INGRES SOLAIRE EN BELIER – 20 MARS 2017 – PARIS

(4.5 - L'INGRES) par sylvietribut le 26-03-2017

Le Centiloque et ses aphorismes

  • L’astrologie dévoile les relations intimes qu’entretient le caractère avec la destinée : la destinée d’un individu est l’expression de son caractère.
  • Un bon astrologue évite de prédire l’avenir des individus. Son rôle est d’aider à découvrir et à actualiser les potentialités profondes inscrites dans le thème de naissance. Il est cependant en son pouvoir d’indiquer les périodes plus ou moins propices qui rythment l’existence.
  • Lors de l’interprétation de son thème, le natif devient capable de se percevoir objectivement, comme s’il se voyait de l’extérieur, momentanément libéré de l’image qu’il entretient de lui-même.
  • Il n’et pas de significations astrologiques défavorables que l’observation, l’intelligence, et le travail sur soi ne puissent changer. Quel que soit son thème de naissance, la transmutation d’un individu est toujours possible.

FONTAINE BELIER Place-Joseph-Etienne MARSEILLE

Le Bélier de la Fontaine de la Place Joseph-Etienne à Marseille

  • L’astrologie sert à agir sur les circonstances qui constituent la trame de l’existence. Elle doit vous faire prendre conscience que les événements jaillissent des recoins les plus secrets de vos cœurs et de vos esprits.
  • L’astrologie n’est pas un rempart contre la peur. Elle permet au contraire de se libérer par la compréhension du fonctionnement de nos mécanismes intérieurs et par l’acceptation du rôle qui est le nôtre.
  • Au moment de prendre une importante décision, étudiez attentivement la position de la Lune. Elle vous offre des indications précises sur le contexte général relatif à votre affaire, sur vos chances d’échec ou de réussite, et sur vos motivations profondes.
  • S’il est émotivement attaché au natif, l’astrologue se perd dans un labyrinthe d’erreurs. L’amour et la haine détruisent la véracité de l’interprétation. Ils diminuent les faits les plus importants et accordent une importance démesurée aux éléments les plus triviaux.
  • Le Soleil est le cœur de l’homme. Il est écrit dans le cœur de l’être humain contient l’univers entier. Une vérité si aveuglante peut être oubliée lors de l’interprétation.
  • Dans un couple, il et bon que le Soleil de la femme soit sur la Lune de l’homme.

Cf. Centiloque – Cent aphorismes pour mieux comprendre et pratiquer l’astrologie – Bernard Duchatelle – chez Dervy

INGRES_DU_SOLEIL_-_20_MARS_2017_-_11_H_30_TU_10_H_ (2)

Ingrès du Soleil en Bélier – 20 mars 2017 – 11 h 30 (TU 10 h 30) – Paris

« Ingrès » vient du latin et signifie « Entrer dedans ». Il a donné le mot « ingrédient »… C’est-à-dire en cuisine, ce qui « entre » dans la composition d’un plat. De la même façon, l’Ingrès du Soleil Bélier, c’est le moment où l’astre entre dans ce signe. C’est l’équinoxe de Printemps. Ainsi, on peut monter un thème d’Ingrès pour toute planète changeant de signe. Il faut rechercher l’heure où la planète atteint le 0°00 du signe qui va héberger la planète.

L’Ingrès de l’équinoxe de printemps ainsi que l’Ingrès du solstice d’hiver étaient utilisés par les Anciens, comme une sorte de calendrier annuel pour les prévisions, soit de l’année débutant au solstice d’hiver, soit celle commençant à l’équinoxe de printemps. C’est-à-dire que les planètes activant votre propre thème auraient une influence sur les six ou douze mois à venir, les Ingrès mensuels du Soleil apportant des précisions supplémentaires, indissociables du Solstice d’hiver ou de l’Equinoxe de printemps. Se souvenir que dans la tradition l’année commençait avec l’entrée du Soleil en Bélier, Equinoxe de printemps… le Bélier étant le premier signe du zodiaque.

INGRES-SQUARE-LANGEVIN-PARIS-EXPOSITION-UNIVERSELLE-300x225

Square Paul Langevin – Paris – Souvenir Exposition Universelle

Plus que l’analyse de ce thème, il convient de repérer la ou les planètes venant superposer par conjonction une des planètes de votre propre thème natal. Un seul degré d’orbe est toléré. Vous aurez alors une petite idée de ce qui devrait marquer ce passage du Soleil en Bélier. L’événement important étant signifié autant par la planète transitée que par celle qui transite, en prenant en compte la position qu’elle occupe dans la Maison de l’Ingrès et la Maîtrise qu’elles ont l’une et l’autre non seulement dans le thème de l’Ingrès, mais également dans votre propre thème. Ainsi, si le Soleil d’Ingrès vient superposer votre Mercure natal, et si celui-ci est Maître de la Maison II de votre thème natal, on pourra en conclure que se sont vos finances qui seront concernées durant cette période, d’une façon positive ou difficile, selon le contexte de votre thème natal, puisque la Maison II est directement reliée aux finances, gains et pertes, abus de confiance, en un mot la gestion de votre avoir.

Sur ce site, tous les mois mon calendrier lunaire indique le changement de signe des planètes et l’heure de ce changement. Ainsi vous pouvez facilement monter tous les Ingrès du soleil, de la lune et des autres planètes.

Toutefois, cette technique d’Ingrès est surtout utilisée en astrologie mondiale. Les thèmes d’Ingrès étant calculés et montés en tenant compte de la latitude et de la longitude du pays que l’on étudie ; au niveau personnel, il faut tenir compte du lieu où l’on se trouve.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser en vous servant des « Commentaires » ci-dessous, vos questions comme mes réponses pouvant en éclairer d’autres. Les questions trop personnelles ne peuvent faire l’objet que d’une consultation, tant à mon cabinet que par téléphone.

Attention, on ne s’occupe jamais de la position de la planète de l’Ingrès puisque celle-ci occupe toujours le 0° d’un signe, ici le 0°00 Bélier.

BELIER DE LA CATHEDRALE D'AUTUN

Bélier de la Cathédrale d’Autun

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

LA DEESSE ROMAINE FEBRIS

(6.6.11 - LES MYTHES DU VERSEAU ET D'URANUS) par sylvietribut le 12-02-2017

La déesse Febris était une déesse romaine. On la fêtait le 14 février. Elle était associée à la guérison de la malaria qui sévissait dans les marais pontins, une région au sud de Rome. Elle recevait les offrandes de ses fidèles qui espéraient éviter de contracter cette maladie. Febris pouvait donc apporter et faire disparaître les maladies.

C’est Numa Pompilio qui dédia le mois de février au dieu Februus, d’où son nom. Les longues fêtes dédiées à la Déesse culminaient le 14 février, avec les Februalia. Comme l’Avent pour le Christianisme, le 14 février deviendra au contraire la catholique fête de Saint Valentin, au nom de la « fièvre d’amour ».

LA DEESSE ROMAINE FEBRIS

La déesse romaine Febris

Cette Febris, la déesse romaine de la fièvre, est toujours à demeure dans la vallée du Tibre. Elle avait trois chapelles à Rome : au Mont Palatin, sur l’Esquilin et sur le Quirinal.  Une fois guéris les malades suspendaient dans ces chapelles les remèdes qu’ils avaient portés sur eux, le plus souvent dans des amulettes.

Il n’en demeure pas moins que Fébris était la déesse très redoutée de la Fièvre, à Rome, dans les bas-fonds comme au Forum et au Vélabre, et même les vallées plus élevées entre le Quirinal et Viminal, qui restèrent longtemps humides et malsaines. Simple puissance, « numen » était une maléfique qu’on cherchait à se concilier.

Fébris n’a pas de légende. Son sanctuaire le plus ancien semble avoir été un autel archaïque sur le Mont Palatin. On en connaît pourtant un autre, sur le plateau de l’Esquilin, à l’endroit où l’on enterrait les esclaves et les petites gens : les puticuli de l’époque classique. Et puis il y avait dans le haut du Vicus Longus, à la tête de la vallée du Quirinal, où il y avait des suintements d’eau et des sources.

FONTAINE AU MONT PALATIN

Fontaine au Mont Palatin – Rome

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

DANS LA MYTHOLOGIE CAPRICORNE… LES SATURNALES

(6.6.10 - LES MYTHES DU CAPRICORNE ET DE SATURNE) par sylvietribut le 05-01-2017

Au solstice d’hiver, on a tendance à penser aux Saturnales alors que certains disent qu’on les fêtait le 16 janvier. Toutefois, on sait que les fêtes chrétiennes ont été calquées sur les fêtes païennes. Ce « paein » ancien signifiait « faire paraître », qu’évoquent le dieu Pan et les païens, reliant la vie agreste, la vitalité violente, l’appétit vorace, l’avidité sensuelle de ces dieux de la nature qu’étaient à l’origine Ops-Saturne, dieux des semailles et des semences.

D’abord fêtées le 14 avant les calendes (*) de janvier, c’est-à-dire le 19 décembre, puis le 16 avant les calendes (17 décembre) et durant trois jours après la réforme du calendrier de Jules César, puis quatre jours sous Auguste, puis cinq sous Caligula, elles finissent par durer sept jours sous Dioclétien, du 17 au 24 décembre.

Il faut bien reconnaître que les Saturnales ressemblent à s’y méprendre à nos fêtes de Noël. Saturne-Cronos ressemble comme un frère au Père Noël, avec sa barbe, son allure de vieillard et son capuchon sur la tête. Pendant les Saturnales on échangeait des cadeaux, on offrait des figurines aux enfants, on allumait des bougies et on plaçait des plantes vertes dans les maisons, notamment du houx, du gui et du lierre.. Il ne manquait que le sapin.

les-saturnales-gabriel-castello

Les Saturnales – Gabriel Castello

Et surtout, pendant ces fêtes les maîtres servaient leurs esclaves et les esclaves commandaient à leurs maîtres, partageaient la même table. Personne n’aurait osé déclarer la guerre pendant cette période et cette règle survit encore à travers nos trêves de Noël.

Les Chrétiens ont sans doute beaucoup exagéré l’aspect licencieux des Saturnales : il fallait détrôner, gommer ces mythes païens, les noircir, les diaboliser en quelque sorte, tout en se les appropriant.

A partir de 274, les Saturnales seront prolongées au 25 décembre pour le Dies Natalis Solis Invicti » ou « le jour de naissance de Sol invictus ». La conversion de l’Empereur Constantin 1er, en 312, favorisera la diffusion du christianisme et quelques années plus tard, la première célébration de la naissance de Jésus de Nazareth est enregistrée le 25 décembre comme syncrétisme des fêtes précédentes. Lorsque Théodose 1er interdit les cultes non-chrétiens, le Noël chrétien, la seule fête qui subsistera, a alors intégré de nombreux éléments païens issus des Saturnales.

Dans les Saturnales, il y a liberté et transgression. Toutes choses propres à choquer les chrétiens. Liberté dans cette inversion des rôles entre maîtres et esclaves. On dépassait une condition sociale figée. On en retrouvera une trace dans la presse, plus tard, le jour de la Saint Jean Porte Latine où les journalistes prenaient la place des typographes et fabriquaient un journal tandis que les typographes le rédigeaient.

Pendant les Saturnales, les esclaves goûtaient au pouvoir et les maîtres faisaient l’expérience de la servitude. Peut-être les maîtres, après avoir connu cette condition inhabituelle, traitaient-ils mieux leurs esclaves.

Dans les festivités familiales, il est important de souligner le sacrifice du cochon de lait et l’élection par le sort, d’un roi de dérision, détenteur pour un jour de la liberté de parole et du commandement des affaires de la famille. Ce sont des traits que l’on retrouve même de nos jours dans les fêtes qui, en Europe, marquent le retour des saisons.

Pendant les Saturnales, les tribunaux et les écoles étaient en vacances et les exécutions interdites. Le travail cessait. On fabriquait et on offrait de petits présents, les « saturnalia » et les « sigillaricia ». Des figurines étaient suspendues au seuil des maisons et aux chapelles des carrefours. Un marché spécial, « sigillaria » avait lieu. De somptueux repas étaient offerts.

La population se portait en masse vers le Mont Aventin. On enlevait à la statue de Saturne les chaînes portées par lui depuis que Jupiter avait voulu contenir son appétit dévorant en le soumettant au rythme régulier des astres et des jours.

Plusieurs autres dieux ou déesses étaient célébrés pendant cette époque des Saturnales : Epona, fêtée le 15 décembre, déesse gauloise de la fertilité, qui avait intégré le catalogue des dieux romains, mais aussi Sol Invictus, sans doute le dieu Mithra, fêté le jour du 25 décembre, appelé « dies natalis solis invicti », c’est-à-dire le jour de naissance du « Soleil invaincu », dans la période du solstice d’hiver.

On dit que les Saturnales auraient inspiré certaines de nos fêtes religieuses ou traditionnelles, instituées postérieurement, comme le jour de Noël qui reprend le symbole du solstice d’hiver, soit le thème du « Sol invictus », le soleil invaincu ; la galette des rois, laquelle sacrait le « roi » de la fête ; les processions et réjouissances de carnaval.

calendrier-astrologique-bibliotheque-de-berlin-2

Calendrier astrologique – Bibliothèque de Berlin

(*) Les calendes étaient le premier jour de chaque mois dans le calendrier romain, celui de la Nouvelle Lune quand le calendrier suivait un cycle lunaire : années de Romulus et Numa Pompilius. Ce jour-là les pontifes annonçaient la date des fêtes mobiles du mois suivant et les débiteurs devaient payer leurs dettes inscrites dans les « calendaria », les livres de compte, à l’origine du mot « calendrier ». Pour rendre honneur au dieu Mars, et surtout pour faire correspondre le calendrier lunaire avec le cycle solaire, dix jours de fête, les calendes de Mars, étaient organisées en fin d’année. Cette durée fut réduite à 8 jours plus tard.

saturne

Saturne

Bibliograhie

Dieux et Héros du Zodiaque – Joëlle de Gravelaine – Robert Laffont

Fêtes et Croyances populaires en Europe – Yvonne de Sike – Bordas

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

LE NOIR… UNE COULEUR SCORPION

(16 - LES COULEURS DU ZODIAQUE, 4.5 - L'INGRES DECEMBRE 2011) par sylvietribut le 30-10-2016

Contre-couleur du Blanc, le Noir est son égale en valeur absolue. Comme le blanc il peut se situer aux deux extrémités de la gamme chromatique, en tant que limite des couleurs chaudes comme des couleurs froides ; selon sa matité ou sa brillance, il devient alors l’absence ou la somme des couleurs, leur négation ou leur synthèse.

Symboliquement, il est le plus souvent entendu sous son aspect froid, négatif. Contre-couleur de toute couleur, il est associé aux ténèbres primordiales, à l’indifférencié originel. En ce sens, il rappelle la signification du blanc neutre, du blanc vide et sert de support à des représentations symboliques analogues, telles que les chevaux de la mort, tantôt blancs, tantôt noirs.

cheval-noir-et-cheval-blanc

Cheval noir et cheval blanc

Installé au-dessous du monde, comme peut l’être le monde du Scorpion et de Pluton, le noir exprime la passivité absolue, l’état de mort accomplie et invariante, entre ces deux nuits blanches où s’opèrent, sur ses flancs, les passages de la nuit au jour et du jour à la nuit. Le noir est donc la couleur du deuil, non point comme le blanc, mais d’une façon plus accablante. Le deuil blanc a quelque chose de messianique. Il indique une absence destinée à être comblée, une vacance provisoire. C’est le deuil des Rois et des Dieux qui vont obligatoirement renaître : le Roi est mort, vive le Roi !  Ce qui correspond bien à cette cour de France où le deuil se portait en blanc. Le deuil noir, lui, est, pourrait-on dire, le deuil sans espoir. Le deuil noir c’est la perte définitive, la chute sans retour dans le Néant. En Egypte, une colombe noire était le hiéroglyphe de la femme qui reste veuve jusqu’à sa mort. Cette colombe noire peut être considérée comme l’éros frustré, la vie niée.

statue-de-diana-efesina-musei-capitolini-roma

Diana Efesina – Musei Capitolini – Rome

Dans le Zoroastrisme, Adam et Eve s’habillent de noir lorsqu’ils sont chassés du Paradis. Couleur de la condamnation, le noir devient aussi la couleur du renoncement à la vanité e ce monde. Cependant, le noir est aussi symbole de fertilité. C’est Homère qui voit l’Océan noir. Ce sont les grandes déesses de la Fertilité, ces vieilles déesses-mères qui sont souvent noires en vertu de leur origine chthonienne : les Vierges noires reconduisent ainsi les Isis, les Déméter, les Cybèle et les Aphrodite noires.

Ce noir est le ventre du monde où, dans la grande obscurité gestatrice, opère le rouge du feu et du sang, symbole de la force vitale. D’où l’opposition fréquente du rouge et du noir dans l’Axe Nord-Sud, ou, ce qui revient au même, le fait que rouge et noir peuvent apparaître comme de substituent. D’où aussi la représentation des Dioscures montés sur deux chevaux, l’un noir et l’autre rouge, sur un vase grec. Il en va de même pour le costume de Camillus, le grand psychopompe des Etrusques, qui a le corps rouge, mais des ailes, une tunique et des bottines noires.

tarot-de-marseille-arcane-xiii-arcane-sans-nom

Arcane XIII du Tarot de Marseille – Arcane sans nom

Les couleurs de La Mort, Arcane 13 u Tarot, sont significatives. Cette mort initiatique, prélude d’une véritable naissance, fauche le paysage de la réalité apparente – paysage des illusions périssables – d’une faux rouge, tandis que ce paysage est lui-même peint en noir. L’instrument du trépas représente la force vitale et sa victime le néant : fauchant la vie illusoire, l’Arcane 13 prépare l’accès à la vie réelle. Le symbolisme du nombre confirme ici celui de la couleur ; 13, qui succède à 12, chiffre du cycle accompli, introduit à un nouveau départ, amorce un renouvellement.

Dans le langage du blason, la couleur noire se nomme « sable », ce qui exprime ses affinités avec la terre stérile, habituellement représentée par un aune ocre, qui est parfois aussi le substitut du noir ; c’est ce même jaune de terre ou de sable qui représente le nord, froid et hivernal, pour certains peuples amérindiens, ainsi que pour les Tibétains et les Kalmouk. Le sable signifie : prudence, sagesse et constance dans la tristesse et l’adversité. Du même symbolisme relèverait le fameux vers du Cantique des Cantiques : « Je suis noire et pourtant belle, fille de Jérusalem qui, selon les exégètes de l’Ancien Testament, est le symbole d’une grande épreuve ».

batons-de-charbon-de-bois

Bâtonnets de charbon de bois

Par ailleurs, les noirs ont été les premiers pigments préparés par l’homme à partir de bois carbonisé, le noir de charbon, puis par combustion, le noir de carbone et le noir de fumée. Ces deux noirs mélangés à un liant aqueux ont servi à fabriquer les premières encres d’écriture.

Pline l’Ancien parle « d’atramentum » à propos des noirs de carbone. Il explique comment obtenir différents noirs : « On fabrique le noir de plusieurs façons, avec la fumée que donne la combustion de la résine ou de la poix ; aussi a-t-on construit pour cela des laboratoires qui ne laissent pas cette fumée s’échapper. Le noir le plus estimé se fait de cette façon, avec le « pinus teda » ; on le falsifie avec le noir de fumée des fourneaux et des bains, et c’est de celui-là dont on se sert pour écrire les livres. Il en est qui calcinent la lie de vin desséchée ; et ils assurent que si la lie est d’un bon vin, le noir ainsi obtenu ressemble au noir indien. Polygnote et Mica,, les célèbres peintres d’Athènes, en ont préparé avec du marc de raisin, qu’on appelle « tryginon » en grec « trux », la lie. Appelle a imaginé d’en préparer avec l’ivoire brûlé, et lui a donné le nom « d’éléphantinum ». On apporte aussi de l’Inde le « noir indien » dont jusqu’à présent la composition m’est inconnue. Les teinturiers en font avec une efflorescence noire qui s’attache aux chaudières de cuivre. On l’obtient encore en brûlant le bois du « pinus teda », et en triturant les charbons ans un mortier. Les seiches, par une propriété merveilleuse, ont un noir, mais on ne s’en sert pas. La préparation de tout noir se complète au soleil : du noir à écrire, par l’addition de la gomme ; du noir à enduit par l’addition de la colle ».

La couleur noire étant la plus consommée par l’homme pour l’écriture (encre de Chine), l’imprimerie, les photocopieuses, les imprimantes, la peinture, c’est probablement aussi la couleur par laquelle il existe le plus grand nombre de procédés de production.

Les pigments noirs sont d’origines diverses. Chacun a une tendance plus ou moins prononcée, vers le bleu, le rouge, le vert, etc. qui se manifestent quand ils sont dilués. En peinture, « rabattre » un ton, c’est lui ajouter un peu de noir.

encre-de-chine

Bibliographie

Dictionnaire des Symboles – Jean Chevalier et Alain Gheerbrant – Robert Laffont/Jupiter – Collection Bouquins.

 

 

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

INGRES DE VENUS EN BALANCE – 30 AOÛT 2016 – PARIS

(4.5 - L'INGRES) par sylvietribut le 30-08-2016

Comme le rapporte la Genèse : « Dieu termina le sixième jour l’œuvre qu’il avait faite et se reposa le septième jour de toute l’œuvre qu’il avait faite ». La Balance étant le septième signe du zodiaque, comment ne pas établir un rapprochement entre ce texte et les cycles zodiacaux. Ainsi avec l’entrée du Soleil dans la Balance, la nature, et avec elle l’homme, marque une pause. La Balance est pour ainsi dire le dimanche du zodiaque.

On réunit les amis et on organise une fête. Tandis que le vin dilate les cœurs et fait fuser les rires et les chants. On danse… Et tous ces divertissements se déroulent au sein d’une nature féérique qui a mis ses plus beaux atours pour prendre congé d’un été éclaboussé de soleil. Les couleurs de l’automne semblent plus belles que jamais, plus éclatantes, plus variées. Partout dans les bois, dans les vignes, dans les bosquets et dans les haies, c’est le triomphe des tons chauds, du rouge le plus vif au marron le plus doux en passant par toutes les variations de jaune. Ce jaillissement de couleurs s’accompagne hélas d’une note mélancolique car il ne va dure que le temps d’une lunaison.

Le repos, la détente, la fête, la danse, la musique, la beauté, la sociabilité d’une part, la tristesse, la mélancolie, le chagrin d’autre part, sont des idées clés que la Tradition attribue au signe de la Balance. On reconnaît là l’influence de Vénus et de Saturne, les deux planètes dignifiées, justement, dans la Balance. La mélancolie saturnienne va croître à mesure que passent les jours. Quand retentissent les derniers accords de l’orchestre et que s’éteignent les derniers lampions de la fête, les invités prennent congé : l’euphorie fait place à la nostalgie. C’est un état d’âme propice au recueillement et à la méditation qui vont préparer les activités du signe suivant.

VENUS EN DOMICILE EN TAUREAU ET EN BALANCE

Vénus en domicile en Balance

On dit d’une planète qu’elle est « dignifiée » dans un signe quand elle y a son « domicile » ou son « exaltation ». Ainsi, chaque planète, Soleil et Lune compris) a son domicile dans un ou deux signes. Par exemple : le Soleil dans le Lion, Vénus dans le Taureau et la Balance, la Lune dans le Cancer. Cela veut dire que dans le signe de son domicile, la planète se sent comme chez elle, parce que sa nature se combine harmonieusement avec celle du signe. Dans le signe de son exaltation, la planète est reçue comme un hôte de marque dont les qualités sont exaltées. Ainsi Vénus est exaltée en Poissons, ou bien la Lune a son lieu d’exaltation dans le Taureau, ou encore le Soleil est exalté dans le Bélier. Ensuite, il existe aussi un lieu d’exil, c’est le signe qui s’oppose au domicile de la planète. Ainsi, Vénus en domicile en Balance se retrouve en exil dans le Bélier. Comme il existe un lieu d’exil pour une planète, il y a un lieu de chute pour celle-ci. Ce lieu de chute se trouve opposé à l’exaltation de la planète. Vénus est exaltée dans les Poissons mais connaît son lieu de chute dans la Vierge.

Le Soleil couchant, avec ses rayons doux et ses couleurs tamisées, correspond bien au signe de la Balance. Cette image évoque naturellement la fin de la journée et avec elle, la fin du travail. C’est d’autant plus logique que, dans la succession des signes, la Vierge précède la Balance. Or la Vierge, sixième signe, correspond à la Maison VI, celle du travail qui nous est imposé par la nécessité de gagner notre vie. Il est donc normal de penser que la Balance, qui suit la Vierge, marque la fin de l’activité quotidienne.

Voici donc venu le temps du repos, de la détente et des plaisirs qui les accompagne. Quand se vident les ateliers et les bureaux, on voit dans les cafés des camarades de travail qui se réunissent autour d’un verre pour « arroser ça » avant de rentrer chez eux. « Ca » c’est évidemment la fin du travail de chaque jour. L’idée de réunion et e fête, déjà rencontrée à propos du cycle annuel, est donc bien liée au signe de la Balance.

INGRES DE VENUS EN BALANCE - 30 AOUT 2016 - 4 HEURES (TU 2 H) - PARIS

Ingrès de Vénus en Balance – 30 août 2016 – 4 heures (TU 2 h 00) – Paris

« Ingrès » vient du latin et signifie « Entrer dedans ». Il a donné le mot « ingrédient »… C’est-à-dire en cuisine, ce qui « qui entre » dans la composition d’un plat. De la même façon, l’Ingrès du Soleil en Gémeaux, c’est le moment où l’astre entre dans ce signe. Ainsi, on peut monter un thème d’Ingrès pour toute planète changeant de signe. Il faut rechercher l’heure où la planète atteint le 0°00 du signe qui va héberger la planète.

L’Ingrès de l’équinoxe de printemps ainsi que l’ingrès du solstice d’hiver étaient utilisés par les Anciens, comme une sorte de calendrier annuel pour les prévisions, soit de l’année débutant au solstice d’hiver, soit celle commençant à l’équinoxe de printemps. C’est-à-dire que les planètes activant votre propre thème auraient une influence sur les six ou douze mois à venir, les Ingrès mensuels du soleil apportant des précisions supplémentaires, indissociables du solstice d’hiver ou de l’équinoxe de printemps. Se souvenir que dans la tradition l’année commençait avec l’entrée du Soleil en Bélier, équinoxe de printemps… le Bélier étant le premier signe du zodiaque.

INGRES-SQUARE-LANGEVIN-PARIS-EXPOSITION-UNIVERSELLE-300x225

Square Paul Langevin – Paris – Souvenir Exposition Universelle

Plus que l’analyse de ce thème, il convient de repérer la ou les planètes venant superposer par conjonction une des planètes de votre propre thème natal. Un seul degré d’orbe est toléré. Vous aurez alors une petite idée de ce qui devrait marquer ce passage du Vénus en Balance. L’événement important étant signifié autant par la planète transitée que par celle qui transite, en prenant en compte la position qu’elle occupe dans la Maison de l’Ingrès et la Maîtrise qu’elles ont l’une et l’autre non seulement dans le thème de l’Ingrès, mais également dans votre propre thème. Ainsi, si le Vénus d’Ingrès vient superposer votre Mercure natal, et si celui-ci est Maître de la Maison II de votre thème natal, on pourra en conclure que se sont vos finances qui seront concernées durant cette période, d’une façon positive ou difficile, selon le contexte de votre thème natal, puisque la Maison II est directement reliée aux finances, gains et pertes, en un mot la gestion de votre avoir. Vous aurez sans doute envie de vous faire plaisir, aller chez le coiffeur ou améliorer votre garde-robe.

Sur ce site, tous les mois, mon calendrier lunaire indique le changement de signe des planètes et l’heure de ce changement. Ainsi vous pouvez facilement monter tous les Ingrès du soleil, de la lune et des autres planètes.

Toutefois, cette technique d’Ingrès est surtout utilisée en astrologie mondiale. Les thèmes d’Ingrès étant calculés et montés en tenant compte de la latitude et de la longitude du pays que l’on étudie. Au niveau personnel, il faut tenir compte du lieu où l’on se trouve.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser en vous servant des « Commentaires » ci-dessous, vos questions comme mes réponses pouvant en éclairer d’autres. Les questions personnelles ne peuvent faire l’objet que d’une consultation, tant à mon cabinet que par téléphone, pour cela prenez contact avec moi, soit par téléphone, soit par mail et non dans les commentaires du site. Mes coordonnées téléphoniques ou email figurent dans la présentation du site.

Attention, on ne s’occupe jamais de la position de la planète de l’Ingrès puisque celle-ci occupe toujours le 0° d’un signe, ici le 0°00 Balance.

images_balance120

Rambouillet, 30 août 2016

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

LA LUNE ET LA BIBLE

(6.6.4 - LES MYTHES DU CANCER ET DE LA LUNE) par sylvietribut le 02-07-2016

La Lune apparaît dès les premières pages de la Genèse comme l’un des deux luminaires qui « servent de signes pour compter tant les fêtes que les jours et les années ». L’éclipse de Lune est interprétée comme une manifestation de la colère divine et sera l’un des signes du Jugement dernier. Plusieurs passages des Ecritures parlent de la Lune qui perdra « le tiers » de sa clarté, et se transformera en sang. La Lune est donc associée ici aussi, comme dans le signe du Cancer, « à la fin des choses ».

LA CREATION DE LA LUNE ET DU SOLEIL - LA GENESE

La Genèse… La création de la Lune et du Soleil

Toujours selon la Genèse, Dieu créa le Soleil et la Lune le quatrième jour du monde afin qu’ils président au jour et à la nuit et qu’ils servent à faire distinguer les temps et les saisons. Le Soleil préside au jour et la Lune à la nuit. Le Soleil règle le cours de l’année et la Lune celui du mois. Le Soleil est comme le roi de l’armée du ciel et la Lune est comme la reine. Moïse parle de la Lune comme d’un corps lumineux à peu près égal à celui du Soleil.

Selon Isaïe, lorsque Jérusalem sera rétablie, la Lune sera aussi brillante que le Soleil, mais aucun des deux luminaires ne sera vraiment nécessaire pour éclairer la Jérusalem éternelle, puisque la lumière de l’Agneau divin y suffira.

L’Ancien Testament interdit les cultes lunaires (Deutéronome) considérés comme une épouvantable idolâtrie.

Encore actuellement, la date de Pâques dépend de la première Lune de printemps, et l’on pense que cette fête chrétienne majeure a pris le relais d’une fête lunaire bien plus ancienne.

LA LUNE ET L'APOCALYPSE

La Vierge, la Lune et l’Apocalypse – Duccio di Buoninsegna – Museo dell’Opera del Duomo – Sienne – 1308

Pour les Catholiques et les Orthodoxes d’aujourd’hui, la Vierge Marie, Mère de Dieu, résume en elle tous les symboles antiques ayant trait à la Grande Mère et à la Déesse-Lune. Dans les litanies, elle est appelée « Etoile du matin » et « Porte du Ciel ». Et comme nous le savons déjà, c’était également l’une des significations du signe du Cancer. Un très grand nombre de sanctuaires mariaux actuels, tel celui de Chartres, ont pris le relais d’anciens sanctuaires consacrés à la Déesse-Mère lunaire, ainsi que l’attestent d’innombrables fouilles.

La Vierge-Mère, comme l’ont souligné les exégètes, réunit en elle les trois visages de la Lune : la brillance de Séléné, la virginité d’Artémis, les pouvoirs mystérieux d’Hécate sur le monde invisible. La prière des Chrétiens « Ave Maria » se réfère explicitement à ce pouvoir de Marie sur l’Hadès : « Priez pour nous maintenant et à l’heure de notre mort… ».

Cependant, les textes les plus frappants à cet égard sont certainement ceux de l’Apocalypse de Jean. Au chapitre XII : « Un signe grandiose apparut au ciel : c’est une femme ! » Le Soleil l’enveloppe, la Lune est sous ses pieds, douze étoiles couronnent sa tête ».

Devant la Femme apparaît un énorme Dragon rouge feu, à dix cornes, symbole lunaire très classique, attribut de toutes les divinités lunaires anciennes, attribut également du Taureau, lieu d’exaltation de la Lune… Cette mention des cornes revient plusieurs fois dans l’Apocalypse. La Queue du Dragon « balaie le tiers des étoiles ». A noter la référence au chiffre Trois. Suit un duel fantastique entre la Femme et le Dragon, la Femme symbole de vie, qui enfante, et le Dragon, symbole de mort, qui cherche à dévorer l’enfant nouveau-né.

LES TROIS PHASES DE LA LUNE - HECATE EN PREMIER PLAN - 1795

Les trois phases de la Lune : Hécate en premier plan – 1795

Le Dragon transmet ensuite son pouvoir à la Bête, qui a deux cornes. Dragon et Bête ont visiblement repris l’héritage de la terrible Hécate. D’après Jean, la Bête et le Dragon sévissent au bord de la mer, et le récit est rempli de références à l’eau, tant mer que rivières et fleuves, élément lunaire et Cancer. On peut le voir aussi comme un gigantesque combat entre les éléments, entre le Feu et l’Eau. Les deux monstres fabuleux sont porteurs d’un feu maléfique, qui détruit l’ordonnance de la Création en perturbant dramatiquement l’équilibre des eaux, en brûlant tout sur leur passage, car leur domaine d’origine est « l’abîme », « l’étang de soufre et de feu ».

les moires 2

Les Parques

De la gueule du Dragon et de celle de la Bête surgissent trois esprits démoniaques : on pense alors aux Parques. Dans la mythologie romaine, les Parques sont les divinités maîtresses de la destinée humaine, de la naissance à la mort. Elles sont généralement représentées comme des fileuses mesurant la vie des hommes et tranchant le destin. Elles sont le symbole de l’évolution de l’univers, du changement nécessaire qui commande aux rythmes de la vie et qui impose l’existence et la fatalité de la mort.

Vient ensuite la frappante description de la ruine de Babylone : «  Babylone la Grande, la Mère des prostituées, portée par la Bête à cornes… ».

LA VIERGE MARIE SUR UN CROISSANT DE LUNE

Marie sur un rayon de Lune couronnée par douze étoiles

En résumé : il semble que la Femme, image de Marie, Mère de Dieu, concentre en elle toutes les puissances bénéfiques de la Déesse-Mère lunaire et du signe du Cancer : gestation, naissance, vie éternelle ; tandis que la Bête et le Dragon héritent de toutes les puissances maléfiques d’Hécate, de Lilith et des Parques.

Dans la théologie chrétienne, très optimiste, la Vierge-Marie abattra définitivement le Dragon : « La Mort et l’Hadès seront jetés dans l’étang de Feu pour les siècles des siècles ». Tandis que « la mer rendra les morts qu’elle gardait, ainsi que l’Hadès ». (XX, 13).

les trois phases de la lune 2

Les trois phases de la Lune

Bibliographie 

« Sous le signe du Cancer » – Sara Sand

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

UN PERSONNAGE GEMEAUX ET MERCURIEN… ALI BABA

(6.6.3 - LES MYTHES DES GEMEAUX ET DE MERCURE) par sylvietribut le 20-06-2016

Ali Baba et les quarante voleurs est un récit que l’on présente souvent comme faisant partie des contes des Mille et Une Nuits bien qu’il n’ait jamais été présent dans les manuscrits initiaux, mais à leurs côtés.

Ali Baba, dont le nom a pour sens « Dieu de la porte ». Le conte nous apprend qu’il était un pauvre bûcheron. Un jour alors qu’il arrivait dans la forêt pour couper du bois, il entendit des voix. Il se cache dans un arbre et découvre de son observatoire un chef de bande de quarante voleurs qui prononce une sorte de formule magique « Sésame, ouvre-toi ! » et une porte dans la roche s’ouvre. Tous entre dans la grotte et Ali Baba le voit bientôt ressortir et le chef de bande de prononcer une autre formule magique « Sésame, ferme-toi ! ». Une fois les voleurs partis, Ali Baba descend de son arbre et devant la porte de la grotte prononce à son tour la formule, la porte s’ouvre et Ali Baba entre dans la grotte pour y découvrir des trésors accumulés et emporte une partie de l’or. Il rentre chez lui. Ali Baba a un frère, Cassim, qui lui est un riche marchand et dans les mois qui suivent il en vient à s’étonner de la fortune soudaine d’Ali Baba qui lui raconte son aventure. Cassim va alors se rendre à la caverne, mais troublé par la vue de tant de richesses, il ne retrouve plus la formule qui lui permettrait de sortir de la grotte. Il sera surpris par les bandits qui le tuent et le découpent en morceaux… Je vous laisse relire ce conte merveilleux qui n’est pas seulement destiné aux enfants.

ALI BABA ET LES 40 VOLEURS

Ali Baba et les Quarante voleurs

Pourquoi faire de ce récit, un conte Gémeaux. Tout d’abord parce qu’on associe ce signe aux commerçants et aux voleurs et en lisant la suite du conte, et après la mort de son frère, Ali Baba qui a quand même volé les voleurs, reprendra le commerce de son frère. Cependant, les Gémeaux représentent aussi la communication le langage, la parole.

L’homme est un être de langage et de mots. Il ne peut évoluer harmonieusement dans le monde que s’il est capable de nommer, de reconnaître, d’identifier. Le mot éclaire, ouvre et donc chasse l’angoisse. Nommer, c’est posséder et maîtriser sans l’avidité du pouvoir, car le mot donne accès au contenu qu’il désigne et qu’il a identifié. Appris au bon moment, le mot est toujours plein d’émotions et parce qu’on a su toucher son essence vivante, on est allé plus loin que le concept qu’il représente. C’est tout cela qui est illustré dans l’histoire d’Ali Baba et les quarante voleurs.

« Le Dieu de la porte » que représente Ali Baba désigne la partie active de la porte, c’est-à-dire la serrure, le mécanisme qui permet de l’ouvrir et de la fermer à volonté. Ce récit montre que seule la possession du bon mot au bon moment peut nous livrer toutes sortes de richesses. Ainsi, le bon mot employé au moment juste pourra désamorcer un conflit et tout faire basculer dans un bon sens. C’est par exemple la parole du diplomate, ou même être une parole de guérison. Quiconque a le bon langage a une force intérieure qui l’ouvre à d’autres réalités affectives et sexuelles : c’est ainsi que l’on chasse la peur. Le langage d’abord tuteur, devient libérateur et salvateur, car tout est langage.

Ali-Baba

Ali Baba et le trésor des voleurs dans la caverne

On ne saurait dire l’origine de cette injonction magique « Sésame, ouvre-toi » que prononçait Ali Baba pour faire ouvrir la porte de la caverne mystérieuse dans laquelle les quarante voleurs enfermaient leurs richesses, mais elle demeure un symbole lié sans doute à la fécondité, puisque c’est la graine, qui en s’ouvrant, donne toutes les richesses de la terre.

Du point de vue psychologique, le « Sésame, ouvre-toi » n’est pas non plus sans signification en face de toutes les portes fermées que sont les êtres les uns pour les autres ; il suffit d’un petit mot magique pour que s’ouvrent non seulement les cœurs, mais les chemins secrets de l’inconscient. Le « Sésame, ouvre-toi » est le cri d’appel, lancé à la richesse enfermée dans la caverne, que cette caverne soit celle de la graine nourrissante et fécondante, qu’elle soit le coffre des richesses matérielles, qu’elle soit le refuge de la révélation spirituelle ou le labyrinthe de l’inconscient.

LES GRAINS DE SESAME

Les graines de sésame

Il faut savoir aussi que le sésame est un fortifiant traditionnel chinois, bien que la plante ne soit pas originaire de Chine. Ses graines sont considérées comme devant permettre de s’abstenir de céréales et d’atteindre la longévité. Lao-tseu et Yin-hi, partis vers les terres de l’Ouest, se nourrissaient de graines de sésame.

Cette histoire d’Ali Baba est tombé dans le langage courant, encore une fois le langage si propre aux Gémeaux. Ne qualifie-t-on pas de « caverne d’Ali Baba » un lieu rassemblant diverses choses. De même, un moyen permettant d’avoir accès très vite à quelque chose est souvent qualifié de « sésame ».

23 - ALI BABA ET LES QUARANTE VOLEURS

Bibliographie

Dictionnaire les symboles – Jean Chevalier et Alain Gheerbrant – Robert Laffont/Jupiter – Collection Bouquins.

 

 

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

INGRES EPHEMERE DE MERCURE EN VERSEAU – 2 JANVIER 2016 – PARIS

(4.5 - L'INGRES) par sylvietribut le 03-01-2016

Mercure en aspect avec Uranus ou Mercure en Verseau

Dans la mythologie, Ouranos était le dieu du ciel. Il régnait sur les espaces célestes et tous les aspects Mercure-Uranus attirent Mercure vers le royaume du mental supérieur où abondent visions, inspirations et intuitions.

En règle générale, ceux qui ont une conjonction bien configurée, un sextile ou un trigone entre Mercure et Uranus dans leur thème expriment des idées plus sérieuses, compréhensibles et crédibles que ceux qui ont un aspect difficile, un peu comme s’ils captaient la longueur d’onde du collectif et devinaient quels sont les nouveaux concepts et courants que la société est prête à intégrer. Ce sont des sortes de magiciens, des esprits originaux et inventifs, et parfois même des génies.

L’originalité dans les conceptions est un trait marquant de cet aspect qui dénote aussi une grande curiosité et une, non moins grande, activité intellectuelles. Cependant, la volonté manque de persévérance et, en dépit de facultés remarquables, la personnalité reste parfois indécise, sans puissance, sans efficacité.

Mercurio Antico

Mercure antique

De même, le caractère est très inégale en valeur, selon les autres configurations du thème on trouve aussi bien sous cet aspect des utopistes, des politiciens manqués, des chercheurs méconnus, de simples collectionneurs que d’excellents ingénieurs, des inventeurs exceptionnellement doués et des novateurs dans tous les domaines de la science.

Certains sont forts en gymnastique mentale et savent faire de rapides connexions entre les sujets et les idées les plus variées. Souvent dotés d’une grande clarté d’esprit et de beaucoup d’objectivité, ils trouvent des réponses et des solutions qui déconcertent les autres. Le mental uranien ressemble à un rayon laser fulgurant qui va au cœur des problèmes et clarifie les imbroglios.

Qui a dans son thème une conjonction Mercure/Uranus mal configurée, ou même un aspect conflictuel entre ces deux, dira ou pensera des choses qui vont paraître aux autres bizarres, délirantes ou incompréhensibles.

Qui possède un aspect Mercure/Uranus dans son thème dit généralement ce qu’il pense, au risque de bouleverser, choquer ou heurter les autres. Pour qui est marqué par une configuration Mercure/Uranus, la vérité passe avant les prévenances sociales. Si l’aspect est difficile, les relations seront tendues ou distantes avec les frères et sœurs ou les membres de la famille ; ou bien la situation familiale est compliquée, et la personne a une demi-sœur ou un demi-frère. Elle peut aussi avoir un frère ou une sœur de type uranien.

On peut remarquer que ces aspects de Mercure, ou sa position en Maison III, se manifestent dans les familles : celui qui a une conjonction Mercure-Uranus se retrouve avec un frère ou une sœur ayant un Uranus dominant dans son thème.

A noter que Joan Baez et Jane Fonda, deux artistes de grand talent, sont également célèbres pour leur militantisme contre la guerre et en faveur des droits civiques ; elles ont dans leur thème chacune un trigone Mercure/Uranus alors que le malheureux Oscar Wild était affligé par une opposition. Elles ont mieux su faire passer leurs convictions « extrémistes » pour leur époque.

Une configuration difficile entre Mercure et Uranus dans un thème évoque un caractère difficile, acariâtre, avec des sautes d’humeur. Parfois, il existera des tendances à la misanthropie, et des idées de persécution. Quant à l’attitude, elle est bizarre, un peu fantasque dans les cas extrêmes. L’imagination est très développée, tombant éventuellement dans la mythomanie. Il existe aussi un penchant pour les idées révolutionnaires. Dans l’ensemble la valeur du mental reste très grande mais le sujet éprouve encore plus de difficultés qu’avec les bons aspects pour se faire apprécier, pour faire son chemin.

Par ailleurs, ne pas perdre de vue qu’Uranus est l’octave supérieure de Mercure. Quand Mercure continue à écrire avec un stylo à plume, Uranus ne peut s’exprimer qu’à travers un clavier, un écran…

Sur le plan de la santé, un bon aspect entre Mercure et Uranus indique le « tonus » du système nerveux qui semble bien équilibré et très élevé. De même l’activité fonctionnelle est accrue. Les réactions du psychisme sur l’état organique sont particulièrement intenses. Par contre, un aspect difficile entre Mercure et Uranus peut provoquer des désordres du sympathique retentissant fréquemment sur la nutrition, la digestion et la circulation.

MERCURE-URANUS
INGRES DE MERCURE - 2 JANVIER 2016 - 3 h 32 (TU 2 H 32) - PARIS

Ingrès éphémère de Mercure en Verseau – 2 janvier 2016 – 3 h 32 (TU 2 h 32), PARIS

INGRES-SQUARE-LANGEVIN-PARIS-EXPOSITION-UNIVERSELLE-300x225

Médaillon – Square Paul Langevin – Paris – Exposition Universelle

Quoi qu’il en soit la règle de l’Ingrès reste la même. Plus que l’analyse de ce thème, il convient de repérer la ou les planètes venant superposer par conjonction l’une des planètes de votre propre thème natal. Un seul degré d’orbe est toléré. Vous aurez alors une petite idée de ce qui devrait marquer ce transit de Mercure en Verseau, à savoir jusqu’au 14 mars 2015, jour où Mercure fera son entrée dans les Poissons ; long transit de Mercure en Verseau puisque la planète entreprend sa rétrogradation dans ce signe. L’événement important étant signifié autant par la planète transitée que par celle qui transite, en prenant en compte la position qu’elle occupe dans la Maison de l’Ingrès et de la Maîtrise qu’elles ont, l’une et l’autre, non seulement dans le thème de l’Ingrès, mais également dans votre propre thème. Ainsi, si Mercure d’Ingrès vient superposer votre Mars natal, et si celui-ci est Maître de la Maison III de votre thème natal, on pourra en conclure si les configurations sont difficiles que vous pourriez avoir des conflits avec votre proche entourage : frères, sœurs, cousins, voisins, collègues, confères. Si les aspects sont favorables, vous aurez plaisir à vous revoir ou à faire de choses ensemble, peut-être un petit déplacement, ou même voyager seul.

Attention, on ne s’occupe jamais de la position de la planète de l’Ingrès puisque celle-ci occupe toujours le 0° d’un signe, ici le 0°00 Verseau.

Notez la brièveté du séjour de Mercure en Verseau, le signe d’Uranus entre le 2 et le 9 janvier 2016, Mercure rétrogradant le 6 janvier 2016 sur 1°01 Verseau et retrouvant le Capricorne ce même 9 janvier 2016.

MERCURE LE DIEU AILE

Rambouillet, le 2 janvier 2016

 

 

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

L’ASTROLOGIE DANS LES MONUMENTS – CURIOSITE ROMAINE

(6.3.2 - A l'étranger) par sylvietribut le 20-11-2014

La Casina delle civette – La Petite Maison des Chouettes – Villa Torlonia – Roma

 La Casina delle Civette fut la demeure du Prince Giovanni Torlonia jusqu’à sa mort en 1938. Elle est le résultat d’une série de transformations et d’ajouts apportées à la « Capanna Svizzera » ou la « Cabane suisse », construite au XIXe siècle. Elle se trouve à la lisière du parc et se cache derrière une colline artificielle. A l’origine, c’était un lieu d’évasion par rapport au caractère officiel de la résidence principale.

LA CASINA DELLE CIVETTE - VILLA TORLONIA - ROMA

La Casina delle Civette – La Petite Maison des Chouettes

Le chalet, conçu en 1840 par Giuseppe Jappelli à la demande du Prince Alessandro Torlonia, avait l’aspect d’un bâtiment rustique avec des parements extérieurs en tuf à bossage et à l’intérieur peint à la détrempe pour recréer des rochers imités et d’illusoires planches de bois. Les deux bâtiments : le pavillon principale et la dépendance, reliés entre eux par une petite galerie en bois et par un passage souterrain, dont est formé à l’heure actuelle le complexe architectural, n’ont pratiquement plus rien du romantique refuge au caractère alpestre imaginé par Jappelli au XIXe siècle, si ce n’est de par les structures de maçonnerie des deux corps de bâtiment principaux disposés en L, l’empreinte résolument rustique et l’emploi de différents matériaux de construction et le toit à pans inclinés.

Dès 1908, le « chalet suisse » commença à subir une transformation progressive, puis radicale, voulue par le petit-fils d’Alessandro, Giovanni Torlonia Junior, et finit par prendre l’aspect et le nom de « Village médiéval ». C’est l’architecte Enrico Gennari qui dirigea les travaux et le petit bâtiment devint une résidence raffinée aux grandes fenêtres avec des logettes, des arcades, des tourelles, à décorations de faïence et de vitraux colorés.

A partir de 1916, on commença à appeler ce bâtiment « Villino delle Civette », « Pavillon des chouettes », à cause de la présence d’un vitrail représentant deux chouettes stylisées parmi des sarments de lierre, réalisé par Duilio Cambellotti, en 1914, et en raison aussi de la présence répétée et presque obsessionnelle du thème de la chouette dans les décorations et dans le mobilier, thème voulu par le Prince Giovanni qui était un homme au caractère ombrageux et passionné de symboles ésotériques.

soffitto camera da letto Casina delle Civette

La carte du ciel du Prince Giovanni Torlonia Junior

Et puis, peu de personnes le savent, mais on dit que le plafond de la chambre à coucher de la Casina delle Civette de la Villa Torlonia représenterait l’horoscope du prince Giovanni Torlonia Junior, outre la décoration avec les chauves-souris, les étoiles du plafond représenteraient en fait la disposition astrologique du moment de la naissance du Prince.

De 1925 à 1943, la villa fut accordée en location à Benito Mussolini pour la somme symbolique d’une lire par an, tandis que le Prince Giovanni Torlonia Junior se retirait dans la Casina delle Civette.

En 1939, à la mort du dernier héritier direct, commença la décadence de la villa, d’abord à cause de complexes vicissitudes d’héritage, puis avec la désastreuse occupation de l’armée anglo-américaine entre 1944 et 1947 qui fut suivie de dizaines d’années d’abandon et de dégradation. C’est en 1978 que la Ville de Rome l’acheta et que commencèrent la restauration des édifices et du parc.

HOROSCOPE CACHE DU PRINCE GIOVANNI TORLONIA JUNIOR - CASINA DELLE CIVETTE

 

 

 

 

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

DANS L’UNIVERS DE LA VIERGE… ASCLEPIOS LE DIEU MEDECIN

(6.6.6 - LES MYTHES DE LA VIERGE ET DE MERCURE) par sylvietribut le 09-09-2014

Difficile de séparer cet art qu’est la médecine du signe de la Vierge qui produit toujours un grand nombre de thérapeutes, d’êtres dévoués aux autres, soucieux de les soigner.

Asclépios était le fils d’Apollon et de Coronis. On raconte que cette mère bien qu’enceinte des œuvres d’Apollon voulut épouser un mortel, un Arcadien. Terrible affront pour ce dieu solaire qu’est Apollon. Par vengeance, il tua son rival et la future mère qui attendait un garçon. Il retira le fœtus du corps consumé par le bûcher et le confia à Chiron. Encore un fils sans mère, éduqué par un maître plein de sagesse qui lui révèlera tous ses secrets. Il sera d’ailleurs l’élève bien aimé de Chiron.

Asclepios

Asclépios

Cependant, il existe plusieurs autres versions de la naissance d’Asclépios. Les habitants d’Epidaure, ville où se trouve le nombre le plus important des temples consacrés au dieu, préfèrent croire que Coronis accoucha pendant qu’elle visitait la ville avec son père. Puis, d’après cette tradition, elle abandonna son enfant sur le Mont Pyrtion. Là, le bébé fut nourri par un troupeau de chèvres et fut recueilli par leur berger, bien que celui-ci eût été terrifié par les éclairs qui émanaient du corps de l’enfant. Et puis, en Messénie, on disait que la mère d’Asclépios était Arsinoé, fille de Leucippos.

Quoi qu’il en soit, Asclépios apprit très vite, lui aussi intelligent et observateur, comme un natif de la Vierge peut l’être. Sans être l’inventeur du Caducée, qu’on réserve en général à Hermès/Mercure, le Maître de la Vierge, et sur lequel il y a litige, il fit néanmoins du serpent le symbole de la médecine, peut-être en souvenir des pouvoirs archaïques de la Grande Mère dont il avait été séparé, ou à cause de la réputation d’immortalité lié à ce très vieil animal.

asklepios-et-hygie

Asclépios et Hygie soignant un malade

L’âge venu, Asclépios quitta Chiron et se maria avec Epioné dont il eut deux fils, Machaon et Podalirios, qui devinrent eux aussi médecins et combattirent tous deux lors de la guerre de Troie, là plutôt que de se battre, ils soignèrent surtout les blessés. Asclépios eut aussi deux filles, Hygie et Panacée, elles assi furent attachées à la pratique thérapeutique.

Toutefois, le jour où avec le sang de Méduse, Asclépios se mit à ressusciter les morts, notamment Hippolyte fils de Thésée et victime des appétits de Phèdre, Zeus/Jupiter s’inquiéta et en prit ombrage. Hadès/Pluton lui aussi commença à se plaindre d’une baisse d’affluence dans son royaume des Morts. Alors, Zeus/Jupiter, dans un de ces vieux réflexes fatals, foudroya Asclépios qui se retrouva aussitôt au ciel.

Apollon, le père d’Asclépios, vengea son fils en tuant les Cyclopes, fils de Zeus/Jupiter. C’étaient eux qui fabriquaient la foudre de leur père. Zeus/Jupiter punit Apollon en l’obligeant à servir comme esclave, pendant un an, à la cour du roi Admète.

Toutefois, le serpent fut consacré à Asclépios qui, disait-on, s’était réincarné sous l’aspect de cet animal. Lorsque son culte fut transporté à Rome, en 293 avant Jésus-Christ, il arriva d’Epidaure sous l’aspect d’un serpent qui, selon certains avait nagé jusqu’à la côte et avait choisi sa propre demeure. Cependant, son culte continua à être célébré à Epidaure. Là se rendaient d’innombrables malades qu’on soignait. Il semble même qu’on y traitait la stérilité… problème qu’on associe au signe de la Vierge.

Les descendants d’Asclépios y prodiguaient leurs soins et Hippocrate traitait là les malades. La psychosomatique était déjà chose connue et le rêve éveillé y était pratiqué. Du moins les Grecs avaient-ils compris la fonction thérapeutique des symboles.

LA CONSTELLATION DU SERPENTAIRE

La Constellation du Serpentaire

Quant à Zeus/Jupiter, selon certaines versions, il aurait rendu la vie à Asclépios, réalisant ainsi la prédiction selon laquelle Asclépios deviendrait un dieu, mourrait et redeviendraient un dieu. Cependant, Asclépios fut placé au firmament par son père, Apollon, et devint la constellation du Serpentaire.

Par ailleurs, Asclépios est l’Esculape romain dont le nom est une traduction en alphabet latin du dieu grec, et l’Imhotep égyptien. Son attribut principal est le bâton d’Asclépios, autour duquel s’enroule un serpent, aujourd’hui symbole de la médecine.

LE SERPENT D'ASCLEPIOS

Bibliographie

Dictionnaire de la Mythologie – Michael Grant et John Hazel – Chez Marabout

Dieux et Héros du zodiaque – Joëlle de Gravelaine – Robert Laffont

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,