INGRES DE MERCURE EN CAPRICORNE – 2 DECEMBRE 2016 – PARIS

(4.5 - L'INGRES) par sylvietribut le 04-12-2016

Mercure en Capricorne ou Mercure en aspect avec Saturne       

Voilà qui nous ramène sur terre. Mercure en Capricorne c’est souvent avoir l’esprit très pratique et le sens des affaires. Mercure en Capricorne montre des talents d’organisation et de gestion. Le symbole du Capricorne est une chèvre qui escalade prudemment le versant d’une montagne en assurant bien ses prises à chaque pas de son ascension.

De même Mercure en Capricorne donne une pensée méthodique soutenue par beaucoup de détermination, de persévérance et de ténacité. Qui a cette position dans son thème est particulièrement attentif à ce qui peut faire progresser sa carrière et servir ses objectifs et ses ambitions. Cette position de Mercure donne cependant un tempérament inquiet et on prévoit toujours le pire, ou bien on s’imagine des embûches à chaque détour du chemin.

mercurio-antico

Qui a Mercure en Capricorne fait preuve d’une grande prudence et une vraie circonspection qui n’incite pas à se précipiter aveuglément sur les choses, même si le Capricorne est un signe Cardinal et qu’il est dans le besoin viscéral d’avoir des buts et des objectifs à atteindre. Au lieu de s’enliser dans des scénarios d’avenir défaitistes, on pourrait lui conseiller d’admettre l’appréhension sans s’y attarder et de recourir éventuellement à la vision plus large du monde, en s’imaginant poursuivre fermement son chemin, sans tenir compte des obstacles jusqu’à la réussite de l’objectif fixé.

Si vous rencontrez une personne ayant Mercure en Capricorne qui vous paraît particulièrement confuse, brouillonne et versatile, elle a probablement dans son thème un aspect de Neptune qui modifie le fonctionnement normal de Mercure dans ce signe. Mais si vous tombez sur un révolutionnaire aux idées extrémistes, il s’agira sans doute de quelqu’un qui a un aspect Mercure/Uranus dans son thème.

Simone de Beauvoir, écrivain, existentialiste extrêmement originale, soutenait que les êtres humains doivent créer leurs propres valeurs morales dans un monde où rien n’est absolu, avait dans son thème on trouve une conjonction étroite Mercure-Uranus en Capricorne.

La chanteuse Joan Baez, qui a tant milité en faveur des droits civiques et s’est engagée activement dans le mouvement pacifiste en influençant toute une génération dans les années 60, a dans son thème une conjonction Soleil-Mercure en Capricorne en trigone à Uranus en Taureau.

Il ne faut pas oublier non plus la dimension plus imprévisible et fantaisiste du Capricorne : Mercure dans ce signe, de même d’ailleurs que les aspects Mercure-Saturne, donnent fréquemment beaucoup d’humour et d’esprit, et une forme d’ironie un peu sèche qui ne se prend pas au sérieux.

ingres-de-mercure-2-decembre-2016-22-h-15-tu-21-h-15-paris

Mercure en Capricorne – 2 Décembre 2016 – 22 h 15 (TU 21 h 15) – Paris

ingres-square-langevin-paris-exposition-universelle-300x225

Square Paul Langevin – Paris – Souvenir Exposition Universelle

« Ingrès » vient du latin et signifie « Entrer dedans ». Il a donné le mot « ingrédient »… C’est-à-dire en cuisine, ce qui « qui entre » dans la composition d’un plat. De la même façon, l’Ingrès du Soleil en Sagittaire, c’est le moment où l’astre entre dans ce signe. Ainsi, on peut monter un thème d’Ingrès pour toute planète changeant de signe, la Lune comprise. Il faut rechercher l’heure où la planète atteint le 0°00 du signe qui va héberger la planète.

L’Ingrès de l’équinoxe de printemps ainsi que l’Ingrès du solstice d’hiver étaient utilisés par les Anciens, comme une sorte de calendrier annuel pour les prévisions, soit de l’année débutant au solstice d’hiver, soit celle commençant à l’équinoxe de printemps. C’est-à-dire que les planètes activant votre propre thème auraient une influence sur les six ou douze mois à venir, les Ingrès mensuels du soleil apportant des précisions supplémentaires, indissociables du solstice d’hiver ou de l’équinoxe de printemps. Se souvenir que dans la tradition l’année commençait avec l’entrée du Soleil en Bélier, équinoxe de printemps… le Bélier étant le premier signe du zodiaque.

Quoi qu’il en soit la règle de l’Ingrès reste la même. Plus que l’analyse de ce thème, il convient de repérer la ou les planètes venant superposer par conjonction l’une des planètes de votre propre thème natal. Un seul degré d’orbe est toléré.

Dans ce thème d’Ingrès, l’événement important sera signifié autant par la planète transitée que par celle qui transite, sans oublier de prendre en compte la position qu’elle occupe dans la Maison de l’Ingrès et de la Maîtrise qu’elles ont, l’une et l’autre, non seulement dans le thème de l’Ingrès, mais également dans votre propre thème. Ainsi, si Mercure d’Ingrès vient superposer votre Jupiter natal, et si celui-ci est Maître de la Maison II de votre thème natal, on pourra en conclure que vous allez vous chercher à négocier, à commercer, à vendre, pour augmenter de façon substantielle vos revenus.

Attention, on ne s’occupe jamais de la position de la planète de l’Ingrès puisque celle-ci occupe toujours le 0° d’un signe, ici le 0°00 Capricorne.

capricorne21

Rambouillet, le 2 décembre 2016

deco_noel1Pour vos cadeaux de Noël, pour vos étrennes de Nouvel An, pour une fête, pour un anniversaire, ou tout simplement pour faire plaisir, pensez à offrir une consultation astrologique…

Sur mon site, au chapitre de mes chroniques, dans la rubrique « Cadeaux » vous trouverez les modalités d’organisation de cette consultation, ainsi qu’un exemple d’une carte-invitation.

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

INGRES DU SOLEIL EN SCORPION – 22 OCTOBRE 2016 – PARIS

(4.5 - L'INGRES) par sylvietribut le 24-10-2016

Soleil en Scorpion ou Soleil en aspect avec Pluton

Voilà une configuration bien contradictoire. En effet, le Soleil représente la lumière, le plein été, c’est le Maître du Lion, alors que Pluton est en rapport avec les ténèbres du Scorpion dont il est le Maître… Nous entrons d’ailleurs dans l’époque où les jours sont les plus courts. L’obscurité l’emporte sur la lumière.  Or, il est de constater que bien des Scorpions nie la lumière, ni l’espérance. Remarquez que vous proposez ou suggérez quelque chose à un Scorpion, ou un Plutonien, sa première réaction est de dire « non ». Ensuite, on a l’impression qu’il lui faut faire sienne la proposition qu’on vient de lui faire. On appelle « Plutonien » non seulement celui qui naît Scorpion, mais également ceux qui sont Ascendant Scorpion, ou bien ceux qui ont Pluton en conjonction ou en aspect avec leur Ascendant quel que soit le signe de cet Ascendant. Il en va de même pour ceux qui ont le Soleil conjoint à Pluton ou en aspect à Pluton, quel que soit le signe solaire. Plutonien également celui dont la Lune ou le Maître de l’Ascendant est en conjonction ou en aspect avec Pluton.

le-scorpion-salle-du-zodiaque-palazzo-darco-mantoue

Le Scorpion – Salle du zodiaque – Palazzo d’Arco – Mantoue – Italie

Dans le thème, le Soleil est une des images paternelles. Le Soleil c’est aussi le héros. Un Soleil bien configuré, notamment dans le Lion, suggère que la personne voit dans son père un homme exceptionnel, un héros. Alors que le simple fait d’avoir un aspect Soleil en Scorpion, Soleil en aspect difficile à Pluton ou même Pluton en Lion, suggère un complexe lié au père. Certains ont d’ailleurs parlé à propos d’une telle configuration de « faim du père » pour décrire l’état psychologique des enfants qui ont été privés de leur père suite à une séparation, un divorce ou à son décès. On peut d’ailleurs revoir et élargir ce concept pour y inclure les enfants de pères physiquement présents, mais psychologiquement distants ou absents.

Cette faim du père pourrait être définit comme le désir subconscient d’un père idéal perdu, d’un père que l’on na pas eu, d’un père qui ne nous déçoive pas. Et on peut constater que les enfants ainsi affectés, surtout les garçons, mais certaines filles également, rencontraient plus tard dans leur vie des problèmes dans quatre domaines différents.

  • Tout d’abord, sur le plan de l’amour paternel : il est difficile de donner quelque chose que l’on n’a pas reçu. Si on a été privé de son père, le rôle paternel paraîtra probablement à l’homme plus difficile à jouer lorsque ce sera son tour.
  • Le second type de problèmes, dus également à l’absence du père dans l’enfance, concerne la réticence à toute forme d’intimité avec autrui, femme ou homme, à l’âge adulte. Le père est le premier modèle du rôle et du principe masculin. S’il est distant et lointain, le petit garçon va supposer que c’est ce que doit être un homme ; et la petite fille va en déduire que c’est ainsi que sont tous les hommes. Ces images vont accompagner tout au long de la vie et influer sur les rencontres, ainsi que sur la manière de réagir face aux autres, et interprétons leur comportement.
  • Troisièmement, on remarque que l’absence de véritable amour paternel pouvait entraîner des problèmes d’agressivité et d’affirmation personnelle. Des études psychologiques ont été effectuées sur l’enfance des détenus révèlent souvent une absence de père ou une mauvaise relation avec lui. Ainsi, il est bon pour un enfant trop agressif ou hostile d’avoir un père qui lui apprenne à se contenir en lui fixant des limites. Une mère peut le faire aussi, mais les relations triangulaires sont préférables pour les problèmes de frontières et d’affirmation de soi et on peut retirer de précieuses leçons de ces conflits. Un bon père peut servir de modèle à l’enfant qui ne s’exprime pas suffisamment et lui montrer comment être ouvert et courageux.
  • Pour finir, le quatrième point fait apparaître que les enfants privés de père éprouvent souvent des difficultés pour se réaliser et réussir dans la vie. Il est vrai aussi que quelqu’un peut se substituer au père biologique absent pour tous les problèmes qui viennent d’être évoqués.

Heureusement, de nos jours, un nombre croissant de pères cherche à vivre plus activement leur paternité. Toutefois, comme déjà évoqué, il est difficile de donner quelque chose que l’on n’a pas eu. C’est un véritable exploit que de bien s’occuper de ses enfants si l’on n’a pas d’image positive de ce type enregistrée dans la mémoire.

ingres-du-soleil-en-scorpion-23-octobre-2016-1-h-55-tu-23-h-55-le-22-paris

Ingrès solaire en Scorpion – 23 octobre 2016 – 1 h 55 (TU 23 h 55 le 22 octobre) – Paris

« Ingrès » vient du latin et signifie « Entrer dedans ». Il a donné le mot « ingrédient »… C’est-à-dire en cuisine, ce qui « qui entre » dans la composition d’un plat. De la même façon, l’Ingrès du Soleil en Gémeaux, c’est le moment où l’astre entre dans ce signe. Ainsi, on peut monter un thème d’Ingrès pour toute planète changeant de signe. Il faut rechercher l’heure où la planète atteint le 0°00 du signe qui va héberger la planète.

L’Ingrès de l’équinoxe de printemps ainsi que l’ingrès du solstice d’hiver étaient utilisés par les Anciens, comme une sorte de calendrier annuel pour les prévisions, soit de l’année débutant au solstice d’hiver, soit celle commençant à l’équinoxe de printemps. C’est-à-dire que les planètes activant votre propre thème auraient une influence sur les six ou douze mois à venir, les Ingrès mensuels du soleil apportant des précisions supplémentaires, indissociables du solstice d’hiver ou de l’équinoxe de printemps. Se souvenir que dans la tradition l’année commençait avec l’entrée du Soleil en Bélier, équinoxe de printemps… le Bélier étant le premier signe du zodiaque.

ingres-square-langevin-paris-exposition-universelle-300x225

Square Paul Langevin – Paris – Souvenir Exposition Universelle

Plus que l’analyse de ce thème, il convient de repérer la ou les planètes venant superposer par conjonction une des planètes de votre propre thème natal. Un seul degré d’orbe est toléré. Vous aurez alors une petite idée de ce qui devrait marquer ce passage du Soleil en Scorpion. L’événement important étant signifié autant par la planète transitée que par celle qui transite, en prenant en compte la position qu’elle occupe dans la Maison de l’Ingrès et la Maîtrise qu’elles ont l’une et l’autre non seulement dans le thème de l’Ingrès, mais également dans votre propre thème. Ainsi, si le Soleil d’Ingrès vient superposer votre Mercure natal, et si celui-ci est Maître de la Maison II de votre thème natal, on pourra en conclure que se sont vos finances qui seront concernées durant cette période, d’une façon positive ou difficile, selon le contexte de votre thème natal, puisque la Maison II est directement reliée aux finances, gains et pertes, en un mot la gestion de votre avoir.

Sur ce site, tous les mois mon calendrier lunaire indique le changement de signe des planètes et l’heure de ce changement. Ainsi vous pouvez facilement monter tous les Ingrès du soleil, de la lune et des autres planètes.

Toutefois, cette technique d’Ingrès est surtout utilisée en astrologie mondiale. Les thèmes d’Ingrès étant calculés et montés en tenant compte de la latitude et de la longitude du pays que l’on étudie ; au niveau personnel, il faut tenir compte du lieu où l’on se trouve.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser en vous servant des « Commentaires » ci-dessous, vos questions comme mes réponses pouvant en éclairer d’autres. Les questions trop personnelles ne peuvent faire l’objet que d’une consultation, tant à mon cabinet que par téléphone.

Attention, on ne s’occupe jamais de la position de la planète de l’Ingrès puisque celle-ci occupe toujours le 0° d’un signe, ici le 0°00 Scorpion.

scorpion-2

Rambouillet, le 23 septembre 2016

 

 

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

BELLE EVOCATION DE MERCURE PAR JEAN DE LA FONTANE

(6.6.6 - LES MYTHES DE LA VIERGE ET DE MERCURE) par sylvietribut le 17-09-2016

Le Bûcheron et Mercure

 

Un Bûcheron perdit son gagne-pain, 
C’est sa cognée ; et la cherchant en vain, 
Ce fut pitié là-dessus de l’entendre. 
Il n’avait pas des outils à revendre. 
Sur celui-ci roulait tout son avoir. 
Ne sachant donc où mettre son espoir, 
Sa face était de pleurs toute baignée. 
Ô ma cognée ! ô ma pauvre cognée ! 
S’écriait-il, Jupiter, rends-la-moi ; 
Je tiendrai l’être encore un coup de toi. 
Sa plainte fut de l’Olympe entendue. 
Mercure vient. Elle n’est pas perdue, 
Lui dit ce dieu, la connaîtras-tu bien ? 
Je crois l’avoir près d’ici rencontrée. 
Lors une d’or à l’homme étant montrée, 
Il répondit : Je n’y demande rien. 
Une d’argent succède à la première, 
Il la refuse. Enfin une de bois : 
Voilà, dit-il, la mienne cette fois ; 
Je suis content si j’ai cette dernière.

mercure-et-le-bucheron-2 
– Tu les auras, dit le Dieu, toutes trois. 
Ta bonne foi sera récompensée. 
– En ce cas-là je les prendrai, dit-il. 
L’Histoire en est aussitôt dispersée ; 
Et Boquillons de perdre leur outil, 
Et de crier pour se le faire rendre. 
Le Roi des Dieux ne sait auquel entendre. 
Son fils Mercure aux criards vient encor, 
À chacun d’eux il en montre une d’or. 
Chacun eût cru passer pour une bête 
De ne pas dire aussitôt : La voilà ! 
Mercure, au lieu de donner celle-là, 
Leur en décharge un grand coup sur la tête. 

Ne point mentir, être content du sien, 
C’est le plus sûr : cependant on s’occupe 
À dire faux pour attraper du bien : 
Que sert cela ? Jupiter n’est pas dupe.

Jean de La Fontaine

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

MAI… DE LA FERTILITE A L’ABONDANCE

(6.6.2 - LES MYTHES DU TAUREAU ET DE VENUS) par sylvietribut le 03-05-2016

Autrefois, semble-t-il, le 1er mai était, en Europe, le jour dédié à l’amour. Ce jour-là, il était coutume de se coiffer d’une couronne de feuillages et de fleurs, ou bien d’en offrir à la personne aimée, comme en témoigne l’enluminure du mois de mai dans les Très riches Heures du duc de Berry, bréviaire réalisé par les frères Limbourg, au début du XVe siècle. Cet ouvrage se trouve aujourd’hui au château de Chantilly.

LES TRES RICHES HEURES DU DUC DE BERRY - MAI

Le Taureau et Mai – Les Riches Heures du Duc de Berry

Du 1er mai aux chaleurs de la canicule, à la fin juillet, fêtes et rites rappellent la fragilité de l’équilibre bienfaiteur entre la pluie et la sécheresse et suggèrent combien la maturation des cultures, plus ou moins avancée selon les lieux et les latitudes, reste tributaire des retournements de la saison, toujours imprévisibles. Par ailleurs, c’est autour de cette date que les animaux quittent les étables et la nourriture sèche pour rejoindre les pâturages aux herbes grasses.

Les cérémonies du 1er mai honorent conjointement le passage vers la saison de la floraison exubérante et l’arbre épanoui, assimilé à l’arbre de vie et de joie ; les rites insistent beaucoup sur la verticalité du tronc, élagué sauf à sa cime, ou du mât couronné de fleurs.

LES SAINTS DE GLACE

Les Saints de Glace : Saint Mamert, Saint Pancrace et Saint Servais

« En mai, chaude et douce pluie fait belle fleur et riche épi », enseigne un dicton populaire, exprimant la crainte que la pluie fasse défaut même sous un climat tempéré, où « Saint Mamert, Saint Gervais, Saint Pancrace, sont toujours de vrais saints de Glace ».

Hommes sauvages, « feuillus » et autres monstres qui apparaissent début mai, dans plusieurs parties de l’Europe, montrent les rapports ambigus entre la luxuriance de la nature et l’humidité. Leur relation aux sources et aux rivières met en évidence la quête de l’eau vive, de l’eau sacralisée et bénite ce jour-là par la grâce du « temps » ou, plus récemment, par la volonté d’un saint. En effet, au cours du mois de mai se multiplient les pèlerinages et les processions qui associent culte religieux et rites de guérison où l’eau joue un rôle prépondérant.

SOURCE EN CAMARGUE

Source en Camargue

Sources et fontaines un peu partout en Europe, à partir du 1er mai, deviennent souvent le pivot de cultes locaux de guérisseurs, qui s’attiraient jadis les faveurs du monde rural. Par ailleurs, les sources étaient symboles de maternité. Les rites aquatiques connaissent une grande popularité autour de la Pentecôte dans l’ensemble de l’Europe.

La crainte de la sécheresse s’exprime dans les pays de la Méditerranée orientale par la lutte du bien et du mal, représentée par la mise à mort d’un dragon meurtrier, crachant le feu, se nourrissant d’hommes et interdisant l’accès aux eaux du lac ou nichant dans une forêt au bord d’une rivière. Saint Georges est le vainqueur le plus célèbre du monstre, mais d’autres saints personnages se partagent dans d’autres régions cette gloire.

Dans ces régions méditerranéennes, où les cultures sont précoces, on faisait appel à la bienveillance des ancêtres et des morts victimes de meurtres pendant le mois de mai, car fécondité, fertilité et richesse des récoltes restent l’apanage du monde souterrain, domaine des défunts qui ne sont pas évacués de la vie sociale. A côté des Anthestéries ou des Rosalies, fêtes de la floraison transcendante, mais aussi évocation des morts, avaient lieux les Lemuria romaines dont on retrouve l’esprit dans les Roussalia, les commémorations funéraires du samedi de la Pentecôte, toujours célébrés dans le onde orthodoxe de Chypre à la Russie.

VENUS LA ROMAINE 2

Vénus la Romaine

Enfin la Vénus romaine, plus charnelle et sensuelle que l’Aphrodite grecque, gouvernait le mois de mai et le Taureau, signe zodiacal de ce mois d’apothéose des forces vitales. Le taureau symbolise lui aussi la fertilité et jadis il représentait Baal, dieu de l’humidité et de l’orage, adoré en Orient sous différentes formes dont le Veau d’or est la plus connue. Ce culte transmuté a migré vers l’Occident comme en témoignent les hécatombes anciennes et les rites taurins que l’on retrouve de la Crète minoenne jusqu’à nos jours dans les jeux de tauromachie de la Méditerranée occidentale, qui commence avec la fin avril et se concentrent ans la période estivale.

La gravité des rites agraires pratiqués pendant la période de départ aux alpages, de maturation des céréales et de mûrissement des fruits se retrouve presque intacte dans les traditions chrétiennes. Les cérémonies anciennes se reflètent dans toute multitude de fêtes et de rituels, très proches ou très semblables dans leur célébration, même si les dates varient selon les pays, instaurés par l’Eglise dans le contexte post-pascal et allant de l’Ascension à la Fête-Dieu. Le pèlerinage des Gitans aux Saintes-Maries-de-la-Mer, en Camargue, reste parmi les manifestations les plus spectaculaires en France de la fin mai, associant les rites de l’époque à l’exubérance de la fête populaire.

PELERINAGE DES GITANS - SAINTES MARIES DE LA MER

Pèlerinage des Gitans – Saintes-Maries-de-la-Mer

Bibliographie

Fêtes et croyances populaires en Europe – Yvonne de Sike – Editions Bordas

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

INGRES DE VENUS EN CAPRICORNE

(4.5 - L'INGRES) par sylvietribut le 30-01-2016

Vénus en aspect à Saturne

Vénus est très importante en ce sens qu’elle donne la mesure de la capacité à parvenir au bonheur, à être en paix et en harmonie avec soi-même et avec l’environnement. Le bonheur individuel est donc fortement remis en cause avec les aspects entre Vénus et Saturne dans un thème. Cela se manifeste par un certain mécontentement et le sentiment d’être incapable d’obtenir du plaisir de la vie. Même avec les aspects dits « harmonieux », trigone ou sextile, le regard porté par une femme sur sa propre féminité et sur sa valeur est directement affecté. Alors que dans le cas d’un homme, un tel aspect concerne directement son attitude envers les femmes. L’attitude est à l’isolement ou au rejet, ce qui peut ruiner une vie entière.

Les aspects entre Vénus et Saturne dans le thème de ceux qui ne sont pas prédisposés à l’introspection ou à la compréhension de soi, sont certainement parmi les plus douloureux et ceci est plus particulièrement vrai pour les thèmes de femmes.

Selon la tradition, un aspect Vénus-Saturne tend à apporter l’échec et la peine en amour ou dans le mariage. D’où un sentiment de désillusion, d’amertume, une peur du rejet et une sensibilité qui tendent à colorer les rencontres amoureuses d’une certaine méfiance et une attitude distante.

Le premier grand échec amoureux peut marquer profondément la personne, il est souvent très douloureux, mais ce n’est pas pour autant l’unique cause d’un aspect Vénus-Saturne. La relation avec les parents et plus précisément avec le parent du sexe opposé est très révélatrice. On associe souvent Saturne aux parents, et au père en particulier, et tous les aspects saturniens avec des planètes personnelles doivent tenir compte de ce fait.

VENUS EN CAPRICORNE - VILLA FARNESINA - ROME

Vénus en Capricorne – Villa Farnesina – Rome

Les aspects Vénus-Saturne jouent un rôle important dans les relations intimes et leurs effets sont surtout visibles une fois franchie la porte de la chambre à coucher. Pour équilibrer ce manque de bonheur et l’isolement associés à ces configurations, il est nécessaire de souligner que cela peut également signifier la capacité à maintenir une relation profonde et durable basée sur le respect de l’autre, la compréhension et le libre choix plutôt que sur le simple besoin.

On mentionne rarement les inhibitions sexuelles, telles que les différents degrés de défense appelés « frigidité » et on se contente de parler de « chagrin d’amour ». Mais on ne peut parvenir à utiliser consciemment de façon constructive les aspects Vénus-Saturne tant qu’un effort d’honnêteté vis-à-vis de soi-même n’a pas été fait.

Dans le thème d’une femme, Vénus, en plus de symboliser l’affectivité, indique sa propre féminité. En aspect avec Saturne, la planète mine le sentiment de confiance qu’une femme éprouve en sa propre féminité.

On trouve souvent des femmes marquées par Vénus-Saturne dans le monde des affaires, règne de la compétition, et elles excellent dans leur profession. La réussite d’une telle femme ne vient pas de son amour du travail, de son sens des responsabilités ou de sa créativité, mais c’est qu’elle ne voit tout simplement pas comment fonctionner dans le monde avec ses qualités féminines. Seul le monde masculin lui permet de se sentir intégrée.

INGRES DE VENUS EN CAPRICORNE - 23 JANVIER 2016 - PARIS

Ingrès de Vénus en Capricorne – 23 janvier 2016 – 21 h 25 (TU 20 h 25) – Paris

INGRES-SQUARE-LANGEVIN-PARIS-EXPOSITION-UNIVERSELLE-300x225

Médaillon – Square Paul Langevin – Paris – Exposition Universelle

La règle de l’Ingrès est toujours la même. Plus que l’analyse de ce thème, il convient de repérer la ou les planètes venant superposer par conjonction l’une des planètes de votre propre thème natal. Un seul degré d’orbe est toléré. Vous aurez alors une petite idée de ce qui devrait marquer ce transit de Vénus en Capricorne, à savoir jusqu’au 17 février 2016, jour où Vénus fera son entrée dans le Verseau.

L’événement important est signifié autant par la planète transitée que par celle qui transite, en prenant en compte la position qu’elle occupe dans la Maison de l’Ingrès et de la Maîtrise qu’elles ont, l’une et l’autre, non seulement dans le thème de l’Ingrès, mais également dans votre propre thème. Ainsi, si Vénus d’Ingrès vient superposer votre Mercure natal, et si celui-ci est Maître de la Maison II de votre thème natal, on pourra en conclure, si les configurations sont difficiles, que vous pourriez avoir des envies de dépenses supérieures à vos possibilités, juste pour vous faire plaisir. Si les aspects sont favorables, vous pourriez avoir des satisfactions sur le plan matériel : petit cadeau d’argent, augmentation de votre employeur, de bonnes perspectives économiques si vous avez une activité commerciale.

Attention, on ne s’occupe jamais de la position de la planète de l’Ingrès puisque celle-ci occupe toujours le 0° d’un signe, ici le 0°00 Capricorne.

CAPRICORNE 8

Rambouillet, le  27 janvier  2016

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

SUR UN AIR DE VERSEAU… MAIS DANS QUELLE ERE ?

(6.6.11 - LES MYTHES DU VERSEAU ET D'URANUS) par sylvietribut le 27-01-2016

C’est la précession des équinoxes qui a donné lieu à la théorie des ères : l’ère du BELIER, correspondant à l’époque où le Soleil traversait la constellation du même nom lors de l’équinoxe de printemps, a précédé l’ère des Poissons que nous allons quitter pour entrer dans l’ère du Verseau.

Tous les 25 920 ans, arrive la grande année où se superposent très exactement signes et constellations. En divisant 25 920 ans par 12, on obtient un cycle de 2 160 ans qui marque la naissance, l’apogée et le déclin des civilisations.

Ce cycle progresse à rebours des signes du zodiaque. Ainsi, la civilisation placée sous le signe du CANCER s’effondra-t-elle avec l’engloutissement de l’Atlantide.

La civilisation des GEMEAUX vit la suprématie des villes jumelles de Memphis et de Thèbes (la première dynastie de Memphis se situe à environ 5 000 ans avant J.C.).

C’est le signe du TAUREAU qui marque l’éclosion de la civilisation de la Basse-Chaldée (3 000 ans avant J.C.), des rois de Babylone et d’Assur. Le signe du Taureau est traditionnellement celui de l’architecture, de la brique et les constructions monumentales sont l’un des aspects importants de cette civilisation.

Rome, fondée en 753 avant J.C., le sera sous le signe du BELIER et de MARS, dieu de la guerre, prépondérant dans le Parthénon romain.

Quant au Christianisme, il verra son expansion sous le signe des POISSONS que l’on retrouvera constamment dans l’iconographie chrétienne primitive. C’est d’ailleurs grâce à un petit poisson stylisé que les premiers Chrétiens se reconnaissaient dans la clandestinité.

L’ère du VERSEAU serait donc encore à venir.

LE VERSEAU - PAVEMENT DE LA BIBLIOTHEQUE DU CONGRES - WASHINGTON

Le Verseau – Pavement de la bibliothèque du Congrès – Washington

Les contempteurs de l’astrologie, Voltaire l’un des premiers, ont souvent été tentés d’opposer aux thèses de ses partisans l’argument de la précession des équinoxes. Or, bien avant, Manilius, au Ier siècle de l’ère chrétienne, puis Ptolémée, un siècle plus tard, ont répondu à cette objection : les signes du zodiaque sont avant tout des signes topiques, c’est-à-dire qu’ils situent une naissance à l’intérieur du grand rythme cosmique de l’univers et n’ont que le nom en commun avec les constellations.

Cependant, à partir du moment où nous sommes entrés dans l’ère atomique, nous avons commencé à aborder l’ère du Verseau. Même s’il faut tenir compte d’une transition de cinq cents ans, les découvertes, les techniques, les inventions, les fabuleuses avancées de la science et de la médecine, au risque d’échapper au contrôle de l’être humain et d’y perdre notre humanité, nous entraînent vers ce vertige du savoir et de l’expérimentation. Certains êtres plus conscients tendront vers la connaissance pure.

L’informatique, la génétique, la robotique… tous ces mots de notre époque qui se terminent en « ique » sont des manifestations de cette ère, avec les risques de manipulations, les victoires sur la maladie, les technocraties en marche. Cependant, il ne faut pas oublier que « science sans conscience n’est que ruine de l’âme ». Cette formule nous ne pouvons l’ignorer aujourd’hui. Ni faire aveuglément confiance au sursaut de l’homme et de sa conscience, ni aux miracles. Le Verseau est conscient de l’impact de ses inventions ou ne l’est pas. En nous efforçant de ne pas oublier que Yahvé, ou Zeus/Jupiter, ont été régulièrement tentés de détruire leurs créatures pour insolence, désobéissance, méchanceté, orgueil et autres vices divers, ou même pour mettre un terme à une surpopulation galopante.

Dans la nature du Verseau, il y a ce déconcertant mélange de naïveté, de génie, de soif de liberté et d’accès tyranniques ; cette tentation de jouer avec les idées sans toujours se préoccuper de les concrétiser. Mille idées par jour, le Verseau les a, mais le plaisir qu’il éprouve à jongler avec est supérieur à son goût de l’action. Cependant, le Verseau n’est pas l’homme de l’abstraction mais celui de l’expérimentation.

Et puis, ce Verseau, onzième signe du zodiaque, qui correspond au second mois de l’hiver, participe à la double nature uranienne et saturnienne. Et l’Air est son élément. Cet avant-dernier signe du zodiaque et avant tout caractérisé par sa nature aérienne. Il ne faut pas se méprendre : malgré sa représentation symbolique qui évoque l’eau courante, le Verseau n’a rien d’aquatique. Il faut voir dans le symbole du porteur d’eau le symbole de celui qui dispense aux assoiffés ce dont ils ont avant tout besoin pour apaiser leur soif. On cerne ainsi la plus grande qualité du natif, mais aussi son plus grand défaut : il est fait pour comprendre et faire profiter les autres de ses connaissances. Est-ce un défaut ? Peut-être si cette tendance est poussée à l’extrême, car le besoin de donner est alors si fort que le Verseau prend le manque de passion d’autrui pour de l’indifférence. Vexé, il se réfugie dans une tour d’ivoire où il ne tarde pas à ruminer de noires pensées.

Quant à la tendance uranienne du thème, elle le pousse à rechercher une indépendance de tous les instants. La liberté est ce qu’il chérit avant tout. En contrepartie, elle peut lui faire adopter des positions trop anticonformistes. Mais après tout, le Verseau n’est-il pas libre comme l’Air.

verseau2

Bibliographie

Dieux et Héros du Zodiaque – Joëlle de Gravelaine – Robert Laffont Editeur

Dictionnaire de l’Astrologie – Jean-Louis Brau – Librairie Larousse – Paris

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,