DANS L’HERBIER DU BELIER… LA FIGUE DE BARBARIE

(07- DE LA PLANTE A L'ETOILE) par sylvietribut le 30-03-2018

La figue de Barbarie tient une place importante dans les mythologies mésoaméricaines du centre du Mexique. Elle est notamment le symbole du cœur des victimes des sacrifices humains dans la légende de la fondation de la capitale aztèque Mexico-Tenochtitlan.

FIGUES DE BARBARIE

Figues de Barbarie

La figue de Barbarie est le fruit d’un cactus mexicain et non d’un ficus. Elle est appelée « nopal » et figure dans les armoiries du drapeau mexicain. Elle était inconnue en Europe avant les voyages de Christophe Colomb en Amérique. Elle fut décrite pour la première fois en 1535 par l’Espagnol Gonzalo Fernandez de Oviedo y Valdés dans son « Histoire des Indes occidentales ». C’est sa morphologie insolite qui frappa les premiers conquistadors.

La figue de Barbarie a une saveur subtile, douce et légèrement sucrée. Elle est de forme oblongue et de couleur orangée lorsqu’elle est à maturité. C’est l’aliment plaisir de la fin de l’été et elle accompagne avec succès le sucré comme le salé. De plus, ses qualités nutritionnelles sont remarquables.

Outre les fruits, c’est l’élevage de la cochenille qui attira l’attention des découvreurs du continent. Cependant,  cet élevage ne fut réussi qu’au XIXe siècle et se répandit d’abord dans les jardins botaniques comme curiosité.

Cette figue est cultivée à grande échelle au Maghreb, en Chine et au Mexique. Cependant, la figue de Barbarie y était inconnue avant 1492, date de la découverte des Amériques et ne s’y est développée à grande échelle qu’à partir du XIXe siècle. Et puis, elle est également très populaire dans le pourtour méditerranéen, notamment dans les régions chaudes d’Italie : la Sicile, la Sardaigne, les Pouilles où elle est consommée localement, mais aussi exportée. En Italie, on l’appelle « fico d’India », « figue d’Inde ». Dans la nature ce fruit sert d’aliment à de nombreuses espèces animales : rongeurs, oiseaux et insectes.

La figue de Barbarie ou « poire cactus » est une baie charnue produite par le figuier de Barbarie, un cactus originaire du Mexique, volontiers invasif. Crue ou en jus dans nos cuissons, elle apporte toujours une touche d’exotisme et d’originalité aux cuisines les plus simples.

Par ailleurs, la figue de Barbarie apporte de la vitamine C, mais aussi des minéraux et des oligo-éléments. Sa teneur en fibres est élevée et son apport calorique est faible. On la trouve d’août à octobre. Les épines présentes sur sa peau rendent sa récolte longue et difficile, ce qui explique la rareté de ce fruit sur nos marchés.

FIGUIER DE BARBARIE

Figuier de Barbarie

Les bienfaits de la figue de Barbarie sur la santé sont nombreux : tout d’abord, elle régule le transit car elle apporte des fibres en quantités considérables, luttant ainsi contre la constipation. Ce fruit est un anti-oxydant par sa richesse en vitamine C ; elle permet donc un bon renouvellement cellulaire pour tous les tissus de l’organisme et aide à la lutte contre le vieillissement cellulaire.

La figue de Barbarie est hydratante : composée d’une grande quantité d‘eau, c’est un fruit qui désaltère, complétant parfaitement une bonne hydratation par l’eau et permet de maintenir en forme. C’est le fruit idéal pour l’été.

Riches en sucres, les fruits de la famille des « oponces », dont fait partie la figue de Barbarie, sont aussi utilisés pour élaborer des boissons fermentées ou des alcools, dont la fameuse tequila. D’autres variétés d’oponces sont utilisées dans l’industrie, ou l’ont été. Une de ces variétés servait à élever la cochenille, minuscule insecte qui, une fois broyé, fournit un colorant rouge de qualité. Cette technique était déjà utilisée quatre siècles avant notre ère.

La figue de Barbarie entre dans la composition de produits dérivés : des huiles très nourrissantes pour la peau, à base de fleurs ou de fruits. Et puis, en Sicile, le « Fico d’India » ou « Ficodi » est une liqueur fabriquée à partir de ces fruits.

L’huile de figue de Barbarie est réalisée à partir des pépins du fruit et la production en Afrique du Nord (Tunisie, Maroc, Algérie…) s’est beaucoup développée ces dix dernières années. Elle est riche en acide linoléique, acide gras de type Oméga 6, et est utilisée en cuisine.

LES RAQUETTES DE FIGUE DE BARBARIE

Les raquettes de la figue de Barbarie

Au Mexique, on produit et consomme les jeunes raquettes, les « nopalitos », elles sont riches en cuivre, magnésium, fer et vitamine C. Leur effet est notoire pour réduire des taux de glucose sanguin, de cholestérol et de triglycérides indésirables.

Ce fruit contient également de la vitamine A, ce qui permet un bon renouvellement des tissus de l’organisme, ainsi que du magnésium qui permettra notamment d’entretenir les muscles, le système nerveux et de participer à une bonne digestion.

Toutefois, attention à ne pas consommer la figue de Barbarie en trop grandes quantités car ses graines peuvent provoquer des perturbations digestives et notamment des occlusions intestinales.

L’appellation « figue de Barbarie » trouve son origine dans le nom donné depuis le Moyen Age aux côtes du Maghreb, où le fruit s’est particulièrement bien implanté.

En Afrique du Nord, elle porte le nom de « karmouss nssara », ce qui signifie la « figue des Chrétiens ».

FIGUE DE BARBARIE DANS LE DRAPEAU MEXICAIN

La figue de Barbarie dans le drapeau mexicain

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Commentaires