LES GEMEAUX OU L’IDENTITE INCERTAINE

(06 - MYTHES, LEGENDES, TRADITIONS ET SYMBOLISME) par sylvietribut le 05-06-2018

Les Gémeaux sont le symbole général de la dualité dans la ressemblance, jusque dans l’identité même. C’est l’image de toutes les oppositions, intérieures et extérieures, contraires ou complémentaires, relatives ou absolues, qui se résolvent dans une tension créatrice. La phase Gémeaux s’achève en débouchant sur l’épanouissement de l’été.

castorpollux

Castor et Pollux

Deux  éphèbes enlacés représentent ce signe dit « double », qui nous introduit dans le monde des contraires polaires : masculin-féminin, ténèbres-lumière, sujet-objet, intérieur-extérieur… Les Gémeaux sont en affinité avec Mercure, ce messager des dieux, pourvu d’ailes aux pieds et portant l’emblème du caducée.

Comment ne pas penser à ces jumeaux célestes qu’étaient les Dioscures, Castor et Pollux, sans oublier les deux sœurs plus célèbres encore que leurs frères : Clytemnestre et Hélène, la belle Hélène. Certains auteurs antiques, dont Homère, affirment que Castor, Pollux, Clytemnestre et Hélène, les Tyndarides, seraient tous enfants du roi de Sparte, qui s’appelait Tyndare. Tous jumeaux puisque nés en même temps.

VERONESE - LEDA ET LE CYGNE

Léda et le cygne – Paolo Véronèse

La version la plus classique veut que Castor soit le fils du roi mortel, Tyndare, mais que Pollux ait eu pour géniteur Zeus/Jupiter. En effet, Léda, leur mère, plus au moins violentée par le dieu ayant pris l’’apparence d’un cygne, aurait pondu deux œufs contenant chacun un garçon et une fille : Castor et Clytemnestre ayant Tyndare comme royal géniteur, Pollux et Hélène étant enfants de Zeus/Jupiter.

Léda, elle-même, ne nous éclaire guère. Fidèle épouse de Tyndare, elle a la prudence le jour où Zeus la contraint à lui céder de s’accoupler avec son époux, au risque de faire des enfants mal partagés en matière d‘immortalité. Il lui fallait bien préserver sa réputation de femme vertueuse.

Ces quatre enfants, et les filles en particulier, provoqueront bien des remous dans l’histoire grecque : Hélène, sa vie durant et bien au-delà, portera la responsabilité de la guerre de Troie et des morts innombrables qu’elle a provoquées. Est-elle vraiment la seule responsable ? On sait qu’elle était ‘d’une beauté presque irréelle et qu’Aphrodite/Vénus, dans sa jalousie, l’a accablée du dangereux pouvoir de séduire qui elle voulait. Ce sera le Troyen Pâris qui succombera et l’enlèvera pour la conduire à Troyes.

Quant à Clytemnestre, elle sera mariée contre son gré, et épousera          d’Agamemnon. Il faut se souvenir que ce dernier venait d’assassiner le premier mari de Clytemnestre. Elle tuera donc à son tour ce second mari avec la complicité de son amant Egisthe. Elle avait une autre raison d’éliminer Agamemnon. Il avait en effet sacrifié Iphigénie, sa fille la plus jeune. Avec Agamemnon, elle avait eu trois enfants : Oreste, Electre et Iphigénie. Pour une sombre histoire de vents contraires ou de la susceptibilité absurde de la déesse Artémis, déesse lunaire, soumises à ses humeurs, Iphigénie fut sacrifiée. Joyeuse lignée qu’on désignera longtemps sous le nom d’Atrides, synonyme de sanglante famille et de meurtres en série.

CONSTELLATION DES GEMEAUX

Constellation des Gémeaux

Comme on le voit, les filles de Léda ont provoqué plus de catastrophes que leurs frères. Cependant, ils ont eu, eux aussi, la fâcheuse habitude d’enlever les femmes qui leur plaisaient. Le jour même des noces de leurs cousins, jumeaux eux aussi, Lyncée et Idas, ils tenteront d’enlever les deux jeunes épouses. L’une des versions du mythe raconte que dans la terrible bagarre qui s’ensuivit, Castor aurait été tué. Pollux, désespéré, demande alors à son père Zeus/Jupiter de ne pas le séparer de son jumeau. Il aurait obtenu de demeurer à jamais ensemble, réunis dans la constellation des Gémeaux.

Avant la fin tragique de Castor, ils s’étaient portés volontaires sur l’Argo, le navire affrété par Jason pour sa conquête de la Toison d’Or. Ils l’accompagnèrent donc. Pollux constituait une bonne recrue en tant que lutteur émérite, inventeur de la boxe, et Castor également, en tant que dresseur de chevaux et cavalier exceptionnel. On dit même que, pendant la traversée, Zeus aurait manifesté sa protection en faisant briller au-dessus de la tête de ses fils une petite flamme, les feux de Saint-Elme, qui font des Jumeaux célestes les protecteurs des marins.

LES GEMEAUX DE LA CATHEDRALE D'AUTUN

Les Gémeaux – Cathédrale d’Autun

 Bibliographie

 Dieux et héros du zodiaque – Joëlle de Gravelaine – Editions Robert Laffont                                                                                                      Dictionnaire des Symboles – Jean Chevalier et Alain Gheerbrant – Robert Laffont Editeur – Collection Bouquins  

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Commentaires