C’est quoi exactement un thème astral ?

(5.1 - Généralités) par sylvietribut le 11-01-2010

  

Les astrologues font référence à un texte fondateur de l’astrologie, datant du Ve siècle avant Jésus-Christ, texte dit « de la Table d’Emeraude » parce qu’il aurait été écrit sur une plaque d’émeraude par Hermès Trismégiste :

« Il est vrai, sans mensonge, certain et très véritable que ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, et que ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, afin que se perpétue le miracle de l’unité ».

Autrement dit, tout ce qui se passe dans l’univers, se passe dans toute chose : dans un individu, dans une collectivité, dans toute création de l’esprit humain, et même dans un animal, une plante. C’est le principe du microcosme-macrocosme.  

carte-du-ciel1

Le thème astral se compose de trois éléments : le zodiaque et ses douze signes, les planètes, les maisons. Ces trois éléments se superposent, s’imbriquent et se fondent pour former le thème astral.

Le zodiaque est le socle du système, sa partie fixe, comme le cadran d’une horloge avec ses douze divisions. c’est son système d’exploitation, comme on dirait en langage informatique.

Les planètes sont la partie mobile du thème : une dizaine d’aiguilles paraissant indépendantes les unes des autres qui tournent chacune à leur vitesse propre : la Lune en 28 jours, le Soleil en 365 jours… Jupiter en 12 ans, Saturne en 29 ans… Pluton en 250 ans…

Les maisons sont comme le cadran externe d’une montre de plongée. Elles sont mobiles, mais tournent d’un seul bloc autour du zodiaque.
Le jour de naissance détermine le signe sur le zodiaque. Exemple : Né le 7 mars, le sujet est Poissons.

 

poissons-3 

L’année, le jour, le lieu et l’heure exacte de la naissance, pris ensemble, déterminent la position exacte des planètes.

Restons sur notre exemple d’un individu né un 7 mars. Entre celui qui est né le matin ou celui qui est né dans la soirée, la position des planètes sera légèrement différente parce que les planètes bougent, mais cela sera surtout significatif pour la Lune qui est très rapide ; elle avance d’environ 0°50 par heure.

Prenons maintenant deux personnes nées le 7 mars, mais à une année d’intervalle et là, la position des planètes dans les thèmes respectifs sera fondamentalement différente. Ce qui va déterminer des différences essentielles, à l’intérieur d’une même journée, c’est l’heure et le lieu de naissance. Ces deux éléments vont permettre de déterminer l’emplacement des maisons astrologiques, dont la première est connue sous le nom d’ASCENDANT.

Pour travailler l’astrologue dispose de différents outils :

. Les EPHEMERIDES ou tables des positions planétaires au jour le jour,

. Les Tables des Maisons.

 

ephemerides

Les Signes

Ils se suivent dans l’ordre du calendrier. En effet, le zodiaque est calqué sur la vie du Soleil. L’année solaire s’organise autour de quatre grands repères :

. le moment où le Soleil est le plus présent, où le jour est le plus long, le solstice d’été, le 21 juin.
. le moment où le Soleil est le plus absent, là où le jour est le plus court, le solstice d’hiver, le 21 décembre.
. les deux équinoxes : 21 mars, équinoxe de printemps et 21 septembre, équinoxe d’automne, où le jour a une durée égale à celle de la nuit.

L’ordre du zodiaque suit donc l’ordre des saisons. Il ne commence pas au 1er janvier, mais au moment où la nature va renaître, à l’équinoxe de printemps, le 21 mars, avec le Bélier. Le contenu symbolique de base de chaque signe est celui de sa saison : le Bélier symbolise le jaillissement des forces brutes de la vie.

 

Pourquoi les signes portent-ils des noms de constellations ?

La dénomination des signes est une grande source de confusion car elle laisse penser que le zodiaque est en rapport avec les constellations dont les signes portent le nom. Cette confusion est un héritage historique : jusqu’au IIe siècle avant Jésus-Christ, les positions du Soleil et la place des constellations ont coïncidé. Les astronomes ont donc donné aux signes le nom de ces constellations. Aujourd’hui, la dénomination des signes est une pure et simple convention et le zodiaque ne représente pas des positions d’étoiles, mais la course annuelle du Soleil dans son mouvement apparent autour de la Terre.

Pourquoi y a-t-il douze signes ?

Parce que le Soleil et la Lune se rencontrent douze fois dans l’année sur le même point du zodiaque.

 

 

moon-sun1

 

Une autre explication du 12 se trouve, comme toujours en astrologie, au carrefour de la technique et de la symbolique : côté technique le 12 est préférable au 10 puisqu’on peut le diviser par 2, mais aussi par 3 ou par 4. Cette arithmétique simple débouche sur une géométrie tout aussi simple, tout aussi commode :

 

-       le 4 forme le carré et la croix,

-       le 3 forme le triangle,

des figures que l’on retrouve d’un thème à un autre facilitant le travail de synthèse.

Le 12 offre donc à l’astrologue la possibilité de manipuler tous les éléments d’un thème par séries de 2, de 3 ou de 4 et de les ordonner dans des figures géométriques élémentaires. Ce n’est pas une simple facilité technique, c’est le support d’une symbolique des nombres : un aspect fondamental de l’astrologie comme d’autres arts divinatoires tels que le tarot ou la numérologie.

Dans les arts divinatoires, le nombre c’est le support de significations multiples empruntées à la perception du monde par les Anciens.

Exemple : le 4 - Il se lit à plusieurs niveaux. C’est le 4 des quatre saisons, comme celui des quatre moments de la journée :  

-       le lever du Soleil ou Ascendant

-        midi ou Milieu du Ciel 

-       le coucher du Soleil ou Descendant 

-       minuit ou Fond du Ciel.

Ce sont les quatre points cardinaux de l’astrologue.

Le 4 est aussi la théorie antique de la formation de la Terre :  

-        par les quatre éléments : Feu, Terre, Air, Eau 

-       avec les quatre types de tempéraments définis par la médecine antique : colérique, flegmatique, sanguin, mélancolique.

Illustration de cette division « quaternaire » : les douze signes vont être répartis en quatre familltrois, ce qui permet d’enrichir leur signification :

-       signes de Feu : Bélier, Lion, Sagittaire

-       signes de Terre : Taureau, Vierge, Capricorne

-       signes d’Air : Gémeaux, Balance, Verseau

-       signes d’Eau : Cancer, Scorpion, Poissons.

 

Par un système de correspondance, on y associe les tempéraments d’Hippocrate :

 

-        au Feu correspond le tempérament colérique

-       à la Terre, le tempérament flegmatique

-       à l’Air, le tempérament sanguin

-       à l’Eau, le tempérament mélancolique.

      

A ce niveau de la démonstration, on voit que le Bélier a déjà trois niveaux de communication. C’est le signe du Printemps et de tout ce que cela symbolise en termes de renouveau, d’explosion. C’est un signe de Feu avec toute la symbolique du Feu en termes de création et de destruction. C’est le signe d’un tempérament colérique, avec ses caractéristiques propres. C’est le signe des « sur-émotifs ».

 

Exemple : le 3 - Il désigne les trois phases de l’existence :

 

-       Naissance,

-       Croissance,

-       Mort.

 

Ce que la tradition astrologique appelle :

 

-        Evolution,

-       Culmination,

-       Involution.

 

Les signes sont ainsi redistribués en trois catégories auxquelles sont affectées de nouvelles valeurs symboliques :

 

-       Cardinaux : signes qui commencent une saison,

-       Fixes : signes qui sont au centre d’une saison,

-       Mutables : signes qui annoncent la saison à venir.

        

Le Bélier qui commence une saison indique un désir de mouvement alors que le Taureau, signe fixe qui suit, marque un désir de construction et d’enracinement.  

Exemple : le 2 - Il permet de donner un sexe aux signes :

 

-       Masculins : signes de FEU et d’AIR.

-       Féminins : signes de TERRE et d’EAU.

 

Les Planètes

Elles sont au nombre de huit :  

- Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune, Pluton.

- Le Soleil est une étoile et non une planète.
- La Lune est un satellite de la Terre et non du Soleil.

Le Soleil et la Lune sont d’ailleurs appelés « luminaires ».

 

 

saturne

Les Maisons

Les Grecs constatèrent que deux personnes nées le même jour ne présentaient pas forcément des caractères parfaitement identiques. Le système « zodiaque + planètes » était donc insuffisant car il ne permettait pas de qualifier la façon dont un être allait vivre plus particulièrement la position d’une planète dans tel ou tel signe.

L’invention des Maisons est clairement liée à la prise en compte des destins individuels.  

Les Maisons racontent dans quels domaines quotidiens précis s’expriment les potentialités définies par le signe du zodiaque et la position des planètes. Elles expriment aussi dans quelle zone de la personnalité ces fonctions vont devoir se développer.
Les Maisons correspondent à l’heure et à l’endroit précis de la naissance. Alors que le zodiaque correspond à la course annuelle du Soleil, les Maisons correspondent à sa course quotidienne, jour et nuit compris.

 

On pourrait s’attendre à trouver vingt-quatre maisons, mais il n’y en a que douze. C’est oublier que l’astrologie n’est pas calquée sur le temps officiel. Les douze maisons correspondent aux douze heures doubles des Chaldéens, chiffre commode puisqu’elles se synchronisent avec les douze signes du zodiaque. Comme le zodiaque a un point de départ naturel, le début du printemps, la ronde des Maisons correspond à un autre moment naturel, celui où le Soleil se lève dans le thème. Ce moment, c’est la première maison ou Ascendant.  

Pour calculer cet Ascendant, on prend en compte l’heure de naissance, le lieu (défini par sa longitude et sa latitude parce que la course journalière du Soleil n’est pas la même à Oslo ou à Rome). Avec les tables, éphémérides et maisons, on va convertir ce temps légal en temps sidéral ou temps solaire relatif à l’endroit où une personne est née.

 

Comme vous pouvez le constater, on est bien loin de l’astrologie commerciale et de l’horoscope des magazines. D’où l’intérêt aussi de rencontrer une astrologue pour avoir une analyse précise de son thème astral, une aide précieuse à la compréhension de soi et de ce qu’on est amené à vivre.  

 

frise-etoilesbleue 

 

 

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,