DANS LE MONDE DU BELIER… LA PYRITE

(08 - LES PIERRES ET METAUX DU ZODIAQUE) par sylvietribut le 15-04-2015

On attribue à Dioscoride le terme de « pyrite ». C’est en l’an 50 qu’il en fit, le premier, mention. Cette pyrite fut remarquée par les Anciens grâce aux étincelles qu’elle produit sous les chocs. Le terme provient du grec « pyritës » qu’on traduit littéralement par « pierre à feu » et c’est ainsi qu’elle fut longtemps utilisée.

La pyrite est minéral composé de disulfure de fer. On se souvient que dans la concordance planètes/métaux, le fer appartient au monde du Bélier et de Mars. D’un éclat métallique brillant et opaque, la pyrite a une couleur dorée pâle. Son trait est vert-noir à marron et dégage une odeur de soufre.

CRISTAUX DE PYRITE

Cristaux de pyrite

Les cristaux de pyrite prennent souvent des formes dodécaédriques aux faces pentagonales, appelées pyritoèdres. De façon générale, la pyrite forme des cristaux d’habitus cubique, octaédrique ou pyritoédrique, dont les faces peuvent être striées.

Sa dureté, selon l’échelle de Mohs, se situe entre 6 et 6,5 sur l’échelle de Mohs. Quant aux macles des pyritoèdres, elles sont dites en « croix de fer ».

La pyrite est faiblement soluble dans l’acide nitrique. Elle devient magnétique lorsqu’elle est chauffée et lors de la fusion, entre 1 177 et 1 188° C, elle forme une boulette magnétique.

La pyrite est d’origine sédimentaire, magmatique métamorphique, mais également dans les dépôts hydrothermaux. On trouve également de la pyrite dans certaines météorites. La pyrite fut plus exploitée comme source de soufre que de fer. Cependant cette industrie est très polluante et on cherche à la remplacer par d’autres procédés.

La pyrite n’est pas utilisée comme source de fer pour la fabrication de l’acier car le coût d’extraction est supérieur par rapport à l’hématite ou la magnétite. La fonte peut également s’obtenir par l’extraction du fer à partir de la pyrite. Cette fonte doit cependant être soufflée à l’oxygène pour éliminer le soufre en solution. Les derniers procédés de biolixiviation ont permis l’extraction du chrome à partir de la pyrite.

Enfin, la pyrite reste le minerai de base de la fabrication de l’acide sulfurique par le procédé des chambres au plomb. Elle est exploitée dans nombre de gisements pour le traitement métallurgique des poudres dans la production de l’or, du cuivre, du cobalt, du nickel.

On parle également du récepteur à pyrite connu sous le nom de poste à pyrite. C’est un récepteur radio à modulation d’amplitude extrêmement simple qui restera célèbre dans l’Histoire car il permit la réception des ondes radioélectriques pendant la Seconde Guerre mondiale.

En France, les gisements producteurs de pyrite sont les Mines de Batère, Corsavy, Arles-sur-Tech dans les Pyrénées Orientales, ainsi que la carrière de talc de Trimouns près de Luzenac en Ariège.

PYRITE DE LA MINE DE BATERE - PYRENEES ORIENTALES

Pyrite de la mine de Batère – Pyrénées Orientales

 

 

 

 

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , ,

L’ETAIN… METAL JUPITERIEN ET SAGITTAIRE

(08 - LES PIERRES ET METAUX DU ZODIAQUE) par sylvietribut le 14-12-2014

De l’Antiquité jusqu’à la Renaissance, on ne connaissait que sept métaux et reconnus comme tels. Ils étaient mis en correspondance par les pensées astrologique et alchimique, c’est-à-dire les sept astres également connus à l’époque : le Soleil et la Lune, et les cinq planètes visibles à l’œil nu. Elles-mêmes étaient associées aux dieux du panthéon gréco-romain. Ces correspondances ont toujours cours aujourd’hui : Soleil/or, Lune/Argent, Mercure/mercure ou vif-argent, Vénus/cuivre, Mars/fer, Jupiter/étain et Saturne/plomb.

Le mot « étain » vient du latin « stannum ». L’étain était d’ailleurs lui-même connu depuis l’antiquité, et sur toute la planète, car il servait à protéger la vaisselle de l’oxydation ainsi que pour préparer le bronze. Il est toujours utilisé à cet usage, ainsi que pour la soudure. Comme cet élément est peu toxique, les feuilles d’étain ont longtemps été utilisées pour la conservation de la viande ainsi que du Roquefort.

JUPITER - STATUETTE D'ETAIN

Jupiter – Statuette d’étain

A l’origine, on utilisa l’étain pour un mélange d’argent et de plomb. Les navires phéniciens franchirent les « colonnes d’Hercule » et allèrent jusqu’en Bretagne, et même en Cornouailles, en Grande-Bretagne, dans les mythiques « îles Cassitérides », à la recherche des mines d’étain. Plus tard, Jules César décrivit l’exploitation de ce minerai d’étain dans les mines de Cornouailles. Depuis la Grande-Bretagne, la route de l’étain, passait par la Gaule, empruntait le Rhône, et faisait bien sûr partie des objectifs de la conquête de César, laquelle était de « sécuriser » cette voie d’approvisionnement, plus exactement en enlever le contrôle aux Gaulois et aux Grecs qui l’exportaient par le port de Massalia, notre Marseille d’aujourd’hui.

Cette route de l’étain était donc une route commerciale, ou plutôt un ensemble de trajets commerciaux sur lesquels circulait l’étain à la fin de la Préhistoire et pendant la haute Antiquité, à travers l’actuel territoire français.

CHEVAL D'ETAIN

Petit cheval d’étain

La route de l’étain reliait donc la Bretagne à la mer Méditerranée. Cependant, jusqu’à la conquête de la Gaule par les Romains, cette route de l’étain était restée assez mystérieuse pour les riverains de la Méditerranée, en raison de l’éloignement mais aussi d’un souci de secret des opérateurs du trafic. Aujourd’hui encore il subsiste beaucoup d’interrogations à son sujet, en particulier celui du site de Corbillo que les Grecs Polybe et Strabon situaient sur la Loire au IIe siècle avant Jésus-Christ, mais qui reste non identifié.

L’étain, venu d’Armorique et de Cornouailles, était transporté jusqu’à l’estuaire de la Loire. De là il remontait le fleuve afin de rejoindre le Rhône. Ce trajet est attesté par Diodore de Sicile qui, au 1er siècle avant notre ère, parlait d’un périple de trente jours pour atteindre l’embouchure du Rhône. Certains suggèrent un passage par Roanne, d’autres par la route du Puy-en-Velay et le col du Roux, près de Saint-Cirgues-en-Montagne. Ce transport n’était pas sans risque comme en témoigne l’hypogée de Roaix, daté de la fin du Chalcolithique. Situé au quartier des Crottes, il contenait trente corps qui tous portaient des traces de blessures ou de traumatismes mortels, résultat d’une guerre locale liée au trafic de l’étain.

Il est admis que la route de l’étain suivait principalement les voies navigables de Gaule : Loire/Rhône, puis Seine/Loire/Rhône et dans une moindre mesure via la Garonne. On a retrouvé des racloirs triangulaires étamés de l’âge de bronze aux alentours d’actuelles villes portuaires : Nantes, Toulouse et Narbonne.

C’est Pline l’Ancien qui a relaté l’usage que les Gaulois faisaient de l’étain en alliage avec le cuivre. Il indique que « l’incoctilia », une sorte de vase couvert d’une couche étamée, était une spécialité de l’oppidum d’Alesia. Quant aux commanditaires, ce furent d’abord des Phéniciens, puis des Grecs et des Etrusques. Le périple d’Himilton, explorateur carthaginois du Ve siècle avant Jésus-Christ, l’aurait mené vers les îles Cassitérides.

A partir de la conquête romaine, il semble que cette route empruntait la Via Agrippa qui permettait de raccourcir le parcours maritime.

Plus tard dans le calendrier républicain français, le 26e jour du mois de Nivôse, était officiellement dénommé « jour de l’étain ».

Quant aux noces d’étain, dans le folkore français, elles symbolisent dix ans de mariage.

FIBULE ROMAINE EN ETAIN

Fibule romaine en étain

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir aussi la Route de l’Etain qui passe par Le Puy-en-Velay

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

UNE PIERRE TAUREAU… L’OPALE LUNAIRE

(08 - LES PIERRES ET METAUX DU ZODIAQUE) par sylvietribut le 15-05-2014

La famille des opales appartient au groupe de quartz. Sa différence se présente par le fait de ne pas avoir de système de cristallisation. On dit que c’est un cristal amorphe. Il en existe trois variétés : l’opale commune, l’opale de feu, de couleur rouge orangé et l’opale noble qui se caractérise par ses reflets opalescents. Elles peuvent contenir jusqu’à 30 % d’eau, d’où leurs effets sur le champ émotionnel, car l’Eau du zodiaque c’est le réservoir des émotions. De ce fait, les opales stimulent l’intuition et la créativité.

L’origine du terme « opale » vient du sanskrit « upala » qui signifie « pierre précieuse », qui est à l’origine du grec « opallion » et du latin « opalus ». Pline l’Ancien qui était un naturaliste et un écrivain latin, né en l’an 23, auteur d’une vaste compilation scientifique de 37 livres, intitulée « Histoire naturelle », décrivait l’opale comme la plus précieuse des pierres. Il précisait que « l’opale alliait le feu vivant du rubis, le violet glorieux de l’améthyste et le vert marin de l’émeraude pour en faire un scintillement de la pure lumière ».

QUARTZ LUNAIRE

Quartz lunaire

Pline encore raconte que Nonius préféra quitter Rome et sa richesse, sacrifiant sa charge et sa fortune, que de céder son opale, de la grosseur d’une noix, à Marc-Antoine qui sans doute aurait aimé offrir la plus belle des gemmes, en gage d’amour, à Cléopâtre. Quant à Nonius, il vécut dans la misère, mais à sa mort, il portait encore son opale.

Il faut savoir que les croyances ont fait de cette gemme l’incarnation du mauvais œil, qu’elle portait malheur. Cette superstition fut propagée par un livre de Sir Walter Scott, « Anne of Geiersein ». L’héroïne de ce roman portait une opale dans ses cheveux et celle-ci avait des vertus maléfiques.

Car l’opale est une pierre mystérieuse, insaisissable, changeante suivant la direction de la lumière et la position de notre regard. On la voit habitée d’un feu intense, elle nous ouvre la porte de l’autre monde au travers de ses reflets d’arc-en-ciel. Il y a quelque chose de passionnel dans la relation que l’on éprouve à l’égard de cette gemme irisée.

La première découverte d’opale eut lieu en Australie en 1849. On la doit à un géologue allemande Johannes Menge. Quant à la production, elle commença à White Cliffs, dans le sud de la Nouvelle Galles) en 1890, puis en 1896 à Opalton dans le Queensland. C’est entre 1920 et 1930 que les champs d’opale de Coober Pedy, qui produisent les trois quarts des opales du monde, furent découverts. Ils s’étendent sur 70 kilomètres de Mintabie au nord à Andamooka, au sud. Les opales de ce filon ont une faible teneur en eau et sont de couleurs vives, rien à voir avec l’opale lunaire, translucide.

L’opale se trouve dans les couches d’argiles sableuses déposées au Crétacé par la mer peu profonde qui recouvrait les trois larges dépressions qui forment le Great Artesian Bassin.

Pourquoi rattacher l’opale lunaire au signe du Taureau ? Tout simplement parce que le Taureau est le lieu d’exaltation de la Lune et que la femme Taureau aime se parer de belles pierres, notamment en collier… Elle orne son cou que l’homme-zodiaque associe au Taureau.

QUARTZ LUNAIRE EN PENDENTIF

Bibliographie

Le Grand libre de la Magie des Pierres – S. Da Ros – Editions Trajectoire

 

 

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

DANS LE MONDE DU BELIER… LE FER

(08 - LES PIERRES ET METAUX DU ZODIAQUE) par sylvietribut le 09-04-2014

Le fer était connu dès le chalcolithique à travers les météorites ferreuses et sa métallurgie demeura très confidentielle jusqu’au XIIe siècle avant Jésus-Christ, époque qui marque précisément le début de « l’Age de Fer » : les Hittites, en Anatolie, avaient développé une assez bonne maîtrise du travail du fer autour du XVe siècle avant Jésus-Christ, dont leur tradition attribuait l’origine dans la région du Caucase, et cette technique semble également avoir été connu assez tôt en Inde du Nord, notamment dans l’Uttar Pradesh.

Selon le doxographe antique Théophraste, c’est Délas, un Phrygien, qui inventa le fer. Mais ce sont les alchimistes qui donnèrent au fer le nom de Mars, dieu de la guerre dans la mythologie romaine.

LA TOUR EIFFEL - LA DAME DE FER

La Tour Eiffel – Notre Dame de Fer

Jusqu’au Moyen Age, l’Europe raffina le fer au moyen de bas fourneaux, qui ne produisaient pas la fonte ; la technique du haut fourneau qui, elle, produit de la fonte brute à partir de charbon de bois et de minerai de fer, a été mise au point en Chine au milieu du Ve siècle avant Jésus-Christ. Quant à l’Occident, elle réinvente indépendamment la technique plus d’un millier d’années après la Chine.

Sur le plan symbolique, le fer est couramment pris comme symbole de robustesse, de dureté, d’opiniâtreté, de rigueur excessive, d’inflexibilité, ce que les qualités physiques du métal ne confirment d’ailleurs qu’incomplètement. Le fer symbolise une force dure, sombre, impure et diabolique.

Tant dans la tradition biblique que dans la Chine ancienne, le fer s’oppose au cuivre, ou au bronze, comme le métal vulgaire au métal noble, comme l’eau au feu, le nord au sud, le noir au rouge, le yin au yang. L’Age de Fer est l’âge dur, l’aboutissement de la solidification cyclique, dont l’âge de cuivre ou d’airain est l’avant-dernière étape. Les fronts de fer et de cuivre des héros mythiques, les planches de fer et de cuivre du pont symbolique de la légende des Hong expriment la même polarité.

ENCLUME ET MARTEAU

L’enclume et le marteau

La vulgarité du métal n’est pas une notion constante : le fer a eu, au contraire, chez de nombreux peuples, une valeur sacrée positive, soit que, d’origine météorique, il ait été considéré comme « tombé du ciel », soit que, d’origine terrestre, il confirme les données de l’embryologie traditionnelle. Cependant, le symbolisme du fer est ambivalent, comme celui des arts métallurgiques : le fer protège contre les influences mauvaises, mais il est aussi leur instrument : il est l’agent du principe actif modifiant la substance inerte : charrue, ciseau, couteau… Mais il est aussi l’instrument satanique de la guerre et de la mort.

La modification de la matière par l’instrument tranchant n’a pas elle-même qu’un aspect positif, puisque les outils de fer étaient interdits dans la construction du Temple de Salomon. Dans l’Inde, le travail du fer est nettement de nature asurique, c’est-à-dire réservé aux divinités secondaires. L’Egypte ancienne identifiait le fer aux os de Seth, divinité essentiellement ténébreuse. Mais le fer donne la puisse et l’efficacité au chaman ; il est d’ailleurs considéré comme symbole de fertilité ou comme protecteur des récoltes : son ambivalence est partout liée à celle du travail de la forge.

D’origine chthonienne, voire infernale, le fer est un métal profane, qui ne doit pas être mis en relation avec la vie. D’après Platon, les habitants de l’Atlantide chassaient sans armes de fer, mais avec des épieux de bois et des filets. De même, les druides ne pouvaient user d’instruments de fer ; ils coupaient le gui sacré avec une faucille d’or.

CHEVAL DE FER

Cheval de fer – Sculpture

Comment ne pas évoquer aussi un mythe célèbre, mythe des races, celui d’Hésiode dans « Les Travaux et les jours ». Il y décrit avec terreur la cinquième race selon la succession des temps, la race de fer. Dans une  vision apocalyptique, Hésiode voit dans la race de fer le règne de la matérialité, de la régression vers la force brutale et l’inconscience.

Le fer est le sixième élément le plus abondant dans l’Univers. Il compose environ 5 % en masse de la croûte terrestre. Le noyau terrestre est censé être en grande partie un alliage de fer-nickel, constituant ainsi 35 % de la masse de la Terre dans son ensemble. Le fer est peut-être, en fait, l’élément le plus abondant sur Terre ou du moins comparable en masse à l’oxygène, mais seulement le quatrième élément le plus abondant de la croûte terrestre.

Depuis l’Age de Fer et jusqu’au XIXe siècle dans certaines régions du monde, par réduction du minerai avec du charbon de bois dans un bas fourneau, on obtient sans passer par une phase liquide, une masse hétérogène de fer, d’acier voire de fonte, mélangés avec des scories, appelée « loupe », « massiot » ou éponge de fer ». Afin de rendre le métal propre à l’élaboration d’objets, la « loupe » peut être brisée et triée par type de teneur en carbone ou plus simplement être directement compactée à la forge.

C’est avec le développement des moulins et de la force hydraulique que la lignée technique du haut fourneau a pu se développer et s’est globalement imposée sur celle du bas fourneau. La principale différence dans ce procédé est que la réduction des oxydes de fer se fait en même temps que la fusion. Le métal est produit en phase liquide, mais en absorbant le carbone du coke, il se transforme en fonte qui doit alors être ultérieurement transformée en fer.

SANG ET SCALPEL

Enfin, c’est l’hémoglobine du sang qui est une métalloprotéine constituée d’un complexe du fer. C’est ce complexe qui permet aux globules rouges de transporter le dioxygène des poumons aux cellules du corps. Dans l’Homme-zodiaque, le sang est sous l’influence de Mars et du Bélier. D’ailleurs, la couleur rouge de la surface de Mars est due à un régolithe riche en hématite amorphe. La planète rouge est en quelque sorte une « planète rouillée ».

FER

Bibliographie

Dictionnaire des Symboles – Jean Chevalier et Alain Gheerbrant – Editions Robert Laffont/Jupiter

 

 

 

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

LA PIERRE DE L’AMOUR UNIVERSEL A L’IMAGE DU SAGITTAIRE… LA HYACINTHE

(08 - LES PIERRES ET METAUX DU ZODIAQUE) par sylvietribut le 16-12-2013

La hyacinthe est une variété de zircon rouge orangé ou brun orangé. On affirme que cette pierre confère la force qui permet de triompher de toutes les épreuves de la vie, mais ce qui la caractérise tout particulièrement, c’est qu’elle développe et renforce la médiumnité. Onzième marche de la cité sainte, elle représente l’amour universel un peu à l’image du Verseau plus que le Sagittaire.

HYACINTHE - FRANCOIS JOSEPH BOSIO - LOUVRE - 1817 

Hyakinthos – François-Joseph Bosio – Musée du Louvre – 1817

Bien des légendes entourent cette pierre, mais la plus commune la rattache par étymologie à Hyakinthos, ce beau jeune homme frappé au front par un disque, celui d’Apollon. Or, Hyakinthos était le plus cher ami d’Apollon. Celui-ci, dans sa douleur, changea son sang en fleur, la jacinthe, mais certains disent en pierre, la hyacinthe, pour perpétuer son souvenir. Hyacinthe a d’abord désigné une pierre précieuse, variété de zircon d’un jaune tirant sur le rouge. Le mot fut ensuite employé pour désigner une fleur, notamment Ronsard dans un de ses sonnets, en 1559. Ensuite, c’est l’emploi du mot « jacinthe » qui l’a emporté. C’est à partir du XVIe siècle qu’on désigna une étoffe couleur hyacinthe, c’est-à-dire une couleur jaune rougeâtre. Au sens de « bleu tirant sur le violet », hyacinthe se retrouve dans des traductions de la Bible : hyacinthus, une étoffe de couleur pourpre-violet et là on retrouve les couleurs propres au Sagittaire.

hyacinthe2

La hyacinthe porte-bonheur

Pour en revenir à la pierre, la hyacinthe est considérée comme un porte-bonheur, un peu comme peut l’être Jupiter pour son influence bénéfique quand le thème le permet. Cette pierre passe pour apporter richesse à l’esprit et accomplissement sur le plan matériel. Elle rend celui qui la porte agréable, assuré et prudent. De plus, elle protège des épidémies et favorise le sommeil.

Elle symbolise aussi un zèle ardent et de ce fait, la hyacinthe est associée à Saint Paul ainsi qu’à l’apôtre Simon. 

Via_Francigena

La via Francigena

C’est une petite pierre puissante souvent en forme de pics de hérisson lorsque la pierre est jeune et non cristallisée complètement, elle fait remonter l’énergie de la terre dans les jambes. C’est pourquoi les pèlerins s’en servaient et la portaient dans le dos. Ces infatigables globe-trotters qu’étaient les pèlerins ramènent au monde du Sagittaire et de Jupiter qui symbolisent autant la spiritualité que l’idée de voyages. Imaginez un instant que la via Francigena partait de Canterburry, traversait la France, passait en Italie et conduisait à Rome. De là les pèlerins repartaient traversant la botte italienne dans la largeur pour aller embarquer pour la Terre Sainte à Brindisi ou Bari, ports des Pouilles italiennes.

On comprend pourquoi la hyacinthe a la réputation de conférer une forte énergie physique et psychique, qu’elle rend la personne indépendante, autonome, sachant diriger et se diriger, réussite et succès faisant partie de son destin.

La hyacinthe est une pierre universelle en rapport avec la conscience de l’ère du Verseau où chacun doit pouvoir trouver son individualité, sa créativité dans un esprit de bénéfice pour l’humanité. Calme, assurance, stabilité, inspiration, détermination, cette pierre est porteuse de nombreux facteurs évolutifs pour la conscience. Sur le plan physique, porter une hyacinthe améliore la santé en général.

hyacinthe

Bibliographie

Le Grand livre de la magie des pierres – S. Da Ros- Editions Trajectoire

Deco_Noel1Pour vos cadeaux de Noël, pour vos étrennes de Nouvel An, pour une fête, pour un anniversaire, ou tout simplement pour faire plaisir, pensez à offrir une consultation astrologique…

Sur mon site, au chapitre de mes chroniques, dans la rubrique « Cadeaux » vous trouverez les modalités d’organisation de cette consultation, ainsi qu’un exemple d’une carte-invitation.

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

L’HEMATITE… UNE PIERRE SCORPION… NOIRE AU CŒUR ROUGE

(08 - LES PIERRES ET METAUX DU ZODIAQUE) par sylvietribut le 17-11-2012

L’hématite est une espèce minérale composée d’oxyde de fer avec des traces de titane, d’aluminium, de manganèse, d’eau. C’est en fait un minéral très courant, de couleur noire à gris argenté, brun à rouge, ou même rouge, avec de nombreuses formes cristallines. Une fois polie, cette pierre prend une magnifique couleur noire aux reflets métalliques.

Son nom vient du grec « Haimatos » qui signifie « sang ». On l’appelle aussi le sang de la terre mère. La poudre d’hématite était d’ailleurs utilisée comme pigment rouge.

 

L’Hématite noire au cœur rouge

Son existence est rapportée par Pline l’Ancien dès 77 qui, citant Zachalias de Babylone disait de l’hématite qu’elle guérissait les maux du foie et des yeux, qu’elle faisait accepter les demandes faites aux rois, qu’elle était utile dans les procès et les débats. Il ajoutait qu’il était recommandé aux combattants de s’en munir.

Déjà, dans l’Egypte ancienne, l’hématite était considérée comme ayant le pouvoir de guérir les maladies du sang, sans doute parce que ce minéral composé principalement de fer a la particularité de teinter l’eau en rouge. C’est aussi pourquoi les Egyptiens pensaient qu’elle favorisait la production de sang.

En Afrique, l’hématite est considérée comme le sang de la terre-mère. Certains hommes de la Préhistoire enduisaient le corps de leurs défunts de poudre d’hématite. Les Indiens d’Amérique et les anciens Chinois l’utilisaient dans le même but.

Hématite

Dans l’Antiquité, également, en Afrique du Nord et dans l’Egypte antique prédynastique, l’hématite était utilisée, comme le plomb sous forme de céruse et tout aussi toxique, dans certains cosmétiques : fards, bâton à lèvres l’ancêtre du rouge à lèvre, enduits de peinture à base d’hématite… Aujourd’hui, l’hématite est employée en bijouterie fantaisie car certaines pierres peuvent être taillées comme des pierres fines.

L’hématite est le minerai de fer le plus abondant. Broyée finement, elle peut servir de pigment et entre dans la composition d’émaux et d’engobes pour la céramique.

En 2004, on a trouvé sur la planète Mars, des sphères qui pourraient être intégralement ou en partie composée d’hématite. L’hématite se forme habituellement par l’action érosive de l’eau, ce qui suppose la présence, à une époque, d’eau sur Mars.

Porter une hématite sur soi peut aider à combattre une difficulté latente, à dominer des peurs, à débloquer et pousser une personne à s’investir ou qui ne s’apprécie pas à sa juste valeur.

En période de dépression ou de fatigue générale, l’hématite est d’un grand secours : elle renforce la vitalité et stimule notre force intérieure. Elle réveille la volonté de vivre, d’agir tout en évitant la dépréciation de soi. L’hématite tonifie le corps physique et contribue à atténuer les carences en fer.

 

Bracelet d’hématite noire et de jaspe rouge

 

Bibliographie : Le grand livre de la magie des pierres – S. Da Ros – Editions Trajectoire

 

 

 

 

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

UNE PIERRE SOLAIRE… LA TOPAZE IMPERIALE

(08 - LES PIERRES ET METAUX DU ZODIAQUE) par sylvietribut le 11-08-2012

La topaze impériale est une pierre jaune orangé, avec des transparences et des reflets dorés. Elle confère une grande force. C’est la pierre du chercheur de trésor ou de l’explorateur de la conscience. Dans l’Apocalypse de Saint-Jean, elle symbolise la douzième marche de la Jérusalem céleste, qui représente la connaissance.

Pline l’Ancien écrivait : «  Juba dit que Topaze est une île de la mer Rouge… Toujours perdue dans les nuages de brume, elle se laisse très difficilement découvrir par les navigateurs : d’où son nom car en langue Trogloclyde, « topazin » veut dire « chercher ».

 

La topaze impériale

En effet, en grec «  Topos » et «  azos » désigne un lieu désertique. Ce mot proviendrait de l’arabe «  topazas » qui signifie « chercher » ou « trouver ».

En Mer rouge, l’île désertique de Zabargad aurait abrité, dans l’Antiquité, des mines de topaze. En réalité, il s’agit de péridot. Au Moyen Age ainsi qu’à la Renaissance « Topaze » désignait diverses gemmes de couleur jaune.

 

Amon Râ le dieu solaire égyptien

La Topaze fut rattachée à l’or, symbole de sagesse et de richesses spirituelles. Parallèlement, on lui prêtait la propriété d’attirer l’or et de faire découvrir des trésors. On est bien dans l’univers brillant et précieux du Lion. D’ailleurs, dans l’Egypte ancienne on portait autour du cou, comme amulettes, des pointes de topaze impériale de couleur or. Les Egyptiens voyaient dans la topaze l’incarnation du dieu Râ, le dieu solaire, Elle était censée de leur préserver de bien des maux. Dans la Grèce et la Rome antiques, on portait cette pierre pour aller au combat car on lui attribuait le pouvoir d’aiguiser l’entendement et d’accroître le courage du combattant. Dans le couple, la topaze était censée éveiller l’amour et la passion. Toujours dans l’Antiquité, la topaze impériale participait à l’art de guérir notamment les problèmes mentaux et les dépressions, mais aussi elle était censée favoriser la fécondité et être efficace dans les cas d’empoisonnement.

Enfin, la Topaze était associée à Dan, l’un des douze fils d’Israël, mais elle devint par la suite la pierre de l’apôtre Jacques le mineur, surnommé aussi Jacques le juste. Dans la Bible, la Topaze est associée à l’ange Ashmodel de l’ordre supérieur des Chérubins siégeant immédiatement auprès de Dieu.

Depuis des millénaires on connaît la topaze impériale. Elle était réservée aux souverains puisque son éclat orangé était assimilé au soleil. 3000 ans plus tard, ce furent les tsars de Russie qui s’approprièrent la totalité de la production russe et la qualifièrent d’impériale. Les souverains de Bohème portaient eux aussi des topazes impériales d’autant que l’Allemagne possédait un gisement de cette pierre très convoitée.

 

La Topaze d’Alphonse Mucha

La Topaze est un cristal utilisé en joaillerie, classée comme pierre fine. La Topaze se présente en une large variété de couleurs à l’état naturel. Parmi les plus convoitées figure la Topaze impériale que l’on trouve essentiellement au Brésil, dans l’Ouro Preto, dans sa couleur caractéristique doré intense à rouge-orangé. Certaines topazes du Pakistan et de Russie s’en rapprochent. Certaines nuances plus foncées peuvent être obtenue par chauffage, ainsi les topazes jaune pâle deviennent rosées, ou irradiation, notamment pour renforcer la couleur bleue. Les différentes couleurs sont dues à une très faible substitution de l’aluminium de la structure cristalline par du chrome, du fer, du cobalt, etc… Une longue exposition à la lumière solaire peut provoquer un changement de couleur, surtout pour les variétés brunes. On dit que porter une topaze impériale favorise les investigations, qu’elle éclaire de sa lumière dorée tout chercheur sincère qui s’oriente vers les valeurs de l’esprit. Elle apporte des qualités d’organisation, structure la pensée et augmente les capacités intellectuelles. C’est aussi le symbole de l’illumination car elle crée un pont entre le mental pensant et les idées abstraites de l’esprit. En Iran, voir en songe une topaze symbolise le courage, la loyauté et la piété d’une personne. Mais en général, rêver de la perte d’une topaze indique le risque d’être victime d’une conspiration inspirée par la jalousie.

Sur le plan physique, la Topaze impériale renforce et vitalise le corps physique et éthérique avec son rayonnement solaire. Elle régularise le flux et la concentration biliaire. De plus, la Topaze donne confiance face à l’inconnu et accorde joie de vivre et enthousiasme.

Sur un tout autre plan, la Topaze neutraliserait les liquides empoisonnés. 

Topaze en bijou

Dans le folklore français, la Topaze symbolise 44 ans de mariage et bien sûr il convient d’offrir une topaze à son épouse.

Enfin, Topaze est une pièce de théâtre de Marcel Pagnol. C’est l’histoire d’un maître d’école au sens civique irréprochable et au salaire modeste. Licencié pour s’être montré trop honnête et influencé par les exemples qu’il a sous les yeux, il devient peu à peu malhonnête et heureux de l’être, en se lançant, sous l’influence d’une femme et d’un conseiller municipal peu scrupuleux, dans le monde des affaires. Un film fut tiré de cette célèbre pièce et Fernandel fut Topaze.

 

Bibliographie

Le Grand livre de la Magie des Pierres – S. Da Ros – Editions Trajectoire 

 

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

LA PIERRE DE LUNE… PIERRE DU CANCER

(08 - LES PIERRES ET METAUX DU ZODIAQUE) par sylvietribut le 17-07-2012

Les Romains pensaient que la Pierre de Lune était constituée de la lumière lunaire car ses reflets bleutés ou argentés évoquent la lumière de la Lune. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on la taille en cabochon pour lui assurer le meilleur effet. C’est une pierre qu’on considère comme magique de par sa luminescence. On lui prête de nombreux bienfaits, comme celui de stimuler l’intuition et la sensibilité, tout en éliminant les blocages. Elle favoriserait aussi les qualités féminines telles que la douceur, la réceptivité et serait efficace pour traiter les douleurs menstruelles.

On disait aussi que la Pierre de Lune apportait protection aux voyageurs et était facteur de chance en général. Elle contribuerait également au bonheur conjugal et réconcilierait les amoureux en crise.

Sur le plan de la santé, la Pierre de Lune présenterait des vertus bénéfiques sur l’estomac, la rate, le pancréas et le système lymphatique.

Pierre de Lune

La pierre de lune offre toute une palette de couleurs allant de l’incolore au gris, en passant par le brun et le jaune, et même le vert ou le rose. Sa luminosité se situe entre le transparent et le translucide. Les plus beaux spécimens ont un reflet interne bleu, une limpidité parfaite et le corps de la pierre est incolore. C’est pourquoi les pierres les plus recherchées sont celles qui n’ont aucune connotation jaunâtre. Elles irradient alors par leurs reflets et habillent les collections de bijoux de jeunes créateurs et des maisons de joaillerie.

La pierre de Lune, qu’elle soit nacrée ou à reflet bleuté, provient de Ceylan. Cependant, on la rencontre également en Inde dans la région de Madras, ainsi qu’en Birmanie, en Tanzanie, à Madagascar et même aux Etats-Unis.

En Inde, la Pierre de Lune était portée par les amoureux en lune croissante pour aviver leur amour et le faire grandir. A la lune décroissante, placée sous la langue, la Pierre de Lune permettait au couple de percevoir l’avenir. Plusieurs récits relatent la singulière liaison entre les couleurs de la pierre avec les cycles de la Lune. Citons le cas du Pape Léon X dont la Pierre de Lune passait du blanc au bleu et vice versa suivant les phases de celle-ci.

Pierre de Lune du Sri Lanka

Si on la porte en Lune décroissante, la Pierre de Lune développe l’imagination, l’inspiration et donne de la clairvoyance, ou du moins permet d’éclairer les rêves. Ainsi tout ce qui est lié à la lune et à la femme sera activé par le port de cette gemme.

Jean-Louis Victor, dans son livre « Tarot chinois » décrit comment s’harmoniser et se servir des quatre phases lunaires. Les démarches deviennent plus fructueuses en agissant avec les forces de la nature. Voici un résumé de ces phases qui se divisent en périodes de sept jours : la Nouvelle Lune favorise les bases d’une action future ; le premier quartier soutient le mieux les projets et leurs aboutissements ; la Pleine Lune est propice aux réalisations concrètes et avantage les énergies amoureuses ; le dernier quartier reste le plus difficile et l’on préfèrera se mettre en veilleuse si l’on peut.

Mosaïque des phases de la Lune

La Lune possède les forces de coagulation dans la matière, elle régit les marées et la circulation des fluides dans le corps (la lymphe). Ainsi, la pierre de lune est propice à la maturation et à la gestation de toutes choses vers une émergence féconde.

La Pierre de Lune développe le côté féminin, ce qui rendra certains hommes plus sensibles, plus doux. Elle crée un climat d’harmonie dans le foyer et favorise les expériences à but constructif. La Pierre de Lune facilite la libération d’anciens schémas émotionnels négatifs et augmente les intuitions. Elle est bénéfique aux relations possessives avec la mère. Elle stimule les créations mentales, la réceptivité et la clairvoyance. Sur le plan physique, elle régit et favorise la circulation des fluides.

La Pierre de Lune est une variété d’adulaire, transparente à translucide, aux reflets opalescents et nacrés. Ses couleurs vont du brun clair au jaune pâle, mais aussi gris bleu, blanc, incolore. Par son éclat, la Pierre de Lune nous invite aux voyages et stimule l’imaginaire, c’est une pierre aux charmes mystérieux.

Bibliographie

Le Grand Livre de la Magie des Pierres – S. Da Ros – Editions Trajectoire  

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

L’ARGENT… METAL LUNAIRE

(08 - LES PIERRES ET METAUX DU ZODIAQUE) par sylvietribut le 28-06-2011

Dans le système de correspondance des métaux et des planètes, l’argent est en rapport avec la Lune. Il appartient au schéma ou à la chaîne symbolique lune-eau-principe féminin. Traditionnellement, en effet, par opposition à l’or, qui est principe actif, mâle, solaire, diurne, igné, l’argent est principe passif, féminin, lunaire, aqueux, froid. Sa couleur est le blanc, le jaune étant celle de l’or. Le mot même argent dérive d’un mot sanscrit signifiant blanc et brillant. On ne s’étonnera donc pas de voir le métal attaché à la dignité royale. Le roi Nuada, qui eut le bras coupé lors de la première bataille de Moytura et, de ce fait, ne peut plus régner puisque toute mutilation ou difformité est disqualifiant, remonte sur le trône après que le dieu médecin Diancecht lui ait fait la prothèse d’un bras d’argent.  

pepite-dargent

Pépite d’argent

D’après les mythes égyptiens, les os des dieux sont faits d’argent, tandis que leurs chairs sont d’or.

Blanc et lumineux, l’argent est également symbole de pureté, de toute espèce de pureté. « Il est la lumière pure, telle qu’elle est reçue et rendue par la transparence du cristal, dans la limpidité de l’eau, les reflets du miroir, l’éclat du diamant ; il ressemble à la netteté de la conscience, à la pureté d’intention, à la franchise, à la droiture d’action ; il rappelle la fidélité qui s’ensuit ».

Dans la symbolique chrétienne, il représente la sagesse divine, comme l’or évoque l’amour divin pour les hommes.

Il est un symbole de l’eau purificatrice pour les Bambara ; Dieu, qui réunit les deux éléments purificateurs feu et eau, est à la fois or et argent.

Dans les croyances russes aussi, il est symbole de pureté et de purification. Le héros de nombreux contes traditionnels se sait menacé de mort lorsque sa tabatière, sa fourchette ou quelque autre objet familier se met à noircir. L’hermine d’argent, protectrice des fileuses, leur fait parfois don du fil d’argent, particulièrement fin et solide. Les Kirghizes guérissent l’épilepsie en obligeant le malade à regarder le guérisseur, qui forge lentement un cône d’argent ; l’effet semble hypnotique, le malade se calme, devient somnolent, et s’apaise.

Mais l’argent, sur le plan de l’éthique, symbolise aussi l’objet de toutes les cupidités et les malheurs qu’elles provoquent, ainsi que l’avilissement de la conscience : c’est son aspect négatif, la perversion de sa valeur.  

tetradrachm_athens

Tetradrachm d’Athènes en argent

Bibliographie

Dictionnaire des Symboles – Jean Chevalier et Alain Gheerbrant – Robert Laffont/Jupiter – Collection Bouquins

Partager

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

SILEX… PIERRE DE GUERRE… PIERRE DE MARS

(08 - LES PIERRES ET METAUX DU ZODIAQUE) par sylvietribut le 09-04-2011

Le silex fut la pierre par excellence des chasseurs et des combattants de la Préhistoire qui s’en servaient pour la fabrication de leurs armes et de leurs outils, du fait de la possibilité de le fractionner en formant des arêtes tranchantes.

silex

La percussion d’un silex fut aussi l’une des techniques de production du feu. Frappé contre une roche riche en fer, le silex produit des étincelles susceptibles d’être fixées par des matériaux tels que l’amadou. Entre les XVIIe et XIXe siècle, le silex était utilisé en tant que percuteur pour les fusils. Des lamelles de silex éclaté servaient à produire l’étincelle qui enflammait la poudre des arquebuses et des premiers fusils.

Le silex, anciennement lame des couteaux de sacrifice, a conservé une valeur magique bénéfique chez les Indiens d’Amérique centrale. Il conjure les maléfices et écarte les mauvais esprits.  

silex-tailla

Dans la pensée mexicaine, le silex s’apparente au froid, à la nuit, au pays de la mort, au Nord. Les années « silex » sont dominées par ce symbolisme qui entraîne aridité, sécheresse et famine. Dans la glyptique Maya, le silex a la main pour substitut. Divinisé, le silex est au Mexique le fils de la déesse du couple primordial, qui a présidé à toute création.

tourelle-de-silex-brique-gres-chateau-dauberville-la-manuel-pays-de-caux

Tourelle avec alternance de silex, grès et brique – Château d’Auberville-La-Manuel – Pays de Caux

En Europe et en France en particulier, le silex a également été utilisé comme roche à bâtir dans la maçonnerie traditionnelle comme on le trouve encore dans l’habitat du Loiret, du Vexin français, en Normandie. On en trouve en grande quantité dans les sols argileux de Haute-Normandie, de Champagne, de Picardie et dans le Pas-de-Calais. C’est une roche sédimentaire siliceuse très dure constituée de calcédoine presque pure et d’impuretés telles que de l’eau ou des oxydes, ces derniers influant sur sa couleur.

chateau-du-grand-pressigny

Château du Grand Pressigny – Indre-et-Loire

C’est au château du Grand Pressigny, en Indre-et-Loire qu’on trouve une grande quantité d’outils ayant été fabriqués à base de silex, pierre abondante dans les environs. En effet, les environs du Grand-Pressigny sont reconnus comme étant un haut-lieu de l’industrie lithique à base de silex local, sur une période commençant au paléolithique et poursuivie au néolithique jusqu’à l’utilisation des métaux.

silex-2

Bibliographie

Dictionnaire des Symboles – Jean Chevalier et Alain Gheerbrant – Robert Laffont/Jupiter – Collection Bouquins

Partager

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,