DANS LE PARIS INSOLITE… NOTRE-DAME-DE-PARIS

(6.2 - Paris Insolite - Paris Mystérieux - Paris Esotérique) par sylvietribut le 21-10-2011

Savez-vous que c’est sur l’emplacement actuel de Notre-Dame de Paris que les Romains avaient édifié, dès le début de leur occupation, un monument en l’honneur de Jupiter. Des pierres furent retrouvées, en 1711, au cours de travaux effectués sous le chœur de la cathédrale et on peut toujours les voir au Musée lapidaire de Cluny. 

notredamedeparis 

Notre-Dame-de-Paris 

Notre-Dame-de-Paris, remarquable exemple d’architecture gothique en Europe, compte parmi les symboles de Paris. Sa construction commença en 1163 pour ne se terminer qu’en 1345, soit près de deux siècles. Elle fut d’ailleurs lors de son achèvement la plus grande cathédrale d’Occident.  

La symbolique astrologique est très présente dans la cathédrale, on la perçoit avant même d’avoir franchi la porte. Remarquez le portail de la Vierge, sur la façade ouest de la cathédrale, le zodiaque y figure, non pas sous la forme de la roue, mais remarquez sur les deux côtés de cette entrée l’alignement des signes. Sur le côté droit, dans le sens descendant, on remarque le Cancer, autrefois nommé et représenté par l’Ecrevisse, la Vierge, la Balance, le Scorpion, le Sagittaire et le Capricorne. Et sur le côté gauche, on remarque, toujours dans le sens descendant, le Lion, les Gémeaux, le Taureau, le Bélier, les Poissons et le Verseau. C’est un ordonnancement bien étrange qui ne correspond en rien au cycle habituel des saisons, ni même à une classification particulière en rapport avec la triplicité : signes cardinaux, fixes ou mutables, ou même se référant aux éléments : Feu, Terre, Air, Eau, ou bien encore selon leur appartenance en signes masculins ou féminins. Cependant, les activités en rapport avec chaque signe sont bien illustrées. 

lecrevisse-ou-le-cancer-sur-la-cathedrale-de-paris 

L’Ecrevisse ou le Cancer sur le Portail de la Vierge – Notre-Dame-de-Paris

A l’intérieur, les deux rosaces qui ornent chacun des bras du transept sont parmi les plus grandes d’Europe et mesurent chacune 13 mètres de diamètre. Elles représentent le Soleil entouré de ses douze pétales qui sont les douze signes du zodiaque. Petite anomalie, le premier des douze signes figurant sur la rose occidentale est le signe des Poissons. Alors que les calendriers médiévaux commençaient comme l’année d’ailleurs avec le signe du Bélier.  

les-poissons-rosace-de-notre-dame-de-paris 

Les Poissons sur la rosace de Notre-Dame-de-Paris 

Il faut se souvenir que, dans la clandestinité, un poisson servait de reconnaissance aux premiers Chrétiens ; qu’il est également très présent dans les Ecritures. Par ailleurs, c’est sur le portail de la Vierge qu’on trouve le premier zodiaque. Or, le signe qui fait face aux Poissons est la Vierge, complémentaire, l’un nourrissant l’autre, l’Eau des Poissons nourrissant la Terre de la Vierge.   

la-balance-rosace-de-notre-dame-de-paris 

La Balance du zodiaque sur le vitrail de Notre-Dame 

Si le zodiaque évoque le cycle solaire et le défilement des saisons, les symboles de Notre-Dame font également référence à la lune. Il s’agit des 28 figures représentant les rois de Juda qui s’apparentent au cycle lunaire de 28 jours, et de ce fait aux 28 maisons lunaires qui étaient très utilisées à l’époque, dont l’intérêt est par la suite tombé en désuétude, mais que vous pouvez retrouver tous les mois dans mon calendrier lunaire. Peut-être faut-il s’en référer au livre que Fulcanelli, spécialiste de l’hermétisme, consacra à Notre-Dame-de-Paris. Et voici d’ailleurs, ce qu’il affirmait « Gravissez l’escalier en hélice qui accède aux parties hautes de l’édifice, parcourez lentement le chemin creusé comme une rigole, au sommet de la deuxième galerie. Arrivé près de l’axe médian du majestueux édifice, à l’angle rentrait de la voûte septentrionale, vous apercevrez, au milieu du cortège des chimères, le saisissant relief d’un grand vieillard de pierre. C’est celui de l’alchimiste de Notre-Dame ».  

Au cours de la Révolution française, de nombreux actes de vandalisme visèrent la cathédrale : les rois de Juda de la galerie des Rois de la façade furent décapités et enlevés car les révolutionnaires pensaient qu’il s’agissait des rois de France. Heureusement, on a retrouvé une bonne partie de ces têtes en 1977. Elles se trouvent actuellement au Musée national du Moyen Age.   

notre-dame-de-paris-galerie-des-rois-de-juda 

Galerie des Rois de Juda – Notre-Dame-de-Paris

Toujours pendant la Révolution française, c’est le Culte de la Raison qui fit son apparition à Notre-Dame, le 10 novembre 1793, avec la Fête de la Liberté. Ce culte fut organisé par Pierre-Gaspard Chaumette et le maître-autel se vit ainsi transformé en autel de la déesse Raison. Le culte catholique fut d’ailleurs interdit à Paris à partir de novembre 1793. Ensuite, la cathédrale fut transformée en entrepôt.  

Après la tourmente révolutionnaire, entre 1844 et 1864, la cathédrale subit une restauration importante et souvent controversée dirigée par l’architecte Viollet-le-Duc. Il y a incorporé des éléments et des motifs que le monument légué par le Moyen Age n’avait jamais possédés.  

Le portail central de Notre-Dame présente également des éléments ésotériques et faisant référence à l’astrologie. En effet, au pied du Christ, un médaillon représente l’Alchimie sous les traits de Cybèle, symbolisant la sagesse Santa Sophia. Dans sa main droite, elle tient deux livres : l’un est ouvert alors que l’autre est fermé. Voilà qui symbolise deux voies d’accès à la connaissance. Le livre ouvert représente la connaissance visible ou exotérique, alors que le livre fermé derrière parle de la connaissance ésotérique ou connaissance invisible.  

notre-dame-de-paris-cybele-ou-lalchimie 

Cybèle ou l’Alchimie – Notre-Dame-de-Paris 

Quant à Cybèle, c’était une importante divinité de Phrygie, province de la Grèce antique, déesse de la nature sauvage. Son culte dépassait d’ailleurs les frontières de la Grèce et s’étendait dans tout le Proche-Orient. Elle représentait l’archétype de la Grande Mère Nature. C’est pourquoi les philosophes la choisirent pour représenter l’Alchimie. Autour de l’Alchimie, on trouve les sept arts que l’adepte doit étudier : la géométrie, la rhétorique, la grammaire, la musique, la médecine et l’astrologie, représentation que l’on identifie très bien sur le portail central de Notre-Dame.   

lastrologie-cathedrale-notre-dame-de-paris 

L’Astrologie sur le grand portail de Notre-Dame

A noter aussi sur le sol du parvis de Notre-Dame, une plaque de bronze incrustée dans le sol qui sert de point zéro de toutes les distances routières calculées à partir de Paris. D’autre part, la flèche de la cathédrale est un point géodésique, c’est-à-dire qu’on connaît avec précisions ses coordonnées géographiques et même son altitude.  

point-zero-des-routes-de-france-paris-notre-dame 

Point Zéro des Routes de France sur le sol du parvis de Notre-Dame

Bibliographie

Connaissance du Vieux Paris – Jacques Hillairet   

Partager

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,