DANS LE BESTIAIRE DU CAPRICORNE… LE CORBEAU DE SATURNE

(09 - LES ANIMAUX DU ZODIAQUE) par sylvietribut le 17-01-2017

Le premier médecin de l’humanité, Esculape, était le fils du dieu Apollon, le Soleil, et de la mortelle Coronis. Celle-ci, bien qu’enceinte d’Esculape, trompait son Apollon de mari avec un mortel, dans un jardin entouré de hauts buissons.

Coronis était la fille du roi de Lapinthes, Phlégias. En réalité, elle s’appelait Aegla, mais on lui donna le surnom de Coronis en raison de sa beauté. Et pourtant, elle était obsédée par l’idée qu’Apollon ne la quitte quand elle aurait un peu vieilli et c’est ce qui la poussa à prendre pour amant un Arcadien du nom d’Ischys. Il est possible que ce soit Apollon lui-même qui découvrir son infortune car il avait le don de divination, mais on dit aussi que ce fut un corbeau blanc, à l’époque qui dénonça anonymement l’adultère de Coronis. Apollon en fut terriblement jaloux au point qu’il assassina Coronis et son amant. C’est au moment de mourir que Coronis révéla à Apollon qu’elle était enceinte et celui-ci récupéra l’enfant à naître, Esculape ou Asclépios, qu’il confia à son maître Chiron, pour l’élever et l’éduquer. Quant au corbeau blanc, il fut coloré en noir par Apollon qu’il voulut punir de son indiscrétion. C’est depuis qu’on a coutume d’appeler les délateurs des corbeaux et de voir en eux des oiseaux de mauvais augure.

CORONIS ET LA NAISSANCE D'ESCULAPE

Coronis et la naissance d’Asclépios/Esculape

Une autre version du mythe attribue le meurtre de Coronis à Artémis, la Lune, sœur d’Apollon, le Soleil, d’une flèche.

Selon Strabon, ce sont les corbeaux qui déterminèrent l’emplacement de l’omphalos de Delphes, alors que Pindare y voyait des aigles et Plutarque des cygnes. Ces trois oiseaux ont ceci de commun qu’ils jouent le rôle de messager des dieux et remplissent des fonctions prophétiques. Les corbeaux étaient également des attributs de Mithra. Ils passaient pour doués du pouvoir de conjurer les mauvais sorts.

Le corbeau apparaît très souvent dans les légendes celtiques où il joue un rôle prophétique. Le nom de Lyon, Lugdunum, a été ainsi interprété par le Pseudo-Plutarque, se fondant certainement sur des traditions gauloises, en « « colline du corbeau », et non plus en « colline de Lug » parce qu’un vol de corbeaux aurait indiqué aux fondateurs l’emplacement où devait se bâtir la ville.

En Irlande, la déesse de la guerre, Bodb, porte le nom de la corneille. Le corbeau joue par ailleurs un rôle fondamental dans le récit gallois « le songe de Ronabwy » : les corbeaux d’Owein, après avoir été massacrés par les soldats ‘Arthur, réagissent violemment et taillent en pièces les soldats. Le corbeau est encore très prix en considération par le folklore. Il était un animal sacré chez les Gaulois.

Le terme « corbeau » dérive de l’ancien français « corp » avec l’ajout d’un suffixe diminutif. Une forme ancienne du terme, encore utilisée dans les parlers de l’ouest de la France, le « corbiau ».

LE CORBEAU

Le corbeau

Le corbeau est un oiseau réputé pour sa grande longévité qui pourrait dépasser trente ans, son intelligence et son organisation sociale qui semblent très supérieures à la moyenne des oiseaux. Certaines espèces seraient en effet capables de fabriquer et d’utiliser des outils. Voici bien des aspects qui font penser au Capricorne te à Saturne. Est-ce pour ça qu’il n’a pratiquement jamais été chassé, sauf dans les périodes de grande famine, sa chair étant considérée comme immangeable, sauf après une très longue cuisson. A propos de sa longévité, on évoque ceux de la Tour de Londres qui vécurent plus de 40 ans, mais ils étaient en captivité et donc protégés.

Du fait de son comportement charognard, le corbeau a aujourd’hui une mauvaise réputation en Occident. Ce qui n’a pas toujours été le cas puisque Hugin et Munin, deux grands corbeaux de la mythologie nordique, étaient les messagers du dieu Odin.

Une étude comparée des coutumes et croyances de nombreux peuple fait ressortir que le symbolisme du corbeau n’ait été reçu dans son aspect purement négatif que récemment et pratiquement qu’en Europe. Dans les rêves, on le considère, en effet, comme de mauvais augure, liée à la crainte du malheur. C’est l’oiseau noir des romantiques, plant au-dessus des champs de bataille pour se repaître de la chair des cadavres. Cette vision du corbeau se retrouve en Inde où on le compare à un messager de la mort et au Laos, de l’eau souillée par les corbeaux est impropre aux aspersions rituelles. Cependant, en Orient comme en Occident, ce sont les vertus positives du corbeau sur lesquelles se construit son symbolisme.

Ainsi, en Chine et au Japon il est symbole de gratitude filiale, le fait qu’il nourrisse père et mère étant considéré comme le signe d’un prodigieux rétablissement de l’ordre social. Au Japon encore, il exprime l’amour familial. Les enfants japonais chantent dans les écoles primaires une petite comptine sur le croassement du corbeau qui se dit « kâ kâ » et chéri « kawai ». Toujours au Japon, il est simultanément un messager divin et oiseau de bon augure, annonciateur de triomphes.

CORBEAU A L'AUTOMNE

Corbeau à l’automne

Symbole de perspicacité, dans le Genèse, c’est le corbeau qui va vérifier si la terre commence, après le déluge, çà reparaître au-dessus des eaux : « Au bout de quarante jours, Noé ouvrir la fenêtre qu’il avait faite à l’arche et il lâcha le corbeau, qui alla et vint jusqu’à ce que les eaux aient séché sur la terre ».

Le corbeau serait aussi un symbole de la solitude, ou plutôt de l’isolement volontaire de celui qui a décidé de vivre à un plan supérieur. Il serait également un attribut de l’espérance, car il répète toujours, selon le mot de Suétone « cras, cras », c’est-à-dire « demain, demain ».

Dans la plupart des croyances, le corbeau apparaît comme un messager divin, un guide en tout cas, et même le guide des âmes en leur dernier voyage puisque psychopompe. Il perce sans se dérouter le secret des ténèbres. Il semblerait que son aspect positif soit lié aux croyances des peuples nomades, chasseurs et pêcheurs, tandis qu’il deviendrait négatif avec la sédentarisation et le développement de l’agriculture. Et revoilà le côté saturnien du corbeau.

SONY DSC

Saint-Etienne-du-Mont – Paris – Encorbellement

En architecture, discipline saturnienne, le corbeau a donné son nom à l’élément de console, le « corbeau », ainsi que l’encorbellement qui lui est associé, tous deux issus de l’ancien français « corbel ». Placé en couronnement d’un mur, ils rappellent le comportement de l’oiseau qui se perchait au-dessus d’un mur.

CORBEAU - GIROUETTE

Bibliographie

Dictionnaire des Symboles – Jean Chevalier et Alain Gheerbrant – Robert Laffont/Jupiter – Collection Bouquins.

 

 

 

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

RETROGRADATION DE MARS ENTRE SAGITTAIRE ET SCORPION

(4.3.2 - MARS) par sylvietribut le 16-03-2016

Le 3 janvier 2016, Mars faisait son entrée dans le signe du Scorpion, domicile de la planète. Mars a quitté le Scorpion pour entrer dans le Sagittaire le 6 mars 2016. C’est dans ce signe que la planète entreprendra sa rétrogradation. Elle sera stationnaire, sur le 8e degré, du 5 au 30 avril 2016. Mars deviendra rétrograde sur 8°54 Sagittaire, le 18 avril 2016.

Cependant, ce n’est que le 27 mai 2016 que Mars se retrouvera dans ses dignités en Scorpion, rétrogradant jusqu’au 30 juin 2016 pour reprendre sa marche directe sur 23°03 Scorpion. Mars sera stationnaire sur ce 23e degré entre le 18 juin et le 12 juillet 2016, quittant définitivement le Scorpion le 2 août 2016 pour retrouver le Sagittaire.

MARS EN SAGITTAIRE

Mars en Sagittaire

La rétrogradation de Mars en Sagittaire sera positive pour les premiers décans du Sagittaire, du Verseau, du Bélier, du Lion, de la Balance, seulement pour qui a son Soleil natal, son Ascendant, le Maître de cet Ascendant, la Lune ou toute autre planète se trouvant entre 0° et 8° de ces signes, et sans aspect conflictuel. Ceux qui ont un élément du thème sur le 8° degré d’un de ces signes seront plutôt avantagés, selon ce que la planète touchée représente dans leur thème et à condition qu’elle ne soit pas en conflit dans le thème natal, et selon ce qu’elle représente dans celui-ci. En effet, il faut prendre en compte la Maison du thème que Mars gouverne, celles qui superposent le Scorpion et le Bélier, ainsi que la Maison du thème qui est en analogie avec la planète ou les planètes transitées par Mars en Sagittaire.

Par contre ne seront nullement avantagés, les premiers décans des Poissons et de la Vierge, et même les Gémeaux qui recevront l’opposition de Mars, ou même du Sagittaire, notamment si le Soleil natal, l’Ascendant, le Maître de cet Ascendant, la Lune ou toute autre planète se trouvent entre 0° et 8° de ces signes et d’autant plus difficiles que dans le thème natal ces éléments du thème sont déjà en conflit. Pour avoir un aperçu de ce qu’il peut advenir tant sur le plan psychologique que dans les faits, il faut prendre en compte la Maison du thème que Mars gouverne et celles qui superposent le Scorpion et le Bélier, ainsi que la Maison du thème qui est en analogie avec la ou les planètes transitées par Mars.

Notez que cette rétrogradation de Mars en Sagittaire ne rencontre pas de difficultés en état céleste avec les autres planètes, notamment les planètes lourdes que sont Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton.

glyphe du Sagittaire 2

Mars en Sagittaire sera pour certains une impossibilité de rester en place. Il leur faudra extérioriser leur énergie, par une activité forte, ou bien la pratique d’un sport, ou des exercices physiques en général. Cette position confère une grande indépendance. Certains vont en profiter pour voyager, courir une aventure comportant quelques risques, voire même des dangers. Il y aura un goût certain pour la vitesse, pour tout ce qui est rapide ou expéditif. Qui s’exprimera avec franchise, enthousiasme ; d’autres s’emballeront pour certaines idées et mettront de l’ardeur dans leurs convictions. C’est un aspect de prosélytisme. Par contre en cas de dissonance, Mars en Sagittaire sera synonyme d’imprudence, de témérité, d’emballements intempestifs. Certains montreront un goût exagéré pour une chance à courir, pour le jeu, pour tout ce qui implique des risques, pour les exploits difficiles et dangereux. Ils pourront être pris par le démon de la vitesse et chercher à battre des records. Attention à ne pas faire preuve d’une franchise trop directe et même brutale. Attention aussi aux blessures aux membres inférieurs, aux cuisses surtout : claquage de muscles, sciatique… Accidents de chasse ou dangers par armes à feu.

MARS DOMICILE SCORPION ET BELIER

Mars en domicile en Scorpion

En ce qui concerne la rétrogradation de Mars en Scorpion, celle-ci sera positive pour les Scorpions de la fin du second décan et le troisième décan du signe, de même pour les Capricorne, Poissons, Cancer, Vierge, notamment entre les 23e et 29e degrés de ces signes, à condition que les planètes transitées ne soient pas en conflit dans le thème natal, et selon ce qu’elles représentent dans celui-ci. Il ne faut pas oublier de prendre en compte la Maison du thème que Mars gouverne, celles qui superposent le Scorpion et le Bélier, ainsi que la Maison du thème qui est en analogie avec la planète ou les planètes transitées par Mars en Scorpion. Qui a un élément du thème sur le 23e degré sera particulièrement concerné par cette rétrogradation, en positif ou en négatif selon la qualité de la planète transitée dans le thème natal.

Par contre ne seront pas vraiment avantagés les derniers décans du Verseau et du Lion, ainsi que du Taureau auquel Mars s’opposera. Le 23e degré étant particulièrement sensibilisé par cette rétrogradation, en positif ou en négatif, selon la qualité de la planète transitée dans le thème natal.

La rétrogradation de Mars en Scorpion ne se fera pas dans un contexte planétaire difficile, pas de contact avec les planètes lourdes, ni en positif, ni en négatif.

scorpio_bg

Mars en Scorpion projette dans une activité opiniâtre. Les façons d’agir sont radicales et parfois extrémistes. On fait preuve de courage et de combativité avec un certain mépris du danger. On s’acharne dans la volonté d’atteindre son but. Les besoins et les désirs sont impérieux. Les tendances passionnelles sont fortes et les besoins sexuels importants. Par contre, dans un contexte problématique, la tendance est à l’extrémisme agressif, le caractère se fait vindicatif, il y a des envies, des exigences folles. Mars en Scorpion c’est aussi faire preuve d’une jalousie maladive. Les tendances sont destructives, les actions sont dangereuses. La tendance est à la violence. L’esprit se fait querelleur et les critiques sont acerbes. Les désirs sexuels sont exacerbés. Risque d’inflammations de l’appareil génito-urinaire. La tendance est aux accidents avec risque d’interventions chirurgicales.

MARS GLYPHE ROUGE

Rambouillet, le 15 mars 2016

 

 

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

EGLISES ET FONTAINES JUMELLES – PIAZZA DEL POPOLO A ROMA

(6.3.2 - A l'étranger) par sylvietribut le 17-06-2014

Rome est une ville où la gémellité fait partie de l’Histoire, même si elle relève en grande partie de la légende. Romulus et Remus, fils jumeaux de Mars et descendant de Vénus par leur mère, furent abandonnés sur le Tibre en crue. Le fleuve, en se retirant, les déposa au pied du Mont Palatin. Une louve les allaitera jusqu’à ce qu’un berger les recueille et les élève.

LA LOUVE ROMAINE NOURRISSANT ROMULUS ET REMUS - MUSEE DU CAPITOLE - ROME 

La Louve nourrissant Romulus et Remus – Musée du Capitole – Rome

Autres jumeaux, autre légende… C’est le temple de Castor et Pollux qui en garde le souvenir. C’est un des plus beaux temples de la Rome antique. Il a conservé ses admirables colonnes corinthiennes en marbre blanc cannelé supportant une architrave. Datant du Ve siècle avant Jésus-Christ, ce temple a été réédifié sous Auguste. Il était dédié aux jumeaux Castor et Pollux, les « Dioscures », les enfants de Zeus/Jupiter. C’étaient des dieux mystérieux qui aidèrent les Romains à vaincre les Tarquins, de race étrusque.

Clin d’œil de l’astrologue… en italien Gémeaux se dit Gemelli… comme le mot « jumeaux » se traduit par « gemelli »… Gémeaux… Jumeaux… Souvent, dans un thème, une Maison V en Gémeaux donnera une propension à avoir des jumeaux et cette hypothèse est renforcée si Mercure, le Maître des Gémeaux et donc de cette Maison superpose un signe double : Vierge, Sagittaire, Poissons et bien sûr Gémeaux. De manière générale, une Maison V dans un de ces signes invite à s’interroger s’il existe des jumeaux dans la famille ou bien… à venir… Quant aux signes féminins : Vierge et Poissons, on pensera à des jumelles et les signes masculins : Gémeaux et Sagittaire évoquent des jumeaux… Toutefois, la position du Maître de ces Maisons pourra fournir une information s’il s’agira d’un couple de jumeaux : une fille et un garçon. Parfois ce sera les planètes dans cette Maison V double qui suggéreront le masculin et le féminin.

Exemple : Thème d’un homme Balance Ascendant Balance – Maison V en Verseau, Uranus en Vierge évoque bien la possibilité de jumeaux, de plus Jupiter (masculin) et la Lune (féminin) en Poissons. Cet homme a effectivement eu des jumeaux, la fille et le garçon. 

castorpollux

Les Dioscures – Castor et Pollux

Sept collines délimitaient la Rome antique. Piazza del Popolo se situe au pied de l’une d’elle, le Pincio qui domine Rome. Du belvédère aménagé sur ses pentes on découvre une vue merveilleuse sur Rome, la piazza del Popolo, la coupole Saint-Pierre, les églises et les palais. Les voyageurs venant du nord entraient à Rome par l’antique Porta Flaminia.

C’est en l’honneur de la visite à Rome de Christine de Suède, nouvellement convertie au Christianisme, qu’on demanda à Bernini de construire un arc de triomphe marquant l’entrée à Rome, la Porta del Popolo. La piazza del Popolo, réalisée entre 1816 et 1820 par Giuseppe Valadier, constitue un bon exemple de style néo-classique. C’est un vaste hémicycle orné d’un obélisque égyptien, de deux fontaines et de deux églises baroques. Au Nord, une autre église, Santa Maria del Popolo, date de la Renaissance, à côté de la Porta del Popolo que l’on doit à Vignola pour la face extérieure et à Bernini pour la face intérieure.

PIAZZA DEL POPOLO - ROMA - DUE CHIESE GEMELLE

Piazza del Popolo – Rome

Giuseppe Valadier dessina aussi les plans du parc du Pincio, respectant cette Porta del Popolo, ainsi que les églises existantes tout autour, dont les églises jumelles Santa Maria de Montesanto et Santa Maria dei Miracoli. C’est ce même architecte des Papes Pie VI et Pie VII qui aménagea cette monumentale Piazza del Popolo. Au centre, un obélisque datant de l’époque de Ramsès III, c’est-à-dire XIIIe siècle avant Jésus-Christ et provenant d’Héliopolis. Il fut convoyé jusqu’à Rome par l’empereur Auguste pour décorer le Circus Maximus. Il est de granit rose et mesure 23 mètres de haut et pèse 235 tonnes. Trois faces sont gravées au nom de Séthi 1er et une au nom de Ramsès II, son fils. On l’appelle l’obelisco Flaminio car il se trouve à l’entrée de la Via Flaminio. Il fut érigé en 1589 par Domenico Fontana.

PIAZZA DEL POPOLO - FONTANA DELLA DEA DI ROMA 

Fontana della Dea di Roma – Piazza del Popolo – Roma

Aux extrémités est et ouest se trouvent deux hémicycles ornés de fontaines et de statues allégoriques. Au nord, la Porta del Popolo, taillée dans le mur d’Aurélien, près de laquelle se trouve l’église Santa Maria del Popolo, du XVe siècle. Elle ne paie pas de mine vue de l’extérieur mais elle abrite en revanche des œuvres picturales de toute beauté : des fresques de Pinturicchio et deux tableaux du Caravage. Ne sortez pas de l’édifice sans avoir jeté un coup d’œil sur l’exquise chapelle Chigi, nef gauche, dont la conception est due à Raphaël pour un banquier siennois. Au sud, les deux églises jumelles, d’apparence identique mais d’intérieur différent, du XVIIe siècle, qui encadrent de façon magistrale le début de la via del Corso. Ces deux églises sont à la base de ce qu’on appelle le « trident », trois rues partant de la Piazza del Popolo : à partir de la gauche Via del Babuino, Via del Corso et Via di Ripetta. Les deux premières sont séparées par Santa Maria in Montesanto, et les deux suivantes par Santa Maria dei Miracoli. C’est au XVIIe siècle que furent construites ces églises, dans ce qui était l’entrée principale de Rome au Moyen Age et à la Renaissance, par la Via Flaminia. C’est le Pape Alexandre VII qui commanda cette entrée monumentale de la Via del Corso à l’architecte Carlo Rainaldi, pendant que les églises avaient été financés par le cardinal Girolamo Gastaldi dont l’emblème est présent dans les deux églises.

La Piazza del Popolo est un lieu symbole de l’esprit de mécène des papes de la Renaissance, espace historiquement consacré aux jeux, aux foires et aux spectacles populaires et malheureusement aussi aux exécutions capitales.

« Felici faustogue ingressui MDCLV » ce qui signifie « Puisse votre entrée être joyeuse et heureuse ». C’est le souhait que Bernini fit graver sur la Porta del Popolo, l’ancienne Porta Flaminia, à l’occasion de l’arrivée à Rome de Christine de Suède.

PIAZZA DEL POPOLO - FONTANA DI NETTUNO 

Fontana del Nettuno – Piazza del Popolo – Roma

De nos jours, c’est la même bienvenue qui accueille chaque des millions de touristes attirés par les merveilles historiques et culturelles de l’endroit : les églises jumelles de Santa Maria di Montesanto et de Santa Maria dei Miracoli, l’Obélisque Flaminio, ainsi que les deux fontaines de Valadier : Fontana delle Dea di Roma et Fontana del Nettuno. Ces fontaines sont de style baroque. Autant de monuments qui contribuent au charme inimitable de cette place.

Notez que les deux fontaines font un clin d’œil à la gémellité puisqu’on trouve deux couples de dauphins aux queues enlacées, sur la Fontaine du Neptune, cela semble normal, mais ces deux dauphins se retrouvent dans le même enlacement sur la Fontaine de la Déesse de Rome, et placés aux angles des deux fontaines. Et sur la Fontana delle Dea di Roma on aperçoit la louve romaine et Romulus et Remus, les jumeaux éternels de la ville éternelle.

SANTA MARIA DEL POPOLO - ROMA 

Santa Maria del Popolo – Piazza del Popolo – Roma

Comment également ne pas évoquer l’église de Santa Maria del Popolo, bâtie sur le lieu même de la sépulture de Néron et de son âme damnée. Ce qui n’a pas empêché toutes les célébrités de venir défiler ici même, sur cette place séculaire, emblème culturelle de la « romanité ».

ROME DEPUIS LE PINCIO

Rome depuis le Pincio – Au premier plan les deux coupoles jumelles des églises de Piazza del Popolo et au loin la coupole de Saint-Pierre

 

Tagged Under : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,