DANS L’HERBIER DU CAPRICORNE… LA SAPONAIRE

(07- DE LA PLANTE A L'ETOILE) par sylvietribut le 16-01-2014

Saponaria officinalis… Savonnière… saponière… savonaire… herbe à savon… savon de fossé… herbe à foulon, savonnière ou même herbe à femme… C’est indiscutable, comme le laissent présager toutes ces appellations, la saponaire nettoie… Et elle nettoie tout : le linge avec lequel on la met à bouillir en guise de savon, les étoffes de laine avant teinture, les tissus aux couleurs délicates et l’organisme humain lorsqu’il est victime d’engorgements ou surchargé de toxines qui cherchent une porte de sortie à travers la peau. L’Homéopathie considère Saponaria comme un remède de drainage dans toutes les affections cutanées, rejoignant ainsi les médecins arabes qui la prescrivaient contre les dartres, les ulcères et même la lèpre. Pour l’astrologue, dans l’homme-zodiaque la peau est régie par le Capricorne et par Saturne. Elle est une des herbes de base de la médecine populaire qui l’utilise d’autant plus volontiers qu’elle pousse à peu près partout : au bord des rivières et des ruisseaux, dans les bois et les haies, sur les décombres et les talus où elle forme d’importantes colonies et qu’elle est facile à identifier : ses tiges, de 30 à 70 cm de haut, de forme cylindriques et dures ; elles portent des feuilles opposées, vert tendre, pointues et sillonnées par trois nervures longitudinales ; ses fleurs rose tendre sont groupées en petits bouquets au sommet des tiges ; elles ont cinq pétales et un délicat parfum. On peut employer les tiges et les feuilles, mais généralement on leur préfère la racine. C’est un rhizome blanc jaunâtre, très ramifié, de la grosseur du doigt, récoltée soit au printemps, soit en automne, séchée au soleil et coupée en petits morceaux.

saponaire

La Saponaire

Les saponaires regroupent des plantes essentiellement de la famille des Caryophyllaceae qui doivent leur nom au fait que leurs rhizomes contiennent des saponines faisant mousser l’eau et leur permettant, au moins pour l’espèce Saponaria officinalis, d’être utilisées comme substitut du savon. On en connaît une vingtaine d’espèces, le plus souvent méditerranéennes.

Cette « herbe à savon » tire son nom latin et français de « saponaria » et « saponaire ». Son nom anglais est « soapwort » et les Italiens en ont fait leur « sapone », c’est-à-dire le savon. On comprend que ce sont les propriétés savonneuses et mousseuses que les racines produisent lorsqu’elles sont broyées et mélangées à l’eau qui lui on valu cette dénomination. On a d’ailleurs longtemps utilisé la saponaire comme substitut du savon pour laver le linge. Elle peut également entrer dans la composition de shampooings et produits démaquillants.

SAPONAIRE - SAVON

Savon à la saponaire

Dès le XVIe siècle, sous le règne d’Elizabeth 1re, reine d’Angleterre, on se servait déjà de la saponaire pour laver et prérétrécir le linge avant fabrication. C’est d’ailleurs, sous l’emprise d’une forte imagination que les anglophones nomment aussi cette fleur « boucing bet ». C’est grâce à ses vertus médicinales et ornementales que les premiers colons la naturalisèrent en Nouvelle-Angleterre. Elle se dispersa par la suite dans toute l’Amérique du Nord, et surtout aux Etats-Unis.

Et pourtant, des siècles auparavant, les Romains mettaient de la saponaire dans l’eau de leur bain pour guérir les démangeaisons. Toutefois, « saponaire » vient du mot gaulois « sapo », conservé en latin et qui a donné le mot « savon » désignant ce qui nettoie. Son rapport avec l’eau est prépondérant d’abord parce que la saponine que la plante contient provoque une mousse au contact de l’eau et qu’elle pousse souvent au bord des rivières et l’eau de cette rivière provoque sur la peau le même effet que le savon.

LA SAPONAIRE - FICHE BOTANIQUE 

La Saponaire – Planche botanique

La saponaire a également une influence bénéfique sur les rhumatismes et l’insuffisance hépatique. On peut d’ailleurs préparer une décoction de saponaire en la faisant bouillir cinq minutes, mais il faut la passer immédiatement sans laisser macérer en raison des effets secondaires : tremblements, paralysie partielle de la langue, sécheresse de la bouche qui seraient alors à craindre. Rhumatismes, tremblements, paralysie et sécheresse de la bouche, voici bien des problèmes liés à Saturne et au Capricorne.

Outre le fait que la saponaire est une plante utile puisqu’elle aide à la lessive, mais aussi parce qu’elle soigne, on comprend qu’elle entre dans l’herbier du Capricorne, car elle soigne des problèmes tout à fait rattachés au signe et à Saturne : les problèmes dermatologiques et les démangeaisons et ceux en rapport avec les rhumatismes. Or, dans l’homme-zodiaque la peau, comme les os et les articulations sont du domaine du Capricorne, régit par Saturne. Pour les problèmes hépatiques, il ne faut pas perdre de vue que Jupiter qui régit le foie, est en chute dans le Capricorne. 

LA SAPONAIRE

Bibliographie

Nos grand-mères savaient – Jean Palaiseul – Editions Robert Laffont

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

LES ETOILES FIXES DE LA BALANCE

(5.7 - CONSTELLATIONS ET ETOILES FIXES) par sylvietribut le 08-10-2013

Bilancia

 

 

 

 

 

 

 

 

LES ETOILES FIXES DE LA BALANCE                                                 

ZANIAH – 3°51 Balance – De la nature Mercure-Vénus – Bénéfique* – Honneur – Amabilité.

YINDE MIATRIX* – 8°58 Balance – De la nature Mercure-Saturne et Vénus-Saturne – Risque de veuvage Revers et déception – Fausseté – Disgrâce – Vol.

CAPHIR – 9°12 Balance – De la nature Mercure-Saturne – Bénéfique* – Caractère raffiné et aimable. Sens prophétique – Courtoisie.

AL GORAB – 12°50 Balance – De la nature Mars-Saturne – Tendances à la destruction – Vol.

SEGINUS – 16°39 Balance – De la nature Mercure-Saturne – Pertes par amis et compagnies – Imprudent – Rusé.

FORAMEN – 22°08 Balance – De la nature Jupiter-Saturne – Dignité – Profit – Acquisition – Danger pour les yeux.

L’EPI ou SPICA* – 22°52 Balance – De la nature Mercure-Vénus-Mars – Bénéfique* – Talents de sculpteur Talents culinaires – Dons occultes – Succès – Renom – Richesses – Elévation par les sciences et les arts.

ARCTURUS** – 23°15 Balance – De la nature Mars-Jupiter – Bénéfique* – On l’appelle « le grand hurleur », « le gardien de l’Ours », « le gardien du Nord ». Effets : dépositaires des finances des princes, donc un lien en rapport avec le Trésor Public – Richesses – Honneurs – Réputation – Hautes charges – Dons scientifiques – Voyages favorisés.

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,