DANS L’HERBIER DE LA BALANCE … LE NARD

(07- DE LA PLANTE A L'ETOILE) par sylvietribut le 20-10-2010

Plante inconnue en Occident, mais souvent citée par les auteurs orientaux, c’est du nard qu’on extrait un parfum des plus précieux qui évoquait des qualités royales et de nombreux poètes l’ont chanté.

Tandis que le roi est en son enclos,

Mon nard donne son parfum.

Mon bien-aimé est mon sachet de myrrhe

Qui repose entre mes seins.

Le nard entre dans la composition du Paradis où s’épanouit l’amour. L’époux comparant l’épouse à la source d’un jardin décrit son enchantement :

Tu es les plus rares des essences :

Le nard et le safran

avec les plus fins arômes.

Source qui féconde les jardins, puis d’eau vive,

ruisseau dévalant du Liban.

nard-3 

Le nard

C’est également un parfum de nard que Marie-Madeleine viendra répandre sur les pieds du Christ : « Elle prit une livre d’un parfum de nard pur, de grand prix et en oignit les pieds de Jésus, puis les essuya avec ses cheveux et la maison s’emplit de la senteur du parfum » (Saint Jean). Dans l’Evangile selon Marc, une femme brise « un flacon d’albâtre contenant un nard pur de grand prix » et le verse sur la tête de Jésus.

Dans leurs commentaires du Cantique, les Pères de l’Eglise feront du nard un symbole d’humilité ; ce qui tranche un peu sur le caractère royal et somptueux de ce parfum. Mais l’interprétation symbolique résout le problème : le nard est une petite graminée poussant surtout dans les régions montagneuses ; en pressant les racines de cette plante, on obtient le plus merveilleux des parfums. Ainsi en va-t-il de l’humilité qui donne les fruits de la plus sublime sainteté.

Les écrivains du Moyen Age citeront souvent cette herbe, en s’inspirant de l’Histoire naturelle de Pline.

le-nard 

Le nard – Planche botanique

Le nard est sans doute l’un des plus anciens parfums orientaux connus. Il s’agit, sous sa forme d’huile, d’un liquide de couleur ambrée. La plante est un ingrédient connu de la médecine traditionnelle ayurvédique, utilisée entre autres pour faciliter la repousse des cheveux. Elle est, en dehors de ses applications en parfumerie, utilisée pour fabriquer l’encens ou comme sédatif.

On sait que l’utilisation du nard est très ancienne, d’une part car elle fait partie intégrante de la tradition ayurvédique indienne, d’autre part parce qu’elle était considérée durant l’Egypte ancienne, le Moyen-Orient et la Rome antique comme un parfum de luxe. Dans son Histoire Naturelle, Pline dénombre douze espèces de nard. De nombreux textes anciens considèrent le nard comme un produit de grande valeur, monétaire comme spirituelle. Il était utilisé dans de nombreux rites religieux, en partie pour ses effets sédatifs et narcotiques.

De nos jours, le nard n’est pratiquement plus utilisé, on lui préfère des espèces plus communes, donc plus faciles d’accès, de valérianes, mais surtout son odeur très forte n’est pas toujours appréciée.

marie-madeleine-et-son-flacon-de-nard 

Marie-Madeleine et son flacon de nard

Bibliographie

Dictionnaire des Symboles – Jean Chevalier et Alain Gheerbrant – Robert Laffont/Jupiter – Collection Bouquins

nard

 Partager

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Commentaires