ANALYSER UN THEME : ELEONORE ALEXANDRINE MELEY Epouse ZOLA

(13.02.04 - ALEXANDRINE MELEY EPOUSE ZOLA) par sylvietribut le 16-10-2011

UNE FRACTION DE SECONDE ET ALEXANDRINE ZOLA VOIT SON DESTIN BASCULER                                                                            

Ce matin du 10 novembre 1891 le facteur sonne à la porte d’Alexandrine et lui remet la lettre de quelqu’un qui lui veut du bien, l’informant que son mari, Emile Zola, a une liaison avec une dénommée Jeanne Rozerot. Alexandrine se souvient alors avoir engagée cette femme en mai 1888. Mais, très vite, elle l’avait congédiée, sa cousine lui ayant suggéré que cette femme pouvait être un danger pour sa vie conjugale. La lettre disait aussi que son mari avait deux enfants, une fille née en septembre 1889 et un fils né en septembre 1891. On ne saura jamais d’où provenait la lettre. Cependant, le but ne fut pas atteint, si tant est qu’il y en eut un, puisqu’Alexandrine ne demandera jamais le divorce. Elle acceptera la double vie de son mari et s’occupera même des enfants et de leur mère à la mort d’Emile Zola, œuvrant pour qu’ils portent le nom de Zola et qu’ils héritent de ses biens à sa propre mort.

Alexandrine voit le jour le 23 mars 1839, 10 heures (TU 10 h), à Paris.

alexandrine-zola-theme-astral

Revenons brièvement sur la biographie d’Alexandrine Zola. Sa mère, Caroline Wadoux, était fleuriste, née le 11 mars 1822. Son père, Edmond Meley, la reconnaîtra mais ne vivra que quelques temps avec sa mère. Il se mariera par ailleurs le 4 octobre 1847. Sa mère, malade du choléra, décède le 4 septembre 1849. Elle vivra alors chez son père. Sa belle-mère est une sorte de marâtre.

Tout d’abord, un peu de technique… ce qui va permettre de mieux comprendre qui est Alexandrine.

1°) La Dominante Planétaire du thème d’Alexandrine

En fait, on en dénombre plusieurs et on verra que celles-ci sont bien en rapport avec le destin de cette femme. Petit rappel sur le moyen de définir une dominante – Font partie de la dominante :

       Toute planète angulaire, avec priorité au Milieu du Ciel et à l’Ascendant

       Toute planète en aspect avec les Luminaires (Soleil/Lune), avec priorité à la conjonction

       Toute planète en aspect avec le Maître de l’Ascendant, avec priorité à la conjonction

       Toute planète Focale, c’est-à-dire point angulaire d’un carré en T

       Si rien de tout ça, on choisira le signe accentué par un amas planétaire

       Ne pas négliger non plus l’accentuation d’une Maison par quelques planètes.

Ainsi, le thème d’Alexandrine présente une dominante :

  Uranienne : Uranus culmine au Milieu du Ciel (MC) –  La Lune, gouverneur de l’Ascendant Cancer, est trigone à Uranus – On trouve également une planète en Verseau et trois en Maison XI, Maison Verseau, Maison uranienne.

  Lunaire : Ascendant Cancer, la Lune est donc Maître de l’Ascendant, et planète focale puisqu’au carré de Pluton et au carré de Jupiter.  

  Martienne : la Lune, Maître de l’Ascendant Cancer, au sextil de Mars en Maison IV – Noter d’ailleurs l’échange de domicile entre ces deux astres renforçant l’hypothèse d’une dominante Martienne puisque la Lune est en Maison I, Maison en analogie avec le Bélier signe de Mars, et Mars est en Maison IV, Maison en analogie avec le Cancer dont la Lune est le gouverneur.  

  Jupitérienne : la Lune, Maître de l’Ascendant Cancer au carré de Jupiter. On trouve également une planète en Sagittaire et une autre en Maison IX, Maison du Sagittaire dont le gouverneur est Jupiter.

On peut encore voir deux co-dominantes :

  Mercurienne : la Lune, Maître de l’Ascendant Cancer au carré de Mercure, Maître de IV – On trouve aussi une planète de Vierge, signe de Mercure et une planète en Maison VI, Maison de la Vierge, Maison de Mercure. 

  Plutonienne : la Lune, Maître de l’Ascendant Cancer au carré de Pluton. 

zola-alexandrine

Alexandrine Meley-Zola

2°) Les planètes du thème d’Alexandrine comporte-t-il des planètes valorisées ou en débilité ?

Les planètes valorisées ou en détriment ont toujours un impact marqué sur une destinée. Dans le thème d’Alexandrine on trouve :

       Un Soleil fort, exalté dans le Bélier,

       Une Lune toute aussi forte puisqu’en domicile dans le Cancer

       Une Vénus en difficulté puisqu’en exil dans le Bélier

       Neptune également difficile puisqu’en chute dans le Verseau

       Pluton exalté en Bélier.

       Malheureusement Mars affaibli puisqu’en chute en Maison IV

3°) Comment percevoir les débuts d’Alexandrine dans l’existence : enfance, famille

Tout d’abord on regard la Maison IV. Elle superpose la Vierge. Mercure, Maître du signe et donc de cette Maison IV, se trouve en Bélier, conjoint Pluton, maître de VI du thème et opposé à Jupiter second Maître de VI, cette Maison interceptant le Sagittaire. Mars occupe la Maison IV s’opposant à Uranus.

Ces différents éléments penchent en faveur d’une vie familiale bouleversée, chaotique, mouvementée (Mars est en chute en Maison IV), notamment par le départ du père qui est suggéré parce ce Mars et Mercure en Bélier et en Maison XI, et qu’elle ira rejoindre après le décès de sa mère.

La maladie et le deuil sont également présents dans le thème d’Alexandrine à travers la position de Mercure conjoint Pluton et opposé Jupiter, les deux Maîtres de la Maison VI. Mais la mère, c’est aussi le Milieu du Ciel en Poissons et Neptune en Maison IX… Elle est comme partie pour l’au-delà.

Enfin, la Lune est très forte dans le thème puisqu’en domicile en Cancer, mais elle est aussi très affligée puisqu’au double carré de Pluton et de Jupiter, mère malade d’abord (Maîtres de Maison VI), mère décédée ensuite : Lune, Maître d’Ascendant, carré Pluton.

Toutefois, on pourrait voir également dans ce carré Lune/Pluton l’image de la marâtre qui va remplacer sa mère. Cependant, on peut dire que tant de malheurs va lui faire gagner en indépendance, puisque cette Lune, Maître d’Ascendant, qui la représente elle-même est trigone à Uranus, et en conscience puisqu’Uranus est Maître de IX.

·         Que disent les transits de 1847, époque du départ du père et de son mariage ?

Pluton Rétrograde sur 26° Bélier en direction de Vénus natale, déjà très plutonisée par une conjonction séparante à Pluton.

Uranus 16° Rétrograde Bélier passe en conjonction de Pluton s’oppose à Jupiter et fait carré à la Lune. Or dans le thème d’Alexandrine, Uranus et Jupiter sont en carré dans ce ciel de 1847.

Jupiter 18° Cancer, en conjonction de la Lune et carré à Pluton du thème d’Alexandrine, réactivant le carré Lune-Jupiter de ce thème.

Saturne 7° Rétrograde des Poissons est dans le carré de Saturne natal. Saturne est une image paternelle. Ce transit suggère bien une perte, un manque, un deuil du père, d’autant que Saturne est Maître de la Maison VIII du thème d’Alexandrine.

·         Que disent les transits du 4 septembre 1849, jour du décès de la mère d’Alexandrine ?

Pluton Rétrograde 28° Bélier revient sur Vénus natale. Vénus est Maître de la Maison XII du thème d’Alexandrine.

Uranus Rétrograde sur 25° Bélier revient également sur Vénus.

Saturne Rétrograde sur 6° Bélier revient sur le Soleil natal d’Alexandrine au carré de son Ascendant. Saturne gouverne la Maison VIII de son thème.

La signature astrale de la perte de sa mère se lit aussi à travers Mars transitant 14° Gémeaux carré Uranus natal. Or, dans le thème natal Mars est en Maison IV s’opposant à Uranus au MC.

Le Soleil 11° Vierge est quinconce Neptune, gouverneur du MC, secteur qu’on apparente souvent à la mère. Mais ce même Soleil applique à la conjonction de Mars natal et s’opposant à Uranus, tout en appliquant à Mars céleste par un carré.

Seule Vénus fait trigone à son Soleil : doit-on y voir le fait qu’elle retrouve son père.

Alexandrine sera lingère, mais pour améliorer ses revenus, elle posera pour les peintres. Le 7 mars 1859, elle donne le jour à une petite fille qu’elle appellera Caroline comme sa mère. Pas de trace du père. Elle abandonne cette enfant le 11 mars 1859. La petite fille décède le 23 mars 1859 à Montfort (35), juste après son placement en nourrice par l’Assistance Publique. Alexandrine n’aura jamais plus d’enfant et ce sera le drame de sa vie.

4°) Que dit son thème à propos de cette maternité, de cet abandon, de l’absence d’enfant par la suite.

Examinons la Maison V du thème d’Alexandrine, ce secteur dévolu aux enfants. Elle occupe la Balance. Vénus, Maître du signe et donc de cette Maison V, se trouve en Bélier, en Maison XI. Jupiter habite la Maison V s’opposant à la conjonction Pluton/Vénus et au carré de la Lune en Cancer. La Lune Noire se trouve également dans cette Maison V.

La position de Vénus, maître de V, en XI suggère le placement de l’enfant. La Maison XI évoque une collectivité, ici l’Assistance Publique.

La Lune Noire en V évoque l’enfant qui fait honneur ou qui déshonore. Pour une femme il existe une ambivalence : désir et refus de l’enfant. C’est aussi une image narcissique blessée qui interdit de « se reproduire » sans angoisse (cf. Le Retour de Lilith – Joëlle de Gravelaine).

Jupiter en Balance en Maison V trigone à Neptune en Verseau et en Maison IX parlerait des enfants de son mari qu’elle s’est attachée à protéger et à instruire.

Comment également ne pas évoquer la Lune quand on parle de maternité. C’est comme on l’a déjà vu une Lune très dissonée tout en étant très forte puisqu’en domicile en Cancer, mais carré Pluton/Vénus d’un côté et de l’autre sextil Mars et trigone Uranus.

Cette Lune en Cancer occupe l’Ascendant Cancer du thème suggère une âme maternelle, mais l’aspect difficile entre Vénus/Pluton indique une impossibilité de vivre cette maternité, notamment Lune, Maître d’Ascendant carré Vénus, Maître des Maisons V et XII.

Elle la vivra toutefois par le biais des enfants de la maîtresse de son mari : Lune sextil Mars, Maître de XI, et trigone Uranus, Maître de IX… qui semble agir de concert avec Jupiter en Balance trigone Neptune.

·         7 mars 1859 : Naissance de Caroline

Jupiter 12° Gémeaux carré Uranus natal évoque un bouleversement, un cas de conscience.

Mars 25° Bélier conjoint Vénus, Maitre de V et de XII : l’enfant est une épreuve.

Mercure 14° Poissons conjoint Uranus et opposé Mars : fait penser à des décisions rapides, d’impulsion, d’autant qu’elle agit comme un Bélier, c’est-à-dire tout de suite.

La Lune surtout est d’une importance capitale, nous sommes de nouveau sur une reproduction de la naissance puisque : Lune Bélier conjoint Mercure-Pluton carré Lune natale et opposé Jupiter.

Le Soleil 15° Poissons quinconce Jupiter. Le Soleil est Maître de III et Jupiter a la maîtrise de VI doit y voir la conscience de l’arrivée d’une servitude qu’elle ne veut assumer (sens du quinconce).

·         11 mars 1859 : L’abandon

Lune Noire 23° Capricorne carré Vénus, Maître de V : aspect de rupture

Jupiter 13° Gémeaux carré Uranus (l’aspect est exact). Jupiter est en Maison V dans le thème natal et représente l’enfant et la servitude puisque Jupiter est second Maître de VI dont Alexandrine se sépare. Elle l’éloigne (Uranus est Maître de IX).

Lune Gémeaux carré Uranus.

Noter qu’en état céleste Vénus (Maître de V et XII) est carré Pluton et carré Saturne, alors que dans le thème natal on trouve Pluton conjoint Vénus. De même, la Lune en Gémeaux est conjointe à Jupiter, quand dans le thème la Lune est carré Jupiter.

Alexandrine apprendra le décès de sa fille le 14 juillet 1877, suite à des démarches pour la retrouver qu’elle avait entrepris avec son mari.

·         14 juillet 1877 : Annonce du décès de sa fille et fin de l’espoir de la retrouver

Uranus 22°59 Lion trigone Vénus pourrait s’interpréter comme la révélation de ce que sa fille est devenue puisque Vénus est Maître de V et de XII.

Mars 15° Poissons s’oppose à Mars natal et en même temps trigone à la Lune.

Vénus 10° Lion trigone Saturne. Saturne est Maître de la Maison VIII de son thème. Ce trigone pourrait s’interpréter par le fait qu’Alexandrine cherchait à ressusciter le passé.

Mercure 14° Cancer conjoint Lune natale et carré Pluton : dans le thème natal on trouve Mercure conjoint Pluton carré Lune… Autre signature astrale.

Lune en Vierge et en IV conjointe à Mars.

Soleil 21° Cancer carré Vénus : ce Soleil en Cancer réactive le besoin de maternité qui ne pourra se concrétiser.

En état céleste, on trouve Mars conjoint Saturne alors que le thème présente un Mars carré Saturne, Saturne Maître de VIII et puis Jupiter en état céleste est quinconce Pluton alors que dans le thème il y avait Jupiter en Maison V opposé Pluton… Autant de signatures astrales ou reproduction du thème natal.

5°) La vie sentimentale et conjugale d’Alexandrine Zola

C’est la Maison V qu’il convient d’analyser. Pour Alexandrine, elle se trouve en Balance. Vénus, planète-maîtresse du signe et donc de cette Maison V, se trouve en Bélier, conjointe à Pluton, au carré de la Lune et s’opposant à Jupiter, planète que l’on trouve dans cette Maison V, au trigone de Neptune, mais s’opposant à Mercure/Pluton/Vénus en Bélier.

Cette conjoncture astrale, très conflictuelle, suggère une vie amoureuse douloureuse et tourmentée, d’autant que Vénus en exil en Bélier ne favorise pas le bonheur en amour. La conjonction de Vénus à Pluton évoque le deuil affectif, la mort de l’amour, les tourments amoureux, l’amour qui ne peut durer, d’autant que la planète en Maison V, Jupiter s’oppose également à Pluton.

Quant au carré qui existe entre la Lune et Vénus, elle suggérait qu’Alexandrine aurait un jour une rivale, rivale qu’elle avait déjà rencontrée à travers le mariage de son père, elle vivra même avec sa rivale, sa belle-mère, à la mort de sa mère.

A noter enfin que Vénus, si elle est maître de la Maison V, elle gouverne également la Maison XII, ce qui littéralement se traduit par une épreuve, sens de la Maison XII, liée à l’amour, sens de Vénus, ou encore la probabilité d’être trompée, trahie, autre sens de la Maison XII. De plus, la Maison XII est synonyme de secret, tout comme le père de Caroline, sa petite file, est resté un mystère. Cette configuration a joué sur deux niveaux : l’amour et aussi l’enfant.

C’est la Maison VII qui, dans le thème, parle de la vie conjugale. Dans le thème d’Alexandrine, la Maison VII superpose le Capricorne, Saturne son maître occupe le Sagittaire en conflit avec Uranus en Poissons d’un côté et de l’autre avec Mars en Vierge, et cependant en aspect harmonieux avec Neptune en Verseau, puis de la conjonction Mercure/Pluton en Bélier.

L’union était menacée puisque Saturne, le Maître de la Maison VII, symbolisant le mariage, était difficilement configuré. Noter qu’Uranus est souvent un indice de divorce quand il est lié à la Maison VII. Toutefois, la position du Maître de VII en Sagittaire au sextil de Neptune, Maître du Milieu du Ciel, évoque que le mariage ou la position sociale de son mari allait l’élever par rapport à sa condition de naissance. On peut voir également que dans l’épreuve qu’elle va rencontrer la sagesse lui conseillera de temporiser et de ne pas divorcer : Saturne, Maître de VII, en bon aspect de Neptune, Maître du MC, en Maison IX, une Maison d’évolution.

Ce mari représentait un pouvoir et une sécurité matérielle : Saturne, Maître de VII, est trigone Pluton, dans la mythologie Pluton était appelé le riche. Il allait également enrichir son esprit : Saturne trigone Mercure, symbole de cérébralité, d’intelligence, d’éveil, l’écriture. De plus, ce mari allait lui permettre une vie sociale puisque Saturne fait trigone à ces deux astres que sont Pluton et Mercure en Maison XI, la Maison des relations. A noter aussi, le profil de grand travailleur du mari : Saturne, Maître de VII en VI, trigone Pluton, Maître de VI.

On peut également voir dans cette structure que le mariage va perdurer à travers l’amitié : Saturne en bon aspect de Mercure et Pluton en Maison XI, Maison amicale.

On peut dire encore que pour Alexandrine la sexualité n’était pas épanouissante ou bien vécu et qu’elle lui poserait un jour problème. En effet, on note que Saturne, Maître de VII, est également Maître de VIII, Maison sexuelle, malheureusement en conflit tant avec Mars qu’avec Uranus.

Enfin, l’Ascendant du thème d’Alexandrine est Cancer et la Lune est en Cancer et en Ascendant, ce qui lui donne une image très maternelle, ce qu’elle a sans doute mis à profit auprès de son mari.

emile-zola

Emile Zola

·         La rencontre d’Alexandrine et d’Emile Zola : le 4 mars 1864

Pluton 10° Taureau carré Neptune (1° appliquant) et quinconce Saturne. Se souvenir que Neptune représente le Milieu du Ciel et Saturne gouverne la Maison VII. Dans cette configuration se profile déjà la trahison.

Neptune 4° Bélier est conjoint au Soleil d’Alexandrine (2° séparant), le Soleil est une image masculine dans le thème d’une femme et Neptune peut favoriser une rencontre.

Saturne 16° R Balance conjoint Jupiter du thème d’Alexandrine (1° appliquant) : c’est littéralement Saturne, le Maître de VII (le mariage), en Maison V (l’amour).

Mars 26° Capricorne carré Vénus natale  (2° séparant) : au natal Vénus était en Bélier, signe de Mars.

Vénus 9° Verseau conjoint Neptune sextil Mercure du thème natal (2° appliquant) : Vénus Maître de V

Lune en Capricorne en Maison VII opposé Lune carré Pluton du thème natal d’Alexandrine : la Lune est Maître d’Ascendant, doit-on voir dans cette Lune de rencontre le fait que cette union ne serait pas féconde et qu’en quelque sorte elle avorterait.

Soleil 13° Poissons conjoint Uranus du thème d’Alexandrine (l’aspect est exact) : dans son thème natal on trouve Uranus et le Soleil au Milieu du Ciel. Mais c’est aussi une configuration de rencontre.

·         Début de vie intime et amoureuse : le 28 décembre 1864

Pluton 11° Taureau carré Neptune du thème d’Alexandrine : L’aspect est exact et n’est pas vraiment lumineux.

Jupiter 14° Sagittaire sextil Jupiter natal (1° appliquant)

Mars trigone Soleil natal (l’aspect est exact) : Soleil en Bélier dans le thème d’Alexandrine, signe de Mars. A noter le caractère secret du début de la relation puisque Mars (l’amant) transite la Maison XII.

Vénus 16° Verseau sextil Pluton natal (1° appliquant) : Dans le thème natal d’Alexandrine, Vénus est conjointe Pluton.

Vénus 16° Verseau trigone Jupiter (1° séparant) : Vénus s’oppose à Jupiter au natal, dans un signe de Vénus, la Balance. Et, en état céleste, Vénus sextil Jupiter.

Mercure 24° Capricorne carré Vénus (l’aspect est exact)

La lune transitait certainement le Capricorne et la Maison VII.

Soleil 6° Capricorne en Maison VII : l’ami devient le partenaire (Soleil maître de III en VII)

On note encore Saturne carré Uranus au natal, mais en état céleste Saturne est trigone Uranus, or Saturne est le Maître de VII.

·         31 mai 1870 : le mariage

Soleil/Jupiter/Lune/Mercure en Gémeaux opposé Saturne Sagittaire au Milieu du Ciel : Saturne est Maître de VII du thème d’Alexandrine.

Uranus 19° Cancer en Ascendant conjoint à la Lune natale du thème d’Alexandrine (3° séparant). Dans son thème natal on trouve la Lune trigone Uranus.

Saturne trigone Vénus (2° séparant) : Vénus est Maître de V et Saturne gouverne la Maison VII.

Jupiter sextil Soleil (3° séparant)

Mars conjoint Pluton en état céleste. Dans le thème natal il y avait Mars quinconce Pluton et Pluton en Bélier, signe de Mars.

7°) La mort du père d’Alexandrine : 13 septembre 1877

Mars conjoint Saturne 16° Poissons opposé Mars natal : l’aspect est exact. Dans le thème natal d’Alexandrine Mars occupe la Maison IV et Saturne est le Maître de la Maison VIII.

Soleil 20° Vierge transitant la Maison IV natal et s’opposant Mars/Saturne céleste.

Jupiter 24° Sagittaire trigone Vénus natale (l’aspect est exact)

Vénus 24° Balance s’oppose Vénus natale (l’aspect est exact) : Vénus gouverne la Maison XII (l’épreuve) et la Maison V, Maison du Lion, Maison du Soleil, Maison du Père, du thème d’Alexandrine

Mercure 12° Balance s’oppose Mercure natal (1° séparant) : Mercure gouverne les Maisons IV et XII du thème d’Alexandrine.

Lune conjointe Jupiter en Sagittaire en état céleste, au natal on trouve  la Lune carré Jupiter.

Il existe en état céleste un quinconce Vénus/Pluton, ces deux astres étaient conjoints dans le thème natal d’Alexandrine.  De même, il y a ce jour-là une Lune sextil Mars, comme dans son thème natal.

Le 10 novembre 1891, Alexandrine reçoit une lettre anonyme l’informant que son mari, Emile Zola, a une liaison avec une lingère qu’elle avait eue à son service, une dénommée Jeanne Rozerot. Elle l’avait engagée en mai 1988 et l’avait ensuite licenciée car sa cousine lui avait suggéré que cette femme pouvait représenter un danger pour sa vie conjugale. La lettre disait aussi que son mari avait deux enfants avec cette femme : Denise, née le 20 septembre 1889 et Jacques, né le 27 septembre 1891.

jeanne-rozerot

Jeanne Rozerot – Un petit croissant de Lune lui sert de broche

8°) 10 novembre 1891 : Alexandrine reçoit la lettre anonyme

On peut penser qu’il était environ 9 heures quand elle reçoit la lettre. Il faut se souvenir que jusque dans les années 1960, le facteur passait le matin et l’après-midi.

Cette lettre anonyme est suggérée dans le thème de la réception de la lettre par Neptune, maître de la Maison III interceptée (la lettre) conjoint Pluton, maître de la Maison XII (l’anonymat de la lettre) et de XI (l’ami qi vous veut du bien). Cette conjonction a lieu sur la pointe de la Maison VII. Voilà qui représente aussi la trahison du mari. Se souvenir que sa rencontre avec Emile Zola se plaçait sous l’influence de Pluton carré Neptune.

Vénus vient d’ailleurs d’entrer en Sagittaire et s’oppose à la conjonction Neptune/Pluton. Vénus est carré Lune en III.

Toute l’histoire apparaît dans ce thème avec la reproduction des configurations de naissance : Pluton conjoint Vénus, Vénus carré Lune, Lune carré Jupiter et Jupiter opposé Pluton.

Uranus 2° Scorpion quinconce Soleil, maître de la Maison III du thème natal : la lettre qui bouleverse ses conceptions de la vie et de sa vie (Uranus maître di IX et de X). Uranus représente aussi la Maison III du moment. A noter que dans le thème natal, Uranus et le Soleil culmine au Milieu du Ciel : une nouvelle fois sa vie, sa destinée va basculer.

Saturne 27° Vierge en Maison IV conjoint Mars : au natal on trouve Mars carré Saturne.

Mars 12° Balance trigone Uranus alors que dans le thème natal, il y avait Mars opposé Uranus (Mars c’est le Maître de la Maison XI : où l’ami qui ouvre les yeux).

Vénus 1° Sagittaire approche Saturne trigone Soleil. Se souvenir que dans le thème natal d’Alexandrine Vénus est Maître de XII (les épreuves mais aussi tout ce qui est secret) et le Soleil est Maître de III, quand à Saturne il gouverne la Maison VII, le mari, le mariage.

Lune 0° Poissons sur MC

Soleil 17° Scorpion quinconce Pluton.

A noter que dans ce thème de la réception de la lettre, on voit qu’elle ne divorcera pas puisque Mercure, Maître de la Maison VII du moment, est sextil Saturne, Maître de la VII du natal.

En mai 1888, elle avait fait entrer le loup dans la bergerie et on trouvait alors Mars/Uranus 14° Balance conjoint Jupiter natal, via le travail puisque Jupiter est Maître de VI du thème d’Alexandrine. Dans ce thème Mars est en Maison IV s’opposant à Uranus ce qui est la signature d’un foyer perturbé, une vie familiale bouleversée, comme cela avait été le cas dans sa petite enfance.

Enfin, comme toujours Uranus joue le rôle de découvreur et c’est son influence qui va lui ouvrir les yeux puisque Uranus depuis le Scorpion fait un quinconce au Soleil, l’aspect est exact.

Alexandrine ne demandera pas le divorce. Elle acceptera la double vie de son mari et s’occupera même des enfants et de leur mère à la mort d’Emile Zola, œuvrant pour qu’ils portent le nom de Zola et qu’ils héritent de ses biens à sa propre mort, ce qui pour l’époque était un exploit.

9°) La grandeur d’âme d’Alexandrine

C’est la Maison IX qu’il convient d’explorer. Dans le thème d’Alexandrine cette Maison superpose le Verseau, Uranus maître du signe et donc de cette Maison IX culmine au Milieu du Ciel dans les Poissons et Neptune, Maître des Poissons et donc de ce MC, occupe le Verseau et la Maison IX. On se rend compte qu’Uranus et Neptune échange leur domicile respectif, puisqu’Uranus gouverne le Verseau et Neptune les Poissons ; cet échange de domicile équivaut à une conjonction entre ces deux astres. C’est une configuration qui apporte la conscience des libertés individuelles. Il y a l’idée d’écoute de ceux qui ont besoin de compréhension et d’aide.

A noter le côté humaniste d’Alexandrine avec l’amas planétaire en Maison XI et la Lune, Maître d’Ascendant au trigone d’Uranus qui lui donne aussi une largeur de vue et d’esprit (Uranus est Maître de IX) : pas de tabous dans ce thème. Les tabous c’est le monde de Saturne. Dans le thème d’Alexandrine il est en Sagittaire, signe bienveillant et de largueur de vue.

Avec la part Uranienne de ce thème, l’amitié pour Alexandrine va prévaloir sur l’amour, ou bien comme on le trouve dans le Timée de Platon, l’Agapè est le summum de l’amour puisqu’il s’agit de laisser l’autre libre ?

Autre motivation plus terre-à-terre, la position sociale qu’Alexandrie aurait perdue en divorçant. En effet, le Milieu du Ciel de son thème est chargé planétairement : Uranus et le Soleil exalté dans le Bélier. De plus, on ne trouve pas moins de cinq planètes entre le Milieu du Ciel et l’Ascendant, ce qui signifie que le sujet accorde beaucoup d’importance à la représentativité, à son statut social.

Après la mort d’Emile Zola, Alexandrine voyagera beaucoup. Elle passera même de nombreux mois par an en Italie.

10°) Alexandrine aimait voyager

La Lune, Maître d’Ascendant, qui l’identifie, est trigone à Uranus, Maître de la Maison IX (le lointain, l’étranger, les grands voyages).

Neptune, Maître du Milieu du Ciel, occupe la Maison IX : elle va pouvoir organiser sa vie autour des voyages.  

la-maison-de-zola-a-medan-dans-les-yvelines

La maison d’Alexandrine et d’Emile Zola à Medan – Yvelines

11°) Alexandrine : la bonne cuisinière et la parfaite maîtresse de maison

La Lune est comme on vient de le voir Maître d’Ascendant et superposant le Cancer et l’Ascendant, elle est de plus sextil à Mars, en Maison IV et en Vierge. La Lune en Cancer se trouve dans bon nombre de thèmes de cuisiniers et de restaurateurs.

Alexandrine recevait beaucoup : Mercure, Maître de IV (la maison, le foyer), occupe la Maison XI (les amis et relations), au trigone de Saturne (Maître de VII). Ce sont surtout les relations de son mari qu’elle recevait.

12°) Mort d’Emile Zola : 29 septembre 1902 peut-être 4 heures du matin à Paris

Dans le thème du décès, on note un carré entre Vénus/Pluton évoquant la conjonction natale du thème d’Alexandrine.

Pluton 19°R carré Mars natal en Maison IV : Pluton est Maître de sa Maison VI, elle-même a été intoxiquée par les émanations de gaz carbonique.

Vénus, Maître de la Maison XII natale conjointe Mars en Maison IV natale (2° séparant).

A noter que l’Ascendant du thème superpose la Maison IV natale, Maison qu’on dit « de la fin des choses ».

Neptune 3° Cancer transite l’Ascendant du thème d’Alexandrine : voilà qui indique aussi qu’elle-même a été incommodée. Notez que Neptune est Maître du Milieu du Ciel en conjonction de l’Ascendant natal.

Uranus 17° Sagittaire trigone Pluton, Maître de VI du thème natal, aurait un effet salvateur, bien que dans le même temps Uranus est au carré de Mars natal. Toutefois, l’aspect est séparant d’un degré.

Saturne 21° Capricorne carré Vénus natale (3° appliquant). Saturne est dans le thème d’Alexandrine à la fois le Maître de la Maison VII (le mari) et de la Maison VIII (le deuil) transite la VIII natale. En quelque sorte cette double Maîtrise de Saturne sur les Maisons VII et VIII suggère une probabilité de veuvage.

Mars 15° Lion sextil Jupiter, l’aspect est exact et sans doute également salvateur.

emile-zola-jaccuse

13°) Décès de Jeanne Rozerot : mai 1914 par rapport au thème d’Alexandrine

Vénus conjoint Saturne 16° Gémeaux trigone Jupiter natal en V (1° séparant). Vénus gouverne dans le thème d’Alexandrine les Maisons V et XII, alors que Saturne est Maître des Maisons VII et VIII : les orphelins et enfants de son mari décédé vont devenir ses enfants. Notez d’ailleurs que Vénus en Gémeaux s’oppose à Saturne natal.

Jupiter 21° Verseau sextil Vénus natale (3° appliquant)

Mars en Lion conjoint Neptune natal, mais également Mars opposé Uranus natal en état céleste. On avait déjà rencontré ce contexte planétaire lors de la réception de la lettre anonyme.

Neptune 25° Cancer carré Vénus natale (1° séparant)

Uranus 11° Verseau conjoint Neptune, l’aspect est exact. De nouveau on note l’importance de la réception mutuelle entre ces deux astres dans son thème natal qui parlait de sa propension à l’abnégation. En effet, elle va à partir de mai 1894 remplacer la mère décédée auprès des enfants de son mari et leur donner le nom de Zola.

Uranus 11° Verseau sextil Mercure natal, Maître de IV et de XII (l’aspect est exact).

Saturne Gémeaux sextil Pluton natal.

Saturne Gémeaux carré Mars natal, aspect qui bien que séparant existe dans le thème natal d’Alexandrine.

Pluton passe en conjonction de son Ascendant en mai 1914, comme si elle allait vivre une métamorphose… En quelque sorte, elle devient mère.

14°) La mort d’Alexandrine : 26 avril 1926 d’une attaque cérébrale

Dans le thème de la mort d’Alexandrine, on trouve Saturne en Scorpion carré Mars en Verseau, comme à sa naissance. Ce qui est normal puisque Saturne est le Maître de la Maison VIII agressant le Maître de son Soleil puisqu’elle est Bélier, et aussi parce que Mars est dans la Maison IV de son thème natal.

L’attaque cérébrale se lit d’ailleurs à travers ce carré Saturne/Mars tant dans le thème natal que dans le thème du décès. Se souvenir que dans l’homme-zodiaque Mars et le Bélier sont en rapport avec la tête et tous les problèmes en rapport avec la tête.

Dans le thème du décès, Pluton 12° Cancer, Maître de VI en Ascendant, est carré à Mercure en Bélier. Or, le thème natal présente la signature astrale suivante : Mercure conjoint Pluton en Bélier. Mercure dans l’homme-zodiaque ce sont les vaisseaux qui véhiculent le sang. Dans l’attaque cérébrale l’irrigation du sang ne se fait plus.

On trouve également Saturne 24° R Scorpion quinconce Vénus natale. Saturne est Maître de la Maison VIII du thème natale et de III du thème du décès, et Vénus est Maître de XII dans le natal et Maître de VIII dans le thème de la mort d’Alexandrine.

Mars 24° Verseau est sextil Vénus natale.

La Lune se trouvait à 20° Balance le jour du décès ayant dépassé la conjonction à Jupiter natal et carré Pluton, maître de la Maison VI natale.  Dans le thème natal, on trouvait la Lune carré Jupiter.

Enfin, la Lune arrive en conjonction de l’Ascendant Balance du décès comme à la naissance d’Alexandrine la Lune occupait l’Ascendant natal.

cantal-068

ETOILES FIXES

Trois étoiles fixes sensibilisent le thème d’Alexandrine :

       Sur 2° Cancer, où se trouve l’Ascendant du thème d’Alexandrine, stationne l’étoile TEJAT de la nature Mercure/Vénus qui promet des voyages nombreux, mais aussi l’exil qu’elle a connu avec Zola lors de l’Affaire Dreyfus. 

       Sur 17° Cancer, où se trouve la Lune natale d’Alexandrine, stationne l’étoile WASAT de la nature de Saturne qui met en contact avec les gaz et les poisons. Elle a elle aussi failli mourir à cause du monoxyde de carbone qui avait envahi leur chambre et qui coûta la vie à son mari Emile Zola. La cheminée avait-elle été mal ramonée, ou bouchée comme on l’a cru, sans pouvoir apporter une preuve ni dans un sens ni dans un autre, Zola s’étant fait de nombreux ennemis avec l’Affaire Dreyfus. Cela aurait pu être la vengeance des antidreyfusards. 

       Sur 11° Verseau, occupé par Neptune, stationne l’étoile ARMUS, de la nature Mercure/Mars, et donc l’influence est désagréable, avilissante et source d’imprudence. L’embauche de la lingère était-elle une imprudence ? Le fait d’être trompée et de n’en rien savoir a bien sûr quelque chose d’avilissant et de fortement désagréable.

LES DEGRES SYMBOLIQUES

Le plus significatif des degrés symboliques du thème d’Alexandrine est celui occupé par Saturne sur 10° Sagittaire. Or, Saturne gouverne la Maison VII de son thème et représente son mari, c’est-à-dire Emile Zola. Or, il est dit que c’est « un degré de Production ». C’est vraiment le moins que l’on puisse dire quand on pense à l’œuvre littéraire et journalistique d’Emile Zola.  

madame-zola-biographie

Bibliographie :

Madame Zola – Evelyne Bloch-Dano – Biographie – chez Grasset.

plume_encrier                        

Partager

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,