AVOIR… ETRE… OU… PARAITRE… SUR LE MODE CANCER

(5.2 -Ballade à travers les signes) par sylvietribut le 09-07-2014

Si l’on essayait de répartir les douze signes du zodiaque selon ces trois états, on serait bien obligé de constater que seule quatre signes sur douze peuvent entrer dans la catégorie de l’Etre : le Bélier par action, le Cancer par intériorisation, le Verseau par projection et les Poissons par oblation.

Les quatre autres signes participent au mode avoir : le Taureau et le Scorpion par leur maîtrise de l’Axe II/VIII, matériel et financier ; la Vierge et le Capricorne par leur besoin de faire et de produire.

Enfin, correspondant au besoin de paraître : les Gémeaux, la Balance, le Lion et le Sagittaire. Cependant paraître c’est également être et pour paraître il faut avoir.

LE CANCERLE CANCER LE CANCER2

Le Cancer après le Bélier cherche à exister. Ces deux signes ne sont pas dans la recherche de la possession. Et le Cancer cherche à ne pas dépenser plus qu’il ne gagne. Ses rapports avec les biens matériels pourraient s’apparenter à de l’indifférence. Ce n’est pas le Cancer qui s’encombrera d’objets inutiles. Ces objets sont utiles ou affectifs. Il collectionne tout ce qui peut lui rappeler de bons souvenirs, ce qui n’est pas sans occasionner chez lui un certain désordre. Comme on le voit le paraître n’existe pas, ou alors son univers est aménagé pour les autres, sa famille et ses amis, mais lui se contenterait du strict minimum. Un pur Cancer n’investit jamais vraiment un lieu, un pays, une maison, ni même les choses. Par contre, son univers intérieur est immense, ce qui le dispense de ne pas voir l’accessoire.

C’est pourquoi le pur Cancérien s’adapte à toutes transformations, adversités de l’existence sans dommage. Il transporte avec lui l’essentiel de son monde. Vous reconnaîtrez un homme Cancer au peu de cas qu’il fait de sa tenue vestimentaire, dans une sorte de refus de paraître. Ses poches sont souvent pleines de ce qu’il lui est indispensable : stylo, petit carnet, pipe, épingles de nourrice, lettre d’amour…

Par ailleurs, le Cancérien n’aime pas jeter les choses, même vieilles et usées, car il pressent déjà comment il va transformer quelque chose d’ordinaire en utilité, voire même en quelque chose d’esthétique. Et c’est ainsi que pour lui, les objets acquièrent une toute petite valeur, celle d’être passée par ses mains, et de s’être laissés recomposer selon sa fantaisie.

cancer

Bibliographie

Le Grand Livre du  Cancer – Sara Sand – Editions Tchou

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

L’HISTOIRE DES CONSTELLATIONS EST AUSSI CELLE DES HOMMES

(05 - PETIT COURS D'ASTROLOGIE, 5.2 -Ballade à travers les signes) par sylvietribut le 25-01-2011

ENTRE VERSEAU ET POISSONS

La onzième constellation, le Verseau ou Aquarius, culmine à minuit en août et en septembre. Elle se trouve au sud-ouest du Carré de Pégase. Le Verseau est représenté sous la forme d’un homme inclinant une cruche d’eau d’où jaillit un flot portant le nom de « fluvius Aquarii », la « Rivière du Verseau ». Ce flot éclabousse l’écliptique et dessine vers le Sud une grande courbe qui passe sous les pieds du porteur d’eau ; le Poisson austral y nage à contre-courant, marqué par la très brillante étoile Fomalhaut, de magnitude 1,16. Malgré ce repère, la constellation du Verseau est assez difficile à observer, car elle ne compte que des étoiles dont la magnitude est comprise entre 3 et 4. Il faut donc faire preuve de quelque imagination pour « voir » cette constellation qui, néanmoins, a depuis toujours fasciné l’homme  

constellations-du-verseau-et-des-poissons

L’image que nous avons est à peu près celle qui est gravée dans les pierres de l’époque babylonienne : le porteur d’eau se trouve dans une position incommode, incliné en arrière, avec un bras allongé vers le Capricorne. Il pourrait être lié au Déluge, mentionné dans la Bible, mais aussi dans des textes de la haute époque babylonienne (IIe millénaire avant J. C.). En effet, durant cette période, le onzième mois, correspondant au Verseau, était appelée la « malédiction de la pluie ».

Le poète grec Pindare (v. 518-438 av. J. C.) évoque l’ancienne croyance selon laquelle la constellation du Verseau symbolisait l’esprit de la source du Nil, qui donne la vie à la Terre entière. Pour les anciens Egyptiens, ce fleuve était le dieu Hâpy, et il résidait près de la source primordiale, d’où il versait l’eau de ses urnes dans la Terre et dans le ciel.

Dans la mythologie grecque, le Verseau a les traits de Ganymède, beau prince troyen fils de Tros, fondateur de Troie. Jupiter, séduit par la beauté du jeune homme, prit la forme d’un aigle et l’enleva pour l’installer sur le mont Olympe, où il devint l’échanson des dieux.

Le Verseau, symbole d’humanité, est aujourd’hui à la mode à travers la théorie du New Age, ou âge du Verseau, qui correspondrait à un stade supérieur dans l’évolution spirituelle, et qui est liée au millénarisme. Mais étant donné la lenteur du mouvement des précessions, il faudra attendre trois siècles pour que l’équinoxe de printemps vienne dans l’alignement de la partie la plus à l’Est du Verseau. Celui-ci pourra alors déverser ses eaux de renouveau sur le monde.

Il faut aussi un peu d’imagination pour identifier la douzième constellation, les Poissons, voisine du Verseau. Il s’agit en effet d’un ensemble d’étoiles peu brillantes, qui occupe un large espace entre Pégase, situé au Sud, et le Bélier. Les queues des deux Poissons sont reliées par une corde qui passe par l’étoile Al Rischa (Alpha Piscium). Le poisson situé le plus au nord semble vouloir s’échapper vers Andromède, tandis que l’autre paraît se diriger vers l’Ouest, le long de l’écliptique, sous le Carré de Pégase. Les Poissons culminent à minuit en septembre et en octobre. Les Babyloniens donnaient déjà à cette constellation la forme de deux poissons reliés par un ruban, mais cette figure s’est précisée au cours des siècles.

Al-Biruni, astronome et astrologue arabe du XIe siècle, a sans doute raison quand il affirme que le groupe d’étoiles originel ne formait qu’un seul Poisson et non deux. Cela correspond aux dires de l’astronome, mathématicien et géographe Eratosthène (v. 276-v. 195 av. J. C.), qui assimile la constellation à la déesse syrienne Derketô (nommée Atargatis par les Grecs), un énorme poisson à tête de femme. Les Grecs ont enrichi la légende en rapprochant la déesse Artagatis de cette divinité syrienne, elle-même associée à Aphrodite (Astarté) – d’où le lien entre les Poissons et l’histoire d’Aphrodite-Astarté et de son fils Eros (Vénus et Cupidon pour les Romains). Le monstre Typhon, créé par la déesse Gaia, surprit un jour Aphrodite et son fils. Mais ces derniers, sachant qu’ils pourraient s’échapper par la voie des eaux, se changèrent en poissons et plongèrent dans la mer. Pour éviter de se perdre, ils se lièrent l’un à l’autre par la queue à l’aide d’une longue corde. Dans la version romaine de la légende, deux poissons sauvent Vénus et Cupidon en les transportant.

L’astronome Julius Stahl souligne la relation, souvent citée, existant entre le thème du poisson et celui du trésor, et évoque à ce propos un conte germanique. Un couple pauvre, vivant dans une cabane près de la mer, n’avait qu’une barque pour toute fortune. Un jour, l’homme, Antenteh, pêcha un poisson enchanté, qui lui offrit de satisfaire ses vœux à condition qu’il consente à lui rendre sa liberté. Antenteh était humble et ne souhaitait rien pour lui-même, mais sa femme désirait une belle maison avec de beaux meubles, et ce souhait fut exaucé sur-le-champ. Puis elle exigea de devenir reine, et enfin déesse. Rendu furieux par ces prétentions qu’il jugeait excessives, le poisson refusa d’accéder à sa demande et renvoya Antenteh et sa femme à leur cabane et à leur barque. Celle-ci a la forme du Carré de Pégase, tandis que les Poissons représentent le poisson enchanté.    

Bibliographie : Le langage secret des Etoiles et des Planètes – Geoffrey Cornelius/Paul Devereux

Partager

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , ,

MALICIEUX GEMEAUX

(5.2 -Ballade à travers les signes) par sylvietribut le 22-05-2010

             Son graphisme glyphe-des-gemeaux

Le graphisme des Gémeaux est formé de deux lignes verticales réunies à leurs extrémités par deux barres horizontales : les verticales  pour l’esprit,  les horizontales pour la matière. Esprit et matières’opposent en Gémeaux dont le graphisme rappelle le symbole mathématique II (Pi).

pi 

Le graphisme des Gémeaux évoque aussi la dualité des Gémeaux et la bipolarité, de même que les deux lobes pulmonaires expriment le processus respiratoire qui est également double : l’inspiration et l’expiration.

Ce graphisme figure des jouvenceaux de la légende grecque : Castor et Pollux.  

            Ses symboles

Les Gémeaux sont le symbole de la dualité dans la ressemblance et jusque dans l’identité. C’est l’image de toutes les oppositions intérieures et extérieures, contraires ou complémentaires, relatives ou absolues, qui se résolvent dans une tension créatrice. La phase des Gémeaux s’achève en débouchant sur l’épanouissement de l’été.

C’est le troisième signe du zodiaque, se situant avant le solstice d’été. Signe de Mercure, c’est le symbole double des contacts humains, des transports, des communications, des contingences du milieu dans lequel on vit, de la polarité, même sexuelle. Certains zodiaques représentent ce signe, non par l’image habituelle de deux enfants se tenant la main, mais par un homme et une femme et, même dans le zodiaque copte, par deux amants.

Deux éphèbes enlacés représentent ce signe, dit double, qui nous introduit dans le monde des contraires polaires : masculin-féminin, ténèbres-lumière, sujet-objet, intérieur-extérieur, conscient-inconscient. C’est en quoi il est en affinité avec Mercure, ce messager pourvu d’ailes aux pieds et portant en emblème le caducée.

mercure-le-dieu-de-la-communication  

            Ses mythes

Castor et Pollux sont nés de l’œuf pondu par Léda après qu’elle fut fécondée par Jupiter qui avait pris la forme d’un cygne pour mieux la séduire. L’un tient à la main la lyre d’Apollon, symbole d’harmonie, l’autre la massue d’Hercule, symbole de la force agissante.

les-dioscures-castor-et-pollux 

Les deux enfants sont présents sous différents noms dans les mythes qui évoquent la création de l’humanité et dans les mythes fondateurs, telle la légende de la fondation de Rome avec le couple des jumeaux que forment Romulus et Remus.

romulus-et-remus 

On trouve aussi dans la Bible deux jumeaux célèbres : Jacob et Esaü. Et dans l’Evangile, on rencontre Jean et Jacques.

jacob-esau-retrouvailles  

Les retrouvailles entre Jacob et Esaü 

            Sa psychologie

La caractérologie en fait un type primaire qui peut être soit nerveux, soit sanguin.

Signe Positif, c’est un extraverti.

Signe double, le dilemme Gémeaux : il est à la fois lui-même et les autres, ce qui lui donne l’art inné d’exprimer les sentiments, les pensées d’autrui, ainsi les autres se retrouvent-ils en lui.

jean-et-jacques-duccio-di-buoninsegna-musee-de-loeuvre-du-dome-siena  

Les Apôtres Jean et Jacques – Duccio di Buoninsegna – Musée de l’œuvre du Dôme – Siena

 

Signe Mutable, parce qu’il apparaît alors que le printemps s’achève et que l’été est presque là. On est en pleine transition, mutation. Plein de projets, le Gémeaux est impatient de réaliser. Il est rapide, mobile, en perpétuelle mutation.

Signe d’Air, l’Air des Gémeaux ressemble au vent qui fait bouger les feuilles, un rien l’éveille, le met en alerte, mais très émotif, il ne contrôle pas toujours son tempérament nerveux et il lui est difficile de se concentrer.

gemeaux-12 

Signe de l’esprit, de la pensée logique et de l’acquisition des connaissances, l’Air étant à la mutabilité, on imagine que le sujet Gémeaux sera difficile à saisir et à décrire. C’est en effet un signe de grande liberté qui peut aller jusqu’à une inconstance quasiment névrotique, le point de vue changeant d’un jour à l’autre, évitant consciencieusement d’aboutir à une conclusion qui serait fatalement ressentie comme limitative et emprisonnante. En fait, le problème Gémeaux c’est un divorce entre l’esprit et les émotions : difficulté à exprimer des sentiments car on les raisonne ou on les étudie sous tous les aspects. Ce conflit de base provoque chez le sujet Gémeaux des changements d’humeur inattendus.

Et si le Gémeaux était… 

Un animal… il ne pourrait qu’être petits-singes singe ou fouine-2 fouine, papillon-38 papillon aussi

bouleau Un arbre, ce serait un bouleau 

Une plante, le genévrier genevrier

Et si c’était une fleur, ce serait muguet du muguet, gypsophile du gypsophile, lilas du lilas…

Un condiment, il serait anis anis… Sa saveur est acidulée et son parfum serait celui du citron vert citron-lime ou lime…

S’il était pierre, il serait beryl1 béryl, lepidolite lépidolite ou sardoine sardoine. 

Un métal… vif-argent-mercurele vif-argent ou mercure bien sûr.

 

Un instrument de musique, il serait hautbois-du-bas-languedoc hautbois…

Il ne peut avoir une couleur unie, ses couleurs sont couleurs-melangees mêlées, changeantes, moire moirées, mosaique mosaïques et ecossais écossais.

 

S’il était objet de collection…  jeux-de-societedes jeux, tous les jeux, ou casse-tete-chinois des casse-tête chinois.

gemeaux-13 

 

           

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

LES RUMINATIONS DU TAUREAU

(5.2 -Ballade à travers les signes) par sylvietribut le 20-04-2010

            Son graphisme _

Le graphisme du Taureau représente l’œuf du monde : le contenant de tous les ferments de la vie à venir. Il représente aussi la coupe qui reçoit la vie de l’esprit créateur.  Ainsi le cercle du Taureau est formé du disque solaire : principe masculin, positif, actif. Il est surmonté de la coupe lunaire : principe féminin, force en puissance.

le-taureau-3 Le Taureau – Johfra Bosschart – Peintre Hollandais

           

          – Ses symboles

Animal prolifique, il évoque la puissance et la force contenue. La coupe supérieure symbolise l’extrême réceptivité du signe et le cercle, sa prodigieuse mémoire. Second signe du zodiaque, de l’année astrologique, le Taureau est le symbole de la force créatrice. Il évoque aussi bien la puissance que le mâle impétueux. Le symbolisme du Taureau est également lié à celui de l’orage, de la pluie et de la Lune. Le Taureau et la foudre ont été, de bonne heure (dès 2400 ans avant J. C.), les symboles conjugués des divinités atmosphériques, le beuglement du taureau étant assimilé, dans les cultures archaïques, à l’ouragan et au tonnerre. Le Taureau est aussi symbole d’une grande puissance de travail, de tous les instincts, et principalement celui de conservation, de sensualité et d’une propension exagérée pour les plaisirs. Ce signe est gouverné par Vénus et sa couleur est le vert pré. 

            Ses mythes

 

apis-bull-egyptEn Egypte, le taureau Apis était consacré à Osiris, le Soleil, mais portait entre ses cornes le croissant de la Lune. Isis, sa sœur et son épouse, était, elle, ornée des cornes de la vache supportant le disque solaire. Le Taureau symbolisait ainsi l’union d’Isis et d’Osiris : la synthèse des forces génératrices de la nature.

En Grèce, il est le terrible Minotaure, gardien du labyrinthe rejoignant la richesse incarnée par le Veau d’Or de la Bible. A eux deux, ils symbolisent la tentation, toujours renaissante, de diviniser les désirs matériels : appropriation des richesses, soif de pouvoir, empire des sens.

minotaure-et-labyrinthe

C’est aussi l’épisode des vaches grasses et des vaches maigres évoquées également dans la Bible.

saint-luc-et-le-taureau-antrain C’est un taureau qui accompagne toujours Saint Luc l’Evangéliste.

Dans la tradition grecque, les taureaux indomptés symbolisaient le déchaînement sans frein de la violence. C’étaient des animaux consacrés à Poséidon/Neptune, dieu des océans et des tempêtes, à Dionysos, dieu de la virilité féconde.

C’est la forme d’un taureau, d’une blancheur éclatante, que prend Zeus/Jupiter pour séduire la belle Europe.

zeus-et-europe-palais-de-la-farnesina-a-rome                                   

                                      Zeus et Europe – Palais de la Farnesina à Rome

C’est en génisse que Zeus transforme Io pour la soustraire, en vain, à la vengeance de sa femme Hera.

Autre épisode de la mythologie, Héphaïstos avait forgé deux taureaux vigoureux et violents, aux sabots d’airain, soufflant le feu par les nasaux, apparemment indomptables. Jason devait sans aucune aide leur imposer le joug pour pouvoir conquérir la Toison d’Or ; cette condition signifiait que le héros devait avoir dompté la fougue de ses passions, avant de s’emparer de ce symbole de la perfection spirituelle, c’est-à-dire qu’il devait avoir sublimé ses désirs instinctifs.

Dans le temple de Salomon, douze taureaux portent la mer de bronze, destinée à contenir l’eau lustrale. 

            Sa psychologie

Dans la symbolique analytique de Jung, le sacrifice du Taureau représente le désir d’une vie de l’esprit qui permettrait à l’homme de triompher de ses passions animales primitives et qui, après une cérémonie d’initiation, lui donnerait la paix. Le Taureau est la force incontrôlée sur laquelle une personne évoluée tend à exercer sa maîtrise. L’engouement pour les corridas s’expliquerait peut-être, aux yeux de certains analystes, par ce désir secret et inavoué  de tuer la bête intérieure ; mais il se produirait comme une substitution et la bête sacrifiée à l’extérieur dispenserait du sacrifice intérieur ou donnerait l’illusion, par la médiation du toréador, d’une victoire personnelle.

Certains analystes ont vu aussi dans le Taureau l’image du père déchaîné, à  l’exemple d’Ouranos que son fils Chronos se détermina à châtrer. Autre forme du complexe d’Oedipe : tuer le Taureau, c’est supprimer le père.

Signe négatif, c’est un introverti. Signe Féminin parce que la Lune y est exaltée, rappelant sa double nature procréatrice et amoureuse. C’est d’ailleurs le croissant de lune qui forme les cornes du Taureau.

Au Taureau, il faut des plaisirs concrets. Le Taureau est le mal nommé du zodiaque car c’est une génisse porteuse dans ses flancs de toute la féminité du monde, règne de Vénus, planète et déesse de l’amour, à l’image des premières grandes déesses, mères et séductrices, telles Ishtar, Astarté, Aphrodite.

mithra-sacrifiant-le-taureauInséparable pourtant, dans sa dimension mythologique, le taureau sacrifié par Mithra dont le sang possède lui aussi un rôle fécondant. Par le sang, par le sperme, par la terre, par la graine et la semence, par l’ovule, il y a la vie. Nous sommes au cœur de la puissance d’Eros. Vache ou taureau, de toute façon, les mythes évoquent fécondité, animalité, puissance instinctive. 

Signe Fixe. C’est un ruminant psychique, il assimile lentement. Il remâche le passé et possède une grande mémoire. De nature paisible, il a un rythme physiologique lent. Attelé au travail, il avance régulièrement, utilisant sa puissance pour renverser les obstacles. Il peut assumer de lourdes responsabilités, mais il ne sait pas dételer et devient l’esclave de son travail.

Résolu, obstiné, patient, le Taureau est lent à s’engager mais ne revenant plus sur ses choix, il est fidèle en amitié et en amour.

taureau4

Signe de Terre. Cette terre du Taureau,  c’est la nature nourricière, fécondante et maternelle de la Lune.

 

 

Et si le Taureau était… 

Un animal… ce pourrait être un ours  WD002091 un crapaud crapaud-dans-lherbe et bien sûr boeuf-ugo un bœuf

Si c’était une plante, ce serait un chou chou-vert un rhododendron rhododendron

Une fleur… bouton-de-rose une rose ou pivoine-rose une pivoine

Un arbre fruitier… de préférence pommier-en-fleurs le pommier

Les couleurs du Taureau… rose-indien-et-vert-pre le rose indien ou le vert pré

Si le Taureau était un métal ce serait du cuivre pepite-de-cuivre

Et une pierre précieuse… coeur-demeraude l’émeraude

Si c’était un parfum, ce serait du musc musc-indien ou une tubéreuse tubereuses-blanches

Une saveur… elle serait grasse beurre ou sucrée barbe-a-papa

Si c’était un instrument de musique, ce serait cor-dharmonie1 le cor d’harmonie, basson le basson, ou le très populaire accordeon-diatonique-redon accordéon.

Enfin, si le Taureau était un objet de collection… ce serait objets-en-cuivre des cuivres… ou des masques la-bottega-delle-maschere-ezio-merlante comme sur l’aquarelle d’un peintre turinois Ezio Merlante… ou encore outils une collection d’outils

 

 

taureau52 

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

LES CONQUETES DU BELIER

(5.2 -Ballade à travers les signes) par sylvietribut le 22-03-2010

 

            Son graphisme glyphe-du-belier

Les branches du graphisme du Bélier représentent une arche repliée. La vie n’existe pas, ne s’exprime pas encore. Tout est à l’origine, en état de sommeil, d’attente. Bientôt l’extrémité inférieure s’enflera pour former le cercle du Taureau. Du graphisme du Bélier à celui du Taureau, les formes s’inversent entre le haut et le bas. Le graphisme du signe est aussi un A renversé : Alpha grec, première lettre de l’alphabet, comme Aleph en hébreu. 

En analogie avec l’élément Feu que les alchimistes représentaient par un triangle renversé, pointe tournée vers le bas, symbole de l’esprit fécondant la matière.

Ce hiéroglyphe représente encore les cornes du bélier enroulées en spirale : la spirale est d’abord le symbole de l’évolution et ensuite de toute initiation.

le-belier-2Le Bélier – Johfra Bosschart – Peintre Hollandais

 

            Ses symboles

Le Bélier est le premier signe du zodiaque, il ouvre un nouveau cycle ; il est le symbole de la vie qui repart au printemps. Symbole de l’énergie printanière, il est en analogie avec la force solaire croissante qui va l’emporter sur la nuit : équinoxe de printemps.

le-belier2 

Signe de Feu, il est le symbole de la lumière qui revient et rallume nos enthousiasmes, qui nous poussent à l’action. Il est en affinité avec Mars et le Soleil et ses couleurs sont le rouge et l’or.

            Ses mythes

L’ère du Bélier est dominée par les grandes figures fanatiques des prophètes de la Bible et de Yahvé, dieu des armées, lançant leurs imprécations véhémentes contre la civilisation précédente, celle du Taureau, faite de luxure et de plaisir, celle du Veau d’Or.

Le nom même du signe est très ancien : le Bélier, c’est en Inde le « Feu des origines » que l’on traduit par AGNI. C’est de ce Feu que sortira toute la création.

le-christ-bon-pasteur 

AGNI a donné AGNEAU : c’est cet animal que les Hébreux sacrifient à la Pâque et que les Chrétiens reprennent comme symbole christique : le Christ devient ainsi l’Agneau de Dieu qui s’offre à la mort pour le salut des pêcheurs. Mais le Christ est aussi le Bon Pasteur et les fidèles acceptent sa mort expiatrice, après lui et en lui : ceci dans la sublimation de la symbolique du Feu, du sang et de la fécondité régénératrice.

pentecote-giotto

 Giotto – La Pentecôte

Toujours dans le Nouveau Testament, le Feu des origines, c’est l’Esprit devenu langues de Feu à la Pentecôte.

De la Gaule à l’Afrique noire, de l’Inde à la Chine, même célébration de cette chaîne symbolique associant : feu créateur, fertilité, et même par le truchement de la vie principielle, immortalité. 

Le Bélier est également la monture de la divinité hindoue Kuvera, gardienne du Nord et des Trésors, ce qui n’est pas sans évoquer la Toison d’Or et Jason conduisant les Argonautes à la conquête de cette Toison d’Or : légende grecque pleine d’actions, de rebondissements, de luttes, de violence explosive, riche de promesses et de projets vite éclos, puis envolés. Mais peut-être les quêtes de la Toison d’Or sont-elles surtout celles d’un trésor spirituel, c’est-à-dire la sagesse.

                                                                                                                                     jason-et-la-toison-dor Jason et la Toison d’Or

Après la Toison, c’est la Corne du Bélier qui se charge d’une valeur symbolique, source d’innombrables coutumes, traditions et images dérivées du même symbolisme original, dont la plus vivace est sans doute la Corne d’abondance, la corne de la chèvre Amalthée qui nourrit Jupiter.

la-valkyrieDans la mythologie nordique, le Bélier c’est le jeune et bouillant Siegfried, armé de son seul courage, inconscient du danger, forçant le passage pour tenir dans ses bras la Walkyrie et traversant le Feu pour accéder à Brunehilde dont il tombe amoureux avant même de la voir.

 

Dans la mythologie moderne, le Bélier, c’est Zorro, vengeur masqué, qui vole au secours de la veuve et  de l’orphelin sans jamais douter de la victoire.

zorro2 

      Sa psychologie

Voici comment la psychologie moderne évoque et résume ce signe : « Le Bélier, générateur du troupeau, est aussi la machine qui permet d’abattre les portes et les murs des villes assiégées, donc d’ouvrir la carapace des collectivités. La forme en spirale de ses cornes ajoute encore une idée d’évolution et renforce la valeur d’ouverture et d’initiation évoquée par le V de toutes les cornes d’animal ».

Le Bélier représente bien l’initiation : il est doué de verbe et de raison. Il symbolise la force psychique et sacrée, la sublimation. Sa force de pénétration est toutefois ambivalente : elle fertilise, blesse ou tue.

Le type Bélier appartient au colérique, émotif-actif-primaire, de la caractérologie moderne avec sa vitalité incandescente, son ardeur à vivre bride abattue, dans le tumulte et l’intensité de son instinct, ses émotions fortes, ses sensations violentes, l’activisme de l’existence avec ses dangers, ses prouesses, ses chocs…

 Signe positif, c’est un extraverti.Signe cardinal, il lui faut des objectifs pour meubler sa vie, il lui faut relever des défis. Il est « moteur », commence, entreprend sans toujours aboutir. L’action entraîne le Bélier plus que le but même de cette action. Si le but le motive au départ, il a parfois du mal à conclure.

belier-5

Signe de Feu, il brûle trop vite. « Tout de suite » est sa devise. Juvénile, enthousiaste, prêt à risquer sa vie, oubliant la présence du danger, c’est un téméraire, convaincu de son bon droit. Mais lié au Feu, il y a aussi la purification.

 Dans tous les domaines ses passions sont fulgurantes, mais pas durables. Il est plus hussard que bon amant. 

Le Bélier se croit porteur de vérité, il a donc bonne conscience. Il porte en lui les caractéristiques de l’ère des prophètes de la Bible. 

Si le Bélier était…

… un animal, ce serait coq un coq ou un jaguar jaguar 

Si c’était un arbre, il serait cèdre cedre S’il était une plante : ortie-piquante l’ortie…

                  Une fleur…  le canna canna ou le réséda reseda

S’il était un condiment : il serait ail ail, ou moutarde-herbes-provence1 moutarde ou même basilic basilic 

S’il était métal, ce serait le fer fer-a-cheval ou l’acier maillon_chaine_acier

 Pierre, c’est un silex silex qui permet de faire du feu, 

mais si la pierre est précieuse… ce sera le rubis rubis-de-madagascar  ou bien coeur-de-jaspe-rouge lejaspe rouge.

Son parfum est la myrrhe. myrrhe-et-arbre-a-myrrhe

Sa couleur est toutes les nuances de rouge torsades-degrade-de-rouge dont le vermillon.

S’il était instrument de musique, il ne pourrait être que trompette trompette tant il aime faire du bruit.

 

S’il était objet de collection, ce serait des armes-a-feu armes à feu.      

 frise-animaux

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

LE MONDE OCEANIQUE DES POISSONS

(5.2 -Ballade à travers les signes) par sylvietribut le 19-02-2010

 

    n Son graphisme poissons-3981

Le poisson est bien entendu le symbole de l’élément Eau dans lequel il vit. Le graphisme du signe est formé de deux lignes courbes, parallèles et verticales. L’ensemble forme une arche déployée en deux branches distinctes reliées entre elles par un trait horizontal. La branche gauche représente un cycle passé, la branche droite, le cycle à venir. Le trait qui les unit est la clef de voûte de l’arche. 

Le graphisme du signe, figurant deux hyperboles dos-à-dos tournées l’une vers le haut, l’autre vers le bas et reliées par un trait horizontal, symbolise deux poissons nageant en sens opposé mais reliés par un fil. Ces deux poissons symbolise l’un la vie involutive, l’esprit descendant dans la matière ; l’autre la vie évolutive : l’homme qui après avoir vécu certaines épreuves acquiert la sagesse et réintègre le monde des dieux.

pisces003

De ces deux poissons reliés par un fil, allant en sens inverse, on peut y voir la liaison de deux modes de vie ou deux modes de pensée qui expriment la nature ambivalente du type Poissons. Ils traduisent aussi un mouvement alternatif qui va de haut en bas, puis de bas en haut : c’est l’être qui, après être descendu dans la matière, aspire à l’absolu ; mais le mouvement ne s’arrête pas entre ces deux pôles contraires, il résout les contradictions de la nature. 

    n Ses symboles 

C’est le dernier signe d’Eau et en cela il évoque une eau particulière, celle qui contient tous les germes de l’univers renaissant comme l’eau des origines contenait, elle, tous les germes de la vie future. Cette eau rappelle donc l’Océan des origines, eau salée qui, telle celle du baptême, a un pouvoir de Rédemption, un pouvoir de purification.

Symbole des eaux, les Poissons est associé à la naissance ou à la restauration cyclique. C’est le dernier et le douzième signe, c’est la fin du cycle annuel, mais c’est aussi celui où le soleil se lève. 

Douzième et dernier signe du zodiaque, les Poissons se situent juste avant l’équinoxe de printemps. Ils symbolisent le psychisme, ce monde intérieur, ténébreux, par lequel on communique avec le dieu ou le diable, ce qui se traduit par une nature manquant de consistance, très réceptive et impressionnable. Leur maître traditionnel est Jupiter, à laquelle on a adjoint, après sa découverte, la planète Neptune.

poissons_b  

La tradition représente le signe par deux poissons accolés en sens inverse et reliés par une sorte de cordon ombilical de gueule à gueule. Sous ses auspices, nous participons à la marée du grand univers et appartenons à la communauté de tous les hommes de la terre, comme la goutte d’eau agrégée à l’Océan. Nous nous situons aussi dans le monde de l’indistinction, de l’indifférencié, du noyé, du confondu, par effacement des particularismes, au profit de l’illimité, pour aller du zéro à l’infini.

On a mis ce signe sous la tutelle de Jupiter comme processus d’amplification et surtout sous celle de Neptune en tant qu’archétype de dissolution et d’intégration universelles, du limon originel à la fusion finale. La trame profonde de la nature du type i est faite d’une extrême plasticité psychique. Dans son monde intérieur où les liens sont déliés, les forces de cohésion effacées et les formes estompées, règne un impressionnisme qui favorise la perméabilité, l’abandon, la dilatation, l’inflation émotive, par lesquels l’être déborde de lui-même pour se confondre avec la conscience d’une valeur qui le dépasse, l’englobe, l’assimilant à une condition plus générale.                                                                                               

fontana-dio-nettuno-a-nettuno

Fontaine de Neptune à Nettuno (Latium) – Cité balnéaire au sud de Rome

    n Ses mythes

Dans la Tradition, le nombre 12 est un nombre sacré : celui des douze tribus d’Israël, celui des douze apôtres entourant le Christ, comme celui des douze chevaliers de la Table ronde de la légende du Roi Arthur, en analogie avec les douze signes du zodiaque.

les-chevaliers-de-la-table-ronde1

La mythologie du signe parle d’un univers mystérieux aux horizons sans fins, aux frontières indéfinies : tout se mêle et s’entremêle, le connu et l’inconnu, le fini et l’infini : tout semble ne faire qu’un. C’est l’histoire de notre inconscient.

C’est le mythe universel du déluge et de Manou dans la mythologie indoue ou de Noë dans la Bible qui sauve toutes les espèces vivantes et engendre par la suite toute l’humanité. Symbole du poisson « Sauveur » repris par les premiers Chrétiens dans les catacombes et qui était leur signe de reconnaissance, le poisson devient ainsi le symbole de l’initié, du sacré. De même le Christ est souvent représenté comme un pêcheur, les Chrétiens étant des poissons car l’eau du Baptême est leur élément naturel et l’instrument de leur régénération, il est lui-même symbolisé par le poisson.

arche-de-noe  

Les Poissons sacrés de l’Egypte antique, le Dragon phénicien, l’Oanès mésopotamien, attestent des symbolismes identiques, le dernier surtout, expressément considéré comme le Révélateur. Oanès a même été considéré comme une figure du Christ.

                                                                                                                           le-dieu-marin-oanesOanès le dieu Marin  

Le thème du dauphin-sauveur est familier en Grèce : c’est la légende l’Antion. C’est Jupiter se métamorphosant en pluie d’or pour conquérir Danaé. C’est Vénus dont le nom signifie « née de l’écume de mer ». C’est le culte d’Adonis à Chypre dont le nom signifie « poissons ». C’est le dauphin associé au culte d’Apollon et qui donne son nom à Delphes. Et c’est enfin Neptune, a qui revient le Royaume des mers, entouré des Tritons, des Nymphes et des Néréides qui personnifiaient les vagues de la mer. Il était d’ailleurs marié à une belle Néréide : Amphitrite.

                                                                                                                         amphitrite Amphitrite – Musée du Louvre – Paris

Par ailleurs, le poisson est encore symbole de vie et de fécondité, en raison de sa prodigieuse faculté de reproduction et du nombre infini de ses œufs. Symbole qui peut, bien entendu, se transférer au plan spirituel. 

Dans l’imagerie extrême-orientale, les Poissons vont par couples et sont en conséquence symboles d’union. 

L’Islam associe également le poisson à une idée de fertilité. Il existe des charmes pour faire pleuvoir, sous forme de poisson. Il est lié aussi à la prospérité et rêver qu’on mange du poisson est de bon augure.

la-legende-de-melusine  

Dans les romans de Chevalerie, on trouve encore l’image de Mélusine, la fée de Lusignan, dans la Vienne. Femme légendaire d’une très grande beauté qui ne doit pas être vue de son mari quand elle prend son bain. Celui-ci trahit son serment, la regarde par un trou de serrure et découvre qu’elle est devenue sirène. Cette légende rappelle le mythe d’Eros et de Psyché qui symbolise le meurtre de l’amour par le manque de confiance ou le refus de respecter dans l’être aimé sa part de secret. 

Les sirènes sont des monstres marins, avec tête et poitrine de femme, le reste étant d’un oiseau ou suivant les légendes plus tardives et d’origine nordique, d’un poisson. Ulysse dut se faire attacher au mât de son navire pour ne pas céder à la séduction de leur appel. Elles étaient aussi malfaisantes et redoutables que les Harpies et les Erinyes.

                                                                                                                      les-erynies Les Erinyes

Dans la mythologie nordique, on pense bien sûr à la petite Sirène d’Andersen, symbole de séduction mortelle, elle aussi malgré tout.

                                                                                                                                                petite-sirene-de-copenhagueLa Petite Sirène à Copenhague

    n Sa psychologie 

Signe négatif, c’est un introverti. 

L’hiver se termine, c’est une période de transition. C’est un signe Mutable. C’est aussi un signe qui est dit double : il a la faculté de percevoir les deux côtés de toutes choses. C’est un médiateur-né, un être ambivalent. 

L’Eau est l’élément des Poissons, élément d’échanges et de dilatation. Il se particularise par sa position dans le cycle zodiacal. C’est un être qui vit ses multiples sensations. La caractérologie en fait un sentimental, lymphatique. Ses motivations ne sont pas précises car il aspire à l’infini, voire au spirituel. Il n’y a pas de frontières entre lui et les autres. Ce n’est pas un individualiste. Il est « tous » à la fois, sans être vraiment jamais lui-même. Attiré par le collectif, il peut être d’un grand dévouement aux autres.

Sa réceptivité extrême le rend vulnérable. Il est chez lui partout et nulle part car ses émotions sont de toutes sortes. Elles le baignent dans un flux perpétuel qui le rend malléable et tolérant. 

amoureux-de-peynet-poissons

Le type Poissons vit par l’intermédiaire de sa sensorialité et de ses sentiments. C’est un être fait de sensibilité. Il semble difficile à saisir, à connaître, à comprendre. Il est à la fois là et ailleurs. Comme il se sent sans défense vis-à-vis des autres, il préfère s’esquiver. Il s’assimile au monde qui l’entoure en absorbant toutes sortes d’impressions. Il a du mal à trouver une directive, à choisir sa véritable voie. On le trouve irrationnel. Il évolue dans l’informe, l’indéterminé, en dehors des normes. Il vit dans un monde hypothétique. Il lui est difficile de se décider parmi les multiples possibilités qui s’offrent à lui. Il se montre souvent indécis ou imprécis ; absorbé par son univers, il est indifférent aux conséquences pratiques. 

C’est le signe le plus flou et le plus évanescent du zodiaque. Les deux gouverneurs représentent respectivement la religion pour Jupiter et le mysticisme pour Neptune. Cette combinaison n’encourage par les succès dans le domaine matériel. De plus, ce signe hypersensible a très fréquemment besoin de se réfugier dans un monde idéal et brumeux pour se protéger ou se consoler des blessures que le monde lui inflige.

Emotif, sensible et vulnérable, le sujet n’a aucune carapace, contrairement aux autres signes d’Eau. Alors, il se déguise et se transforme selon les circonstances et les situations en cachant l’essentiel de ses sentiments. C’est un véritable caméléon. C’est un imaginatif exceptionnel. Il possède une acuité de perception qui tourne parfois aux dons de voyance, comme le Scorpion. Il aspire toujours à remplir un rôle et à être utile. Il est très dévoué et charitable. Il se laisse facilement exploiter. C’est un signe qui a parfois la science de la manipulation, d’où ses succès en religion, en politique. Il sait créer l’illusion et le spectacle. La faiblesse de ce signe réside dans son indécision chronique.

                                                                                               botticelli-la-naissance-de-venusBOTTICELLI – Naissance de Vénus – Musées des Offices – Florence

Et si les Poissons étaient…

Un animal… ce serait hippopotame un hippopotame, pingouin un pingouin,         otarie une otarie… 1_cygnes des cygnes …

Si c’était un arbre… il serait platane platane, robinier_faux-acacia robinier… ou saule-pleureur un des ces arbres dont les pieds sont dans l’eau. 

Une plante… alguedes algues bien sûr, du lin lin  ou même       seringa du seringa. 

Une fleur : anemone l’anémone, jonquille la jonquille, lotus le lotus et nenuphars le nénuphar… 

Un condiment… noix_de_muscade la noix de muscade, curry le carry… 

Si c’était un métal… ce serait du zinc zinc ou du laiton laiton

camaieu-de-bleu Ses couleurs sont le bleu violet, le bleu marine et toutes les couleurs de l’océan.

Ses pierres sont : l’aigue-marine aigue_marine… le corail corail-champignon

Sa saveur est forcément marine elle aussi, celle des embruns. 

ylang-ylang Son parfum est l’ylang-ylang

Si c’était un instrument de musique, ce serait harpe une harpe.

Et si c’était un objet de collection, il y en aurait plusieurs… poissons-sur-coquillage1 coquillages, 

                                         bagues bagues, nu photos de nus. …

 

horoscope_poissons

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

IMPREVISIBLE VERSEAU

(5.2 -Ballade à travers les signes) par sylvietribut le 22-01-2010

            – Son graphisme h verseau-4282

Le graphisme du Verseau, composé de deux lignes sinueuses, parallèles et horizontales, rappelle les deux plans de l’existence : le matériel et le spirituel. Dans l’Egypte ancienne, une seule ligne représentait la surface de l’eau, et plusieurs, ses profondeurs. Dans le signe du Verseau, les deux éléments sont semblables : le matériel et le spirituel sont en parfaite égalité.

            Ses symboles 

Le Verseau est le dernier des trois signes d’Air : air froid de l’hiver, air glacé des cimes. Sa couleur, le bleu, est le symbole de la vie spirituelle et elle figure l’azur du ciel infini. Il est le dernier des quatre signes Fixes, le seul qui soit un signe « humain ». Le Verseau est un personnage ailé, un ange, donc un être immatériel qui rappelle la quête de l’absolu du signe. Dans la Haute-Egypte, c’est le Sphinx : cou de taureau, corps de lion, ailes de l’aigle et tête de l’Ange qui symbolisait la question posée sur le sens de la vie ; telle la croix des quatre signes fixes, symbole de l’incarnation de l’homme tiraillé entre des aspirations contradictoires.

lange-du-verseau1  

Le Verseau symbolise, au cœur du dernier cadran du zodiaque, la mission humanitaire de l’être. Il évoque la solidarité collective, la coopération, la fraternité et le détachement des choses matérielles. Son maître traditionnel est Saturne auquel on a adjoint, après sa découverte, Uranus.

La figure représentative du onzième signe fait surgir également la noble apparition d’un être humain accompli, sous les traits d’un sage vieillard porteur, sous les bras ou sur l’épaule, d’une ou deux amphores ; ces urnes inclinées répandent le flot de l’eau dont elles sont emplies. Mais la liquidité de ce flot est toute aérienne et éthérée, le caractère fluide de l’air y participant autant que la nature amollie et relâchée de l’eau. Ce milieu invoqué ici est assimilable aux eaux de l’air répandues par les ondes, au fluide de l’océan aérien où nous baignons.

            Ses mythes 

Au commencement était le chaos, c’est-à-dire l’indifférencié, le mystère ; la terre-mère Gaïa apparut alors et mit au monde son fils Ouranos. Dieu du ciel, Ouranos engendra le monde avec sa mère en faisant descendre une pluie fertile sur ses fentes secrètes.

                                                                             

gaiaGaïa et ses enfants

 

Il eut beaucoup d’enfants avec Gaïa dont les Cyclopes qu’il jeta dans le Tartare, un des lieux les plus éloignés de la Terre et, les Titans, qu’il écarta du pouvoir. Ouranos faisait régner un ordre trop sévère, Gaïa engagea les Titans à se révolter contre lui. 

L’un de ses petits-fils, Prométhée, déroba le feu céleste à la forge d’Héphaïstos, pour le porter aux hommes. Il fut puni par Zeus-Jupiter à être enchaîné sur le Caucase et à avoir le foie dévoré par l’aigle. Prométhée sera délivré de ses chaînes par Héraclès et Zeus l’accueillera parmi les divinités. Prométhée apparaît comme le défenseur de l’humanité naissante.

                                                                                                    promethee-derobe-le-feu Prométhée dérobant le feu

 

Autre mythe Verseau, celui de Dédale et d’Icare qui, ensemble, représentent bien la double fonction du signe l’inventeur, le père, Dédale, et Icare, le fils, l’inconscient grisé par l’invention du père.

dedale-et-icare1 

On pense aussi à Ganymède, l’échanson des dieux et le giton de Jupiter. Celui-ci prendra la forme d’un aigle pour l’enlever. Ce mythe aurait servi aux Grecs à justifier leurs passions pour de jeunes éphèbes et par là même l’homosexualité. Nous trouvons à travers ce mythe le non-conformisme extrême de Verseau.

ganymede 

Le mythe de Pandore dont la curiosité sera la cause des malheurs de l’humanité. L’histoire de Pandore n’est pas sans évoquer celle d’Eve et de la pomme que nous raconte la Bible, elle aussi cause des malheurs de sa lignée.

pandore-john-william-waterhouse 

Deucalion ou la première version de l’arche de Noé : comme Noé, Deucalion construisit une arche sur les conseils de Jupiter et embarqua avec sa femme et des provisions juste avant que ne s’abatte le déluge. Mais Deucalion demanda à Jupiter que le genre humain soit reconstitué. Jupiter lui répondit de jeter les os de la Terre-mère derrière lui. Deucalion et sa femme jetèrent des pierres et de cette manière hommes et femmes furent à nouveau créer.

pyrrhadeucalionfontanadetail  

Comme nous l’avons vu, la représentation graphique du signe est celle d’un verseur d’eau et le personnage qui verse l’eau est un ange. Mais son amphore ne contient pas de l’eau. Il s’agit d’ondes fluidiques. L’amphore est un vase sacré, tel celui des légendes du Graal qui contenait le sang du Christ.

Les mythes Verseau sont toujours en rapport avec l’humanité, soit qu’ils’agisse de son évolution, de sa rédemption, soit de sa destruction.

            Sa psychologie

Signe positif, c’est un extraverti.

C’est un signe Fixe. C’est le plein milieu de l’hiver. L’hiver s’est installé. Le type Verseau est un être résolu, constant, réalisant ses idées. Il peut se montrer obstiné.

L’Air est l’élément Verseau, l’élément des échanges, de la mobilité, de la diffusion. Il se particularise en Gémeaux par sa position dans le cycle zodiacal. Dans la trilogie des signes d’Air, entre l’Air cardinal de la Balance qui est un lieu sentimental et l’Air mutable des Gémeaux qui est l’échange amical, se situe l’Air fixe du Verseau, où l’être a tendance à percevoir les choses intuitivement et non pas au travers d’un raisonnement logique, ce qui lui donne la certitude de jugement.  

La caractérologie le classe dans le type intuitif, passionné, para-sentimental ou para-nerveux. 

                                                                                                                          le-verseau-fontaine-du-puy-en-velayUne fontaine Verseau au Puy-en-Velay

 

Signe énigmatique entre tous, gouverné par deux planètes incompatibles (Saturne l’ordre et Uranus le désordre, le chaos). Le porteur d’eau penche sa cruche d’où sort une onde abondante. Le Verseau peur de même répandre des idées nouvelles. Il est obsédé par le souci de se différencier du reste des mortels. Il devient pour cela excentrique et réclame une indépendance totale et il peut faire figure d’anarchiste. Or, Saturne est le symbole de l’autorité. Ce paradoxe trouve sa résolution dans le fait que le Verseau tente d’imposer ses propres lois et ses propres points de vue aux autres.

Souvent, de la même façon, c’est un inventeur, mais comme il manque du plus élémentaire sens pratique, il a besoin des autres signes pour réaliser ses rêves. Cependant, c’est un humaniste, son cœur bat en harmonie avec celui de l’espèce humaine, il souffre avec les malheureux et se réjouit du bonheur des autres. Il rejette les relations exclusives et cherche à étendre sans fin le champ de ses amitiés. Il pense en termes d’avenir. 

Et si le Verseau était…

Un animal… ce serait un oiseau, de préférence alouette1 une alouette, mouette-les-shoots-du-macaron une mouette ou cigogne une cigogne… peut-être aussi une hirondelle hirondelle-de9d8 

Si c’était un arbre… ce serait peupliers un peuplier ou meleze-2 un mélèze. 

Une plante… mousse1 la mousse, fougere la fougère lichen1 le lichen  

Une fleur, ce serait azalee-rose l’azalée, campanule la campanule, oeuillet-de-poete l’œillet de poète.

Si le Verseau était un condiment, ce serait… coriandre la coriandre. 

Et si c’était un métal, ce serait chrome du chrome, radium du radium, uranium de l’uranium… La couleur du Verseau est le bleu de cobalt, le bleu-vert ou le gris vert… 

La pierre Verseau est pierre-du-labrador la pierre du Labrador, saphir-etoile le saphir étoilé, cristal_de_roche le cristal de roche

Sa saveur est subtile. Son parfum est le vétiver vetiver

Si le Verseau était un instrument de musique, ce serait hautbois_baroque1 le hautbois ou la flûte flute avec un air de piano piano

Enfin, si le Verseau était objet de collection… il y aurait pierre-brute des pierres brutes, lou-de-carnaval des masques, gadget-inutile des gadgets amusants et inutiles…

masques-ezio-merlante

Ezio Merlante – La Boutique des Masques

 

 frise-papillons

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

LES ESCALADES DU CAPRICORNE

(5.2 -Ballade à travers les signes) par sylvietribut le 21-12-2009

 

capricorne 

Le 21 décembre 2010, à 17 h 47’, le Soleil a fait son entrée dans le Capricorne. C’est le Solstice d’hiver. C’est-à-dire que si votre bébé est né avant 17 h 47, il est Sagittaire, après il est Capricorne.

                Son graphisme capricorne-522

Le graphisme du Capricorne représente un être fabuleux, un corps de chèvre qui se termine par une queue de poisson. C’est une sorte de trait d’union entre l’avenir et le passé.

Le poisson symbolise la vie des profondeurs, l’immersion de la vie dans la matière. La chèvre, animal grimpeur, figure la vie détachée des contraintes et des obligations matérielles. Les deux principes qui cherchaient à fusionner dans le signe du Cancer s’efforcent dans celui du Capricorne de se séparer.

L’idéogramme du Capricorne est un trait qui se retourne sur lui-même, il exprime le repli de la conscience pour atteindre le point infini du monde intérieur. Le mouvement graphique est contorsionné, tel le ressassement tortueux que s’inflige le Capricorne : c’est le symbole de l’introversion.

le-capricorne 

        Ses symboles

Dixième signe du zodiaque qui commence au solstice d’hiver, la porte des dieux, quand la mort apparente de la nature correspond à la plénitude spirituelle, à l’époque de la plus grande ingéniosité de l’homme, laissé libre par l’absence de labeur saisonnier. Symbole de la fin d’un cycle et surtout du début d’un cycle nouveau, c’est le signe qui inaugure le zodiaque d’Extrême-Orient. Il exprime la patience, la persévérance, la prudence, l’industrie, la réalisation, le sens du devoir. Le Capricorne se place sous la maîtrise de Saturne.

Pour l’hémisphère Nord, le Capricorne symbolise le dépouillement, la rétractation et la concentration de  l’hiver dans sa sévère grandeur; il s’assimile au minuit de Noël, sommet du froid et de l’obscurité, heure zéro pour la graine enfouie dans le sol en vue de la lointaine moisson.

L’élément Terre amorce son processus : c’est la terre hivernale dans les profondeurs de laquelle s’élabore la lente et pénible œuvre de la végétation. Ce départ s’accouple dialectiquement avec une notion d’arrivée, de destination, de but, conçu comme un midi terrestre, un sommet.

alchimiste31La figure alchimiste pourrait être une de celles qui trouveraient des résonances à l’univers profond du Capricorne. Derrière la transmutation du plomb en or, ce que cherche l’alchimiste, c’est la transmutation de lui-même.

         Ses mythes

~ Le solstice d’hiver ouvrait, pour les Anciens, la porte du royaume des dieux, porte sur le renouveau caché dans l’obscurité de la nuit comme le signe du Capricorne était la porte des dieux. Cette symbolique a été reprise par le Christianisme qui a choisi cette nuit magique pour célébrer la naissance du Christ qui est en fait celle de la naissance de la lumière. La naissance du Christ a eu lieu dans une grotte dont la symbolique est reliée à la Terre.

grotte-de-la-luire-en-isere 

~ Saturne : Il détrôna son père Ouranos en le castrant avec l’aide de ses frères les Titans (symbole de l’ambition et de la domination mentale). Il châtra son père avec une arme que lui avait donnée sa mère Rhéa : une faucille en silex (la faux du temps). Devenu roi, il renvoya au Tartare les Cyclopes (les forces obscures et instinctuelles) qui pouvaient devenir ses rivaux, comme l’avait fait avant lui son père Ouranos. Mais en mourant Ouranos lui avait prédit qu’à son tour il serait détrôné par l’un de ses fils. Aussi Saturne dévora-t-il tous ses enfants à leur naissance.

capricorne-et-saturne 

Seul Jupiter fut épargné par sa mère Rhéa et, devenu adulte, il lui fit restituer tout ce qu’il avait ingurgité : Pluton, Neptune, Junon, etc… Jupiter exila Saturne qui trouva refuge en Italie où Janus l’accueillit ; là, il fit régner une telle prospérité que l’on en garda le souvenir comme celui de « l’âge d’or ».

Les Romains célébrèrent cette ère chaque année à la fin décembre, avec des fêtes que l’on appela les Saturnales. Cronos-Saturne symbolise le temps qui passe et nous enchaîne.

                                       via-clodia-a-saturnia Arrivée à Saturnia en Maremma Toscane par l’antique Via Clodia

 

~ Gaïa, c’est la toute première déesse, déesse-mère puisque Déesse Terre des origines, née avant toutes les autres, la plus archaïque de toutes les divinités, à la source qui engendra Ouranos, le Ciel étoilé, par parthénogenèse ; c’est-à-dire que pour créer le plus grand géniteur qui soit, elle n’a besoin d’aucun dieu mâle. Ensuite, elle s’unira à lui pour mettre au monde un grand nombre de dieux, étant elle-même d’une fécondité prodigieuse. 

janus ~ Personnage illustre de la mythologie capricornienne, le dieu Janus, représenté avec deux visages : l’un regarde vers le passé et l’autre vers l’avenir.

~ Mars, prisonnier des Géants, enfermé dans un vase d’airain.

~ Héraclès et le sanglier d’Erymanthe  heracles-et-erymanthe

athamas2~ Athamas et la Toison d’or : ce mythe Bélier prend naissance en Cancer. Se sont les enfants d’Athamas qui furent sauvés de la mort par le bélier ailé qui les ravit.

 

~ Amalthée, la tendre chèvre, qui nourrit Jupiter et sera immortalisée par cette constellation du Capricorne.

amalthee-bernini Amalthée et Jupiter enfant – Sculpture de Bernini

 

pan_satyre_della_valle~ Pan et ses paniques, celles qu’il provoque et celles qu’il éprouve. Pan, vieux dieu d’Arcadie, aux pieds de bouc et de mauvaise réputation.

 

 

 

ulysse-et-penelope ~ Ulysse et Pénélope : deux héros saturniens, patients et rusés tous les deux dans l’œuvre de Francesco Primaticcio.

 

 

 

 

~ La chèvre de Monsieur Seguin qui se bat toute la nuit contre le loup, avec obstination, courage et acceptation d’une fatalité prévisible, jusqu’à ce que mort s’en suive.

la-chevre-de-moniseur-seguin-alphonse-daudet2 

        Sa psychologie

Signe négatif, c’est un introverti.

Le Capricorne initie le cycle zodiacal de la Terre, c’est la terre que l’on ensemence : la graine de la conscience. C’est donc un signe Cardinal. Après la terre Fixe du Taureau, la terre nourricière, la terre des réalités concrètes, puis la terre Mutable de la Vierge : la terre qui se purifie, la raison, c’est la terre Cardinale du Capricorne. Dans cette terre, les émotions entament difficilement la conscience, mais quand elles l’ont marquée, elles font leur chemin souterrainement.

La caractérologie en fait un nerveux, non émotif, de type secondaire.

Comme la terre d’hiver contient la nouvelle graine, le Capricorne porte en lui un destin qu’il se sent seul à accomplir. Supportant mal l’incertitude, il se construit un monde dont il est sûr : ses amitiés sont issues d’une lente maturation, ses desseins d’une longue méditation. Il se fait un rempart contre les futilités de la vie ; il se protège des passions et des instincts. La difficulté d’expression de ses sentiments le rend mélancolique. Il a soif d’absolu en l’être aimé et a peur de ne pas y trouver la dimension qu’il recherche. Aussi se maîtrise-t-il ou parfois lâche-t-il prise, ce qui peut soit attendrir, soit effrayer l’autre. L’Amour est pour lui le sacrement de la pureté et de la conscience.

Les os, le squelette et les articulations sont attribués symboliquement au Capricorne. L’os est la charpente du corps, les valeurs du Capricorne sont celles de la fermeté, de l’endurance et de la force.

squelette_i 

 Le squelette est la plus simple expression de notre anatomie : leCapricorne tend à l’ascèse. Avec son sourire ironique, le squelette symbolise le savoir de celui qui a franchi le seuil de l’inconnu, comme lui le Capricorne représente les valeurs du savoir.

Les articulations permettent le mouvement, le passage à l’action. Le Capricorne possède lui aussi des principes d’action, de travail et de communication.

saturnia-thermesThermes de Saturnia en Maremma Toscane dont le bienfait des eaux était déjà connu des Romains  pour soulager les problèmes de rhumatismes, d’arthrose et de peau. 

ET SI LE CAPRICORNE ETAIT

Un animal ce serait hibou1 un hibou, une tortue tortue ou bien sûr une chèvre chevre-de-toscane2

Si c’était un arbre, ce serait un chêne chene1 ou un cyprès cypres-campagne-toscane-pres-de-pienza ici en Toscane près de Pienza.

Une plante… bruyere de la bruyère, un champignon champignons

Une fleur… le chardon chardon_bleu1 le chèvrefeuille chevrefeuille le pois de senteur pois-de-senteur

thym1 Un condiment… le thym

Pour le métal, c’est bien sûr le plomb plomb celui que l’alchimiste transforme en or.

Si c’était une pierre, ce serait de l’onyx onyx ou de la marcassite marcassite

Sa saveur est l’amer… Son parfum est celui de la terre mouillée, varech du varech, du fumier…

Les couleurs sont : laque-chinoise le noir des laques chinoises, le gris foncé, le rouge cerise aussi

Si c’était un instrument de musique : ce serait le gong gong ou une flûte indienne flutes-indiennes

Un objet de collection : des sculptures, des pierres, des antiquités, de vieux outils.

vieux_outils

 

    

 

 

 

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

LES GALOPS DU SAGITTAIRE

(5.2 -Ballade à travers les signes) par sylvietribut le 24-11-2009

Le 22 novembre 2009, le Soleil  a fait son entrée dans le Sagittaire qu’il quittera ce signe le 21 décembre prochain dans la journée.

         Son graphisme glyphe-du-sagittaire-23

Du graphisme du Scorpion il ne reste que le dard devenu flèche. Le M, commun au Scorpion et à la Vierge, a disparu car le Sagittaire est comme la Vierge un signe d’accomplissement et par le Scorpion, il existe possibilité de transformation. Le  Sagittaire est traditionnellement illustré par un Centaure décochant une flèche.

         Ses symboles

Mi-cheval, mi-humain, le Centaure symbolise la double nature de l’homme, animale et spirituelle. Mais la flèche représente la possibilité de se dégager aussi bien des contraintes de l’animal que de l’humain pour accéder au plan supérieur des dieux.

La flèche est symbole de rapidité, de droiture et d’assurance : la flèche ne fait pas de détours, elle va droit au but. C’est une flèche qui relit la terre au ciel, elle traverse l’espace-temps et exprime l’ouverture de la pensée et de l’être Sagittaire.

le-sagittaire

 

Solidement posé sur le sol de ses quatre pattes de cheval, son corps prend forme humaine à partir de la moitié supérieure et, de son arc tendu, il vise les étoiles. Son but : le ciel lointain. Son idéal, pour élevé qu’il soit, n’est pas désincarné. Ce vigoureux Centaure lutte sur la terre pour sauver l’espèce humaine. Le Sagittaire c’est le feu de la foi agissante. 

C’est dans le Sagittaire que Zeus-Jupiter le dieu des dieux règne en majesté. 

         Ses mythes

~ Zeus-Jupiter, roi de l’Olympe, est le dieu de la  lumière, du ciel clair et de la foudre : dispensateur des biens et des maux, il veille sur le bon ordre des mondes terrestres et célestes. Il commande aux étoiles et à toute la terre. Il prononce les oracles, il établit les lois et, avec la foudre, fait régner la justice.

Fils de Cronos-Saturne qui dévorait ses enfants à leur naissance, il échappa au sort de ses frères, grâce à Rhéa, sa mère. Pour sauver son enfant, elle donna une pierre enveloppée d’un lange à Saturne, qui la mangea en le prenant pour son fils. Confié aux nymphes, il fut nourri de miel et du lait de la chèvre Amalthée, dont la jolie statue se trouve à Rambouillet, dans la Laiterie de la Reine.

amalthea_julien_louvre_cc230

 

Arrivé à l’âge adulte, Jupiter voulut s’emparer du pouvoir de Saturne mais avant il demanda conseil à Métis (la prudence) qui lui donna une drogue grâce à laquelle Saturne dut vomir tous ses enfants (ses désirs refoulés) qu’il avait incorporés.

Après une longue lutte qu’on nomma Titanomachie, Jupiter, aidé des Cyclopes (les forces instinctives et passionnelles) qu’il avait libérés du Tartare, vainquit Saturne et les Titans (désir d’ambition et de domination) qu’il chassât du ciel. Mais les Géants protestèrent et voulant venger les Titans, ils attaquèrent Jupiter dans une lutte qu’on appela la Gigantomachie. Pour les vaincre, Jupiter fit appel à un homme : Héraclès. 

Mais la lutte la plus dure fut celle qu’il dut entreprendre contre Typhon (le fléau des mortels), monstre à forme mi- humaine, mi-bestiale qui symbolisait l’urgence des désirs se déchaînant contre la sagesse.

Nombreuses furent les amours de Jupiter ; parmi elles, il faut compter Thémis, la déesse des lois, avec laquelle il engendra les Heures : discipline, justice et paix qui assurent le maintien de la Société, et les Moires ou les Parques qui personnifiaient le destin.   

                                                                                           ingres-jupiter-et-thetis1 Ingres – Jupiter et Thémis

 

~ Les Centaures : un jour Ixion tomba amoureux d’Héra-Junon, la femme de Zeus-Jupiter et voulut s’unir à elle. Mais Jupiter ayant compris ses intentions, il façonna un nuage à l’image de sa femme. Ixion crut s’accoupler à la déesse et, neuf mois plus tard, naquirent les Centaures, chevaux à buste humain et munis de bras. Les Centaures, qui figuraient dans le cortège de Dionysos, avaient des moeurs sauvages. Buveurs émérites, ils étaient violents et violeurs et leurs forces étaient totalement dévastatrices.Cas particulier chez les Centaures, Chiron, un des leurs était né de Cronos-Saturne et de la nymphe Phylira. Chiron connaissait l’art de la médecine et ses talents d’éducateur avaient rassemblé autour de lui de nombreux héros. Mais un jour qu’il était en compagnie d’Héraclès, une de ses flèches empoisonnée le blessa au pied. Sa blessure était inguérissable. Chiron n’en pouvait plus de douleur. Il préféra échanger son immortalité contre la mortalité de Prométhée. C’est le mythe qui illustre le mieux les conflits profonds de l’instinct et de la raison. 

~ Dionysos : Dionysos est né de la cuisse de Zeus-Jupiter et sa mère était Sémélé, la fille du roi de Thèbes. Dionysos, peu après sa naissance, fut démembré, cuit et même bouilli dans un chaudron. Il lui faudra tout l’amour de sa grand-mère Gaïa pour le sortir de ce traitement de choc. Il n’en est pas moins le dieu de la nature et du vin. 

le-triomphe-de-dionysos-mosaiqueLe triomphe de Dionysos

 

~ Dionysos et Silène : Silène était le précepteur de Dionysos, un véritable sage, prophète et savant. Son seul problème : il ne pouvait enseigner du fait qu’il était toujours ivre, jovial et voluptueux.

~ Dionysos et Athéna : Dionysos est né de la cuisse de Jupiter, Athéna, elle, est née de sa tête. Ce couple frère-sœur symbolise la plus haute évolution affective humaine que peuvent vivre l’homme et la femme.

~ Héraclès et les cavales de Diomède : Héraclès dut capturer les juments de Diomède car elles avaient pour particularité de dévorer les hommes. De plus Diomède était d’origine incestueuse et, loin d’en être affecté, il s’en vantait

~ Pégase, le cheval ailé de Jupiter, né d’une goutte de sang de Méduse, et Bellérophon forment un couple presque invincible.

pegase 

~ Les Amazones sont les premières cavalières de l’Histoire.

~ Diane-Artémis c’est la chaste chasseresse, apparentée aussi à la Lune. Elle tient d’ailleurs un arc d’argent qui n’est autre qu’un croissant de Lune.

pic_01371

 Artémis – Parc de Rambouillet

         Sa psychologie

Le Sagittaire est un signe positif, c’est un extraverti. 

Le Sagittaire est un signe double : l’archer qui représente le Sagittaire mi-homme, mi-cheval symbolise la dualité de ce signe entre instinct et  raison, corps et esprit. Il lui faudra réconcilier ces opposés. Les manifestations extérieures de ce conflit de base prendront l’allure de changements soudains dans les enthousiasmes du sujet Sagittaire.

C’est aussi pour cela qu’on le dit signe mutable, ce qui le rend instable et de ce fait, il ne finit pas toujours ce qu’il a commencé. Telle la flèche, il préfère le voyage et ses aléas au but qui est perçu comme une retombée sans intérêt. Le Sagittaire est souvent un voyageur, dans son corps comme dans son esprit. Jupiter, maître de la sagesse, colore ses expériences de motivations philosophiques, spirituelles, religieuses ou artistiques. Le Sagittaire a perpétuellement le désir de s’élever et de progresser. En cas de voyage d’ordre matériel, le sujet est alors animé par un idéal de merveilleux et de plaisirs fantastiques. Il est toujours en quête de vérité et de savoir. Les atouts majeurs du Sagittaire : l’optimisme et l’enthousiasme. Sa faiblesse réside dans son manque de sens pratique et son désintéressement.

Le Feu est l’élément du Sagittaire : l’élément d’énergie intense, de dynamisme et de transformation. Avec le Feu du Sagittaire, l’être transforme avec enthousiasme ses émotions en activité. La caractérologie en fait un bilieux, sanguin, actif.

Le Feu du Sagittaire est un feu sous la cendre, une braise rouge qui ne s’éteint pas : le Sagittaire est animé par une conscience toujours en éveil, qu’un feu intérieur, qu’un esprit ravive constamment.

Un souffle d’air transforme la braise en flamme : c’est un enthousiaste qui peut se montrer parfois excessif. Le Sagittaire est toujours partagé entre une tentation anarchiste et une tentation bourgeoise. Il a un côté cyclothymique. C’est un maniaco-dépressif.  

Les parties du corps correspondant au Sagittaire sont les hanches et les cuisses qui permettent la marche et favorisent les rapprochements et les contacts. Au Sagittaire sont associées des valeurs d’activité : c’est un être plein de tonus et de vitalité. 

Au jeu du portrait chinois, si on se posait la question… 

… et si le Sagittaire un animal, ce serait… cerf-en-foret un cerf,                  dauphin un dauphin,                zebre un zèbre,   chien un chien…       ou un mustang                 mustang  

… et si c’était un arbre, il aurait la force et la noblesse du hêtre hetre aux feuilles d’or et au tronc lisse.

glaieul Si c’était une fleur, ce serait un glaïeul.

Si c’était une plante : thuya un thuya…                                           du thé    the 

Si c’était un condiment : la menthe Single peppermint plant ou  le romarin romarin 

etain Son métal est l’étain.

Ses pierres sont le grenat       grenat                        et l’hyacinthe hyacinthe1

 

Ses couleurs sont le pourpre, le bleu nuit, le violet ou le parme.

 Si c’était un parfum : ce serait bergamote la bergamote, le cédrat cedrat-digitata ou        le cuir de Russie cuir-de-russie

Si c’était un instrument de musique : le saxophone saxophoneou  les orgues orgue-saint-sulspice-paris

Et si c’était un objet de collection : des étains, des souvenirs de voyages, des objets du monde entier… 

                                                                               jupiter  Jupiter, la planète-maîtresse du Sagittaire…

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

LE DESIR DU SCORPION

(5.2 -Ballade à travers les signes) par sylvietribut le 24-10-2009

Son graphisme 

La lettre M compose également le signe du Scorpion, mais le dernier jambage est redressé. Le serpent, symbole de la vie, du désir endormi, s’éveille et pointe à la façon d’un dard. Les forces en puissance dans le signe de la Vierge sont vivifiées dans celui du Scorpion et se transforment en acte.

glyphe-du-scorpion-2 

Le symbole du Scorpion pourrait exprimer le mystère de la rédemption au travers de la fécondité de l’eau : la mort par le dard et la régénérescence au travers de l’eau, qui engendre une nouvelle naissance.

Ses symboles

C’est un animal sombre qui représente ce signe. Il fuit la lumière et vit caché. Il est pourvu d’un dard empoisonné. Cet animal évoque les tourments et les drames de la vie jusqu’au gouffre du néant, de l’absurde et de la mort. Il est capable de se donner lui-même la mort. Pourtant, il ne faut pas oublier que le signe avait autrefois pour symbole l’Aigle (c’est ainsi qu’il figure notamment dans le tarot). Dans la tradition, l’aigle, dit-on, possède un pouvoir de rajeunissement. Il s’expose ausoleil et quand son plumage est brûlant, il plonge dans une eau pure et retrouve une nouvelle jeunesse. On peut voir aussi dans ce passage par le Feu et l’Eau, l’image de toute initiation.

Huitième signe du zodiaque, le Scorpion représente la puissance souveraine du désir : le désir qui crée et qui détruit, le désir qui s’affronte à la réalité et à ses lois.

 

scorpion-par-peynet 

Huitième signe du zodiaque, occupant le milieu du trimestre d’automne, quand le vent arrache les feuilles jaunies et que les animaux et les arbres se préparent à une existence nouvelle. Symbole à la fois de résistance, de fermentation et de mort, de dynamisme, de dureté et de luttes. 

Le Scorpion évoque la nature au temps de la Toussaint, de la chute des feuilles, du glas de la végétation, du retour au chaos de la matière brute en attendant que l’humus prépare la renaissance de la vie. 

Entre l’eau première de la source Cancer et les eaux rendues de l’océan des Poissons, ce sont les eaux profondes et silencieuses du Scorpion, eaux de la stagnation et de la macération.

Le Scorpion est placé sous la maîtrise planétaire de Mars et de Pluton, puissance mystérieuse et inexorable des ombres, de l’enfer, des ténèbres intérieures. Nous sommes au cœur du complexe sado-anal du freudisme ; mais aux valeurs psychiques de l’anus se joignent celles du sexe ; et l’on voit se camper une dialectique de la destruction et de la création, de la mort et de la renaissance, de la damnation et de la rédemption, le Scorpion étant champ d’amour sur champ de bataille ou cri de guerre en champ d’amour.

Dans un tel pays en rouge et noir, l’individu prend racine dans les convulsions de ses entraves et il n’est vraiment lui-même que secoué de la transe sauvage d’un démon intérieur qui a soif non de bien-être, mais de plus-être, jusqu’au goût âpre de l’angoisse de vivre, entre l’appel de Dieu et la tentation du diable.

Cette nature volcanique fait du type Scorpion un oiseau dont les ailes ne se déploient à l’aise qu’au milieu des tempêtes, son climat étant celui des celui des orages, son pays celui de la tragédie.

le-monde-lame-xxi-du-tarot 

       Ses mythes

orion1Dans la tradition grecque, le Scorpion est le vengeur d’Artémis (Diane chez les Romains), vierge chasseresse éternellement jeune, type de la jeune fille farouche. Offensée par Orion qui tentait de lui faire violence, la déesse le fit piquer au talon par un scorpion. Pour ce service, le Scorpion fut transformé en constellation : Orion aussi fut expédié au ciel et devint constellation. On dit en conséquence qu’Orion fuit constamment le Scorpion. Le Scorpion apparaît ici comme l’instrument de la justice vindicative.

Autre mythe Scorpion, celui de Mars (Arès pour les Grecs) et Pluton (Hadès). Pluton est aussi appelé « le Prince des ténèbres », il gouverne le royaume des morts ou des enfers : pour descendre aux enfers, les morts doivent placer une pièce de monnaie sous leur langue. 

 

charon-et-psyche1Charon et Psyché

 

Ils peuvent ainsi payer Charon, le passeur qui, à l’aide de sa barque délabrée, leur fait franchir le Styx (le détesté), frontière des enfers. Ses affluents sont le Léthé (le sommeil), l’Archéron (le malheur), le Cocyte (celui qui gémit), le Phlégéton (celui qui brûle). De l’autre côté de ce fleuve maudit des enfers, se tient le redoutable Cerbère, un chien à trois têtes qui veille aux arrivées nouvelles et surveille les ombres qui essaieraient de fuir.

le-chien-cerbere 

Pluton a passé un accord avec le dieu Mars dont la mission est de faire mourir les hommes. Le mort, nouvel arrivant, est alors jugé par un tribunal et, selon ses actes, est envoyé au Tartare (le fleuve de la mémoire) où il subit le supplice de la répétition, en compagnie de Sisyphe et de Tantale, en guise de châtiment éternel. Mais si le verdict est ni bon ni mauvais, le mort est mené aux champs d’asphodèles. Rares sont les heureux élus dignes d’aller aux Champs Elysées où les plaisirs et les banquets sont éternels. C’est Pluton qui préside le tribunal des morts. Ceux-ci ne sont pas jugés aux actes, mais à leurs motivations.

Pluton est cruel, jaloux et invisible des hommes sur terre quand il porte son casque. Mais aux enfers, on peut le voir tel qu’il est, gardien aussi de toutes les pierres précieuses et des métaux rares cachés sous terre. On le dit riche.

Grand amoureux, Pluton manifeste des désirs violents pour les nymphes terrestres (Leucé et Menthé). Doté d’un instinct sexuel puissant, le Scorpion est attiré par l’innocence.

Mars, lui, est le dieu de la Guerre dont les attributs sont la lance et la torche. Il ne favorise jamais une ville, un parti plutôt qu’un autre : il ouvre le combat. Il ne prend jamais la peine de se justifier devant le tribunal de l’Olympe. 

Comment ne pas penser aussi à Vénus-Aphrodite/Perséphone. Perséphone, dont le nom signifie « qui amène la destruction », est la femme du dieu Pluton, roi des Enfers souterrains. Elle fut enlevée de force à sa mère Déméter, la déesse des Moissons.

persephone1 Dante Gabriel Rossetti – PERSEPHONE

 

Aux enfers, Perséphone règne sur les ombres, sans enfant, elle reste en compagnie de la magicienne Hécate. Elle eut une passion, une seule, hors mariage, pour Adonis que la déesse Aphrotite-Vénus lui avait confié. Mais un jour Aphrodite récupéra Adonis et Perséphone mit tout en oeuvre pour le reprendre. Elle s’adressa à Mars qui, sous la forme d’un sanglier, tua Adonis. Naturellement, il retourna alors dans le sombre royaume de Pluton et de Perséphone.

Autres mythes relatifs au Scorpion

~ Dédale et Cocalos : Dédale représente l’évolution qui libère la créativité. Du Taureau, où il construit la vache en bois pour la femme de Minos et le Labyrinthe, au Scorpion où il fabrique des poupées mécaniques pour les filles du roi Cocalos, Dédale suit le parcours des méandres de notre cerveau, un vrai labyrinthe. Il fait la créativité toujours plus géniale, elle est le résultat de notre maturation affective.

dedale-et-le-labyrinthe 

~ Minos, juge des enfers : Minos symbolise la Lune en chute en Scorpion, toutes les émotions de l’enfance qu’il faut juger, et qui émanent du Taureau, signe où Minos régnait sur l ‘île de Crête. Du dédale de nos rêves au tribunal des enfers, Minos dont le nom signifie « créature de la Lune », évoque tous les rôles assumés par nos émotions.

~ Thésée et Pirithoos : ces deux amis inséparables sont allés aux enfers avec l’intention de violer Perséphone. Pluton, pour se venger, les a cloués sur la chaise de l’oubli. 

~ Dans la statuaire chrétienne et dans la tradition du Tétramorphe, Saint Jean l’évangéliste est l’aigle. On l’appelait « l’Aigle de Patmos », ce qui l’assimile aux signes Fixes et au Scorpion. Marc était le Lion, Luc le Taureau et Matthieu représentait l’homme, c’est-à-dire le Verseau.

saint-jean-et-son-aigle 

            Sa psychologie

Symboliquement, le Soleil règne sur le jour et le Scorpion sur la nuit. Aussi, le Soleil en Scorpion peut-il s’interpréter comme une grande lumière éclairant des ténèbres (du subconscient ou des Enfers). Mais en Scorpion le Soleil décline rapidement : la nuit l’emporte sur le jour. Les valeurs diurnes du réel cèdent le pas aux valeurs nocturnes de l’inconscient : le Scorpion est un introverti, c’est un signe féminin. 

A mi-chemin entre la fin de l’été et le début de l’hiver, l’automne est installé et le Scorpion se réalise. C’est un signe Fixe. La fixité du signe donne un grand réalisme. Il est en prise directe avec la réalité, il a un sens aigu des possibilités, des obstacles à balayer. Ce qu’il saisit entre ses pinces, il ne le lâche jamais. Comme les autres signes fixes, il s’engage tout entier dans la réalisation de ses projets. Il ne fait rien à moitié. La peur qu’il suscite vient de cette violence martienne, de ce tonus renforcé par la fixité du signe.

scorpion-2 

C’est un signe d’Eau. Dans la trilogie des signes d’Eau, entre l’eau cardinal du Cancer, l’eau originelle, la source, l’émotivité, et l’eau mutable des Poissons (l’eau terminale, l’océan : la spiritualité) se situe l’eau fixe du Scorpion. Dans l’eau fixe (l’eau qui travaille), les émotions pénètrent rapidement, puis fermentent lentement. La caractérologie en fait un bilieux, lymphatique, de type secondaire. Le Scorpion tire son énergie de ses pulsions inconscientes, qu’il tend à matérialiser dans le réel.

Quoi d’étonnant à ce qu’au Scorpion (l’animal enfoui), gouverné par Pluton, le maître du monde souterrain, correspondent « les parties cachées » du corps : le sexe et l’anus, qui sont moins des données anatomiques que des valeurs symboliques : le sexe représente la puissance génératrice, la fécondation. Le Scorpion est gouverné par des valeurs de vie : il tend à la création et a besoin de puissance. L’anus représente la décomposition, l’élimination. Le Scorpion est régi par des valeurs de mort : il tend à la destruction et, il est agressif. 

Le sexe et l’anus symbolisent les deux pôles, la dualité instinctive du Scorpion, partagé entre la pulsion de vie (Eros) et la pulsion de mort (Thanatos) et qui recherche en même temps à détruire et créer, le ciel et l’enfer, etc. Cette ambivalence se retrouve : 

dans la saison : la décomposition de la nature en novembre donne naissance au prochain cycle ; 

dans le calendrier liturgique : à la Toussaint (glorification de la vie spirituelle) succède la Fête des Morts ;

dans le symbole : le Scorpion enfoui sous la terre (vie secrète des instincts profonds) et l’Aigle qui s’élève dans les cieux (noblesse, pouvoir d’élévation du signe, lié à sa puissance de transmutation). 

scorpio 

La nature Scorpion est ambivalente : c’est la coexistence des instincts vitaux de création et de destruction qu’est issue sa riche nature. La dialectique de ces deux pôles engendre l’angoisse, mais aussi une grande énergie vitale. L’ambivalence se retrouve dans son physique : si l’apparence n’est généralement pas très robuste, la résistance est grande. 

Ancré dans sa nature, le Scorpion est un farouche individualiste. Son agressivité l’oppose souvent au milieu : il se pose en s‘opposant et s’exprime alors dans la lutte, comme un réfractaire, un résistant.  

De par son ambivalence, le Scorpion possède la force d’intuition, le jugement pénétrant, la lucidité. Ayant le pressentiment juste des causes et des rapports, il aime déchiffrer les mystères. Habité par ses profondeurs, il se tourne volontiers vers l’envers des choses : le caché, l’invisible, l’occulte, l’au-delà. Capable de voir les deux faces de la question, il possède le don d’observation. L’agressivité suscite en lui un esprit critique aigu et souvent un refus, une révolte de l’esprit.

Sous le sceau des deux pôles de vie et de mort, Eros et Thanatos, l’amour Scorpion est un amour passion, intense, qui est vécu souvent à travers un amour-combat où l’attachement des deux amants se nourrit de la souffrance qu’ils se procurent. Ancrés dans leur sexualité, l’homme Scorpion accuse sa virilité et la femme Scorpion, sa féminité. A l’extrême, la femme Scorpion devient la femme fatale représentée par le personnage de Carmen : « Si je t’aime, prends garde à toi », ou bien le mythe de la vamp au cinéma.

carmen

Et si le Scorpion était…

… un animal, ce serait loup un loup, aigle un aigle,   il-porcellino-di-firenze un sanglier, ici « il Porcellino » du marché de paille à Florence.

… un arbre, ce serait un acacia acacia-casque-rouge2 comme l’acacia casque rouge.         

… et si c’était une plante, ce serait quelque chose qui pique : raifortle raifort, epine-vinette l’épine-vinette, le houx houx

… une fleur, ce serait la belle et inquiétante orchidée orchidee_papillon, ou bien le stelitzia stelitzia, entre l’oiseau et l’arme de jet…

Si c’était un parfum, ce serait le santal santal-rouge ou le patchouli patchouli

Un condiment : poivre le poivre et piment1 le piment.

Et si c’était une pierre, ce serait hematite l’hématite, pierre noire dont le cœur est rouge, mais aussi turquoise la turquoise… Un métal : le fer. 

Une couleur : le rouge sang, le gris fer, le rouille… Sa saveur est âcre.

Si c’était un instrument de musique, il serait à percussion. percussions

Enfin, si c’était un objet de collection, ce serait les armes blanches, couteaux couteaux et poignards de toutes sortes…poignard

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,