DANS LE BESTIAIRE DE LA BALANCE… LA BERGERONNETTE

(09 - LES ANIMAUX DU ZODIAQUE) par sylvietribut le 14-10-2016

Jynx est un personnage assez confidentiel de la mythologie grecque. Son mythe repose sur des sources tardives et contradictoires qui toutes se rejoignent sur le point de la métamorphose. Le Jynx du grec ancien se traduit par « torcol ».

La Souda, qui est une encyclopédie grecque de la fin du Xe siècle, est un ouvrage de référence, en particulier pour les citations, très souvent utilisée dans les travaux portant sur l’Antiquité, nous livre plus d’informations, fait de Jynx une nymphe, fille d’Echo ou de Péitho, la persuasion. Elle aurait voulu séduire Zeus/Jupiter par ses drogues mais aurait été changée en pierre par Héra. Elle fut surnommée « petite perverse » pour cela. Cette métamorphose en pierre est cependant minoritaire, et elle est traditionnellement associée au torcol, oiseau réputé chez les Grecs pour inspirer l’amour.

Cependant, il existe une autre version qui est donnée par Antoninus Liberalis : Jynx, fille de Piéros et donc mortelle, aurait avec ses sœurs voulu défier les Muses dans une compétition musicale, ce qui explique sa métamorphose en torcol.

Théocrite, qui était un poète bucolique grec (vers 315 avant Jésus-Christ est décédé vers 250 avant J.C.), considéré comme l’un des sept poètes de la Pléiade poétique, met en scène, dans sa seconde idylle, une femme, Simaitha, qui essaie de retrouver l’amour de son amant en invoquant, entre autre, mais de façon répétée, Jynx, traduit le plus souvent par « torcol », mais aussi par « bergeronnette » ou « oiseau sacré », comme une figure divine capable d’agir magiquement sur un amant qui la délaisse. L’oiseau est ici invoqué selon un principe de magie sympathique. En effet, Simaitha essaie de faire revenir son amant à elle, donc de le faire regarder en arrière, vers elle, et le torcol symbolise cette opération dans son nom même (il se tord le col ou le cou).

la-bergeronnette-blanche

La bergeronnette grise

Jynx, c’est-à-dire la bergeronnette, était cette fille de Pan qui fit boire à Zeus/Jupiter le breuvage qui l’enflamma pour Io, qu’il transforma en génisse pour la soustraire au regard d’Héra. Mais celle-ci l’en punit quand même en la métamorphosant en bergeronnette, oiseau que les Grecs utilisaient pour la magie amoureuse. Et c’est ainsi que la bergeronnette est devenue le symbole des enchantements de l’amour et qu’elle était dédiée à Aphrodite/Vénus, déesse de l’amour, de la sensualité et de la sexualité. D’ailleurs le chant de la bergeronnette est en parfaite harmonie avec les premiers désirs, autre raison qui lui permit de participer au culte d’Aphrodite/Vénus.

Par ailleurs, c’est également sous la forme d’une bergeronnette qu’est représenté le Phénix grec. En fait, cet oiseau légendaire était, à l’origine, l’oiseau Bénou de l’Egypte antique. Ce dernier était un animal sacré qui représentait l’âme de Rê, le Soleil.

La bergeronnette, la « lavandière » ou le « hoche-queue » de nos pays, joue dans les mythes primordiaux du Japon, un rôle de nature démiurgique. C’est d’elle, en effet, que le couple primordial, Izanagi-Izanami apprit la copulation. Sa façon de marcher en trottinant et en balançant continuellement la queue lui vaut ce surnom de « hochequeue » et sa présence au bord des rivières et des lavoirs d’autrefois est à l’origine de son autre surnom de « lavandière ». La bergeronnette passe le plus clair de son temps au sol. Elle avance en trottinant à vive allure, avec des mouvements saccadés de la tête.

Il serait sans doute puéril d’interpréter ce fait de manière uniquement réaliste. Le rôle de l’oiseau paraît être en rapport ici avec celui du serpent dans la Genèse car il est à la fois le révélateur de l’intelligence créatrice et l’instrument de la transposition, au plan grossier, de la manifestation subtile : il révèle l’homme à lui-même.

la-petite-aphrodite-musee-de-brindisi-italie

La petite Aphrodite – Musée de Brindisi – Italie

Chez les Grecs aussi, la bergeronnette, présent d’Aphrodite/Vénus, est liée à l’amour et à ses philtres magiques, en particulier quand elle est fixée sur une roue tournant avec rapidité : « La maîtresse des flèches les plus rapides, la déesse née à Chypre, du haut de l’Olympe, attacha solidement sur une roue une bergeronnette au plumage varié, liée aux quatre membres. Elle apporta pour la première fois aux hommes l’oiseau du délire, et enseigna à l’habile fils d’Aison des charmes et des formules pour qu’il pût faire oublier à Médée le respect de ses parents. Et c’est pourquoi la bergeronnette symboliserait les enchantements de l’amour…  Avec la bergeronnette et ses symboles, on est bien dans l’univers de la Balance. Aison était un peintre sur vases attiques du Ve siècle avant Jésus-Christ, qui s’illustre dans la figure rouge. Une soixantaine de vases lui sont attribués. Ses œuvres sont aujourd’hui dispersées dans plusieurs musées du monde entier.

Par ailleurs, depuis 1960, la bergeronnette est l’emblème de la Lettonie.

le-benou-ou-bergeronnette

Le Bénou ou la bergeronnette

Bibliographie

Dictionnaire des Symboles – Jean Chevalier et Alain Gheerbrant – Robert Laffont/Jupiter – Collection Bouquins.

 

 

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

RETROGRADATION DE MARS ENTRE SAGITTAIRE ET SCORPION

(4.3.2 - MARS) par sylvietribut le 16-03-2016

Le 3 janvier 2016, Mars faisait son entrée dans le signe du Scorpion, domicile de la planète. Mars a quitté le Scorpion pour entrer dans le Sagittaire le 6 mars 2016. C’est dans ce signe que la planète entreprendra sa rétrogradation. Elle sera stationnaire, sur le 8e degré, du 5 au 30 avril 2016. Mars deviendra rétrograde sur 8°54 Sagittaire, le 18 avril 2016.

Cependant, ce n’est que le 27 mai 2016 que Mars se retrouvera dans ses dignités en Scorpion, rétrogradant jusqu’au 30 juin 2016 pour reprendre sa marche directe sur 23°03 Scorpion. Mars sera stationnaire sur ce 23e degré entre le 18 juin et le 12 juillet 2016, quittant définitivement le Scorpion le 2 août 2016 pour retrouver le Sagittaire.

MARS EN SAGITTAIRE

Mars en Sagittaire

La rétrogradation de Mars en Sagittaire sera positive pour les premiers décans du Sagittaire, du Verseau, du Bélier, du Lion, de la Balance, seulement pour qui a son Soleil natal, son Ascendant, le Maître de cet Ascendant, la Lune ou toute autre planète se trouvant entre 0° et 8° de ces signes, et sans aspect conflictuel. Ceux qui ont un élément du thème sur le 8° degré d’un de ces signes seront plutôt avantagés, selon ce que la planète touchée représente dans leur thème et à condition qu’elle ne soit pas en conflit dans le thème natal, et selon ce qu’elle représente dans celui-ci. En effet, il faut prendre en compte la Maison du thème que Mars gouverne, celles qui superposent le Scorpion et le Bélier, ainsi que la Maison du thème qui est en analogie avec la planète ou les planètes transitées par Mars en Sagittaire.

Par contre ne seront nullement avantagés, les premiers décans des Poissons et de la Vierge, et même les Gémeaux qui recevront l’opposition de Mars, ou même du Sagittaire, notamment si le Soleil natal, l’Ascendant, le Maître de cet Ascendant, la Lune ou toute autre planète se trouvent entre 0° et 8° de ces signes et d’autant plus difficiles que dans le thème natal ces éléments du thème sont déjà en conflit. Pour avoir un aperçu de ce qu’il peut advenir tant sur le plan psychologique que dans les faits, il faut prendre en compte la Maison du thème que Mars gouverne et celles qui superposent le Scorpion et le Bélier, ainsi que la Maison du thème qui est en analogie avec la ou les planètes transitées par Mars.

Notez que cette rétrogradation de Mars en Sagittaire ne rencontre pas de difficultés en état céleste avec les autres planètes, notamment les planètes lourdes que sont Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton.

glyphe du Sagittaire 2

Mars en Sagittaire sera pour certains une impossibilité de rester en place. Il leur faudra extérioriser leur énergie, par une activité forte, ou bien la pratique d’un sport, ou des exercices physiques en général. Cette position confère une grande indépendance. Certains vont en profiter pour voyager, courir une aventure comportant quelques risques, voire même des dangers. Il y aura un goût certain pour la vitesse, pour tout ce qui est rapide ou expéditif. Qui s’exprimera avec franchise, enthousiasme ; d’autres s’emballeront pour certaines idées et mettront de l’ardeur dans leurs convictions. C’est un aspect de prosélytisme. Par contre en cas de dissonance, Mars en Sagittaire sera synonyme d’imprudence, de témérité, d’emballements intempestifs. Certains montreront un goût exagéré pour une chance à courir, pour le jeu, pour tout ce qui implique des risques, pour les exploits difficiles et dangereux. Ils pourront être pris par le démon de la vitesse et chercher à battre des records. Attention à ne pas faire preuve d’une franchise trop directe et même brutale. Attention aussi aux blessures aux membres inférieurs, aux cuisses surtout : claquage de muscles, sciatique… Accidents de chasse ou dangers par armes à feu.

MARS DOMICILE SCORPION ET BELIER

Mars en domicile en Scorpion

En ce qui concerne la rétrogradation de Mars en Scorpion, celle-ci sera positive pour les Scorpions de la fin du second décan et le troisième décan du signe, de même pour les Capricorne, Poissons, Cancer, Vierge, notamment entre les 23e et 29e degrés de ces signes, à condition que les planètes transitées ne soient pas en conflit dans le thème natal, et selon ce qu’elles représentent dans celui-ci. Il ne faut pas oublier de prendre en compte la Maison du thème que Mars gouverne, celles qui superposent le Scorpion et le Bélier, ainsi que la Maison du thème qui est en analogie avec la planète ou les planètes transitées par Mars en Scorpion. Qui a un élément du thème sur le 23e degré sera particulièrement concerné par cette rétrogradation, en positif ou en négatif selon la qualité de la planète transitée dans le thème natal.

Par contre ne seront pas vraiment avantagés les derniers décans du Verseau et du Lion, ainsi que du Taureau auquel Mars s’opposera. Le 23e degré étant particulièrement sensibilisé par cette rétrogradation, en positif ou en négatif, selon la qualité de la planète transitée dans le thème natal.

La rétrogradation de Mars en Scorpion ne se fera pas dans un contexte planétaire difficile, pas de contact avec les planètes lourdes, ni en positif, ni en négatif.

scorpio_bg

Mars en Scorpion projette dans une activité opiniâtre. Les façons d’agir sont radicales et parfois extrémistes. On fait preuve de courage et de combativité avec un certain mépris du danger. On s’acharne dans la volonté d’atteindre son but. Les besoins et les désirs sont impérieux. Les tendances passionnelles sont fortes et les besoins sexuels importants. Par contre, dans un contexte problématique, la tendance est à l’extrémisme agressif, le caractère se fait vindicatif, il y a des envies, des exigences folles. Mars en Scorpion c’est aussi faire preuve d’une jalousie maladive. Les tendances sont destructives, les actions sont dangereuses. La tendance est à la violence. L’esprit se fait querelleur et les critiques sont acerbes. Les désirs sexuels sont exacerbés. Risque d’inflammations de l’appareil génito-urinaire. La tendance est aux accidents avec risque d’interventions chirurgicales.

MARS GLYPHE ROUGE

Rambouillet, le 15 mars 2016

 

 

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

LES QUATRE FORMES DE L’AMOUR – L’AGAPE DU VERSEAU (Suite et fin)

(6.6.11 - LES MYTHES DU VERSEAU ET D'URANUS) par sylvietribut le 03-02-2016

Pour les Grecs, « Agapê » signifiait littéralement « l’amour de dieu pour l’homme ». Or la manière dont les dieux grecs aimaient les mortels n’avait rien d’une forme d’amour asexuée. Mais c’était un amour sexuel sans attachement car dieux et déesses ne se mariaient jamais, ni ne formaient de relations permanentes avec un mortel. Puis, le Christianisme est arrivé et il a énormément déformé l’Agapê, exactement comme il l’avait fait pour l’Epithumia, la Philia et l’Eros. Lorsque nous parlons maintenant d’Agapê au sens chrétien du therme (caritas étant le mot latin correspondant), il s’agit de l’amour de Dieu pour les êtres humains, et cet amour est asexué. Pour le Judéo-Christianisme, la sexualité ne fait pas partie du divin, elle est l’oeuvre de Satan et se trouve associée à la chute d’Eve, alors que les Grecs lui avaient réservé une place dans la vie des dieux. Dans la mythologie, les dieux avaient des rapports sexuels avec les mortels afin de leur offrir un présent symbolisant une forme d’éveil.

LE VERSEAU - PALAZZO DEL TE - MANTOVA

 Le Verseau – Palazzo del Te – Mantoue

L’Agapê n’est pas une forme d’amour asexuée et le Verseau n’est pas lui non plus un signe asexué. Non seulement le Verseau contient tout ce que nous ont appris l’Epithumia, la Philia et l’Eros, mais il fait un pas de plus en intégrant un nouveau sentiment : « Je t’aime suffisamment pour te laisser être ce que tu es ». Son amour désintéressé est celui de l’éveilleur pour l’éveillé. L’amour Agapê, l’amour du Verseau, est uranien, car il provoque cet éclair de conscience qui brise et fait éclater l’ego. Il peut être à sa manière aussi douloureux que l’amour érotique plutonien parce qu’il vous bouleverse et vous révèle sur vous-même des vérités auxquelles vous n’aviez jamais pensé. Le Verseau n’est pas seulement le signe de l’amitié. Le Verseau est apparemment sociable et connaît les règles du jeu, c’est la Balance qui a besoin de compagnie et va dans les soirées. Le Verseau, lui, préfère être seul, ou s’investir pour l’ensemble de l’humanité, que de se lancer dans des bavardages sans intérêt avec ses semblables.

Le Verseau correspond donc à l’Agapê, ce type de relation détachée qui existe entre l’éveilleur et l’éveillé. C’est une forme d’amour qui dit : “Je t’aime encore plus lorsque tu es toi-même, même si cela implique que tu me quittes ». L’Eros n’a pas cette largeur d’esprit, et c’est pourquoi l’Agapê va beaucoup plus loin.

Une relation érotique pourrait durer toute la vie si elle parvenait à atteindre le niveau de l’Agapê, une forme d’amour plus « Air » que celle d’Eros qui est « Eau ». L’amour Agapê aime suffisamment son partenaire pour lui laisser espace et liberté, et toute la question est de savoir si l’éloignement qui en résulte équivaut à la rupture de la relation.

C’est ce que paraissent penser, dans notre culture, la plupart des gens pour qui l’apparition d’une distance entre les conjoints veut dire que leur mariage est menacé. Que s’est-il passé après la période de séduction Feu de Philia ? Qu’est devenu le puissant attachement émotionnel et sexuel d’Eros ? Une fois la Philia et l’Eros disparus, il semble que la relation soit finie. Une relation qui dure vraiment longtemps doit inclure l’Agapê, cette forme d’amour désintéressé qui, sans exclure la sexualité, consiste à aimer suffisamment son partenaire pour le laisser être pleinement et complètement ce qu’il est. En fait, plus il est lui-même, plus vous l’aimez, car plus il est lui-même et plus vous pouvez être vous-même. C’est très différent de la Philia qui déclare : « Tu dois rester ce héros, cette idole, que j’admire tant, cette vision archétypique qui m’est si préciseuse, et ne jamais tomber de ce piédestal, car ma propre image serait détruite avec la tienne ». Le Verseau n’est donc pas un signe asexué, ce qui ne l’empêche pas de faire preuve de détachement.

L’amour Agapê du Verseau est très différent de celui de l’Eros qui est possessif par nature, puisqu’il cherche à prolonger le sentiment d’extase qui lui est associé. L’Epithumia est aussi possessive, mais à la manière d’un chien qui défend son os, ou d’un enfant avec sa mère. Bébé aime sa mère parce qu’elle incarne la sécurité. Cet amour est Epithumia sous sa forme la plus pure, la plus honnête et il est parfaitement normal et respectable. Toute relation comporte une certaine part d’Epithumia.

SONY DSC

SONY DSC

Le Verseau – Fontaine du Verseau à Messine – Sicile

L’image associé au Verseau est celle du porteur d’eau, celle d’un dieu versant de l’eau ou une substance liquide d’un vase. Le vase et son contenu représentent l’amour, qui est un don des dieux. L’Agapê nous éveille et nous libère en même temps, et c’est pourquoi on peut considérer le Verseau comme le signe symbolique de l’archétype du Graal, ou plus précisément d’un graal dont on déverse le contenu.

Une fois accompli leur voyage héroïque, les héros et les héroïnes rapportent des présents : vérité, liberté, illumination, purification ou rédemption, pour les partager avec l’humanité. Après une période de tribulations et d’épreuves, ils reviennent chez eux pour partager et transmettre ce qu’ils ont appris dans cette quête. L’Agapê est ce désir, présent en chacun de nous, d’offrir à autrui, par amour, ce que nous ont appris nos pérégrinations et nos souffrances. Le Lion, la Philia, et le Soleil représentent le héros qui, s’éveillant à sa divinité, se lance dans ce voyage rédempteur ; or celui-ci ne serait pas complet s’il ne ramenait quelque chose de précieux pour l’offrir et le partager avec tous. L’Agapê n’est pas asexué ; mais sans exclure les relations sexuelles, il ne doit pas susciter d’attachement.

La forme sexuelle de l’Agapê contient un élément de souffrance associé à l’amour érotique car Uranus a toujours quelque chose de bouleversant : il nous bouscule et rien n’est plus comme avant. L’Agapê peut être douloureux car il n’existe pas de relation fondée sur une seule forme d’amour. Souvent un peu d’Eros se mêle à l’Agapê, ce qui explique la jalousie que l’on peut ressentir. En fait, nombre de gens se rendent compte qu’ils sont amoureux lorsqu’ils se sentent jaloux, ce qui revient à dire qu’ils définissent l’amour en termes d’Eros. Et si leur jalousie disparaît, ils croient que leur relation est terminée, alors qu’ils viennent peut-être simplement de passer à l’Agapê. Eros apprécie ce qui est tabou, ce qui est défendu. Si les amants peuvent se voir facilement n’importe quand, il n’y a plus la douleur de la séparation ni l’extase des retrouvailles. Le concept de l’amour romantique qui s’est développé à l’époque médiévale était fondé sur la frustration.

DEMETER ET PERSEPHONE - SMYRNE - 330-300 AV. JC. - LOUVRE

Déméter et sa fille Perséphone – Smyrne 330-300 avant Jésus-Christ – Musée du Louvre

C’est parce que Déméter ne pouvait accepter de changement qu’elle a perdu sa fille. Et Jéhovah rencontre un problème analogue dans l’Ancien Testament, lorsqu’il crée Adam et Eve avec l’espoir qu’ils vivent à jamais heureux, dans le jardin d’Eden. La projection qu’il fait sur eux laisse peu de place au changement et à la croissance. Une relation peut commencer par la Philia, mais cette idéalisation mutuelle ne peut durer éternellement. Nos relations passent par diverses phases, et nous devons respecter celle du moment. Elles démarrent parfois sur un plan très érotique, puis changent de visage pour se rapprocher de l’Agapê, cette forme d’amour désintéressée, complètement dénuée de jalousie et de possessivité. Remarquez le graphisme du Scorpion, le signe de l’amour érotique, il ressemble à des montagnes russes, avec tous ces pics et ces vallées, tous ces hauts et ces bas.

On peut associer certaines Maisons astrologiques aux formes de l’amour qui leur correspondent. La Maison VIII, qui symbolise l’Eros, la passion, la mort, la transformation et autres situations dangereuses, est très différente de la Maison V, qui décrit les désirs du coeur, l’éveil de l’amour romantique et ce que l’on appelle l’expression personnelle ou la créativité. C’est en Maison V que la Philia peut s’exprimer et sa signification n’a rien à voir avec celle de la Maison VII qui est normalement assignée au mariage. Le signe correspondant à la Maison VII est la Balance que l’on associe aux contrats et aux négociations diplomatiques, tels qu’un bon arrangement de mariage soigneusement étudié.

Enfin, ces quatre formes d’amour que sont l’Epithumia, la Philia, l’Eros et l’Agapê, sont associées aux quatre signes Fixes (Taureau, Lion, Scorpion, Verseau), parce que les signes Fixes sont des signes de manifestation. Ils concrétisent ce qui a été initié par un signe Cardinal (Bélier, Cancer, Balance, Capricorne) et qui sera transformé dans un signe Mutable (Gémeaux, Vierge, Sagittaire, Poissons).

glyphe verseau

Bibliographie : « A travers le Miroir » – Richard Ideman – Editions du Rocher

Vous pouvez retrouver les trois premières formes de l’amour :

– l’Epithumia du Taureau – 06 – Mythes, legendes, traditions et symbolisme

– la Philia du Lion – 6.6.5 – Les Mythes du Lion et du Soleil

– l’Eros du Scorpion – 6.6.8 – Les Mythes du Scorpion et de Pluton 

Sur mon site www.sylvie-tribut-astrologue.com dans la rubrique “Mes Chroniques”.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

L’ASTROLOGIE DANS LES MONUMENTS – LA VILLA LUDOVISI A ROME

(6.3.2 - A l'étranger) par sylvietribut le 20-12-2015

Dans l’Antiquité, la propriété Boncampagni Ludovisi était l’un des lieux de séjour des Empereurs. Elle se situait sur la « Porta Collina ». Elle était considérée comme la plus belle villa du monde. Un empereur romain, peu connu, y mourut en 98 après Jésus-Christ.

La villa Ludovisi, reconstruite en 1620 par Le Dominiquin à la demande de Ludivico Ludovisi pour y abriter sa collection d’antiquités, occupait un ensemble de vignobles achetés successivement par Giovanni Antonio Orsini, puis par le Cardinal Francesco Maria Del Monte, dans la zone du Pincio, sur les jardins de Salluste.

VILLA LUDOVISI - ROME - 1818

La Villa Ludovisi – Rome – 1818

Le Cardinal Francesco Maria del Monte était un collectionneur et un grand connaisseur en matière d’art. Il fit réaménager la villa et la fit décorer. Pour cela, il fit appel à un peintre baroque italien du XVIIe siècle, Guercino, qui réalisa « l’Aurore ». En fait, ce sont les personnages des mythologies grecques et romaines qui constituent le thème principal de la fresque de Guercino. Ensuite, c’est le Caravage qui réalisera « Jupiter, Neptune et Pluton ». On peut toujours admirer ces deux œuvres au pavillon qu’on appelle « il casino » de la Villa Ludovisi. En fait, le Cardinal Del Monte était un passionné d’alchimie et ce petit « casino » était son laboratoire. C’est ici qu’il réalisait ses expériences et autres distilleries.

Malheureusement, en 1527, ce fut le « sac de Rome ». La ville fut saccagée et notamment toutes les villas et leurs antiquités. Quelques temps plus tard, en 1621, le Cardinal vendit sa propriété au Cardinal Ludovico Ludovisi. Ensuite, par héritage, la villa passera aux mains aux Boncompagni. C’est André Le Nôtre qui restructurera les jardins et la villa elle-même.

VILLA LUDOVISI - ROME - HUILE DU CARAVAGE - JUPITER - NEPTUNE - PLUTON

Villa Ludovisi – Rome – Le Caravage – Jupiter – Neptune – Pluton

Le Cardinale Maria del Monte fut le protecteur du Caravage et lui commanda, en 1599, une fresque de plafond, pour son « cabinet d’alchimie » : Jupiter, Neptune et Pluton.

En 1872, la famille Boncompagni Ludovisi loue au roi Victor Emmanuel II qui l’utilise comme résidence pour sa maîtresse, Rosa Vercellana.

En 1880, le domaine sera découpé en parcelles et la plupart seront vendues afin d’y construire de grands hôtels et d’autres très belles villas. La Via Veneto traverse d’ailleurs les jardins de la villa. Tous les bâtiments de la villa seront détruits sauf le « Casino dell’Aurora », nommé ainsi parce qu’il contient la fresque de Guercino qui décora l’édifice, ainsi que la façade et le grand escalier du « Palazzo Grande ».

La façade de la Villa Ludovisi deviendra le Palazzo Margherita, actuelle Ambassade des Etats-Unis. De cette magnifique villa, il ne restera que le Palazzo Margherita et le « casino » antique de l’Aurore. C’est ce petit pavillon seul rescapé de la Villa Ludovisi que l’on visite aujourd’hui. Il se situe via Lombardia, au 44, à Rome.

A l’entrée du « casino », on peut admirer l’emblème de la Famille Ludovisi et au plafond, de magnifiques grotesques. Ces grotesques étaient très à la mode à la Renaissance.

CASINO LUDOVISI - ROME - GUERCINO - LA RENOMMEE

Casino Ludovisi – Rome – La Renommée – Guercino

C’est à l’étage qu’on peut admirer une peinture au plafond de la salle de la Renommée, également décorée par Guercino, représentant cette fameuse Renommée, mais aussi l’Honneur et la Vertu. Et c’est dans le petit laboratoire d’Alchimie du Cardinal Del Monte que se trouve, au plafond, une peinture à l’huile du Caravage.  Il s’agit d’un autoportrait. Pour se peindre nu, Caravage aurait utilisé un miroir placé sous ses jambes. En fait, on retrouve Le Caravage dans trois personnages différents. Il faut savoir que le chiffre « trois » serait le chiffre parfait car il représente la Trinité. Ce chiffre « trois » est omniprésent dans l’œuvre du Caravage. Il représente les trois matières : le sel, le souffre et le mercure ; mais aussi trois éléments : l’eau, l’air et la lumière. Mais c’est également Cerbère, le chien à trois têtes ou encore le trident de Neptune.

Quant à Jupiter, il touche le globe terrestre qui contient lui-même une lune et un soleil. On peut interpréter ce geste comme la séparation des ténèbres et de la lumière, symbole qui fait référence à la fresque de la Chapelle Sixtine de Michel-Ange. On remarque aussi que la main de Jupiter touchant le globe terrestre est positionnée sur l’un des trois signes d’Eau du zodiaque : les Poissons, signe qui marque le début du printemps.

Quant à la pierre philosophale, fruit de l’union de la Lune et du Soleil, elle permet non seulement d’obtenir de l’or, mais également de posséder des médicaments susceptibles de guérir les grandes épidémies de l’époque et notamment la peste.

En sortant du « casino », on remarque la statue d’un satyre.

FRESQUE DE L'AURORE - CASINO LUDOVISI - ROME

Villa Ludovisi – Rome – Guercino – Fresque de l’Aurore

Mais qui était Aurore ?

C’était une déesse, follement éprise de Mars, le dieu de la Guerre. Elle se verra rejeter par celui-ci qui était fou amoureux de Vénus. Aurore va détester Vénus. Auparavant, elle épousera le Titan Astreos, l’Etoilé, avec qui elle engendrera les vents, les étoiles et Eosphoros, l’Etoile du matin. Elle épousa aussi un mortel, Tithonos, un mortel, dont elle aura aussi un fils, Memnon. Cependant, son amour pour Tithonos ne fut pas sans nuage. En effet, Aurore va demander à Zeus/Jupiter de rendre Tithonos immortel pour que leur amour soit éternel. Jupiter s’exécutera mais le problème fut qu’Aurore avait oublié de mentionner de lui donner une jeunesse éternelle. Tithonos était bien devenu immortel mais il continua de vieillir. Si bien qu’Aurore dépitée le transforma en sauterelle pour se débarrasser de lui.

Aurore conduisait un char, tiré par deux chevaux, à travers le ciel, en compagnie de son frère Hélios, le soleil. Les chevaux étaient Phaeton, le Brillant, et Lampos, l’Eclatant. Homère appelait Aurore la déesse « matinale », « aux doigts de rose » ou « à la robe safranée. Elle fut amoureuse de nombreux jeunes et beaux mortels, mais généralement ses amours furent malheureuses car Vénus lui gardait rancune d’avoir été l’amante de Mars. 

Aurore était la sœur de la Lune et du Soleil. Dans la fresque de Guercino, elle se trouve au centre. Le jour, c’est-à-dire le soleil, et la nuit ou la Lune, se trouvent de chaque côté de l’Aurore. 

CASINO LUDOVISI - ROME - GUERCINAO - LA NUIT - 1621

Villa Ludovisi – Rome – Guercino – La nuit

Bibliographie

Dictionnaire de la Mythologie – Michael Grant et John Hazel – Marabout

Deco_Noel1Pour vos cadeaux de Noël, pour vos étrennes de Nouvel An, pour une fête, pour un anniversaire, ou tout simplement pour faire plaisir, pensez à offrir une consultation astrologique… Sur mon site, au chapitre de mes chroniques, dans la rubrique « Cadeaux » vous trouverez les modalités d’organisation de cette consultation, ainsi qu’un exemple d’une carte-invitation.

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,