LE VIOLET… LA COULEUR DU SAGITTAIRE

(16 - ASTROLOGIE ET COULEURS) par sylvietribut le 26-11-2016

Longtemps la couleur violette fut mal considérée. Elle symbolisait la fourberie et la tristesse. Elle était associée à la pénitence et à l’affliction. Cette couleur a souvent été confondue avec le noir, mai grâce à Newton, son identification à l’extrémité du spectre solaire après le bleu a pu se révéler. Au Moyen Age, le violet était dénommé « subniger » c’est-à-dire « sous-noir » ou « demi-noir », comme toutes les couleurs foncées. Par exemple, le roi en deuil ne portait pas le noir, mais le violet. Dans le demi-deuil, une nuance sombre violette était autorisée après un an de noir intégral.

la-dame-en-violet-szinyei-merse-pal-galerie-nationale-hongroise

La Dame en violet – Szinyei Merse Pal – Galerie Nationale Hongroise

Cependant voici la chanson qu’on chantait, à la Renaissance, en 1606 à une belle femme portant une parure violette :

L’Amour et la foudre sont flammes

De l’ardente fureur des cieux,

Qui violentent à nos âmes,

Sont violettes à nos yeux.

La couleur violacée signifiait « l’homme méchant et saturnien, qui ne fait que machiner trahisons et entreprises pernicieuses ». L’adjectif « saturnien » renvoie à la mélancolie.

VALL641NEW

Femme avec chapeau violet – Félix Vallatton

Dans la symbolique occidentale, le violet est associé à la jalousie, mais également à la noblesse. Cette couleur est aussi associée à la magie et au surnaturel, avec les « contes violets » ou contes invraisemblables, ainsi que les « anges violets » ou êtres lunaires. Pour l’ésotérisme, le violet est la couleur de l’initiation.

Cependant, le violet est un champ chromatique qui désigne des couleurs situées sur le cercle chromatique entre les pourpres et les bleus. Le violet est une couleur ambiguë, ni chaude, ni froide, l’un et l’autre selon la nuance et l’entoure. Le violet est une couleur fuyante, c’est-à-dire des taches violettes sur un fond neutre semblent plus loin que le fond, des trous violets. Cependant, les pourpres-rouges, qui se classent dans la catégorie des violets, sont des couleurs saillantes, c’est-à-dire des taches sur fond neutre semblent posées au-dessus du fond.

myrtille

Myrtilles

Le violet est une couleur rare à l’état naturel. La plupart des pigments violets sont des modifications chimiques de colorants naturels ou des produits de synthèse. Au début du XVIIe siècle, on faisait le violet à partir du carmin de cochenille : « pour faire violet cramoisi, quand la soie est tente en rouge, on la met tremper dans la lessive bien chaude, bien nette, et devient violette ».  Autrefois aussi, on utilisait le jus de myrtille pour colorer les tissus en bleu violacé. Le chou rouge également donne des teintes violacées, en général plutôt mauves, lavées de blanc.

Le mauve symbolise la quête de la connaissance, de la sagesse et des extrêmes. Le mauve est la synthèse entre le dynamisme du rouge et le désir d’harmonie du bleu. C’est un mélange d’énergies difficiles à endiguer et très rentable pour les affaires, mais en amour également. C’est un mélange synonyme de joie de vivre. Le violet « allyltoluidin » est d’ailleurs connu  sous le nom de « mauvéine ». C’est un oxyde d’aniline utilisé pour teindre les tissus. Il faut découvert, en 1856, par le chimiste anglais Perkin et fut à l’honneur en  lors de l’Exposition Universelle où la Reine Victoria parue arborant une robe teinte de ce colorant. La plupart des colorants violets sont en fait des mélanges de bleus, de magentas et de pourpres, en proportions variées.

les-danseuses-en-tutus-violets-degas

Danseuses en tutu violet – Edgar Degas

Il existe plusieurs sortes de violet : le violet de manganèse, un violet pourpre tirant sur le rouge ; le violet de cobalt est violet pourpre, tirant vers le rose et le violet organique, un violet bleuâtre, dérivé du bleu outremer.

On se souvient que jusqu’au début des années soixante-dix, l’enseignement de l’écriture à l’école primaire utilisait l’encre violette, préparée avec l’aniline, pour la raison que l’encre noire corrodait rapidement la pointe des plumes en acier utilisées par les maîtres et les élèves.

Dans la religion chrétienne catholique, le Pape Innocent III définissait, vers 1200, le violet comme synonyme de pénitence. La couleur violette est d’ailleurs portée par l’ensemble du clergé en tenue liturgique durant les périodes de jeûne, comme l’Avent, période de quatre dimanches précédant Noël, et le Carême, la période de 40 jours avant Pâques. De même, cette couleur violette était parfois utilisée par les Confréries de Pénitents pour leurs manteaux. Elle est aussi portée par l’évêque en tenue de chœur : soutane, camail, anneaux portant une améthyste et calotte. Elle allie dans ce cas la pénitence à la pourpre, signe de dignité et d’autorité. Du XVIe au début du XIXe siècle, la couleur bleu-violet des vêtements épiscopaux catholiques est obtenue par un mélange de deux colorants : l’indigo naturel et le carmin de cochenille. Ce ne sera que sous le Pontificat de Pie XI que la nuance de violet en usage au Vatican est fixée par décret. La nuance choisie est un violet riche en rouge et tirant sur le mauve.

iris

Iris

En décoration, les atmosphères baroques et intimistes, utilisent les tons prune, aubergine et lilas. D’ailleurs fruits, légumes et fleurs se parent aussi de cette couleur : l’aubergine, la betterave rouge entre pourpre et violet ; la bougainvillée, rustique ou sauvage ; le chou rouge qui est en réalité violet ; le cortinaire violet, un champignon entièrement violet ; l’iris, la lavande, le lavandin ; la mûre de ronce paraît couleur noire mais son jus est violet ; la myrtille, bleue en apparence, mais violette en réalité et son jus est violet ; le navet blanc à collet violet ; la pomme de terre Vitelotte à chair violette ; la prune, la violette, la mauve, le pourpre et le lilas.

violette-3

Violettes

Au XIXe siècle, les poètes et les peintres, symbolistes et impressionnistes, appréciaient les tons subtils de cette couleur qui, selon eux, exprimait comme nulle autre pareille la lumière du soir « lorsque les derniers feux du soleil rencontrent l’éther bleu de la terre ». Pour eux le violet était la quintessence de la lumière qui meurt et tutoie l’autre monde », une allégorie de la voie du milieu, équilibre entre l’ici-bas et l’au-delà.

Après mai 1968, les Féministes arboraient des vêtements mauves, mais le violet avait déjà été choisi par les suffragettes au début du XXe siècle. Dans l’Espagne du XXIe siècle, le parti Podemos est représenté par la couleur violette. Mais la Seconde République Espagnole avait ajouté le violet aux couleurs sang et or du Royaume d’Espagne.

Le violet est un mélange de rouge, couleur chtonienne, et de bleu, couleur céleste. C’est une couleur tiède, celle de la tempérance. Elle symbolise un mélange de lucidité et d’action réfléchie. C’est le symbole de l’équilibre entre le ciel, bleu, et la terre, rouge, entre l’esprit et les sens, entre l’intelligence et la passion, entre la sagesse et l’amour. Le violet, c’est aussi la couleur de l’obéissance et de la soumission, couleur apaisante qui tempère la passion du rouge. Et pourtant, le violet symbolise la spiritualité liée au sacrifice et au sang, tout en étant lié aux concepts de pénitence, d’expiation et de recueillement.

la-temperance-arcane-xiv-du-tarot-de-marseille

La Tempérance – Arcane XIV du Tarot de Marseille

La Tempérance, la lame du tarot, représente un ange tenant un vase bleu et un vase rouge entre lesquels s’échange un fluide incolore. Cet arcane représente le processus alchimique qui repose sur un échange perpétuel entre le ciel et la terre. Cet échange est basé sur l’alternance de l’évolution, ou ascension, et l’involution ou redescente. Dans ce mécanisme, le violet symbolise l’involution, ou passage de la vie à la mort. Sa saison est l’automne.

Dans la culture Orientale, le passage du rouge au violet symbolise le passage de l’actif au passif, du yang au yin. Cette couleur est censée stimuler la libido des femmes. D’ailleurs, la couleur violette est en rapport avec la glande pituitaire. Celle-ci est dans le haut du front. Elle est faite comme une poire. Elle est faite comme l’utérus. Ne dit-on pas que « ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ». La pituitaire est le septième centre d’énergie et l’utérus, ou le centre sacré, est le premier.

L’améthyste est la pierre violette par excellence.

bague-en-or-avec-amethyste

deco_noel1Pour vos cadeaux de Noël, pour vos étrennes de Nouvel An, pour une fête, pour un anniversaire, ou tout simplement pour faire plaisir, pensez à offrir une consultation astrologique…

Sur mon site, au chapitre de mes chroniques, dans la rubrique « Cadeaux » vous trouverez les modalités d’organisation de cette consultation, ainsi qu’un exemple d’une carte-invitation.

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

BELLE EVOCATION DE MERCURE PAR JEAN DE LA FONTANE

(6.6.6 - LES MYTHES DE LA VIERGE ET DE MERCURE) par sylvietribut le 17-09-2016

Le Bûcheron et Mercure

 

Un Bûcheron perdit son gagne-pain, 
C’est sa cognée ; et la cherchant en vain, 
Ce fut pitié là-dessus de l’entendre. 
Il n’avait pas des outils à revendre. 
Sur celui-ci roulait tout son avoir. 
Ne sachant donc où mettre son espoir, 
Sa face était de pleurs toute baignée. 
Ô ma cognée ! ô ma pauvre cognée ! 
S’écriait-il, Jupiter, rends-la-moi ; 
Je tiendrai l’être encore un coup de toi. 
Sa plainte fut de l’Olympe entendue. 
Mercure vient. Elle n’est pas perdue, 
Lui dit ce dieu, la connaîtras-tu bien ? 
Je crois l’avoir près d’ici rencontrée. 
Lors une d’or à l’homme étant montrée, 
Il répondit : Je n’y demande rien. 
Une d’argent succède à la première, 
Il la refuse. Enfin une de bois : 
Voilà, dit-il, la mienne cette fois ; 
Je suis content si j’ai cette dernière.

mercure-et-le-bucheron-2 
– Tu les auras, dit le Dieu, toutes trois. 
Ta bonne foi sera récompensée. 
– En ce cas-là je les prendrai, dit-il. 
L’Histoire en est aussitôt dispersée ; 
Et Boquillons de perdre leur outil, 
Et de crier pour se le faire rendre. 
Le Roi des Dieux ne sait auquel entendre. 
Son fils Mercure aux criards vient encor, 
À chacun d’eux il en montre une d’or. 
Chacun eût cru passer pour une bête 
De ne pas dire aussitôt : La voilà ! 
Mercure, au lieu de donner celle-là, 
Leur en décharge un grand coup sur la tête. 

Ne point mentir, être content du sien, 
C’est le plus sûr : cependant on s’occupe 
À dire faux pour attraper du bien : 
Que sert cela ? Jupiter n’est pas dupe.

Jean de La Fontaine

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

INGRES SOLAIRE DANS LA VIERGE – 22 AOUT 2016 – PARIS

(4.5 - L'INGRES) par sylvietribut le 25-08-2016

Soleil en Vierge ou Soleil conjoint Mercure                                                 

La position de Mercure indique dans notre thème le domaine où nous ne pouvons rester en place. En effet, à peine âgé d’un jour, le dieu Hermès part en quête d’aventures, sans direction précise et sans savoir ce qui va se passer, en prenant les choses comme elles se présentent.

On peut donc associer Mercure à l’imprévu, aux coïncidences et à la synchronicité, ou aux événements apparemment fortuits qui semblent avoir un sens ou une finalité supérieure. C’est particulièrement vrai lorsqu’Uranus transite Mercure dans un thème : les livres ou les documents qui contiennent précisément l’information dont on a besoin tombent de l’étagère, ou bien on tombe soi-même, en allumant la télévision, sur une émission qui traite du sujet qui préoccupe. Ne pas oublier qu’Uranus est l’octave supérieure de Mercure.

Même les transits rapides de Mercure sur l’Ascendant ou sur Vénus peuvent modifier la journée. Exemple : en sortant faire des courses, on rencontre par hasard un ami qu’on ne s’attendait pas à voir et on en profite pour prendre un café ensemble. Ce genre de diversions ou de circonstances imprévues portent le sceau de Mercure.

MERCURE EN DOMICILE EN GEMEAUX ET EN VIERGE

Mercure en domicile en Vierge

On avait laissé Hermès quitter impulsivement son berceau et arrivé à la porte de sa maison, il est tout surpris de rencontrer une tortue. Rempli d’admiration devant sa magnifique carapace. Hermès dit à la tortue : « Je te trouve très belle comme tu es, mais je vois mieux à faire que simplement te regarder ». Il manifeste déjà son esprit d’invention, son besoin d’activité manuelle.

Dans un thème, la position de Mercure en Maison indique la sphère de vie dans laquelle on est censé être inventif, joueur, toujours prêt à innover au lieu de nous satisfaire du statu quo. Comme le disait Dane Rudhyar, astrologue, dans son ouvrage « Les Maisons astrologiques » : « Les positions en Maisons des planètes et des signes dans le thème sont de véritables « instructions célestes », sur la meilleure façon de réaliser le dessein de notre vie  dans ce domaine de l’existence. Les choses seront un peu différentes si, par exemple, votre Mercure est dans un signe Fixe, s’il est contré par Saturne, ou si dans l’enfance on a été forcé à se tenir tranquille et à se conduire comme un enfant bien sage.

Malheureusement le face à face d’Hermès avec la tortue et à une inspiration subite fait qu’il tue la pauvre bête, se saisit de sa carapace, la ceint d’une lanière de cuire, y ajoute quelques cordes et conçoit la première lyre. Il le fait sur une impulsion, sans savoir que cet instrument musical lui sera très utile plus tard face à Apollon.

Le visage de Mercure est ici celui de l’artisan ingénieux et adroit de ses mains, que l’on peut relier aux Gémeaux, mais surtout à la Vierge. La Maison où se trouve Mercure indique un domaine où nous avons une dextérité naturelle, et où nous pouvons même nous montrer très habiles, si nous utilisons le mot dans un sens légèrement différent.

Hermès fait par ailleurs preuve d’une certaine cruauté dans cet épisode, puisqu’il tue la tortue sans se poser de questions. Certains Mercuriens peuvent se montrer très désagréables et même méchants, mais ils le font avec tant de charme et de finesse qu’on est tenté de fermer les yeux sur leurs incartades.

INGRES SOLAIRE - 22 AOUT 2016 - 18 h 40 (TU 16 h 40) - PARIS

Ingrès du Soleil en Vierge – 22 août 2016 – 18 h 40 (TU 16 h 40) – Paris

« Ingrès » vient du latin et signifie « Entrer dedans ». Il a donné le mot « ingrédient »… C’est-à-dire en cuisine, ce qui « qui entre » dans la composition d’un plat. De la même façon, l’Ingrès du Soleil en Gémeaux, c’est le moment où l’astre entre dans ce signe. Ainsi, on peut monter un thème d’Ingrès pour toute planète changeant de signe. Il faut rechercher l’heure où la planète atteint le 0°00 du signe qui va héberger la planète.

L’Ingrès de l’équinoxe de printemps ainsi que l’ingrès du solstice d’hiver étaient utilisés par les Anciens, comme une sorte de calendrier annuel pour les prévisions, soit de l’année débutant au solstice d’hiver, soit celle commençant à l’équinoxe de printemps. C’est-à-dire que les planètes activant votre propre thème auraient une influence sur les six ou douze mois à venir, les Ingrès mensuels du soleil apportant des précisions supplémentaires, indissociables du solstice d’hiver ou de l’équinoxe de printemps. Se souvenir que dans la tradition l’année commençait avec l’entrée du Soleil en Bélier, équinoxe de printemps… le Bélier étant le premier signe du zodiaque.

INGRES-SQUARE-LANGEVIN-PARIS-EXPOSITION-UNIVERSELLE-300x225

Square Paul Langevin – Paris – Souvenir Exposition Universelle

Plus que l’analyse de ce thème, il convient de repérer la ou les planètes venant superposer par conjonction une des planètes de votre propre thème natal. Un seul degré d’orbe est toléré. Vous aurez alors une petite idée de ce qui devrait marquer ce passage du Soleil en Vierge. L’événement important étant signifié autant par la planète transitée que par celle qui transite, en prenant en compte la position qu’elle occupe dans la Maison de l’Ingrès et la Maîtrise qu’elles ont l’une et l’autre non seulement dans le thème de l’Ingrès, mais également dans votre propre thème. Ainsi, si le Soleil d’Ingrès vient superposer votre Mercure natal, et si celui-ci est Maître de la Maison II de votre thème natal, on pourra en conclure que se sont vos finances qui seront concernées durant cette période, d’une façon positive ou difficile, selon le contexte de votre thème natal, puisque la Maison II est directement reliée aux finances, gains et pertes, en un mot la gestion de votre avoir.

Sur ce site, tous les mois mon calendrier lunaire indique le changement de signe des planètes et l’heure de ce changement. Ainsi vous pouvez facilement monter tous les Ingrès du soleil, de la lune et des autres planètes.

Toutefois, cette technique d’Ingrès est surtout utilisée en astrologie mondiale. Les thèmes d’Ingrès étant calculés et montés en tenant compte de la latitude et de la longitude du pays que l’on étudie ; au niveau personnel, il faut tenir compte du lieu où l’on se trouve.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser en vous servant des « Commentaires » ci-dessous, vos questions comme mes réponses pouvant en éclairer d’autres. Les questions trop personnelles ne peuvent faire l’objet que d’une consultation, tant à mon cabinet que par téléphone.

Attention, on ne s’occupe jamais de la position de la planète de l’Ingrès puisque celle-ci occupe toujours le 0° d’un signe, ici le 0°00 Vierge.

LA LYRE DE MERCURE

La tortue de Mercure devenue lyre

Rambouillet, le 22 août 2016

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

L’ASTROLOGIE DANS LES MONUMENTS – LA VILLA LUDOVISI A ROME

(6.3.2 - A l'étranger) par sylvietribut le 20-12-2015

Dans l’Antiquité, la propriété Boncampagni Ludovisi était l’un des lieux de séjour des Empereurs. Elle se situait sur la « Porta Collina ». Elle était considérée comme la plus belle villa du monde. Un empereur romain, peu connu, y mourut en 98 après Jésus-Christ.

La villa Ludovisi, reconstruite en 1620 par Le Dominiquin à la demande de Ludivico Ludovisi pour y abriter sa collection d’antiquités, occupait un ensemble de vignobles achetés successivement par Giovanni Antonio Orsini, puis par le Cardinal Francesco Maria Del Monte, dans la zone du Pincio, sur les jardins de Salluste.

VILLA LUDOVISI - ROME - 1818

La Villa Ludovisi – Rome – 1818

Le Cardinal Francesco Maria del Monte était un collectionneur et un grand connaisseur en matière d’art. Il fit réaménager la villa et la fit décorer. Pour cela, il fit appel à un peintre baroque italien du XVIIe siècle, Guercino, qui réalisa « l’Aurore ». En fait, ce sont les personnages des mythologies grecques et romaines qui constituent le thème principal de la fresque de Guercino. Ensuite, c’est le Caravage qui réalisera « Jupiter, Neptune et Pluton ». On peut toujours admirer ces deux œuvres au pavillon qu’on appelle « il casino » de la Villa Ludovisi. En fait, le Cardinal Del Monte était un passionné d’alchimie et ce petit « casino » était son laboratoire. C’est ici qu’il réalisait ses expériences et autres distilleries.

Malheureusement, en 1527, ce fut le « sac de Rome ». La ville fut saccagée et notamment toutes les villas et leurs antiquités. Quelques temps plus tard, en 1621, le Cardinal vendit sa propriété au Cardinal Ludovico Ludovisi. Ensuite, par héritage, la villa passera aux mains aux Boncompagni. C’est André Le Nôtre qui restructurera les jardins et la villa elle-même.

VILLA LUDOVISI - ROME - HUILE DU CARAVAGE - JUPITER - NEPTUNE - PLUTON

Villa Ludovisi – Rome – Le Caravage – Jupiter – Neptune – Pluton

Le Cardinale Maria del Monte fut le protecteur du Caravage et lui commanda, en 1599, une fresque de plafond, pour son « cabinet d’alchimie » : Jupiter, Neptune et Pluton.

En 1872, la famille Boncompagni Ludovisi loue au roi Victor Emmanuel II qui l’utilise comme résidence pour sa maîtresse, Rosa Vercellana.

En 1880, le domaine sera découpé en parcelles et la plupart seront vendues afin d’y construire de grands hôtels et d’autres très belles villas. La Via Veneto traverse d’ailleurs les jardins de la villa. Tous les bâtiments de la villa seront détruits sauf le « Casino dell’Aurora », nommé ainsi parce qu’il contient la fresque de Guercino qui décora l’édifice, ainsi que la façade et le grand escalier du « Palazzo Grande ».

La façade de la Villa Ludovisi deviendra le Palazzo Margherita, actuelle Ambassade des Etats-Unis. De cette magnifique villa, il ne restera que le Palazzo Margherita et le « casino » antique de l’Aurore. C’est ce petit pavillon seul rescapé de la Villa Ludovisi que l’on visite aujourd’hui. Il se situe via Lombardia, au 44, à Rome.

A l’entrée du « casino », on peut admirer l’emblème de la Famille Ludovisi et au plafond, de magnifiques grotesques. Ces grotesques étaient très à la mode à la Renaissance.

CASINO LUDOVISI - ROME - GUERCINO - LA RENOMMEE

Casino Ludovisi – Rome – La Renommée – Guercino

C’est à l’étage qu’on peut admirer une peinture au plafond de la salle de la Renommée, également décorée par Guercino, représentant cette fameuse Renommée, mais aussi l’Honneur et la Vertu. Et c’est dans le petit laboratoire d’Alchimie du Cardinal Del Monte que se trouve, au plafond, une peinture à l’huile du Caravage.  Il s’agit d’un autoportrait. Pour se peindre nu, Caravage aurait utilisé un miroir placé sous ses jambes. En fait, on retrouve Le Caravage dans trois personnages différents. Il faut savoir que le chiffre « trois » serait le chiffre parfait car il représente la Trinité. Ce chiffre « trois » est omniprésent dans l’œuvre du Caravage. Il représente les trois matières : le sel, le souffre et le mercure ; mais aussi trois éléments : l’eau, l’air et la lumière. Mais c’est également Cerbère, le chien à trois têtes ou encore le trident de Neptune.

Quant à Jupiter, il touche le globe terrestre qui contient lui-même une lune et un soleil. On peut interpréter ce geste comme la séparation des ténèbres et de la lumière, symbole qui fait référence à la fresque de la Chapelle Sixtine de Michel-Ange. On remarque aussi que la main de Jupiter touchant le globe terrestre est positionnée sur l’un des trois signes d’Eau du zodiaque : les Poissons, signe qui marque le début du printemps.

Quant à la pierre philosophale, fruit de l’union de la Lune et du Soleil, elle permet non seulement d’obtenir de l’or, mais également de posséder des médicaments susceptibles de guérir les grandes épidémies de l’époque et notamment la peste.

En sortant du « casino », on remarque la statue d’un satyre.

FRESQUE DE L'AURORE - CASINO LUDOVISI - ROME

Villa Ludovisi – Rome – Guercino – Fresque de l’Aurore

Mais qui était Aurore ?

C’était une déesse, follement éprise de Mars, le dieu de la Guerre. Elle se verra rejeter par celui-ci qui était fou amoureux de Vénus. Aurore va détester Vénus. Auparavant, elle épousera le Titan Astreos, l’Etoilé, avec qui elle engendrera les vents, les étoiles et Eosphoros, l’Etoile du matin. Elle épousa aussi un mortel, Tithonos, un mortel, dont elle aura aussi un fils, Memnon. Cependant, son amour pour Tithonos ne fut pas sans nuage. En effet, Aurore va demander à Zeus/Jupiter de rendre Tithonos immortel pour que leur amour soit éternel. Jupiter s’exécutera mais le problème fut qu’Aurore avait oublié de mentionner de lui donner une jeunesse éternelle. Tithonos était bien devenu immortel mais il continua de vieillir. Si bien qu’Aurore dépitée le transforma en sauterelle pour se débarrasser de lui.

Aurore conduisait un char, tiré par deux chevaux, à travers le ciel, en compagnie de son frère Hélios, le soleil. Les chevaux étaient Phaeton, le Brillant, et Lampos, l’Eclatant. Homère appelait Aurore la déesse « matinale », « aux doigts de rose » ou « à la robe safranée. Elle fut amoureuse de nombreux jeunes et beaux mortels, mais généralement ses amours furent malheureuses car Vénus lui gardait rancune d’avoir été l’amante de Mars. 

Aurore était la sœur de la Lune et du Soleil. Dans la fresque de Guercino, elle se trouve au centre. Le jour, c’est-à-dire le soleil, et la nuit ou la Lune, se trouvent de chaque côté de l’Aurore. 

CASINO LUDOVISI - ROME - GUERCINAO - LA NUIT - 1621

Villa Ludovisi – Rome – Guercino – La nuit

Bibliographie

Dictionnaire de la Mythologie – Michael Grant et John Hazel – Marabout

Deco_Noel1Pour vos cadeaux de Noël, pour vos étrennes de Nouvel An, pour une fête, pour un anniversaire, ou tout simplement pour faire plaisir, pensez à offrir une consultation astrologique… Sur mon site, au chapitre de mes chroniques, dans la rubrique « Cadeaux » vous trouverez les modalités d’organisation de cette consultation, ainsi qu’un exemple d’une carte-invitation.

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

TIRESIAS… UN DEVIN ANTIQUE

(6.6.12 - LES MYTHES DES POISSONS ET DE NEPTUNE) par sylvietribut le 13-03-2015

Les Grecs invoquaient volontiers le Fatum, le destin, les épreuves imposées par les dieux. Cependant, face au Fatum, à ce destin inscrit par les dieux, il y a le sacrifice qui est fait pour donner « un air de sacré », remettre de l’ordre dans le monde, dans le jeu entre ciel et terre. Nous retrouvons ici des concepts neptuniens, c’est-à-dire liés aux Poissons. L’histoire de Tirésias, très liée au mythe d’Œdipe, illustre bien ce signe.

L’histoire d’Œdipe met en scène une âme blessée, humaine, accablée par un destin d’une cruauté extrême, menée jour après jour au sacrifice par ces dieux aux intentions indéchiffrables. Œdipe parvient là où il veut aller. Aidé par Thésée, il écartera ses filles Antigone et Ismène, pour aller mourir en un lieu mystérieux, où il disparaîtra, enfin pardonné par les dieux mais sans que le lecteur connaisse jamais exactement le secret de sa mort. Quant à la présence de Tirésias, dans cette aventure œdipienne, est constante, du début, à la naissance même d’Œdipe, jusqu’à sa mort. Comment les pouvoirs du devin seraient-ils absents d’un mythe Poissons comme l’est également le mythe d’Œdipe. Le signe, en effet, est inséparable des oracles, de la voyance, du don de double vue, si fréquent en outre chez les aveugles dont Tirésias et Œdipe faisaient partie.

TIRESIAS ET LES SERPENTS

Tirésias et les serpents

Dans la mythologie grecque, Tirésias est un devin aveugle de Thèbes. Il était le fils d’Evérès, lui-même fils du Sparte Udée et de la nymphe Chariclo. Il eut trois filles : Manto, Historis et Daphné. Tirésias est avec Calchas l’un des deux devins les plus célèbres de la mythologie grecque. Il apparaît également dans l’Odyssée au royaume des Morts devant Ulysse.

Tirésias ne naquit pas devin ni aveugle. Son pouvoir et sa cécité résultent de sa rencontre avec les dieux. Cependant, il existe différentes versions de ce mythe.

Selon la version de Phlilies, Tirésias adolescent était en train de danser et de chanter quand il surprit Athéna se baignant nue dans une source du Mont Hélicon. La déesse, dont la chasteté était absolue, vit comme une atteinte à sa pudeur cette indiscrétion involontaire de Tirésias. Athéna lui mit alors les mains sur les yeux et le rendit aveugle. Comme la nymphe Chariclo, la mère de Tirésias, faisait partie du cortège divin, elle supplia Athéna de rendre la vue à son fils. La déesse refusa mais allégea sa sentence. Le mythe raconte qu’elle lui purifia les oreilles ce qui lui permit de comprendre le langage des oiseaux. Puis, elle lui donna un bâton de cornouiller grâce auquel il marchait comme els gens qui voient. Athéna lui concéda également une vie plus longue que le commun des mortels et le pouvoir de garder ses dons aux Enfers.

C’est Ovide qui nous donne des informations sur l’origine des dons de Tirésias. Alors que celui-ci se promenait en forêt, il troubla de son bâton l’accouplement de deux serpents. Aussitôt, il fut transformé en femme. Il resta sept ans sous cette apparence. La huitième année, il revit les mêmes serpents s’accoupler. « Si quand on vous blesse, dit-il, votre pouvoir est assez grand pour changer la nature de votre ennemi, je vais vous frapper une seconde fois. Et c’est ainsi que Tirésias redevint un homme.

C’est alors que Jupiter prétendit que la femme prenait plus de plaisir que l’homme à l’acte sexuel et que son épouse Junon prétendit le contraire. Les dieux demandèrent donc l’avis de Tirésias qui avait l’expérience des deux sexes. Tirésias se rangea de l’avis de Jupiter, allant même jusqu’à expliquer que si le plaisir de l’acte sexuel était divisé en dix parts, la femme en prendrait neuf alors que l’homme n’en prendrait qu’un. Et comme toujours, Junon plus offensée qu’il ne convenait de l’être pour un sujet aussi léger, condamna les yeux de son juge à des ténèbres éternelles. Comme Jupiter ne pouvait aller à l’encontre de la décision de Junon, pour compenser sa cécité, il offrit à Tirésias le don de divination et une vie longue de sept générations. Hésiode rapporte également ce récit.

La troisième et dernière version du mythe de Tirésias est relatée par l’évêque Eustathe de Thessalonique qui vivait au XIIe siècle. Dans un commentaire sur l’Odyssée, il rapporte un récit attribué à Sostratos qui aurait son origine dans une élégie hellénistique racontant que Tirésias naquit de sexe féminin.

Cette toute jeune fille suscita le désir d’Apollon et le dieu, en échange de ses faveurs, lui enseigna la musique. Cependant, devenue adulte, Tirésias se refusa à Apollon. Celui-ci la métamorphosa en homme pour qu’à son tour elle ressente l’emprise d’Eros.

A partir de cette première métamorphose et après avoir été l’arbitre de la querelle opposant Jupiter à Junon sur la question du plaisir dans l’acte sexuel, Tirésias ne subit pas moins de six passages d’un sexe à l’autre.

ULYSSE AUX ENFERS POUR RENCONTRER TIRESIAS

Ulysse aux Enfers pour rencontrer Tirésias

Dans une version du mythe de Callimaque, on apprend que c’est l’épouse de Pluton, Perséphone, qui a tenu à ce que Tirésias garde le sens et la raison. Ulysse le fait venir du royaume des Morts car un oracle du devin est pour lui le seul moyen de savoir comment il va rentrer chez lui à Ithaque. Tirésias apparaît comme tenant un sceptre d’or tel un symbole du pouvoir qui lui a été reconnu.

Bénéficiant de cette faveur exceptionnelle, il peut dire ce qu’ont résolu les dieux et prédire à Ulysse toutes les embûches qui l’attendront pour son retour. Après avoir expliqué la cause de la haine du dieu des Mers, Neptune/Poséidon, qui pourchasse Ulysse et ses compagnons pour avoir aveuglé son fils le Cyclope, le devin prodigue ses conseils dont celui de respecter à tout prix les troupeaux du Soleil. Ensuite, il annonce au héros que le massacre des prétendants qui déshonorent sa maison, ne sera pas pour lui l’aventure ultime. Ulysse devra encore repartir jusqu’à ce qu’il rencontre une peuplade ignorant la mer et faire un sacrifice à Poséidon/Neptune.

Cependant, malgré l’aide de Circé et de Tirésias, Ulysse ne parviendra pas à éviter l’île d’Hélios, le Soleil, où ses compagnons compromettront définitivement leur chance de retour à Ithaque. Seul Ulysse reviendra dans son île, auprès de Pénélope, à laquelle il contera son étrange rencontre avec le devin « mort ».

Platon dans le Ménon fait du personnage de Tirésias le modèle de l’extralucide aux Enfers qui garde sa haute lucidité par faveur divine pour son excellence qui s’impose comme s’imposerait un objet réel dans ce monde où tout est ombre.

TIRESIAS ET ATHENA

Tirésias et Athéna

Bibliographie

Dieux et Héros du zodiaque – Joëlle de Gravelaine – Robert Laffont 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

DANS LES LIEUX MARTIENS OU BELIER… LES ARSENAUX

(6.3 - Autres lieux ésotériques ou mythiques) par sylvietribut le 13-04-2014

Dans le sens premier du terme, un arsenal est un établissement militaire, pouvant être « royal » ou « national », un lieu où l’on construit, entretient, répare et préserve les navires de guerre ou leurs équipements et ravitaillements sont assurés. On est bien dans le monde du Bélier et de Mars, et comme il s’agit de bateaux, le monde des Poissons et de Neptune est également concerné.

Dans un sens moderne mais qui date quand même du XVIIe siècle, en dehors de toute référence au monde maritime, l’arsenal désigne un lieu de fabrication des armes et des munitions. Un siècle plus tard, il fera référence à un dépôt de matériel militaire et d’armes. Ce sont alors le Bélier et Mars qui l’emportent sur les Poissons et Neptune.

Quant à l’origine du mot, il vient de l’arabe « dar’as san’a » qui signifiait dans le monde arabo-musulman du IXe siècle une « maison de commerce », en particulier navale. Ce terme se diffuse au XIe siècle, probablement avec des rudiments de techniques navales, dans l’espace français atlantique et le long des rivages catalans de la Méditerranée. Parmi ces héritages, la « darse » désigne à l’origine le bassin de réparation.

29 - L'ENTREE DE L'ARSENAL DE VENISE - CANALETTO - 1732

L’entrée de l’Arsenal de Venise – Canaletto – 1732

Le mot « arsenal » n’apparaît en français sous son sens complètement préservé qu’au XIIIe siècle. L’expression sémitique passe d’abord par diverses formes dans les langues romanes et notamment les dialectes italiens : « tersanala » dans le dialecte toscan de Pise, « tarcenale » du napolitain donne dans l’ancien français « tarsenal ». Le vénitien va y ajouter un article « idi » ou « d’ », d’où sa variante « d’arzana » qui se transformera en « arzana », terme qui désigne l’arsenal de Venise en 1104. Notons que « l’amiral » provient directement du superlatif de « l’émir » ou « chef de l’arsenal », soit « emir’al », c’est-à-dire le très grand chef.

Ce fut, en effet, Venise qui fut le premier port à se doter d’un arsenal, en 1104. On l’appelait et on peut encore l’appeler « l’arsenal de la République Sérénissime ». Il fut construit à l’initiative du Doge Ordelafo Faliero. Ce chantier naval jouera un rôle déterminant dans la construction de l’empire vénitien et le quadruplement de sa puissance navale. Il est entouré par 3 km de murailles crénelées de brique rouge. Il employait jusqu’à 16 000 personnes à son apogée. Il peut être considéré à la fois par sa taille, par son ancienneté ainsi que par l’ingéniosité de sa conception et de son fonctionnement comme l’un des premiers sites véritablement industriels de l’Europe de l’époque. Il s’agissait ni plus ni moins que de travail à la chaîne. Ce centre prestigieux de construction et de réparation des navires de la flotte de la Sérénissime fut intégralement reconstruit au XIVe siècle.

Si à l’origine les arsenaux étaient liés à la fabrication navale ou à la marine de guerre, le terme sert au XVIIIe siècle à nommer divers dépôts d’armes et de matériel pour les armées de terre françaises. Ainsi, l’arsenal de Paris qui ne subsiste plus de nos Jours que sous le nom de Bibliothèque de l’Arsenal ou d’une station de métro, la station Arsenal, qui n’avait de lien direct avec la marine qu’en servant à entreposer des armes pour la défense de la capitale du royaume de France. Ainsi on comprend mieux que les arsenaux ne sont pas toujours portuaires. On en trouve sur les fleuves et même dans les terres, pour préserver des frontières plus éloignées pouvant être menacées. C’est le cas de l’arsenal de Toulon, de Rochefort et même de Bourges. 

BROUAGE - REMPART ET ECHAUGUETTE

Le port ensablé de Brouage – Charentes Maritimes

Dans les cales sèches ou à quai, on y construit, entretient et répare des navires de guerre et leurs armements. On y stocke des munitions conventionnelles autrefois, puis ce furent également des armes chimiques, voire même des sous-marins. Les fonctions des arsenaux ont évolué depuis l’époque des navires en bois, de la poudre en tonneaux et des boulets de canons. Au XXe siècle ce sont les armements aéroportées et sous-marines qui y sont entreposées : torpilles, missiles, leurres, grenades sous-marines, armes nucléaires, chimiques, bactériologiques…

En 1373, c’est Rouen qui se dote d’un arsenal, Le Clos aux galées. En 1517, sont équipés l’arsenal du Havre installé sur le Port du Havre, puis l’arsenal de Toulon créé par Henri IV pour équiper et protéger la façade méditerranéenne. Brest se dotera aussi d’un arsenal, puis une petite ville devenue très romantique aujourd’hui, le petit port tout ensablé de Brouage. En 1666, Colbert sur ordre de Louis XIV fait construire l’arsenal de Rochefort. Au XVIIIe siècle, le nouvel arsenal créé le fut à Cherbourg. En 1789, les deux principaux arsenaux de France sont ceux de Brest et de Toulon.

CONSTRUCTION DE LA GALERE LA REALE - ARSENAL DES GALERES - MARSEILLE - 1679

Construction de la galère La Reale – Arsenal des Galères à Marseille – 1679

Entre le XVIIIe et le début du XIXe siècle, l’Arsenal des Galères de Marseille fut transféré à Toulon. Les Galères disparaissent comme corps militaire autonome en 1748 et sont rattachées à la Marine. Le transfert à Toulon permet à la Marine d’utiliser le travail des bagnards pour construire les grands voiliers de ligne qui demandent beaucoup de main d’œuvre et le travail forcé du bagne permet de répondre à cette demande. La Darse de Villefranche-sur-Mer, française depuis 1860, abrite toujours les bâtiments de l’ancien arsenal du Royaume de Piémont-Sardaigne créé au XVIIIe siècle.

Chaque siècle la France se dotera de nouveaux arsenaux et en démantèlera d’autres. Aujourd’hui, on compte encore six grands arsenaux : Cherbourg, Brest, Toulon, Lorient, Saint-Tropez, Indret et Ruelle.

ECHAUGUETTE ET REMPARTS DE BROUAGE

 

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,