LES ZODIAQUES DE MANTOUE – ITALIE

(6.3.2 - A l'étranger) par sylvietribut le 20-05-2016

Mantoue est l’un des plus beaux bijoux de la Renaissance italienne. La ville se situe au sud-est de la Lombardie, aux confins de la Vénétie et de l’Emilie-Romagne. En 2008, Mantoue et Sabbioneta, sa petite voisine, ont été inscrites au Patrimoine mondial de l’Unesco. Mantoue s’étend comme une petite péninsule composée de trois miroirs d’eau artificiels, obtenus à partir des méandres du fleuve Mincio, créés à l’origine pour la défense de la ville. On les nomme « le lac Supérieur », « le lac du Milieu » et « le lac Inférieur ». Cette singularité rend cette ville lombarde tout à fait unique. Elle semble comme émerger de l’eau, comme une Venise de l’arrière pays. On la surnomme d’ailleurs la « glorieuse ». C’est de la route de Vérone, qu’on découvre une vue magnifique sur la ville.

Une légende, reprise par Virgile, prétend que Mantoue aurait été fondée par Manto, fille du devin Tirésias. Cependant, son origine semble étrusque et elle se développe à l’époque romaine.

MANTOUE - ITALIE

Mantoue sur le fleuve Mincio – Lombardie

Mantoue est profondément liée à la Maison des Gonzague qui la transformèrent en une splendide ville-cour, entre 1328 et 1707. Ces grands seigneurs, pendant 400 ans, dépensèrent une grande partie de leur fortune dans des travaux d’embellissement de la ville. Ils firent appel aux grands noms de la Renaissance italienne. Les Gonzague avaient succédé à des « capitaines du peuple », ce furent des souverains éclairés, protecteurs des arts et des lettres. C’est ainsi que Gianfrancesco Gonzague (1407-1444) confia ses enfants au fameux Vittorino da Feltre (1379-1446), père de la pédagogie, qui servira de modèle à Rabelais pour son Ponocrate, précepteur de Gargantua. Ludovico (1448-1478), élève de Vittorino, condottiere de son métier, est le type du mécène de la Renaissance, distribuant des terres aux paysans pauvres, faisant creuser un nouveau port et paver les rues de Mantoue. Il protège l’humaniste Politien, l’architecte florentin Leone-Battista Alberti, le fantasque peintre de Padoue, Mantegna, qui se dispute souvent avec ses voisins et veut faire chasser les curés qui lui déplaisent. Et puis, Francesco II (1484-1519) épouse Isabelle d’Este, lettrée, artiste, belle et sage aussi selon sa devise : « nec spe, nec metu » qu’on traduit par : « ni par l’espoir, ni par la crainte ». Et puis, des branches latérales détiennent les duchés de Sabbioneta et de Guastalla ; à la fin du XVIe siècle, un Gonzague deviendra duc de Nevers et seigneur de Charleville : il introduira la faïence à Nevers et son fils Charles fera construire la célèbre place Ducale à Charleville.

Bien qu’ayant souffert des bombardements de la dernière guerre, Mantoue a fière allure. Le soir, le centre historique conserve son aspect médiéval et un calme olympien. C’est une ville trop souvent oubliée des touristes, bien qu’elle fasse souvent parler d’elle grâce à son festival de littérature.

« Si les étoiles nous regardent, le zodiaque, c’est nous qui le regardons ».

Ceux qui aiment l’astrologie ne peuvent qu’adorer le zodiaque et à Mantoue, les passionnés du genre, il y en a plusieurs à découvrir. En voici donc cinq qu’il vous faudra rechercher si vous allez un jour à Mantoue.

LE CYCLE DES SIGNES DU ZODIAQUE - PALAZZO DEL ARCO - MANTOUE

Les trois premiers signes du zodiaque du Palazzo d’Arco à Mantoue – Italie

Le premier zodiaque se trouve au Palazzo d’Arco, piazza d’Arco, à Mantoue. Ce palais fut édifié au XVIIIe siècle par Antonio Colonna pour une branche de la famille de Trento des comtes d’Arco. La visite comprend une vingtaine de pièces meublées, allant de la simple cuisine à l’impressionnante salle du Zodiaque. Cette salle est un joyau à ne pas manquer. Chaque signe zodiacal est un incroyable mélange d’images, d’histoires et de symboles à déchiffrer, un chef d’œuvre que l’on doit à Giovanni Maria Falconetto. www.museodarcomantova.it

DETAIL DU ZODIAQUE - PALAZZO DUCALE - MANTOUE

Détail du zodiaque du Palazzo Ducale – Mantoue

C’est au Palazzo Ducale que vous devez vous rendre pour admirer le second zodiaque dans la salle du zodiaque avec son plafond spécial : une voûte bleu constellée d’étoiles et de signes zodiacaux qui oblige les touristes à marcher la tête en l’air, en direction de la salle des Fleuves. Les fresques sont de Lorenzo Costa le Jeune. Le Palazzo Ducale est la propriété de l’Etat. C’était auparavant le château des Gonzague est c’est donc une véritable ville dans la ville. Il faut dire que ceux-ci mirent plus de quatre siècles pour arriver à ce résultat : 34 000 m², 500 pièces où l’on pouvait loger cinq rois accompagnés de l’ensemble de leur cour. www.mantovaducale.beniculturali.it

CASTELLO SAN GIORGIO - MANTOVA

Castello San Giorgio – Mantoue – Italie

Le  troisième zodiaque se trouve au Castello di San Giorgio, où l’on trouve des traces de peinture de Giulio Romano, où fut fait prisonnier Pietro Frattini, un des Martyrs de Belfiore et de Ciro Menotti. Cette salle se trouve au dernier étage du château. Qui sait pourquoi le destin de ces patriotes italiens passa par les geôles du château. www.mantovaducale.beniculturali.it

SALLE DU ZODIAQUE - PALAZZO TE - MANTOUE

Salle des Vents et du Zodiaque – Palazzo Te – Mantoue

Le quatrième zodiaque  se trouve dans la Salle des Vents et du Zodiaque au Palazzo Te. Ce palais d’été fut bâti entre 1525 et 1535 par Jules Romain pour Federico II dans un style plein de force, à base de bossages et de colonnes monumentales. L’intérieur est décoré de fresques par Jules Romain et ses élèves qui ont déployé une virtuosité et une fertilité d’inventions étonnantes. Dans une salle sont représentés les chevaux préférés du duc, de race mantouane, et dans une autre l’incroyable histoire de Psyché. Une autre salle encore a été ornée de stucs par Primatice. La salle des Géants est la plus célèbre où Jules Romain a représenté, avec un extraordinaire sens du colossal, les Géants cherchant à atteindre Olympe et écrasés par des rochers ou par des édifices qui s’effondrent. Et puis la salle des Vents et du Zodiaque. Federico II était passionné d’astrologie et s’interrogeait beaucoup sur le destin. Il était né sous le signe du Taureau et il était convaincu que son étoile était la meilleure qui soit, en l’occurrence Vénus. Ce qui n’était pas faux puisqu’on dit que Vénus est la planète de la « petite chance » par comparaison avec Jupiter qui est dite « de la grande chance ». Au Palazzo Te il fit décorer son appartement d’un plafond fait de stucs et de fresques racontant les influences des étoiles sur la vie et le destin des hommes. www.palazzote.it

ZODIAQUE DE LA TOUR ASTROLOGIQUE - PLACE AUX HERBES - MANTOUE

Zodiaque de la Tour astrologique – Place aux Herbes – Mantoue

Le cinquième zodiaque est celui de l’horloge astronomique de la Place aux Herbes. En 1472, à Mantoue, ceux qui savaient interpréter, seuls, leur thème, allaient le lire sur les cadrans de l’horloge astronomique réalisée par le mathématicien Bartolomeo Manfredi pour le Marquis Ludovico II Gonzaga. Vous pourrez faire de même en vous rendant Piazza Erbe en consultant la dernière horloge encastrée dans la tour du XIVe siècle qui est au bout du grand escalier qui conduit à l’étage noble du Palazzo della Ragione. http://www.turismo.mantova.it

PALAZZO TE - MANTOVA

Palazzo Te – Mantoue – Italie

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,