimé pour la première fois à Venise en 1476. Le livre s’oppose à la vision du monde de Saint Thomas telle qu’on la voit chez Dante.

ascoli_piceno Ascoli Piceno

19 Novembre 2009 – Le Journal Le Monde titre : Condamné à mort en Arabie Saoudite pour avoir dit la bonne aventure au Liban.

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2009/11/19/condamne-a-mort-en-arabie-saoudite-pour-avoir-dit-la-bonne-aventure-au-liban_1269293_3218.html

Al-Aïn, vallée de la Bekaa, Cécile Hennion, Envoyée spéciale

Condamné à mort pour « sorcellerie », Ali, ressortissant libanais de 46 ans, n’a plus que quelques jours à vivre au fond d’une lointaine geôle d’Arabie saoudite. Au Liban, sa famille est sous le choc face à la sentence, « démesurée, incompréhensible », et tente désespérément de trouver un sens au scénario cauchemardesque qui a mené Ali au pied de l’échafaud. Originaire d’Al-Aïn, un village chiite du nord du Liban, Ali Hussein Sbat est marié et père de quatre enfants.

Il avait trouvé du travail à Beyrouth, au sein d’une petite chaîne de télévision câblée baptisée « Shéhérazade », diffusée au Liban et dans la région. Devant la caméra, il recevait des appels téléphoniques de téléspectateurs à qui il « prédisait » l’avenir. Travail, santé, amour, les problèmes qui lui étaient exposés trouvaient une issue heureuse ou une parole d’encouragement.

En 2008, Shéhérazade ferme ses portes et Ali se reconvertit dans les plantes médicinales. Au printemps de la même année, il part en pèlerinage dans les lieux saints chiites, en Iran, puis en Arabie saoudite, à La Mecque. Le 7 mai 2008, il faisait la sieste dans un hôtel de Madinat Al-Mounawara saoudien, dernière étape avant son retour au Liban, quand la police des mœurs saoudienne vient le tirer de son lit. Ali disparaît pendant un temps avant de réapparaître à la télévision saoudienne.

« Parce qu’il est chiite »

Il est filmé, pieds et poings liés, « avouant » avoir pratiqué de la « magie ». Le verdict rendu par la cour de Madinat Mounawara est tombé le 9 novembre 2009. Ali Hussein Sbat est jugé coupable de « sorcellerie », de « mécréance », d’insulte à l’islam et violation de la charia (loi islamique) pour ses activités télévisées à Shéhérazade et condamné à la peine capitale.

la-mecque-lieu-de-pelerinage-des-musulmansLa Mecque

Comment ce ressortissant libanais, n’ayant par ailleurs jamais exercé sur le sol saoudien, a-t-il pu se retrouver dans une telle situation ? « C’est parce qu’il s’appelle Ali, pense son frère Mehdi. Il est chiite avec un nom chiite et il avait un visa iranien sur son passeport ». Les tensions au Proche-Orient entre communautés chiites et sunnites seraient, selon ses proches, une des explications. En Arabie saoudite, le bras de fer qui se joue entre le roi Abdallah et certaines autorités religieuses pourrait en être une autre. « En tout cas, c’est politique », murmure-t-on dans la famille du condamné.

Al-Aïn, le village d’Ali, se situe à 35 kilomètres au nord de Baalbeck dans la vallée de la Bekaa. Sur les murs, le visage de l’ayatollah Khomeiny veille, sévère, sur une population pieuse et modeste. Entre montagnes, petits vergers et routes défoncées, le temps semble avoir suspendu son vol. Mais pour les proches d’Ali, il s’est mué en compte à rebours mortel. Ils avaient trente jours pour faire appel du verdict. Le 19 novembre, il n’en restait déjà plus que 20. « Nous avons regardé sur Internet, raconte Mehdi, le frère. Les châtiments pour actes de magie ne dépassent pas les peines de dix ans de prison ». « Une main coupée, peut-être… » suggère le père. Tous se sentent abandonnés par le député local qui a promis son soutien le jour des élections, le 12 juin, mais qui ne s’est plus manifesté depuis, alors que l’ambassadeur du Liban en Arabie saoudite n’a toujours pas rendu visite à Ali en prison.

Consulté, le cheikh Abdel Amir Qabanlan, plus haute autorité religieuse chiite du Liban, a estimé que les activités d’Ali relevaient de « l’aide psychologique » pour des gens en « manque d’espoir », et non de la « magie » ou d’autres activités contraires à l’islam. L’avocate libanaise May Khansa, connue pour accepter les dossiers les plus déshérités, dénonce un « procès sans avocat pour un acte qui ne relève tout au plus que de l’escroquerie », les « tortures infligées à Ali pendant son interrogatoire » et le prix, « un million de dollars, réclamé par les avocats saoudiens » pour entreprendre une procédure en appel.

Cette étrange affaire embarrasse les autorités libanaises, elles-mêmes divisées entre sunnites et chiites, alors que l’Arabie saoudite est un « parrain » très influent au Liban. Le ministre libanais de la justice, Ibrahim Najjar, affirme avoir fait « le nécessaire ». Opposant déclaré à la peine de mort, il précise être dans l’incapacité de se prononcer sur un dossier relevant d’une justice étrangère. « Je respecte la justice saoudienne et la charia, souligne-t-il, mais en tant que juriste, je remarque que la sorcellerie n’est plus ici qu’un vulgaire délit. Il ne viendrait à l’idée de personne au Liban de condamner à mort une diseuse de bonne aventure. Ce serait ridiculement perçu ». Claire Hennion

Comme on peut l’imaginer cette nouvelle a suscité une grande émotion dans la communauté astrologique mondiale et en France l’astrologue Emmanuel Leroy a fait une proposition de lettre à l’Ambassadeur d’Arabie Saoudite à Paris. Que vous soyez astrologue ou simplement sensible à cette triste histoire d’un autre temps, reprenez ce petit texte en le signant de votre nom et adressez-le à l’adresse suivante : amb.arabiesaoudite@gmail.com

                Monsieur l’Ambassadeur,

La presse a annoncé qu’un astrologue libanais, Monsieur Ali Sbat, avait été condamné à mort dans votre pays pour avoir pratiquer publiquement l’astrologie.                                                                 

La communauté des astrologues français s’émeut de cette condamnation… En effet, la discipline de notre art n’est en rien contraire au respect des religions. Et l’astrologie a d’ailleurs été remarquablement enrichie par les recherches et les travaux des astrologues arabes.

Par ailleurs, il nous semble que cette condamnation est totalement contraire au respect des droits de l’homme qui promeut la liberté de conscience.

Nous vous demandons donc solennellement d’intervenir auprès de votre gouvernement pour que cette condamnation à mort ne soit pas exécutée et qu’une solution juridique humaine soit trouvée, afin que Monsieur Ali Sbat puisse être expulsé d’Arabie Saoudite et rapatrié dans son pays d’origine.

Dans l’attente de votre réponse, soyez assuré, Monsieur l’Ambassadeur de mes sentiments les plus respectueux.

Le 10 décembre 2009, sur France Culture, le journaliste Mars Kravetz a évoqué ce cas pénible et douloureux.

Si vous le pouvez reprenez cette information sur vos sites ou sur vos blogs. 

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,