DANS LE BESTIAIRE DU LION… LE LORIOT

(09 - LES ANIMAUX DU ZODIAQUE) par sylvietribut le 11-08-2016

Le nom de cet oiseau vient du latin « aurealus » qui signifie « doré », racine déjà présente en vieux français sous la forme de « oriol », puis « loriol », avant de s’imposer dans sa forme actuelle « Loriot ». Le Loriot est un oiseau d’or, le symbole même du Lion.

Le loriot d’Europe est un peu « l’Arlésienne » du monde aviaire. On entend souvent son chant fluté mais on ne le voit pratiquement jamais. C’est dommage car c’est un très bel oiseau, de la taille d’un merle, long de 22 à 25 cm pour à peine une centaine de grammes. Le mâle, jaune vif avec les ailes noires, a des allures d’oiseau exotique. La femelle et les jeunes loriots sont plus ternes, d’un vert olive avec le dessous blanc sale strié.

Le loriot d‘Europe est une espèce d’oiseau de la famille des Orioliae, pouvant vivre environ 8 ans. Son vol entre les arbres est rapide et ondulé. Il pratique aussi occasionnellement un vol sur place lorsqu’il chasse.

LORIOT

Le Loriot

Les Chinois confondent souvent le chant du loriot avec le chant de l’hirondelle, qu’ils considèrent, l’un et l’autre, comme gages de joie, de bonheur et de mariage heureux. De plus, le fait que les oisillons ne quittent pas le nid parental avant de s’envoler pour les pays chauds durant les mois d’hiver fit de lui, aux yeux de nos ancêtres, le symbole de l’harmonie familiale et de la douceur du foyer. En Chine, le loriot est l’un des symboles du mariage. Dans l’imagerie populaire, il est associé aux fleurs du pêcher pour symboliser le printemps. Rapproché du chrysanthème, il est parfois aussi, par suite d’une homophonie approximative, un symbole de joie.

Les oiseaux jaunes qui se posent sur la porte de l’Immortel Kiai-tseu T’ouei, sont sans doute des loriots et peuvent être, là encore, en relation avec l’annonce du printemps.

Dans la mythologie, le loriot était considéré comme le gardien des plantes médicinales.

UNE FAMILLE DE LORIOTS

La famille Loriot

Cependant, le loriot est un oiseau africain qui abandonne le continent noir seulement pour se reproduire. C’est en mai que les premiers loriots sont de retour de leurs quartiers d’hiver de l’Est de l’Afrique vers lesquels ils retournent en août, en passant par les Balkans, le Bosphore et le Moyen-Orient. Ces migrations sont effectuées de nuit. Il est assez rare de voir cet oiseau farouche et très habile à se cacher dans les frondaisons. En effet, les milieux recherchés par l’espèce sont des boisements feuillus, même peu étendus, pour peu que les arbres y atteignent une hauteur suffisante et qu’il s’y trouve quelques parties de sous-bois un peu dense. Le loriot se rencontre dans les peupleraies, les parcs et les vergers. Le fait est que lorsqu’ils arrivent pour procréer, les loriots trouvent en abondance les coléoptères, chenilles, papillons, sauterelles, araignées, mollusques, mais aussi de fruits et notamment les merises et les cerises, qui forment leur pitance et celle offerte à leur progéniture, en moyenne quatre oisillons.

Curieusement le nid lui-même a un côté tropical puisqu’il a la forme d’un hamac suspendu au-dessus du vide et à l’extrémité fourchue d’une branche horizontale, aussi loin que possible du tronc afin de se protéger des prédateurs grimpeurs, comme la martre. C’est la femelle loriot qui construit seule cette nacelle accrochée par les bords à deux branchettes. Elle la garnit de laine et de crins avant d’y pondre 3 ou 4 œufs de l’unique couvée annuelle. L’incubation dure 14 ou 15 jours. Les jeunes restent environ deux semaines au nid. C’est pendant la construction du nid que l’on a la plus grande chance de voir venir les loriots brièvement à terre. Le loriot est un oiseau insolite, mais le loriot d’Europe est présent, en été, dans toute la Lorraine. Quelques couples nichent aux portes de Metz, notamment en forêt de Peltre.

LE LORIOT - TIMBRE

Le Loriot – Timbre de l’Union Soviétique

Bibliographie

Dictionnaire des symboles – Jean Chevalier et Alain Gheerbrant – Robert Laffont/Jupiter – Collection Bouquins

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,