DANS LE BESTIAIRE DE LA LUNE… L’ESCARGOT

(09 - LES ANIMAUX DU ZODIAQUE) par sylvietribut le 18-07-2013

Universellement symbole lunaire, il indique la régénération périodique : l’escargot montre et cache ses cornes comme la lune apparaît et disparaît ; mort et renaissance, thème de l’éternel retour.

LA SPIRALE DE LA LUNE

La spirale des phases de la Lune

Il signifie aussi la fertilité : la spirale, liée aux phases de la Lune, et le développement de la corne. « Comme tel, l’escargot devient le lieu de la théophanie lunaire, comme dans l’ancienne religion mexicaine où le dieu de la lune, Tecçiztecatl, est représenté enfermé dans une coquille d’escargot.

Comme le coquillage, l’escargot présente un symbolisme sexuel : analogie avec la vulve, matière, mouvement, bave. Chez les Aztèques l’escargot symbolisait couramment la conception, la grossesse, l’accouchement. Au Dahomey, il est considéré comme un réceptacle du sperme.

ESCARGOT DANS SA JOLIE COQUILLE

Escargot dans sa belle spirale de coquille

Dans la culture judéo-chrétienne, l’escargot a souvent été considéré comme une manifestation du péché mortel de paresse. Dans le psaume 58, il est fait allusion à la viscosité de l’escargot.

En raison de sa lenteur, l’escargot est traditionnellement considéré comme un symbole de patience. Par contre, en français, l’expression « avancer comme un escargot » est utilisée pour décrire la lenteur et l’inefficacité de quelqu’un. De là « l’opération escargot » est une action consistant à provoquer un ralentissement de la circulation à des fins revendicatives.

Il symbolise encore le mouvement dans la permanence. « La forme hélicoïdale de la coquille de l’escargot terrestre ou marin constitue un glyphe universel de la temporalité, de la permanence de l’être à travers les fluctuations du changement ».

Dans les hiéroglyphes égyptiens, la spirale était représentée par un escargot. Il pourrait symboliser, comme cette figure géométrique très répandue dans la nature, l’évolution de la vie.

 DES ESCARGOTS AMOUREUX

Escargots amoureux

En Afrique du Nord, on confectionne des chapelets avec des coquilles d’escargots… « L’escargot rappelle la corne des béliers… De plus, il participe de l’humide et ne sort de terre, comme disent les paysans, qu’après la pluie. Il se trouve lié au cycle des champs, devenu le symbole de la fécondité donnée par les morts, la parure presque nécessaire de l’ancêtre revenu sur la terre des hommes pour la féconder, porteur de tous les symboles de la face du ciel et des orages bienfaisants.

Il faut se souvenir aussi que les escargots ont été largement utilisés dans la divination. Le poète grec Hésiode affirmait qu’on pouvait prévoir le temps de la récolte par leur escalade des tiges. Plus près de nous, Carl Gustav Jung indiqué que l’escargot de nos rêves était la représentation de soi. D’ailleurs, en psychologie, l’intérieur doux de l’escargot est analogue à l’inconscient, alors que la coquille est la conscience.

L'ANNONCIATION DE FRANCESCO DEL COSSA

L’escargot dans l’Annonciation de Francesco Del Cossa

Peut-être parce que l’escargot a un aspect un peu répugnant, ou alors en raison de sa modestie, il est peut présent dans le tableau des peintres. Il est semble même assez incongru dans une œuvre de Francesco Del Cossa, un peintre de l’Ecole de Ferrara, il s’agit d’une Annonciation où l’escargot figure au premier plan, bien en vue, qui chemine on se demande où, comme s’il cherchait à précéder l’ange dans la nouvelle qu’il apporte. Peut-être est-ce en raison de l’image du sexe féminin qu’il suggère, ou bien par le symbole de fertilité qu’il véhicule, et donc de fertilité aussi, une fertilité toute virginale puisque l’escargot est hermaphrodite. Enfin, il peut également symboliser une période de progression et d’attente.

L'ESCARGOT DANS L'ANNONCIATION DE FRANCESCO DEL COSSA

L’Annonciation de Francesco Del Cossa – Détail

A noter que Francesco Del Cossa réalisa les peintures allégoriques du Palais Schifanoia à Ferrara, et notamment trois des douze mois sur les dessins de Cosmé Tura, mais mal payé, il quitta Ferrara définitivement pour vivre et travailler à Bologna :

–       Le mois de mars avec le Triomphe de Minerve et le signe du Bélier. On y voit aussi Borso d’Este rendant justice et partant à la chasse, pendant que les paysans taillent la vigne.

–       Le mois d’avril représenté par Vénus et les Trois Grâces, le signe du Taureau, et ses amants. On y voit aussi Borso d’Este rentrant de la chasse.

–       Le mois de mai et des scènes de moisson, le signe des Gémeaux. On y voit aussi Apollon entouré des Muses et de Pégase et Borso d’Este qui reçoit un panier de cerises.

UNE FAMILLE D'ESCARGOT 

Bibliographie

Dictionnaire des Symboles – Jean Chevalier et Alain Gheerbrant – Robert Laffont/Jupiter – Collection Bouquins. 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,