UNE DES PIERRES DU BELIER : LE JASPE ROUGE

(08 - LES PIERRES ET METAUX DU ZODIAQUE) par sylvietribut le 14-04-2009

Sa vertu : la foi – Son don : l’énergie

 

Il existe diverses teintes dans la catégorie des jaspes rouges, mais celle qui nous intéresse plus particulièrement a la couleur rouge brique. C’est la pierre des commencements, dont les vertus nombreuses et puissantes seront utiles tout au long de cette découverte symbolique. Première marche de la Jérusalem céleste, le jaspe rouge représente la foi.

coeur-de-jaspe-rouge

En Amérique du Sud, certaines croyances affirment qu’un fil en matière naturelle de couleur rouge porté au poignet gauche, préserve la personne du mauvais œil. Dans l’enseignement lamaïste tibétain, le néophyte porte lui aussi un fil rouge au poignet, sans doute pour le protéger des énergies psychiques néfastes. C’est une des fonctions majeures attribuées au jaspe rouge. Il favorise la captation des énergies bénéfiques et repousse les autres. Le jaspe rouge est la pierre d’assise sur laquelle s’est bâtie l’Eglise chrétienne, étant rattachée à l’apôtre Pierre. C’est ainsi qu’il devient la base et le départ pour toute entreprise solide. Il fut associé également à Benjamin, l’un des douze fils d’Israël.

On attribuait aussi au jaspe la faculté de faciliter les accouchements. La valeur obstétricale du jaspe trouve son explication dans le fait qu’en se brisant il donne naissance dans son ventre à plusieurs autres pierres : le symbole est, en l’occurrence patent. Des Babyloniens, la fonction gynécologique de la pierre est passée au monde gréco-romain où elle s’est maintenue jusqu’au Moyen-âge. Marbode, évêque de Rouen au XIe siècle précise que le jaspe « apposé sur le ventre soulage la femme en gésine ». Un symbole analogue rendra pareillement compte de la fortune dont a joui durant l’Antiquité la pierre des aigles : « utilis est », note Pline, « mulieribus praegnartibus ». En la secouant, on entend au-dedans un bruit bizarre, comme si elle cachait dans son ventre une autre pierre. La vertu de ces pierres gynécologiques et obstétricales découle directement soit de leur participation au principe lunaire, soit d’une conformation qui les singularise et qui, par suite, ne peut marquer qu’une provenance exceptionnelle. Leur essence magique est leur vie, car elles vivent, elles ont un sexe, elles sont enceintes. Toutes les pierres et tous les autres métaux vivent également et sont sexués. Seulement leur vie est plus tranquille, leur sexualité plus vague. Ils poussent au sein de la terre, suivant un rythme somnolent ; fort peu parviennent à maturité. Ainsi, pour les Indiens, le Diamant est mûr tandis que le Cristal est non mûr. Cette idée est à rapprocher du mûrissement transmutatoire des métaux, selon la doctrine alchimique. 

geode-de-jaspe-rouge 

On dit que le jaspe rouge développe la dévotion, le courage physique, l’affection, la sympathie et facilite l’expression. Il est utile à la communication, à ceux qui commencent, à ceux qui s’orientent vers le commerce. Cette pierre représente l’initiative et l’impulsivité, l’impatience de savoir-faire que l’on peut accorder aux débutants et à la jeunesse. Cependant, il favorise l’écoute et donne un sens profond à la compréhension des choses.

Le jaspe rouge est annonciateur de chance. Rêver de celui-ci révèle le début d’un projet, d’une potentialité à ne pas négliger.

Le jaspe rouge contient le feu originel et la mémoire de notre potentiel. Le rouge représente la couleur de l’action et du sang qui véhicule l’énergie vitale et spirituelle, support à l’incarnation de l’esprit. Il est un feu réveillant en nous la foi et le désir de s’améliorer.

Si vous portez sur vous du jaspe rouge, au le plan physique, il aura des effets sur la circulation du sang et activera légèrement votre rythme cardiaque. De plus, il fait baisser la fièvre et tempère les coléreux. Le jaspe rouge génère davantage de stabilité par son apport d’énergie dans les jambes. Il procure un regain de vitalité et réconforte dans les situations difficiles. 

Bibliographie :

Le Grand Livre de la Magie des Pierres – S. Da Ros – Editions Trajectoire

Dictionnaire des Symboles – Jean Chevalier et Alain Gheerbrant – Collection Bouquins chez Robert Laffont.

 

 

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,