LES DEUX FEMMES DU PRESIDENT

(2.5 - DANS L'ACTUALITE AUJOURD'HUI) par sylvietribut le 14-06-2012

Dernièrement, dans l’analyse que je faisais du thème de l’Investiture du Président, je mettais en évidence, entre autre, le carré qui existait entre la Lune, gouverneur de la problématique Maison XII, à 23°25 du signe double et d’Eau des Poissons, et Vénus à 23°59 du signe double et d’Air des Gémeaux et dans la Maison XI. C’est l’aspect même des rivalités amoureuses et l’image planétaire du ménage à trois. Passez en revue dans votre entourage qui possède un aspect difficile entre Vénus et la Lune dans le thème et vous serez étonnée de ce que vous allez découvrir, que ce soit dans le thème des femmes et des hommes, sans distinction. Vous verrez que ces personnes vivent, ont vécu ou vivront une expérience triangulaire ou se trouvant dans une situation de rivalité et de situation de Vaudeville à la Feydeau. Par aspect, il faut entendre carré, opposition et même conjonction.

 

Thème de l’Investiture du Président de la République française

Notez aussi que les deux rivales sont bien identifiées dans ce thème d’Investiture puisque le thème de Madame Royal présente une Lune en Poissons, pendant que Madame Trierweiler apparaît à travers Vénus dans le signe d’Air des Gémeaux et dans la Maison XI, Maison Verseau, ce qu’elle est par son signe solaire. Cependant, cinq ans c’est relativement long, bien sûr nous risquons de les revoir en lice périodiquement, mais il va s’agir sans aucun doute d’autres rivalités qui se révèleront au fil des mois. Comme si Monsieur Hollande devait tenir périodiquement le rôle de la tranche de jambon dans un sandwich… Et comme le raconte La Fontaine dans une fable célèbre : « Il mit les plaideurs d’accord en croquant l’un et l’autre ». Mais revenons à ce que nous révèlent les planètes et voyons ce qui se passe sur le thème des deux rivales.

Cette configuration conflictuelle entre la Lune et Vénus sur respectivement 23e degrés Poissons et 23° Gémeaux est réactivée tant par le passage du Soleil en Gémeaux qui applique à Vénus par conjonction, déstabilisant du même coup la Lune, que par le transit de Mars en Vierge, s’opposant à la Lune du thème de l’investiture et en aspect conflictuel avec la Vénus de ce même thème. Pour avoir une petite idée d’autres épisodes relatifs à une quelconque rivalité entre les deux protagonistes, ou d’autres, il faut repérer dans vos éphémérides tous les transits possibles des planètes et notamment quand elles superposeront les signes Mutables, à savoir Gémeaux, Vierge, Sagittaire et Poissons, et d’autant plus si une planète rétrogradait dans l’un de ces signes en activant la Lune et Vénus du thème de l’investiture. 

 

Ségolène Royal et Valérie Trierweiler

Pourquoi Madame Royal ne peut l’emporter dimanche malgré ou sans le twitte inconvenant de Madame Trierweiler et les conséquences pour l’une et l’autre.

Ceux qui s’intéressent à l’astrologie de près savent que nous vivons, difficilement, sous l’influence d’une des configurations les plus dures qui soient, je veux parler du carré entre Uranus et Pluton, respectivement sur 8° Bélier et 8° Capricorne, Uranus avançant en direction de Pluton pendant que Pluton rétrograde vers Uranus, l’aspect exact ayant lieu les 23/24 juin 2012.

Thème Astral de Madame Ségolène Royal

Outre une Lune en Poissons, le thème de Madame Royal présente un Soleil en Vierge et un Ascendant Verseau. Uranus est donc le gouverneur de son Ascendant. Le Milieu du Ciel de son thème superpose le Scorpion dont Pluton est le Maître. Or comme nous venons de le voir, ces deux astres sont en conflit actuellement. Le propre de Pluton c’est de nous dépouiller de ce à quoi on tient le plus… Il y a là une réelle incompatibilité entre Madame Royal (Uranus Maître d’Ascendant) et ce qu’elle ambitionne (Pluton Maître du Milieu du Ciel qui signe la Destinée). A noter que lors de son échec à la présidentielle, c’était déjà Pluton en conflit avec son Soleil natal qui ne lui a pas permis de l’emporter. De même, Nicolas Sarkozy vient de connaître l’effet Pluton/Uranus par rapport à la conjonction Lune/Mars de son thème natal, la Lune étant gouverneur du Milieu du Ciel de son thème, et le transit est loin d’être fini. Pluton nous oblige à renoncer, et à changer le cours de notre trajectoire. Le verdict de Pluton est irrévocable, comme la mort qu’il symbolise.

Pour en revenir à Madame Royal, Jupiter en passant dans les Gémeaux lui retire la protection qui l’a accompagnée depuis un an. Il est probable qu’elle perde également quelques amis et protections, et peut-être aussi au niveau personnel puisque Jupiter est Maître de la Maison XI de son thème et superpose la Maison V, Maison en rapport avec, entre autre, la vie affective. Ensuite, Madame Royal revit un aspect très dur de son thème natal, à savoir la conjonction Neptune/Saturne en Balance en Maison IX, au carré d’Uranus, Maître d’Ascendant, en Cancer et en Maison VI. C’est Saturne qui vient stationner sur 22° Balance réactivant le carré exact natal entre Neptune et Uranus. Or Saturne est Maître de la Maison XII, Maison problématique et qui enferme, en aucun cas ne pouvant porter au triomphe. De même l’ombre traitresse de Neptune plane et on peut voir dans cette configuration natale réactivée se profiler quelque ennemi(e), au féminin surtout, puisqu’il s’agit de planètes féminines.

 

Thème astral de Madame Valérie Treirweiler

Quant à Madame Treirweiler, Soleil en Verseau Ascendant Lion,  elle possède dans son thème une conjonction Uranus-Pluton en Vierge et en Maison II. Elle est donc totalement en résonance avec la configuration céleste actuelle. Toutefois, Uranus est Maître de la Maison VII de son thème qui évoque son partenaire conjugal, mais la Maison VII au sens élargi représente les autres et aurait donc un rapport avec la popularité. A mon sens le carré céleste entre Uranus/Pluton va entacher durablement ses relations avec son conjoint et sa popularité auprès des Français aura certainement beaucoup de mal à s’établir.

A ce propos, Madame Treirweiler possède dans son thème une opposition entre la Lune, Maître de la Maison XII, et Saturne. C’est un aspect d’impopularité certaine puisque la Lune symbolise le public, la clientèle ou les électeurs, la foule, la popularité. C’est par ailleurs un aspect d’inefficacité dans ses prérogatives. Au niveau symbolique encore, c’est l’association de valeurs « froides » qui évoque de profondes inhibitions : affectives  et même matérielles. C’est un aspect d’avarice. C’est également un élément du complexe de sevrage ou de la frustration affective, se traduisant notamment par une possessivité maladive des choses et des gens et bien sûr aussi par la jalousie. C’est un aspect d’immaturité affective qui entraîne l’instabilité familiale. Cette opposition Saturne/Lune natale sera fortement sensibilisée l’année prochaine par Neptune passant en conjonction de Saturne natal et s’opposant à la Lune, ce  qui devrait correspondre à des problèmes familiaux importants et à une frustration intense.

Par  ailleurs, on note également plusieurs configurations natales qui ne favorisent pas un jugement impartial et pouvant même engendrer un comportement incohérent par manque de lucidité voire même de  rectitude morale. En effet, Mercure reçoit d’un côté le carré de Neptune et de l’autre le carré de Jupiter, ce dernier s’opposant à Neptune, gouverneur de la Maison IX, Maison dite de la conscience supérieure. Nous voici donc en présente d’un carré en T entre signes Fixes dont Mercure est la planète focale.

Que peut-on dire d’un Mercure en Maison VII, Maître des Maisons III et XI, en conflit avec Neptune, avec seulement    1° d’orbe ?

D’abord, on constate que ce sont les trois Maisons « relationnelles » qui sont sensibilisées négativement par cette difficile configuration. Ce qui suggère une certaine capacité à engendrer troubles et conflits dans les rapports aux autres et les autres entre eux, une grande instabilité des relations également. L’influence neptunienne évoque un esprit confus, brouillon, et souvent enclin à la duperie ainsi qu’à la dépression.

Que peut-on dire de ce même Mercure en conflit avec Jupiter ?

C’est un aspect de poudre aux yeux, de légèreté, d’insouciance, de négligence, de désordre. Il existe une impossibilité de mettre de la distance avant de parler, d’agir,  soit qu’on veuille montrer qu’on existe, soit qu’une grande légèreté ne permette pas d’anticiper  la portée de ce que l’on fait ou de ce que l’on dit tant on est sûr d’être dans le vrai. Exemple : sa revendication de femme libre… Ce qu’elle n’est pas car la Terre surreprésentée dans ce thème suggère qu’elle est contingentée par les questions matérielles.

Quant à la position de Mercure planète focale dans un carré en T Fixe, on peut y voir un aspect de dispersion, d’agitation, de bavardage ; la personne a comme la bougeotte. Elle se perd dans les détails et manque d’une vision synthétique globale, d’autant plus qu’ici on a un amas planétaire en Vierge, signe matérialiste s’il en est et coupeur de cheveux en quatre. Cette difficile configuration engendre une nervosité excessive d’où une communication avec les autres pénible et, souvent, conflictuelle. 

Enfin, l’opposition Jupiter/Neptune est un aspect de désordre, de gaspillage suggérant un manque de rectitude morale d’autant que Neptune gouverne la Maison IX du thème. Sous cette influence, la conscience se fait élastique tant la personne  est sûre de son bon droit et de la justesse de son action qu’elle cherche à justifier par n’importe quel argument, d’autant que dans le cas de Madame Treirweiler ce sont des signes Fixes qui sont superposés. Le propre des signes Fixes a pour effet de statufier la personne dans ses attitudes, sa façon de penser, de faire.

Autre configuration difficile, un Mars en Vierge et en Maison III, signe et Maison de Mercure, rétrogradant vers Pluton. Voilà qui n’est pas sans évoquer le Scorpion dans les attitudes, les comportements et agissements souterrains. Avec Mars en Vierge, la puissance agressive de l’astre est comme contrainte, refoulée. Cette violence rentrée ne peut qu’aboutir à des guerres intestines constantes, la personne se s’abordant toute seule en même temps. De plus, la position de Mars dans la Maison III n’est pas sans évoquer le « complexe de Caïn », celle de la rivalité des frères ennemis et de l’aptitude à générer l’hostilité dans ses rapports avec l’entourage proche, sans oublier les querelles confraternelles. Parfois, on assiste à un déferlement de l’agressivité dans les écrits. Cependant, n’est pas pamphlétaire qui veut. Et bien sûr, le retour de Mars en direction de Pluton n’est pas sans exacerber l’agressivité, certes rampante et secrète, mais certainement redoutable.

Comme pour Madame Royal, Jupiter ne protège plus le thème de Madame Treirweiler, bien au contraire puisque c’est sous une autre forme que les planètes en transit vont être en résonnance avec le thème de cette dame. En effet, Jupiter dès son entrée en Gémeaux se trouve au carré de Neptune. Ensuite Jupiter va passer au carré de Saturne en Poissons, sous l’influence de Neptune, et au carré de la Lune, Maître de XII. D’abord en juillet 2012, puis de nouveau en janvier et février 2013.

En conclusion, on peut penser que les proches et amis du partenaire (Mercure Maître de III et de XI en VII), en l’occurrence les compagnons socialistes, ne vont certainement pas lui dérouler le tapis rouge. Il y a fort à parier qu’elle ne rencontrera que méfiance dans ses relations immédiates. L’opposition Lune, Maître de la Maison II en Vierge, s’opposant à Saturne continuant à faire son œuvre en matière d’impopularité par rapport aux Français.

Rambouillet, le 14 juin 2012  

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

ASTROLOGIE ET ELECTIONS LEGISLATIVES

(2.5 - DANS L'ACTUALITE AUJOURD'HUI) par sylvietribut le 11-06-2012

L’une des grandes lois de l’interprétation en astrologie c’est la répétition des configurations du ciel natal, comme s’il fallait qu’il y ait une résonance entre un moment de la vie et l’entrée dans l’existence pour se trouver en présence d’une situation ou d’un événement qui va compter pour quelqu’un, en négatif comme en positif.

L’exemple de la récente élection présidentielle illustre parfaitement cet aphorisme :

– Le 22 avril 2012, premier tour de l’élection présidentielle, on notait dans le ciel une conjonction Lune/Jupiter en Taureau. Or, un seul candidat possédait dans son thème natal un aspect Lune/Jupiter, c’était François Hollande. Il s’agit d’une opposition entre une Lune en Capricorne et un Jupiter en Cancer.

 

Lune en exil en Capricorne

–  Au second tour de l’élection présidentielle, le 6 mai 2012, la Lune avait rejoint le Scorpion et s’opposait à Jupiter dans le Taureau, soit la représentation même du thème de François Hollande qui devient Président de la République. Dans les deux cas, la conjonction et l’opposition entre la Lune et Jupiter, se font respectivement au trigone et au sextil de la configuration natale du thème du nouveau Président. Ce rapport planétaire Lune-Jupiter semble comme le désigner.

– Le thème de l’Investiture, le 15 mai 2012, n’échappe pas à la règle puisque la Lune occupe alors le 23e degré Poissons au sextil exact de Jupiter 23° Taureau.

–  Hier, 10 juin 2012, premier tour de l’élection législative, avec l’obligation pour le Président d’avoir une chambre des députés lui permettant de réaliser la politique qu’il tient mettre en place. C’est une obligation absolue pour ne pas retomber dans les travers d’une cohabitation. Or, que trouve-t-on dans le ciel de ce premier tour électoral, une Lune début Poissons et un Jupiter sur 29° Taureau, sans aspect exact, mais cependant en affinité avec le thème de Monsieur Hollande, et dans la continuité des précédents scrutins.

 

Jupiter en exaltation en Cancer

– Le 17 juin 2012, la Lune sera en Gémeaux et en conjonction de Jupiter entré dans le signe le 11 juin 2012, comme si la France confirmait son choix et qu’il revenait au Président de la République de se mettre au travail sur un mode harmonieux. En effet, la Lune et Jupiter seront conjoints à l’Ascendant du thème natal de Monsieur Hollande dans une rencontre harmonieuse avec Vénus et un sextil à Uranus. Voilà une invitation à se mettre au travail avec un préjugé favorable.

 

Premier Tour des élections législatives 2012 – Projection pour le second tour

Rambouillet, le 11 juin 2012

 

 

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

DANS LE BESTIAIRE DU TAUREAU… LE BŒUF

(09 - LES ANIMAUX DU ZODIAQUE) par sylvietribut le 19-05-2012

Contrairement au taureau, le bœuf est un symbole de bonté, de calme, de force paisible, de puissance du travail et du sacrifice, comme l’évoque le bœuf de la vision d’Ezéchiel et de l’Apocalypse. Encore que ce bœuf peut-il être en fait un taureau. Ce sont certains aspects symboliques et leurs interprétations qui les distinguent.

La tête de bœuf de l’empereur Chen-nong, inventeur de l’agriculture, celle de Tche-yeou paraissent être aussi bien des têtes de taureau. Le bœuf Apis de Memphis, hypostase de Ptah et d’Osiris, n’est-il pas lui-même un taureau ? En fait, le même mot désignait tous les bovidés et son caractère lunaire n’est pas déterminant à cet égard.

Apis le bœuf égyptien

Le bœuf, et plus encore le buffle, auxiliaires précieux de l’homme, sont respectés dans toute l’Asie orientale. Ils servent de monture aux sages, particulièrement à Lao-tseu dans son voyage vers les marches de l’ouest. Il y a en effet, dans l’attitude de ces animaux, un aspect de douceur et de détachement, qui évoque la contemplation.

Les bœufs statufiés sont fréquents dans les temples de Shintô. Mais dans la Chine ancienne, un bœuf de terre figurait le froid, qu’on expulsait au printemps, en vue de favoriser le renouveau de la nature ; c’est un emblème typiquement yin.

La lyre d’Apollon

Chez les Grecs, le bœuf est un animal sacré. Il est souvent immolé en sacrifice : l’hécatombe désigne le sacrifice de cent bœufs. Il est consacré à certains dieux : Apollon avait ses bœufs qu’Hermès lui déroba ; celui-ci ne put se faire pardonner son larcin, ce sacrilège, qu’en donnant à Apollon la lyre qu’il avait inventée, faite d’une peau et de nerfs de bœuf, tendus sur une carapace de tortue.

Le Soleil a ses bœufs, d’une blancheur immaculée et aux cornes dorées ; si les compagnons d’Ulysse affamés en mangent dans l’île de Thrinacie, malgré les interdictions de leur chef, ils périssent tous ; seul Ulysse, qui s’était abstenu, échappe à la mort.

 

Les bœufs du Soleil volés et assassinés par les compagnons d’Ulysse – Pellegrino Tibaldi – Palazzo Poggi – Bologne

Des bœufs sacrés étaient entretenus par la famille des Bouzyges ; ils étaient destinés à commémorer le labour initial de Triptolème, lors des rites du labourage sacré qui se célébraient aux mystères d’Eleusis. Dans toute l’Afrique du Nord, encore, le bœuf est un animal sacré, offert en sacrifice, lié à tous les rites de labour et de fécondation de la terre.

 

Le labour de Triptolème

En raison sans doute de ce caractère sacré, de ses relations avec la plupart des rites religieux, comme victime ou comme sacrificateur, quand il ouvre par exemple le sillon de la terre, le bœuf a été aussi le symbole du prêtre.

Autre épisode mythologique mettant en scène les bœufs se situe dans les douze travaux d’Hercule. En effet, pour s’emparer des bœufs de Géryon, gardien à trois corps, Héraclès/Hercule se rendit au-delà des terres connues sur une île dans l’océan, la rivière entourant la Terre. Ecartant deux montagnes pour faire un canal vers la rivière, il créa les colonnes d’Hercule, le détroit de Gibraltar, tua Géryon et s’empara des bœufs. Le récit est rempli de symboles solaires, telle la coupe d’Hélios, le Soleil, qu’emprunta Héraclès/Hercule.

 

La capture des bœufs de Géryon par Hercule – Majolique d’Urbino – Francesco Xanto Avelli

Il existe une divinité gauloise Damona, parèdre du protecteur des eaux thermales Borvo ou Apollon Borvo, et dont le nom contient le thème celtique désignant généralement les bovidés, dam. Mais le bœuf ne possèderait pas, dans le monde celtique, de symbolisme indépendant, en dehors du symbolisme chrétien usuel. Les légendes galloises témoignent cependant de l’existence de bœufs primordiaux. Les deux principaux sont ceux de Hu Gadarn, personnage mythique qui arriva le premier dans l’île de Bretagne avec la nation des Cymry, c’est-à-dire les Gallois. Avant l’arrivée de ces derniers, il n’existait en Bretagne que des ours, des loups, des castors et des bœufs cornus.

Le Lebor Gabala ou Livre des Conquêtes nomme aussi, mais sans autre indication, des bœufs mythiques. Le bœuf jouerait un rôle analogue à celui du héros civilisateur.

Enfin, le bœuf est l’un des douze signes de l’astrologie chinoise.

 

Le boeuf – Terre cuite Tang

Bibliographie

Dictionnaire des Symboles – Jean Chevalier et Alain Gheerbrant – Robert Laffont/Jupiter – Collection Bouquins

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

MAISON II DU THEME ASTRAL… MAISON DU TAUREAU

(5.6 - LES MAISONS ASTROLOGIQUES) par sylvietribut le 16-05-2012

Comme pour le Taureau, Vénus et la Lune ont la maîtrise de cette Maison II du thème. C’est donc une Maison de Terre. Cette Maison indique les possibilités matérielles : la fortune, les acquisitions, les échanges. Elle est donc en rapport avec les gains mais aussi les dépenses. Elle représente le sujet face à l’avoir, son aptitude à gagner, à gérer, mais aussi comment il va dépenser. La Maison II ce sont les ressources comme moyen d’existence personnelle. C’est donc une Maison de pure matérialité.

 

Les douze Maisons astrologiques

Les gains de la Maison II proviennent de l’activité propre du sujet, de son travail bien sûr, mais aussi de ses initiatives, de son intelligence pratique, de son mérite personnel.

Cette Maison II parle donc d’argent, de monnaie, de liquidités, de valeurs boursières, les intérêts, ainsi que les métaux précieux, et par extension de porte-monnaie, ou de coffre-fort. Elle représente d’ailleurs la bourse en tant qu’institution financière. Elle est aussi bien le salaire du travailleur que les jetons de présence de l’actionnaire. C’est encore ce que l’on doit faire fructifier, les productions.

La Maison II c’est le monde des banques, de la finance, des comptes bancaires, des placements, de la gestion du patrimoine, les intérêts et autres gratifications.

La Maison II gouverne tout ce qui est à la disposition de l’individu pour son usage strictement personnel.

 

La Maison II… la Maison Taureau

Sur un plan plus psychologique, la Maison II est représentative des besoins et des désirs, les uns et les autres étant entendu du point de vue de l’instinct de conservation. Ce dont il est question avec la Maison II c’est de substances. Le tout est de savoir comment acquérir ou perdre, assimiler ou éliminer. Elle représente aussi le comportement vis-à-vis des conditions matérielles.

Par ailleurs, la Maison II est celle où la personnalité se déploie, où le sujet se développe parmi ses congénères. Fondamentalement, la Maison II gouverne les ressources de l’individu, argent bien sûr, mais aussi moyens, l’échange par lequel une personne élargit le plus facilement son expérience.

 

Billets de banque et lingot d’or

Les signes du zodiaque influençant la Maison II révèlent une expression de richesse ou de pauvreté, selon leur propre nature.

Exemple : La cuspide de la Maison II en Scorpion évoque de la ténacité et de l’âpreté mises au service des gains. Les gains sont parfois acquis dans des circonstances particulières, ou bien c’est une fortune acquise secrètement. Il existe toujours une lutte liée à cette vie matérielle et le sujet connaît souvent des jalousies et des conflits d’intérêt. Celui-ci peut également agir de façon instinctive en matière financière.

 

Le peseur d’or et sa femme – Quentin Metzys (1514) – Musée du Louvre

Les planètes qui superposent la Maison II sont en rapport avec tout ce qui a trait à la fortune, gains et dépenses. Et chaque planète s’y trouvant doit être interprétée d’après son symbole, son mouvement, les aspects qu’elle forme et le signe où elle se situe.

Exemple : Mercure superposant la Maison I favorisera en général les acquisitions provenant des affaires, du commerce. Mercure peut donner le besoin de manier de l’argent, d’effectuer des transactions. Mercure en tant que multiplicateur du zodiaque permet de gagner par de multiples opérations qui demandent souvent intelligence et habileté. Sous cette influence, on a souvent le sens des combinaisons financières et tout ce qui procure de l’argent par de petits gains multiples.

 

Pièce d’or américaine

Le Maître de la Maison II, par sa position dans une autre Maison du thème, indique les circonstances extérieures qui jouent également sur la fortune. Il faut bien sûr tenir compte du symbole qui le représente, des aspects que ce Maître de II reçoit, du signe et de la Maison où il se trouve.

Exemple : Maison II en Taureau, Vénus gouverneur du signe en Bélier et en Ascendant, permet de conclure que la personne connaîtra de grandes préoccupations pour tout ce qui concerne les affaires d’argent. Cependant, les acquisitions seront toujours dues à son mérite personnel, propre artisan de sa fortune. Elle connaîtra vraisemblablement un accroissement de ses biens, à moins de graves afflictions touchant Vénus. Sur un plan plus psychologique, on peut penser que la personnalité de cet individu s’affirmera selon les moyens financiers dont il dispose.

 

 

Vénus en domicile en Taureau

Si la planète qui superpose la Maison II indique la façon dont se font les acquisitions d’argent, le Maître de la Maison II indique ce que la personne peut faire de sa fortune et quelles sont les circonstances extérieures qui peuvent jouer sur elle.

Si la maison II ne contient aucune planète, c’est le Maître de cette Maison qui devient de ce fait le principal significateur de la bonne ou mauvaise fortune, selon la nature et les aspects que reçoit ce Maître.

Exemple : Maison II en Capricorne, Saturne Maître du signe… quel signe superpose cette planète… quelle Maison habite-t-elle… Quels aspects forme-t-elle avec une ou des planètes du thème…

 

Constellation du Taureau – Johannes Hevelius

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

SURPRENANTE ASTROLOGIE

(2.5 - DANS L'ACTUALITE AUJOURD'HUI) par sylvietribut le 10-05-2012

Dans l’analyse de la lunaison de l’entre-deux tours de l’élection présidentielle, j’évoquais la position de la Lune du 22 avril 2012, premier tour de l’élection, en Taureau et conjointe à Jupiter, bien en rapport avec l’opposition Lune-Jupiter du thème de François Hollande, et stimulant positivement celle-ci.

Au second tour de l’élection présidentielle, on retrouvait ce même rapport entre la Lune et Jupiter, mais en opposition cette fois puisque la Lune transitait le Scorpion, mais rappelant de toute façon le thème du peut-être futur président.

J’étais un peu inquiète quand même car je trouvais que la Lune se séparait tant du Jupiter de la lunaison que de l’opposition du thème du présidentiable, alors qu’on pouvait repérer que la Lune sensibiliserait tant le thème de la lunaison que celui de Hollande en milieu de journée.

Or, j’ai appris qu’une toute première estimation sortie des urnes et provenant de RTS, Télévision suisse, avait été twittée à 14 h 14 donnant François Hollande gagnant, soit 8 minutes avant que l’opposition à Jupiter ne soit exacte.

N’est-ce pas prodigieux ?

Paris – Place de la Bastille – 6 mai 2012 

LA RENCONTRE ANGELA MERKEL/FRANCOIS HOLLANDE LE 16 MAI 2012

Je vous propose aujourd’hui une nouvelle observation, une nouvelle expérimentation de prévision astrologique.

Première chose, on constate que le 16 mai 2012, entre 3 h 26 et 1 h 24 le 17 mai, la Lune traversera la Maison lunaire 23 que l’on dit « douteuse », et pour cause elle prédit un « danger de tromperie ou de vol »… Qui va tromper l’autre ? Ou va-t-il s’agir d’une rencontre de dupes ?

Je vous propose de regarder le thème des deux protagonistes et de faire une brève étude des transits planétaires sur chacun des deux thèmes.

Commençons par le thème de Madame Merkel. Elle est née le 17 juillet 1954, à 18 heures (TU 17 heures) à Hambourg (RDA) – Longitude : 10° Est et Latitude : 53°33 Nord.

 

Thème natal d’Angela Merkel

Avant de se lancer dans le rapprochement de ces deux thèmes par rapport au ciel du 16 mai 2012, dont il manque malheureusement l’heure pour domifier la rencontre pour mieux identifier où se situent les deux protagonistes de la rencontre, on peut quand même procéder à une brièvement comparaison de leurs deux thèmes dont certains éléments se rencontrent avec une grande précision.

 

Thème natal de François Hollande

Tout d’abord leurs Ascendants respectifs s’opposent puisque dans l’Air des Gémeaux pour François Hollande et dans le Feu du Sagittaire pour Madame Merkel. Les voilà comme mariés l’un à l’autre, avec tous les tiraillements que l’opposition présuppose, d’autant que Madame Merkel présente un Mars à l’Ascendant et forcément dans la Maison VII de François Hollande. Avoir Mars à l’Ascendant c’est faire preuve d’une grande combativité et de ressentir le besoin intrinsèque de prendre la tête de toute chose. Avec Mars à l’Ascendant, qui par analogie nous ramène au Bélier, on a du mal à se voir dans le troupeau, il faut en prendre la tête. Ce que Madame Merkel a pu réaliser en faisant en sorte de tenir les rênes de l’Europe, envers et contre tout. Cependant, l’astro-psychologie suggère que la personne présentant dans son thème un Mars à l’Ascendant peut passer d’une attitude forte de virilité à une forme de refoulement rendant la lutte inadaptée. Et l’Histoire ne manque pas de personnages qui démarrent dans la vie violents et passionnés, puis refoulent par la suite toute volonté d’avancer.

Qu’en est-il pour celui qui reçoit le Mars de son partenaire dans sa Maison VII, en l’occurrence comment François Hollande va-t-il vivre le Mars de Madame Merkel ? Il est probable que François Hollande cherchera à mettre à l’épreuve les capacités de coopération de sa « partenaire », ainsi que son aptitude à faire face à l’équilibre des échanges requis. On dit que cette partenaire pressent alors que son vis-à-vis est en mesure d’exprimer des qualités dont elle peut penser être elle-même dépourvue. Cependant, si elle coopère, elle aura l’impression de consolider sa propre situation. De son côté, François Hollande sera conscient du fait que certaines des qualités de sa partenaire complètent les siennes. Et tout compte fait, cette appréciation réciproque pourrait être à la base d’une coopération positive. Toutefois, la relation pourra connaître quelques frictions, notamment quand les deux en présence révèleront les facettes les plus irritantes de leur personnalité. François Hollande pourra attendre de Madame Merkel qu’elle s’implique dans les querelles qu’elle provoque.

Ensuite, le Mars de Madame Merkel est en conjonction exacte du Mars de François Hollande sur 26° Sagittaire. Normalement, cette conjonction devrait aider à collaborer efficacement, d’autant que ni le Mars de Madame Merkel, ni celui de François Hollande ne sont configurés difficilement.

Par ailleurs, Uranus dans le thème de François Hollande superpose le Soleil de Madame Merkel sur 24° Cancer. Voilà qui risque d’être assez difficile à supporter par Madame Merkel. Celle-ci pourrait se sentir déstabiliser et comme habiter par un doute permanent. Uranus réserve en général bien des surprises au Soleil, en l’occurrence Madame Merkel pourra trouver François Hollande imprévisible et se sentir souvent sur le qui-vive, tout en prenant en considération son approche originale des problèmes. Il y a quand même là l’idée d’une instabilité de la relation. Au départ, ce pourrait être Madame Merkel à se montrer directe et enthousiaste, mais François Hollande sera comme obligé de mettre un frein à cet emballement. Cependant, d’une façon générale, le Soleil cherche à être lui-même, mais doit affronter Uranus qui voudrait le faire changer. Pour que la relation soit harmonieuse, les deux partenaires doivent avoir un but commun et François Hollande devra essayer de ne pas blesser l’amour-propre de Madame Merkel.

Noter que c’est actuellement Madame Merkel qui se trouve sous l’influence stressante d’Uranus par rapport à Mercure, Maître de la Maison VII de son thème et qui pourrait bien correspondre à Hollande, à moins qu’il ne s’agisse d’un changement de partenaire, Nicolas Sarkozy n’ayant pas été réélu, l’aspect est d’ailleurs exact entre le 21 avril et le 10 mai 2012 et on le retrouvera entre le 18 septembre et le 13 octobre 2012, et même en février 2013. Il est aussi possible qu’il ne s’agisse pas seulement de ses rapports avec François Hollande, mais également avec ses alliés politiques puisque Madame Merkel ne va pas tarder à entrer en campagne électorale pour sa réélection, son mandat pouvant être remis en cause. A noter également, l’opposition de Pluton à ce même Mercure en septembre 2012, comme autant de difficultés sur la route de Madame Merkel.  

A noter enfin que le Soleil en Cancer de Madame Merkel est en conflit avec Neptune en Balance, l’aspect est pratiquement exact : 1° d’orbe séparant. Voilà qui n’est pas l’indice d’une grande lucidité, voire même d’une grande éthique. Il existe également une certaine vulnérabilité sous cette influence. Neptune est d’ailleurs Maître de la Maison III de son thème, sa parole ne serait donc pas d’or et elle aurait donc fait avaler bien des couleuvres à ses partenaires européens. Du côté de François Hollande, le Soleil de étant en harmonie avec son Neptune natal, il est plus que certain qu’il ne se laissera pas rouler dans la farine… Cette configuration confère d’ailleurs une bonne intuition, c’est-à-dire une intuition fiable.

Que se passe-t-il dans le ciel du 16 mai 2012 et par rapport aux thèmes des deux protagonistes ?

Ce qui frappe c’est que, comme pour Nicolas Sarkozy, Pluton joue un rôle très difficile pour la chancelière depuis février et jusqu’à fin mai 2012, configuration qu’on retrouve fin déc. 2012/janvier 2012, puis de nouveau entre juillet et novembre 2013, ce qui semble indiquer qu’il lui sera difficile de se maintenir à son poste et que d’ores et déjà les difficultés vont s’accentuer, notamment dans les échanges et négociations, symboles mêmes de Mercure. Par ailleurs, dans son thème Mercure gouverne les Maisons VII et IX ce qui suggère qu’elle devrait renoncer à ses prérogatives vis-à-vis de ses partenaires et notamment ses partenaires étrangers, sur des questions budgétaires et monétaires puisque ce Mercure natal occupe la Maison VIII de son thème. Ne pas perdre de vue non plus que Pluton, lorsqu’il impacte difficilement un thème, dépouille l’être dans ce qui lui tient le plus à cœur.

Angela Merkel

Toutefois, en ce 16 mai 2012, Mars à 9° Vierge sera d’une petite aide pour Madame Merkel dans ce contexte plutonien difficile puisqu’influence positivement ce même Mercure. Notez que les deux transits sont rigoureusement exacts.

Autre aspect très difficile qui ne parle pas en faveur de la chancelière et bien au contraire la bloque dans ses prérogatives : Saturne à 24° Balance est au carré exact de son Soleil natal 24° Cancer. Le Soleil natal de Madame Merkel est le second Maître de la Maison VIII de son thème, ce sont donc sur des questions monétaires et budgétaires qu’elle perdra ses prérogatives.

Autre configuration parfaitement exacte et contradictoire : Jupiter depuis le 23° Taureau fait un sextil à Uranus natal, mais surtout passe au conflit de Pluton. Jupiter la représente puisqu’elle est Ascendant Sagittaire. On peut penser qu’elle est obligée d’aller vers des concessions pour des questions budgétaires et monétaires, puisque dans son thème Jupiter occupe la Maison VII et symbolise donc le partenariat et Uranus est le second Maître de la Maison II, Maison financière s’il en est. Cependant, Pluton dans son thème gouverne les Maisons XI et XII. Si la première est la Maison des projets, c’est-à-dire se tournant vers le futur, c’est aussi celle des amis et relations. Quant à la Maison XII, Maison qui enferme, c’est le symbole même des problèmes et des ennuis. On peut donc penser que les concessions seront pour elle source de problèmes et de renoncement, venant de la part de ses partenaires et amis politiques cette fois, rendant difficile, voire même impossible sa propre réélection.

Pour ce qui concerne la rencontre avec Monsieur Hollande à proprement parler, on peut penser qu’elle se déroulera de la façon la plus cordiale qu’il soit puisque Vénus à 23° Gémeaux formera un aspect favorable et exact avec Pluton du thème natal de Madame Merkel. De même Mercure sur 12° Taureau influence positivement son Jupiter natal, l’aspect est exact. Comme on l’a déjà vu, Jupiter est le Maître de son Ascendant Sagittaire, et Mercure gouverne les Maisons VII et IX de son thème. On perçoit bien à travers cette configuration sa rencontre (Jupiter Maître d’Ascendant) avec un partenaire (Mercure Maître de VII) étranger (Mercure Maître de IX), c’est-à-dire François Hollande.

Cependant la Lune en Bélier va vers un conflit avec ce même Mercure… Quelque chose semble quand même difficile à avaler. Alors que cette même Lune en Bélier fait trigone à Mercure, le Maître de sont Ascendant Gémeaux.

François Hollande

Par ailleurs, sur le thème de François Hollande, on trouve Neptune à 3° Poissons stimulant positivement Saturne natal à 3° Scorpion, l’aspect est exact. Saturne représente la Maison VIII de son thème, à savoir tout ce qui concerne les questions financières et budgétaires, pendant que Neptune gouverne la Maison XI du thème. On voit clairement que l’objectif de François Hollande est de régler ce type de problèmes en Europe et qu’il y arrivera puisqu’il s’agit du premier transit de Neptune à Saturne qu’on retrouve d’ailleurs en début d’année 2013, puis d’août 2013 à janvier 2014. On peut donc dire que ce rééquilibrage budgétaire qui s’amorcera lors de cette rencontre mettra du temps à se réaliser. Ce qui se comprend tout à fait.

Pour aider encore les objectifs de François Hollande à travers cette rencontre, Uranus à 7° Bélier est au sextil de Mercure de son thème. Il y a 1° d’orbe appliquant et cette position thématique sera de nouveau très activée en mars/avril 2013, puis de nouveau entre novembre 2013 et janvier 2014. A noter que le Mercure du thème de François Hollande, outre le fait qu’il soit Maître d’Ascendant est également le Maître de la Maison II, Maison d’argent s’il en est, mais ayant également trait aux ressources et à la façon de gérer.

Par contre Saturne à 24° Balance entre en conflit avec son Uranus natal à 24° Cancer, comme on l’a vu en conjonction exacte du Soleil de la chancelière. L’aspect est donc également exact. Uranus gouverne son Milieu du Ciel en Verseau. Saturne va donc apparemment ses prérogatives, configuration qu’on retrouve en août 2012. Noter que Saturne gouverne la Maison IX de son thème, les blocages saturniens sont en rapport avec une obstruction étrangère.

Toutefois, Jupiter influence positivement ce même Uranus natal, appliquant par 1° d’orbe à la planète. Jupiter est le Maître de la VII, on peut donc voir dans cette influence d’autres partenariats venant aider au déblocage de la situation.

On trouve également Vénus à 23° Gémeaux au sextil exact de Pluton en Lion. L’aspect est exact. Vénus et Pluton sont les deux Maîtres de la Maison VI du thème du François Hollande, à savoir la possibilité quand même de retravailler en profondeur (Pluton) son sujet. Noter d’ailleurs que Vénus devient précisément rétrograde sur ce 23° Gémeaux, l’obligeant sans doute à revoir sa copie, ou tout au moins la peaufiner, la rendant viable à partir d’août 2012 puisque Vénus repasse sur ce 23° Gémeaux au trigone de Saturne, peut-être à la lumière d’autres événements ou éléments nouveaux.

Noter que ce 16 mai 2012 Mercure se trouve à 12° Lion, c’est-à-dire entre la conjonction Mercure/Soleil du thème de François Hollande, accentuant sa capacité à négocier comme cela est évoqué dans son thème natal.

En conclusion, je pense que Madame Merkel se montrera charmante mais très exigeante, ne cédant pas ce qui lui semble essentiel pour elle, mais qu’avec argumentation, appuis autres et le temps, Hollande l’emportera et fera aboutir ses objectifs.

Rambouillet, 10 mai 2012 

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

CAREME… QUARANTE… UN NOMBRE SYMBOLIQUE

(06 - MYTHES, LEGENDES, TRADITIONS ET SYMBOLISME) par sylvietribut le 17-03-2012

Le salut de l’humanité passe souvent, selon la Bible, par le nombre quarante : quarante jours de Déluge punissent l’humanité pécheresse et, pendant la même durée, l’arche vogue sur les flots, grâce à l’alliance scellée entre Dieu et Noé, pour conserver les spécimens de la faune et de la flore terrestres ; Moïse est appelé par Dieu à l’âge de 40 ans, et il demeure quarante jours au sommet du Sinaï ; les grands rois d’Israël, Saül, David, Salomon règnent pendant quarante ans.

Le déluge et l’arche de Noé

Jésus prêche pendant quarante mois, se retire au désert pendant quarante jours, sort victorieux de la tentation qu’il y subit pendant quarante jours, il ressuscite après quarante heures de séjour dans le sépulcre puis, pendant quarante jours jusqu’à l’Ascension, il apparaît à ses disciples pour leur dispenser ses dernières recommandations.

Suivant les traditions répandues dans le monde proche-oriental, que le judaïsme a transmises vers l’Occident, les nouveau-nés sont présentés au temple, ou pour le christianisme à l’église paroissiale, quarante jours après leur naissance ; ils sont donc reconnus devant Dieu et la société, et à cette occasion la jeune mère est purifiée du sang de l’accouchement. C’est en réalité ce rite de relevailles qui, d’une certaine façon, restitue à la femme sa sexualité non dangereuse et la rend de nouveau accessible à son époux. Car, pendant les quarante premiers jours suivant l’accouchement, un lourd tabou sexuel pesait sur le couple avec des conséquences graves pour la vie, la richesse, la respectabilité de la famille et de sa progéniture.

Les relevailles de la Vierge

Le nombre quarante joue, dans un grand nombre de cultures, un rôle déterminant pour la pratique des rites mortuaires et du culte des ancêtres. C’est le nombre de jours considérés comme indispensables pour que la dépouille, débarrassée de tout lien avec le monde des vivants, accepte de partir définitivement vers le monde de l’au-delà. Les cérémonies et les rites accomplis ce jour-là visent à lever les interdits du deuil, à purifier les parents du défunt de la souillure mais aussi à satisfaire le mort ; il faut pendant quarante jours de deuil adoucir sa peine, alléger son chagrin, le préparer à la séparation pour qu’il accepte désormais son rôle d’ancêtre bienveillant au lieu d’errer entre le monde des vivants et celui des morts.

Il est tout à fait vraisemblable que la coutume de la quarantaine, dont le but est de libérer mutuellement morts et vivants, est à l’origine d’une croyance largement répandue selon laquelle le nombre quarante symbolise un cycle de vie ou de non-vie. Il constitue le point de passage vital d’un cycle à l’autre, et c’est en ce sens que le nombre est devenu déterminant dans la notion philosophique et métaphysique de l’éternité ou de l’éternel retour.

Dans le monde balkanique, plaque tournante entre l’Orient et l’Occident, le nombre quarante, prometteur de richesses et d’abondance, est particulièrement significatif dans le cadre des travaux agricoles. « Mange quarante, bois quarante et plante quarante », y recommande un dicton populaire ; les femmes font au printemps une sorte de tarte avec quarante espèces d’herbes pour assurer l’abondance, les jeunes filles tissent avec quarante fils, de trame, pour devenir de bonnes ménagères, etc.

 

Sainte Françoise la Romaine

Mais, pour multiplier ses biens par quarante, il faut suivre une règle morale qui consiste à accomplir quarante actes de charité, appelés « psykhika », littéralement « œuvres de l’âme ». C’est ainsi que l’Eglise orthodoxe vénère, le 9 mars, la mémoire de quarante martyrs, particulièrement respectés par les cultivateurs, dont leur fête est le 10 mars pour les catholiques qui, le 9, fêtent sainte Françoise, noble romaine qui fut veuve après 40 ans et mourut en 1440 dans le couvent qu’elle avait fondé. D’après les légendes, il s’agit de quarante soldats de l’armée romaine qui se livrèrent volontairement aux moins des légionnaires et trouvèrent la mort pour leur foi chrétienne vers la fin du IIIe siècle dans la ville arménienne de Sébastia. Les tortionnaires, pour éviter toute nouvelle conversion, avaient décidé un martyre exemplaire : jeter les jeunes hommes dans l’eau glaciale d’un lac. Un seul, ne pouvant supporter les affres de cette mort lente, chercha refuge dans les eaux chaudes d’une installation de bains voisine. Mais l’endurance des trente-neuf autres émut profondément l’un des officiers qui assistaient au martyre ; il se jeta dans le lac pour rejoindre ceux dont la foi allait rendre la souffrance supportable et les martyrs se retrouvèrent quarante.

La valeur métaphorique de la forme même du martyre par rapport aux préoccupations du monde rural est facile à saisir : le début du mois de mars, avec ses écarts de température et ses changements de temps imprévisibles, constitue une période critique pour les cultures printanières et le repiquage des plantes maraîchères.

C’est aussi la date à laquelle commencent à s’activer les séricicultrices qui se mettent volontiers sous la protection des Quarante Saints. Le jour de leur fête, elles apportent à l’église les œufs des vers à soie qu’elles comptent élever dans l’année, afin qu’ils soient bénis et ne dépérissent pas à la suite des intempéries. Cette célébration du 9 mars, qui se trouve toujours en pleine période de Carême, est l’occasion de réjouissances rituelles qui permettent de rompre, par une mi-carême, avec l’austérité et la tristesse de la quarantaine.

Combat de Carnaval contre Carême – Pierre Bruegel l’Ancien

Le quarantième jour avant Pâques « quadragesima dies », nom transformé en « quaresima » marquent le début du Carême. L’opposition entre Carnaval et Carême représentée sous forme de cuisine grasse et cuisine maigre, que Bruegel a bien représenté, revêtait une certaine bonhommie aujourd’hui effacée par l’interprétation religieuse.

La coutume de préparer pour l’arrivée de Pâques un jeûne de quarante jours s’imposa dans les différentes Eglises d’Orient à la suite des conciles de Nicée (325) et de Laodicée (365) et fut adoptée définitivement trois siècles plus tard à Rome, où la pratique du jeûne et de la pénitence était facultative.

 

Bibliographie

Fêtes et Croyances populaires en Europe – Yvonne de Sike – Editions Bordas 

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

LE ZODIAQUE AMOUREUX… MONSIEUR POISSON AMOUREUX

(14 - LE ZODIAQUE AMOUREUX) par sylvietribut le 14-03-2012

Difficile de résister à Monsieur Poisson tant il est naturellement charmant et séduisant. Mais si vous arrivez à rassembler assez de courage pour lui dire « non », vous aurez l’impression, devant son expression et ses yeux peinés, que vous lui refusez la chose la plus précieuse du monde, et… du même coup, c’est vous qui pourriez vous sentir coupable.

Monsieur Poisson et sa sirène

Cependant, si vous aimiez Monsieur Poisson, on peut penser que vous aimez les énigmes car vous auriez près de vous, au quotidien, une énigme vivante que vous chercherez à comprendre tout au long de votre existence. Mais le jour où vous aurez compris qu’on ne traite pas Monsieur Poisson suivant les règles de la froide logique, mais plutôt en essayant de sentir les choses comme il les ressent lui-même, alors vous aurez trouvé la clé. Comme il ne saura jamais s’expliquer car sa grande émotivité l’empêche d’employer les mots jutes, ce sera à vous de faire l’effort nécessaire. Vous le croirez absent, alors que peut-être, au contraire, votre présence répond tout à fait à son besoin d’idéal. Mieux vaut ne pas exiger de lui des réponses nettes, ne lui imposez pas des obligations qui lui sembleront autant de chaînes et surtout ne le harcelez pas trop avec les questions matérielles. Au contraire, encouragez-le et faites un pas à sa rencontre.

Parfois, il arrive à Monsieur Poisson de chercher à imiter Don Juan et à jouer les collectionneurs, plus soucieux de son tableau de chasse que de la qualité de ses amours. Ou bien, romanesque et sentimental, il met l’élue de son cœur sur un piédestal et la divinise. Mais malheur à elle, si elle montre quelque humaine exigence.

On reproche parfois à Monsieur Poissons de mal agir mais il ne faut pas le juger selon les critères habituels : il est amoral plus qu’immoral. Il se dit d’ailleurs volontiers « fidèle mais inconstant ». Les tabous et les préjugés lui paraissent méprisables, comme tout ce qui limite l’homme. Il se prêtera même à toutes les expériences, pour se prouver à lui-même qu’il n’est pas prisonnier et surtout pour éprouver quelque chose de nouveau.

On l’aura compris, épouser Monsieur Poisson, être charmant, séduisant, infiniment sensible, capable d’attentions extraordinaires et de tendresse, sensuel et bon amant, est toutefois une aventure pleine de périls. Avec lui, pas de sécurité, pas de certitudes, pas de sol ferme sur lequel s’appuyer. L’amour peut se retirer de lui comme les vagues se retirent de la plage. Contre son visage fermé, contre la glace qui le pétrifie, aucun geste n’est possible. Il n’y a plus qu’à abandonner la partie ou accepter la défaite pour conserver au moins un semblant d’amitié.

 

Bon à savoir : Monsieur Poisson ne sera jamais invulnérable à la tentation et son rêve peut toujours le porter ailleurs, vers quelque fantasme imprévisible ou que son érotisme, très riche, réagira un jour devant un visage que son imagination transfigurera d’un coup de baguette magique.

Monsieur Poisson aime les femmes mystérieuses et si l’homme de votre vie est ce Monsieur Poisson, sachez qu’il vaudrait mieux ne jamais vous dévoiler tout à fait si vous voulez conserver sur lui un semblant de pouvoir…

 

Les amoureux Poissons de Peynet

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

DANS LE BESTIAIRE DES POISSONS… L’HIPPOCAMPE OU CHEVAL DE MER

(09 - LES ANIMAUX DU ZODIAQUE) par sylvietribut le 11-03-2012

Savez-vous que les premiers fossiles d’hippocampes connus remontent à environ 40 millions d’années, c’est-à-dire la fin de l’Eocène. Quant au mot « hippocampe » il est issu du grec ancien « hippokampê » qui se traduit par « cheval » et de « kanunoc » qui signifie « monstre ». L’hippocampe serait donc un « cheval monstrueux ». En français, l’hippocampe est souvent appelé « cheval marin », afin d’éviter une confusion avec l’hippocampe zoologique.

 

L’hippocampe ou cheval marin

Dans la mythologie grecque, l’hippocampe ou « cheval marin » est une créature fantastique dont la partie antérieure est celle d’un cheval : la tête, l’encolure, les deux jambes antérieures, et la partie postérieure celle d’un poisson, d’un serpent ou d’un monstre marin. Deux hippocampes tiraient le char de Poséidon/Neptune, ou servaient de monture à d’autres divinités marines comme les Tritons et les Néréides. Chez les Etrusques, on les trouve aussi, souvent représentés sur les objets d’art de la période antique comme les mosaïques et les poteries en relation avec le milieu aquatique. Ces hippocampes étrusques ont généralement une longue queue couverte d’écailles vertes et de nageoires de poisson. Par la suite, la figure des hippocampes fut reprise en héraldique et dans certaines œuvres modernes.

Les hippocampes sont en fait très peu décrits dans les textes mythologiques. On sait seulement que Poséidon/Neptune régnait sur les chevaux puisque Homère le nomme « Poseidon Hippios », mais Poséidon régnait aussi sur les mers et les océans. Ses coursiers sont décrits comme des chevaux marins. Homère évoque d’ailleurs ces chevaux « aux sabots d’airain » qui jaillissaient de la mer en tirant le char de Poséidon. Dans les Argonautiques, le poète Apollonios de Rhodes décrit ces mêmes chevaux émergeant de la mer et galopant à travers les sables de la Libye, mais sans plus de précision.

Les Anciens croyaient que l’hippocampe zoologique était la première forme de l’hippocampe mythologique. Aussi, lorsque les marins trouvaient de véritables hippocampes dans leurs filets, ils croyaient qu’il s’agissait de la progéniture des chevaux de Neptune/Poséidon.

Néréide sur un hippocampe au mariage de Poséidon et d’Amphitrite

Tout compte fait, c’est surtout dans l’art qu’apparaissent les hippocampes, d’abord dans la civilisation étrusque. On les retrouve dans les tombes, les peintures et les reliefs, parfois même représentés avec des ailes. Peut-être faut-il y voir une relation avec l’une des croyances étrusques à propos d’un voyage en mer vers l’autre monde.

Dans la Grèce antique et une partie de l’empire romain, Poséidon/Neptune était représenté conduisant un chariot marin traîné par des hippocampes. Ces deux figures demeurèrent longtemps indissociables car les hippocampes apparaissent avec ce dieu à la fois dans les représentations anciennes et modernes, les fontaines du XVIIIe siècle. Le plus bel exemple est la Fontaine de Trevi à Rome où le dieu de la mer est entouré d’hippocampes.

Rome – La Fontaine de Trevi

Dans l’Antiquité, les hippocampes apparaissent aussi bien en relation avec les eaux douces que les eaux salées. Cette particularité s’explique par la méconnaissance du cycle de l’eau à l’époque de la Grèce antique. Les Grecs ne tenaient pas compte de la condensation de l’eau dans l’atmosphère sous forme de pluie pour reconstituer les nappes phréatiques, mais imaginaient que les eaux de la mer comme des rivières venaient de la terre depuis de vastes cavernes souterraines.

Et tout naturellement, l’hippocampe devint une décoration populaire pour tout ce qui avait un rapport avec l’eau et cette image fut naturellement reprise par les Romains, comme le prouvent de nombreuses mosaïques qui ornent thermes et bains publics où se mêlent hippocampes et autres créatures marines comme les dauphins. A Ostia Antica, une mosaïque représente un lion à queue de poisson dans les Thermes de Neptune. 

Ostia Antica – Mosaïque des thermes de Neptune

Le cheval aquatique est un thème qu’on retrouve dans de nombreuses croyances, contes et légendes. Ainsi, un épisode des Mille et Une Nuits évoque le premier voyage de Sindbad le marin et sa rencontre avec le roi Mahrajan. Celui-ci faisait conduire les meilleures pouliches de son haras royal au bord de la mer, où des chevaux marins venaient les saillir et tenter de les entraîner avec eux dans les flots. Les hommes du roi repoussaient alors les étalons marins et ramenaient les juments pleines au haras royal où, quelque temps plus tard, elles mettaient bas de fabuleux poulains.

Sindbad le Marin

Le cheval n’est pas le seul mammifère à avoir été associé à l’élément marin. D’autres animaux se sont vu attribuer des queues de poisson : le lion, le taureau, le léopard et même le bélier. Ce dernier est devenu célèbre par le biais de la constellation du Capricorne. Ces créatures mystérieuses étaient censées vivre, selon les Anciens, dans l’Océan Indien.

Quant à la couleur des hippocampes, elle varie selon les espèces dont le nombre tourne autour de 220. Leur taille varie de 7 à 15 cm. Ils ressemblent d’ailleurs au cavalier du jeu d’échecs. Leur petite couronne est presque aussi particulière à chaque individu que les empreintes digitales chez l’homme. Leur durée de vie varie de cinq à sept ans.

Le Cavalier du jeu d’échecs

Leur corps est cuirassé par une série d’anneaux osseux ce qui permet à l’hippocampe de se déplacer verticalement grâce à sa nageoire dorsale, mais de manière assez lente. Le plus souvent, les hippocampes vivent attachés par leur queue préhensible à une algue ou une feuille de posidonie. Ils attendent en embuscade avec leur camouflage les petits crustacés et utilisent leur bouche comme un puissant aspirateur, ou plutôt, compte tenu de sa forme tubulaire, comme une paille.

Autre particularité de l’hippocampe : il fait partie d’une des rares espèces animale où c’est le mâle qui porte les œufs, 100 à 200 dans sa poche ventrale. L’incubation est de deux à trois semaines et une autre recommence presque immédiatement avec des œufs provenant de la même femelle. La fameuse parade nuptiale est souvent dirigée par la femelle qui, lassée par des préliminaires du mâle, passe brutalement à l’action en l’enlaçant. Les œufs de la femelle passent de son oviducte à la poche du pâle.

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

LES ECURIES D’AUGIAS… UN MYTHE POISSONS

(06 - MYTHES, LEGENDES, TRADITIONS ET SYMBOLISME) par sylvietribut le 10-03-2012

Comme on l’imagine l’Eau est associée aux rites de purification. Et si l’on aborde les douze travaux d’Hercule/Héraclès dans la perspective d’une exploration astrologique liée aux douze signes du zodiaque, il apparaît tout naturel que l’entreprise du héros pour nettoyer les écuries d’Augias évoque le douzième et dernier signe, les Poissons.

Parmi ses travaux, cette entreprise est la seule qu’Héraclès propose spontanément, sans qu’elle lui soit imposée par quiconque. Cette histoire évoque un rite de purification par l’eau. On évoque les scories, on nettoie l’âme elle-même. C’est aussi un rite d’initiation.

 

Hercule dans les écuries d’Augias – Dessin de Daumier

Mais de quoi en retourne-t-il exactement de ces écuries d’Augias ? C’est l’histoire du Roi d’Elis, Augias dont les écuries avaient vraiment besoin d’être nettoyées car le roi négligeait son royaume, laissant les terres en jachères sans même les irriguer. Ce roi avait peut-être pour père Hélios, le Soleil, ou peu bien Neptune/Poséidon, cela n’a jamais été clarifié. Il avait fait partie des Argonautes partis à la conquête de la Toison d’Or. Il possédait un immense troupeau, mais il avait laissé s’amonceler le fumier qui encombrait les étables et les cours. Et c’est ainsi qu’Héraclès reçut l’ordre de les nettoyer en un jour. Cependant, celui-ci rusa et demanda à Augias une rétribution, à savoir le dixième de son troupeau. Toutefois, en tant qu’esclave il n’y avait pas droit. Il prit le fils d’Augias, Phylée, comme témoin. Ensuite, il fit une brèche dans le mur des écuries et y fit pénétrer les eaux de l’Alphée qu’il avait détourné et d’une autre rivière. Le fleuve accomplit le travail et emporta tout le fumier qu’il alla déposer dans la mer.

 

Hercule détourne les fleuves

Le soir venu, Héraclès avait fait renter le fleuve dans son lit et reconstruit le pan du mur des écuries qu’il avait abattu le matin. Ensuite, il alla réclamer ses gages à Augias. Cependant, ce dernier avait découvert la ruse d’Héraclès et déclara le contrat nul et non avenu, allant même jusqu’à nier l’existence d’un contrat, faisant ainsi injure à son propre fils, Phylée. Et c’est ensemble qu’Héraclès et Phylée quittèrent Elis, ce dernier promettant de se venger, pendant qu’Héraclès trouvait refuge à Dulichium. Mais il revint plusieurs années plus tard avec une armée d’Arcadiens.

Augias s’était préparé à une attaque et possédait aussi une armée, conduite par Amaryncée et les Molionides. Il avait convaincu ces derniers d’être ses alliés en leur promettant une part de son royaume. Les Arcadiens d’Héraclès furent vaincus, puis chassés, une fois de plus Héraclès quitta Elis. Mais, plus tard, il tendit une embuscade aux Molionides, à Cléonae, et de nouveau il envahit le pays. Cette fois-ci, il fut vainqueur et tua Augias où bien le détrôna, le mythe n’est pas clair à ce sujet. Puis, il fit revenir Phylée de Dulichium et le fit roi d’Elis.

Mais revenons au rôle qu’a tenu Héraclès dans cette affaire. Héraclès est un héros et quand sa force ne lui fait pas commettre de graves sottises, a le cœur généreux. Il voulut rendre la vie plus agréable aux habitants de la région incommodés par des relents horribles.

Les Poissons – Psautier à usage de Troyes – Musée de Besançon

Voici ce qu’Isoline Agenet écrit, à propos de la « mystérieuse intuition » du héros qui l’incite, pour mener à bien sa tâche à utiliser les « forces de l’eau ». Elle rappelle que la jonction de deux fleuves ressemble au glyphe même du signe des Poissons, reliés l’un à l’autre et voici ce qu’elle décrit : « Héraclès cette fois ne se trouve pas en face d’un animal terrifiant mais d’un magma envahissant », adversaire indéfini, informe « capable de se diluer à l’entour et de s’étaler sans contours. Ce double mouvement évoque évidemment le double mouvement inversé du signe ».

Comme le rappelle encore Isoline Agenet, la dernière étape de l’initiation passe par la putréfaction, évocatrice de la mort, de la transformation en cadavre, de la transmutation alchimique et du passage à un autre état. Cette notion évoque le cycle ultime des Poissons, douzième et dernier signe, fin de cycle et promesse de recommencement, d’un nouveau cycle.

« Pour nettoyer les étables et les immondices qui les submergent, Héraclès est bien inspiré. Il fait passer les grands courants des deux fleuves, objets de culte chez les Grecs, divinisés comme puissances aux décisions mystérieuses. Ils inspiraient crainte et vénération. Ils pouvaient fertiliser ou engloutir, porter la barque ou la noyer. On leur sacrifiait des animaux, on abandonnait à leurs flots des nouveau-nés pour qu’ils soient sauvés s’ils étaient prédestinés à devenir des héros, possédant toutes les apparences de la vie, on les a adorés en tant qu’êtres vivants ; c’est pourquoi si le travail d’Héraclès paraît s’adresser à l’informe, au mouvant, c’est tout de même la vie qui est là avec le fleuve, la vie dans l’eau ».

 

Neptune – Statue à Virginia Beach

Après le nettoyage des écuries, l’eau redevient claire, limpide, fécondante et les champs produiront à nouveau les récoltes.

Enfin, le contrat a été passé devant ses neveux, frères siamois, doubles comme le signe, leur père n’étant autre que Neptune/Poséidon. Neptune pour l’astrologue est le Maître incontesté des Poissons.

 

Bibliographie 

Dieux et Héros du Zodiaque – Joëlle de Gravelaine – Editions Robert Laffont 

Dictionnaire de la Mythologie – Michael Grant & John Hazel – Chez Marabout

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

QU’ENTEND-ON PAR SIGNES FIXES

(5.1 - Généralités) par sylvietribut le 19-02-2012

Comme il y avait quatre signes Cardinaux et quatre signes Mutables, il y a quatre signes Fixes. Ce sont le Taureau, le Lion, le Scorpion et le Verseau.

  

  

 Les signes Cardinaux initiaient les quatre saisons, les signes Fixes sont le cœur des quatre saisons. Si le Bélier qui commence une saison, le printemps, indique un désir de mouvement, le Taureau, signe Fixe qui suit, marque un désir de construction et d’enracinement.

Quand les signes Fixes prédominent dans un thème, ils indiquent une tendance à l’optimisme, reflètent une aversion foncière pour le changement, mais quand celui-ci se produit, il est très important et correspond à un bouleversement total. La caractéristique fondamentale des signes Fixes est donc la stabilité, la fermeté et leurs défauts sont l’entêtement, l’obstination. Aussi, une réalisation pour être durable, doit commencer sous les signes Fixes de préférence. Les signes Fixes représentent le monde des matérialités et des faits.

Quand les signes Fixes prévalent dans un thème, les sensations, les sentiments, les désirs et les émotions sont très puissants. 

Parmi les signes Fixes, les plus obstinés et les plus accrocheurs sont : le Taureau et le Scorpion, alors que les plus dilettantes sont le Lion et le Verseau.

 A noter dans l’iconographie chrétienne, la correspondance entre les signes Fixes et les quatre évangélistes :

à Luc correspond le Taureau,

à Marc correspond le Lion,

à Jean correspond l’Aigle (le Scorpion)

à Matthieu échut l’ange, le Verseau, 

Les personnes ayant une majorité de planètes en signes Fixes sont les constructeurs du Zodiaque. Elles sont opposées à tout changement et tendent à faire obstacle aux innovations qu’elles désapprouvent. Un certain entêtement caractérise leur comportement lorsqu’elles considèrent que leur amour-propre est en jeu. Elles sont capables d’une grande détermination et savent attendre patiemment que les opportunités se présentent. Elles font preuve d’une endurance remarquable dans l’effort et leur réussite est due à leur aptitude à poursuivre leur but avec acharnement, sans s’en laisser détourner. Certaines considèrent le pouvoir comme un moyen d’asseoir leur sécurité, et tendent à se comporter en despotes dès lors qu’elles parviennent à un poste d’autorité. Sinon, elles pourraient être tentées d’exercer un pouvoir pour lequel elles ne sont pas habilitées. Ces signes correspondent au « Tamas » indien : Inertie/Stabilité, l’objet inamovible.

Une fois le décor planté par les signes Cardinaux, les signes Fixes : Taureau, Lion, Scorpion, Verseau n’ont plus qu’à s’épanouir, qu’à se développer. Ils peuvent déployer leur structure affective intérieure. Signes indispensables à la stabilité de notre équilibre, ils peuvent cependant se révéler rebelles à tout changement. On se trouve alors en face d’être bornés et rigides par peur de l’inconnu.

Uranus gouverne la croix formée par les signes Fixes :

 Uranus est en chute en Taureau,

Uranus est en exil en Lion,

Uranus est en exaltation en Scorpion,

Uranus est en domicile en Verseau.

Or, Uranus n’est pas une planète individuelle, mais au contraire une planète collective, qui porte les valeurs de la liberté, du génie, de l’originalité, valeurs favorisant l’intégration à l’espèce humaine. Qui est gouverné par une planète de l’ordre collectif comme Uranus sera intégré dans le collectif, c’est-à-dire qu’il sera et se sentira solidaire de ses congénères quand il aura acquis sa liberté intérieure et développé sa créativité et son originalité. Uranus, maître de la croix Fixe, est la conquête de la liberté intérieure. On est vraiment Fixe, donc stable affectivement, quand on est libre intérieurement, ce qui signifie détaché des liens infantiles.

Les signes Fixes sont donc notre structure car ils fixent notre organisation affective. Chacun d’entre eux opère une castration, comme Ouranos le fut par son fils Cronos (Saturne), bénéfique pour notre évolution. C’est la raison pour laquelle Uranus symbolise à la fois fixité et bouleversement.

 

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,