DANS LE BESTIAIRE DU BELIER… LE MOUFLON

(09 - LES ANIMAUX DU ZODIAQUE) par sylvietribut le 16-04-2014

Le mouflon est un ovin sauvage, un lointain ancêtre du mouton domestique. Il est originaire de Corse, de Sardaigne et de Chypre. Cependant, ce n’est pas un ovin insulaire, on le trouve aussi sur le continent. On l’appelle aussi mouflon d’Eurasie ou mouflon des Alpes.

Le mot « mouflon » vient de l’italien « muflone », de la racine pré-latine « muff-el » qui explique les mots « moufle » (corps enveloppant) ou « mufle » de l’allemand « muffel » qui se traduit pas « gros museau). On pourrait dire également que cela évoque quelque chose de gonflé et de doux.

Le mouflon est bien sûr un ruminant qui appartient à la famille des Bovidae et à la sous-famille des Caprinae. Les différentes espèces de mouflons possèdent de grandes cornes spiralées et recourbées qui sont permanentes. La longueur des cornes d’un mouflon mâle varie entre 85 et 125 cm, mais peut atteindre 190 cm chez l’argali, pour respectivement 25 à 50 kg, et 150 kg et plus chez l’argali. Au printemps, les combats entre les mâles se font entendre à des kilomètres à la ronde tant leurs cornes s’entrechoquent de manière spectaculaire.

Mouflon

Le mouflon et ses magnifiques cornes

Le mouflon, animal très musclé, est extrêmement rapide à la course, sa vitesse de pointe est de 60 km/heure.

Le mouflon vit en général en petit groupe familial de cinq à trente individus. Comme ils vivent en altitude, ils sont très peu familiers avec l’homme et sont même très farouches, au point qu’en Amérique du Nord et en Asie, le mouflon est un trophée de chasse exceptionnel.

L’histoire des mouflons commence au début du pléistocène, c’est-à-dire il y a environ 2,5 millions d’années. Les mouflons partagent sans doute, à cette époque, un ancêtre commun avec les chèvres et les bouquetins. Cet ancêtre des « Ovis », avait une silhouette plutôt caprine et possédait à la fois les caractères des « Ovis » et ceux des « Capra ». A partir de ce type, ou d’une forme proche, les deux groupes auraient évolué parallèlement.

On a retrouvé, dans le sud des Montagnes Rocheuses, des restes fossiles vieux de 20 000 ans qu’on a attribué à « Ovis catclawensis », ce mouflon antique, aujourd’hui disparu, qui était plus grand et plus lourd que le mouflon actuel des Montagnes Rocheuses. Cependant, pour les scientifiques, il s’agirait bien de l’ancêtre de notre mouflon actuel. 

MOUFLON DANS LE CAROUX

Mouflon dans le Caroux

Ce mouflon aurait été le premier à avoir traversé le détroit de Béring il y a environ 100 000 ans. Il est probable que ce mouflon ait ressemblé au mouflon des neiges qui vit aujourd’hui à l’est de la Sibérie. A la fin du pléistocène, les mouflons peuplaient tout l’hémisphère Nord, de l’Afrique du Nord à l’Amérique du Nord. On distinguait aussi les mouflons d’Asie, dans les montagnes du Proche et du Moyen-Orient et dans celles de l’Asie centrale, ainsi que les mouflons d’Amérique et de Sibérie.

Les mouflons ne sont pas des partenaires fidèles. A la saison des amours, les femelles en chaleur ont l’orifice génital légèrement gonflé et excrètent des hormones dans leurs urines. Pour reconnaître une femelle réceptive, le mâle lui flaire l’arrière-train et, lorsqu’elle urine, prélève quelques gouttes dans sa bouche, où une glande spéciale l’informe de l’état de sa partenaire. Parfois, la femelle prend l’initiative et attire le mâle. La copulation est très brève. La durée des chaleurs est de 48 heures, mais il peut y avoir un nouveau cycle, quelques jours plus tard, si la fécondation n’a pas eu lieu.

Durant ces moments, il peut arriver que le mâle dominant ait à repousser les assauts de quelques rivaux ou même ceux de mâles subalternes qui profitent des temps de repos du couple pour tenter leur chance. Mais il arrive aussi que ce soit la femelle qui l’abandonne pour un autre prétendant, plus imposant ou simplement plus en forme, car les mâles sont polygames et s’épuisent lors de ces intenses activités.

En général les femelles commencent à s’accoupler à l’âge de 2 ans et ont leur première portée à 2 ans et demi. Cependant, certaines battent des records de précocité et mettent bas à 18 mois. Quant à l’âge de la maturité sexuelle des mâles, elle varie entre 18 et 36 mois. Toutefois, avant l’âge de 7 ans, les mouflons ont peu de chance de séduire une femelle car leurs cornes ne sont pas assez imposantes. Enfin, au-delà de 13 0 15 ans, ils ne descendent plus sur les lieux de reproduction car ils ne procréent plus. 

mouflons

Troupeau de mouflons

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,