PAESTUM… L’ANTIQUE POSEIDONIA GRECQUE

(6.3.2 - A l'étranger) par sylvietribut le 18-03-2018

L’antique Poseidonia grecque était la ville du dieu marin Poséidon, le Neptune des Romains et la planète-maîtresse des Poissons des astrologues.

Paestum est un des sites parmi les plus représentatifs de l’Antiquité, classé en 1998 par l’Unesco Patrimoine Mondial de l’Humanité. Paestum est en Campanie, à environ 100 km au sud de Naples, de Pompéi, et d’Herculanum. Le site se situe au sud-est du Golfe de Salerne, sur la commune de Carpaccio dans la province de Salerne. Paestum est le troisième site archéologique après Pompéi et Herculanum. C’est l’un des lieux parmi les plus fréquentés et les plus appréciés.

Poseidonia fut fondée par les Grecs au VII siècle avant Jésus-Christ. Successivement, elle fut occupée par les Lucaniens et cela jusqu’à ce que, en 273 avant Jésus-Christ, Rome en fasse une florissante colonie en lui donnant son nom actuel de Paestum. Cependant le début du Moyen Age marqua son irréversible déclin.

L’importance du site est liée à sa valeur culturelle, mais également à l’excellent état de conservation des monuments, à commencer par les remparts, construits par les Grecs et renforcés par les Lucaniens et les Romains. Et puis, ce qui frappe le visiteur, ce sont les trois majestueux temples de style dorique qui se trouvent sur une verte prairie, et réfléchissent une lumière différente selon les heures et les saisons. Ecrivains, poètes et artistes, tels Canova, Goethe, Piranesi et Shelley ont été fascinés par ce spectacle  source de leur inspiration.

Nom du fichier :DSCN6975.JPG Taille du fichier :402.1 Ko (411705 octets) Date de la prise de vue :2003/02/03 09:41:08 Taille de la photo :1600 x 1200 Résolution :72 x 72 ppp Nombre de bits :8 bits/canal Attribut de protection :Désactivé Attribut Masqué :Désactivé ID de l'appareil :N/A Nom du Modèle :E950 Mode de qualité :N/A Mode de mesure :Multizones Mode d'exposition :Programme auto Flash :Non Distance focale :13.1 mm Vitesse d'obturation :1/121 seconde Ouverture :F9.2 Correction d'exposition :0 IL Balance des blancs fixe :N/A Objectif :N/A Mode synchro-flash :N/A Différence d'exposition :N/A Programme décalable :N/A Sensibilité :N/A Renforcement de la netteté :N/A Mode de courbe :N/A Mode couleur :COULEUR Compensation des tons :N/A Latitude (GPS) :N/A Longitude (GPS) :N/A Altitude (GPS) :N/A

Le temple de Neptune à Paestum

Le temple d’Héra est le plus ancien et remonte au VIe siècle avant Jésus-Christ. Le temple de Neptune date du Ve siècle avant Jésus-Christ. C’est une grandiose construction de travertin qu’une chaude couleur. Ce temple est un vrai bijou de l’architecture dorique, à la fois majestueux et élégant. 

Le temple de Cérès en réalité dédié à la déesse Athéna date, lui, du VIe siècle avant Jésus-Christ. A l’époque médiévale, il fut transformé en église et abrite trois tombes chrétiennes adossées au mur extérieur.

Poséidon était le dieu de la mer et des océans, ainsi que « l’Ebranleur du sol » : dieu des tremblements de terre et des sources dans la mythologie grecque. Son principal symbole était le trident qu’il reçut des Cyclopes pendant la Titanomachie. Cependant, Neptune est aussi symbolisé par le dauphin et surtout le cheval et même encore le taureau. Les Romains l’assimilaient à un Neptune originel, peu fourni en mythes mais avec lesquels il finit par se confondre totalement. Il était le fils de Cronos, le Saturne romain, et de Rhéa. Il était frère de Zeus, le Jupiter romain, mais aussi d’Héra, Junon la Romaine et du sombre Hadès, Pluton pour les Romains. Il s’était marié à Amphitrite, ce qui ne l’empêchait pas de se livrer à d’autres conquêtes.

NEPTUNE - GIARDINO BOBOLI - FIRENZE

Neptune et son trident – Jardin de Boboli – Florence – Italie

Quant au Neptune romain, il était le « Neptùnus » latin, c’était un dieu totalement latin. Dans la mythologie romaine, il était le dieu des eaux vives et des sources ainsi que le protecteur des pêcheurs, des bateliers et, d’après Virgile, des chevaux. Dans le lectisterne de 399 avant Jésus-Christ, il apparaît associé à Mercure et, en 207 avant Jésus-Christ, aux côtés de Minerve. C’est seulement à partir des guerres puniques (264-146 avant J. C.) que les Romains démontrent leur supériorité navale et assimilent Neptune au dieu grec Poséidon. Ainsi à travers les mutations de leur civilisation, les Latins surent transformer une ancienne divinité des eaux douces en dieu des mers. Neptune est donc totalement confondu avec celui-ci, il reprend les légendes grecque du dieu, ses attributs, ses descendances. Pourtant cette transformation l’associe à la déesse Salacie, divinité de l’eau salée et donc de la mer, bien en rapport avec les attributs de Neptune. Elle est représentée comme une belle nymphe, couronnée d’algues, intronisée aux côtés de Neptune conduisant son chariot à coquille perlée, conduit par des dauphins, des hippocampes ou d’autres fabuleuses créatures de la mer et parfois assisté par des Tritons et des Néréides.

Auparavant les Etrusques avaient récupéré le nom de Neptune, transformé en Nethuns, pour désigner le dieu de l’eau et des océans, inspiré de Poséidon.

PAESTUM - LA TOMBE DU PLONGEUR

Le plongeur de Paestum

Comment ne pas évoquer le « plongeur de Paestum » qui se trouve dans le musée du site. Découverte en 1968, près de Paestum, la tombe dite « du plongeur » est renommée pour l’originalité de son décor ; elle est datée aux environs de 480-470 avant Jésus-Christ. Les quatre parois peintes de la tombe, selon la technique de la fresque, représente un banquet.

Cette extraordinaire fresque du plongeur révèle la pureté du dessin et l’harmonie de la composition. Il est probable que la scène fasse allusion au plongeon dans l’au-delà. Elle a en tout cas un rapport tout à fait probable avec la mort, de même que les scènes précédentes illustrent un banquet funèbre.

Pour l’astrologie, Neptune gouverne l’inconscient, les forces instinctives, les grands mouvements de l’âme. C’est pour cette raison que le domicile de la planète se situe dans les Poissons, signe psychique qu’on nomme parfois « l’hôpital du zodiaque ». Neptune gouverne le subconscient et provoque souvent les maladies mentales, les dépressions et les manies. Sur le plan social, son influence marque surtout l’anarchie et son opposé le communisme, et tous les mouvements irrationnels ou surréalistes, ainsi que la police. Les gaz, principalement les gaz toxiques, les stupéfiants et le monde des radiations, y compris la radiologie, la radiodiffusion et la télévision, se trouve sous son influence.

La découverte de Neptune fut fortuite ; l’orbite d’Uranus, calculée en 1821 à l’Observatoire de Paris, présentait des irrégularités que l’on ne pouvait attribuer  qu’à l’attraction d’une autre planète. L’astronome français Le Verrier, lui-même natif des Poissons, s’attaqua à ce problème et déduisit par de laborieux calculs l’orbite de cette planète qu’il nomma Neptune.

NEPTUNE PLANETE ET GLYPHE

La planète Neptune et son glyphe

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Commentaires